Tao Te King

Le Classique de la Voie et de la Vertu
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Chapitre 67

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lu Yi

avatar

Nombre de messages : 812
Age : 54
Localisation : Avignon France
Date d'inscription : 21/06/2007

MessageSujet: Chapitre 67   Ven 28 Mar - 13:12

Tout le monde dit que je suis grand, mais que je ressemble à un déshérité. Or, c'est précisement parce que l'on est grand que l'on est déshérité. Pour ce qui est de la noblesse héréditaire, sa valeur s'est amenuisée depuis longtemps, certes!

Pour moi, il y a trois choses précieuses auxquelles je suis attaché et que je tiens en haute estime :
La première est la charité;
La seconde est l'économie;
La troisième est l'humilité, qui fait qu'on n'ose se mettre en avant pour agir dans le monde.

Grâce à la charité, on peut être audacieux;
Grâce à l'économie, on peut être généreux;
Grâce à l'humilité, on peut accomplir de grandes choses.

Aujourd'hui, on manque de charité et par suite de courage;
On manque d'économie et par suite de générosité;
On refuse la dernière place et l'on perd ainsi la première.
C'est la voie de la mort, certes! Mais si l'on a pour arme la charité, on est sûrement victorieux.
Celui qui pratique cela est invincible, le Ciel le secourt et il est protégé par sa miréricorde.

_________________
Seule la vie mystique permet d'obtenir le Tao
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olivier

avatar

Nombre de messages : 800
Age : 53
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 16/11/2008

MessageSujet: Les vertus   Mer 3 Déc - 21:47

Bonsoir à toutes et à tous,

elephant "Tout le monde dit que je suis grand, mais que je ressemble à un déshérité. Or, c'est précisement parce que l'on est grand que l'on est déshérité. Pour ce qui est de la noblesse héréditaire, sa valeur s'est amenuisée depuis longtemps, certes!"



Les contemporains de Lao Tseu devaient être pleins d'admiration pour cet homme discret. On le voyait peu, mais il répondait toujours présent quand on avait besoin de lui. Il était d'une disponnibilité totale. Toujours là où il le fallait quand il le fallait. De sorte qu'il n'y avait même pas à faire appel à lui en cas de coup dur, car il était déjà en train de prêter main forte. Comment un homme aussi sensible a l'évolution de son environnement, pourrait-il passer innaperçu ? On rapporte que Tchouang Tseu allait jusqu'à changer de lieu, lorqu'il devenait trop populaire, ne voulant rien accumuler, pas même l'amitié. Cette situation que d'aucun exploiterait pour imposer ses opinions, ou pour obtenir quelque chose en retour, Lao Tseu la trouve naturelle, et ne demande rien. Il donne même tout ce qu'il a à ceux qui sont dans le besoin. Car ses besoins à lui se limitent à la nécessité : quelques habits, une chaumière, et de quoi se nourrir. Pour le reste, l'Univers est la continuité du Tao qu'il épouse. Tchouang Tseu (encore lui) ne voulait rien pour ses funérailles estimant qu'en ayant la forêt pour caveau et la voute céleste comme luminaire, il ne pouvait rien espérer de plus fastueux. Ainsi pour être grand un homme ne doit rien prendre de superflus dans l'Univers, c'est alors qu'il le possède bien qu'il paraisse comme un déshérité.
elephant La noblesse héréditaire a peut-être un sens par les liens du sang (et encore...), mais si l'on y ajoute un héritage matériel, alors elle n'a plus aucune valeur...

elephant "Pour moi, il y a trois choses précieuses auxquelles je suis attaché et que je tiens en haute estime :
La première est la charité;
La seconde est l'économie;
La troisième est l'humilité, qui fait qu'on n'ose se mettre en avant pour agir dans le monde."



Tiens, Lao Tseu est attaché à quelque chose ! Regardons un peu :
- La Charité : Si vous vous blessez, votre premier réflexe n'est il pas de vous soigner toutes affaires cessantes? Le Taoïste fait corp avec l'Univers. Ce faisant, si ce corps est blaissé quelque part, il lui vient en aide. Il aide donc efficacement les personnes qui sont dans le besoin.
- L'économie : Toute énergie gaspillée doit être puisée dans l'Univers. Qui sait quelles ressources l'Univers exploite pour nous autoriser ce gaspillage ? L'homme n'étant pas capable de répondre à ces provenances mystérieuses, mais réelles, il vaut mieux être humble, et perturber le moins possible notre environnement par notre comportement. Au jour des pénuries énergétiques, et des pollutions tous azimuts, ne doit on pas regretter qu'il n'y ait qu'environ 20 millions de taoïstes dans le monde...
-L'humilité : Pour un homme comme Lao Tseu, il s'agit de se mettre au niveau de l'Univers. Or ce niveau est celui du vide. Si Lao Tseu pouvait le faire, il serait transparent comme le vide. En étant totalement éffacé, n'osant pas agir, sauf pour aider, il y parvient presque.

elephant "Grâce à la charité, on peut être audacieux;
Grâce à l'économie, on peut être généreux;
Grâce à l'humilité, on peut accomplir de grandes choses."

elephant Qui dirait que donner une pièce à un quelqu'un qui est dans le besoin est audacieux ? Et pourtant, pour le Taoïste, rentrer dans l'action, c'est venir en aide. Pour tout le reste de son quotidien, il est dans le Non Agir, c'est à dire qu'il fait ce qui est le plus facile (le plus économe en énergie), souvent, il s'arrète pour méditer, ne sortant d'ailleurs guère de cet état, toujours à l'écoute de l'Esprit de l'Univers (dix milles êtres). Mais lorsqu'il s'agit d'aider son prochain, un animal, un végétal, ou même un quelconque équilibre à rétablir, alors là toutes les audaces sont permises, car il sait que l'Univers le soutient dans cette entreprise chacun se poussant mutuellement. C'est ainsi que toutes les créatures Saintes font progresser l'Univers (Dieu ?) vers plus d'harmonie.
elephant Connaissant Lao Tseu, et son sens de la charité, on pourrait se dire, mais bien sur ! Je vais faire comme lui, je vais être éconnome, comme cela, je vais ammasser un petit pécule, et le moment venu, je donnerai aux ONG, au secours catholique, et à la recherche contre le SIDA. Non ! Quand on aide, on le fait spontanément, avec ce que l'on a sous la main (et le Taoïste a l'Univers sous sa main), on ne thésaurise pas quelque pécule que ce soit ! Nul besoin de retrancher quoique ce soit à l'Univers pour l'aider... Non l'économie rend généreux, parceque l'économie permet de disposer du maximum de puissance, de ressource, Universelle pour donner à ceux qui ont besoin d'aide. Ainsi, les guérisons miraculeuses sont bien plus accéptées dans la tradition Chinoise que dans la tradition Judéo-Chrétienne. Je serais curieux de savoir quelle était l'attitude de Lao Tseu face à un malade gravement atteint. Nul ne l'a rapporté, mais son reflexe n'était-il pas de s'introspecter pour savoir si l'on pouvait et devait faire quelque chose ? Je ne doute pas que Lao Tseu disposait du même pouvoir Universel qui permit à Jésus d'accomplir des miracles. Lao Tseu fut beaucoup plus discret (plus tourné vers l'intérieur ?). Ce qui est sur, c'est que Jésus nous montre la générosité qu'aporte l'économie...
elephant Enfin l'humilité permet de rejoindre le niveau de l'Univers, le niveau le plus bas. C'est donc elle qui ouvre les vannes de l'incroyable puissance du Tao, la puissance libre de toute résistance, l'efficacité du vide. Avec une telle efficacité, comment faire autre chose que réaliser de grandes choses. Dont il faut bien sur ne tirer aucune gloire.

elephant "Aujourd'hui, on manque de charité et par suite de courage;
On manque d'économie et par suite de générosité;
On refuse la dernière place et l'on perd ainsi la première.
C'est la voie de la mort, certes! Mais si l'on a pour arme la charité, on est sûrement victorieux.
Celui qui pratique cela est invincible, le Ciel le secourt et il est protégé par sa miréricorde."

Les hommes d'aujourd'hui (rien n'a changé, mon pauvre Lao Tseu...) font tout le contraire, ils ne pensent qu'a eux, ils gaspillent les ressources, développent la Terre de la Mort répendant la pollution, et sont de plus en plus près de leurs sous. Ils veulent à tout prix être en haut, se réservant la chute la plus spectaculaire, car telle est la Mort : abandonner tout ce à quoi l'on tient. Mais si par charité, on sait donner plutôt que garder, on vaincra surement de la Mort. Celui qui en fait son quotidien découvrira qu'il n'est pas seul, mais épaulé par le Tao. Libre de circuler dans le vide, insaisissable comme le vide qu'il épouse, il sera invincible, aidé par le ciel et protégé par le pardon, celui de la mort qui surgit à chaque instant engloutissant les faux pas dans le passé.

Bons baisers, flower

Olivier
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://taovide.blogspot.com/
jacques



Nombre de messages : 6
Age : 39
Localisation : Région Centre
Date d'inscription : 09/09/2010

MessageSujet: A propos du chapitre 67   Dim 16 Jan - 18:48

"Chapitre 67

Certains disent que mon enseignement est absurde.
D'autres le disent sublime mais impraticable.
Mais pour ceux qui ont regardé en eux-mêmes,
cette absurdité fait parfaitement sens.
Et pour ceux qui le mettent en pratique,
cette sublimité a des racines profondes.

Je n'ai que trois choses à enseigner:
la simplicité, la patience, la compassion.
Toutes trois sont tes plus grands trésors.
Simple en actions et en pensées,
tu retournes à la source de l'être.
Patient avec tes ennemis comme avec tes amis,
tu te mets en accord avec la réalité.
Compatissant envers toi-même,
tu réconcilies tous les êtres du monde."

J'éprouve ces temps-ci une affection particulière pour ce Tao et je voulais juste la partager avec vous.
Et bonne année à tous!
Jacques.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lu Yi

avatar

Nombre de messages : 812
Age : 54
Localisation : Avignon France
Date d'inscription : 21/06/2007

MessageSujet: Re: Chapitre 67   Dim 16 Jan - 19:25

Merci Jacques. C'est une traduction de Stephen Mitchell. Elle me semble éloignée des autres traductions plus classiques, mais c'est à méditer. Une autre traduction plus classique :

Dans le monde tous me disent éminent, mais je ressemble à un homme borné.
C'est uniquement parce que je suis éminent, que je ressemble à un homme borné.
Quand à (ceux qu'on appelle) éclairés, il y a longtemps que leur médiocrité est connue !
Je possède trois choses précieuses : je les tiens et les conserve comme un trésor.
La première s'appelle l'affection ; la seconde s'appelle l'économie ; la troisième s'appelle l'humilité, qui m'empêche de vouloir être le premier de l'empire.
J'ai de l'affection, c'est pourquoi je puis être courageux.
J'ai de l'économie, c'est pourquoi je puis faire de grandes dépenses.
Je n'ose être le premier de l'empire, c'est pourquoi je puis devenir le chef de tous les hommes.
Mais aujourd'hui on laisse l'affection pour s'abandonner au courage ; on laisse l'économie pour se livrer à de grandes dépenses ; on laisse le dernier rang pour rechercher le premier :
Voilà qui conduit à la mort.
Si l'on combat avec un cœur rempli d'affection, on remporte la victoire ; si l'on défend (une ville), elle est inexpugnable.
Quand le ciel veut sauver un homme, il lui donne l'affection pour le protéger.


http://taoteking.free.fr/

_________________
Seule la vie mystique permet d'obtenir le Tao
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AdepteTao

avatar

Nombre de messages : 166
Age : 37
Localisation : Saint Laurent de la Salanque 66250 Pyrénées-Orientales
Date d'inscription : 01/04/2013

MessageSujet: Re: Chapitre 67   Sam 20 Avr - 19:19

Facebook Tao Te King version française
28 mars
SOIXANTE SEPTIEME VERSET DU TAO TE KING :

Tao est Grand et nʹa aucun égal ou semblable à Lui!

Il réside si profondément et est si subtil que personne ne peut L’attraper ou Le forcer à faire quoi que ce soi!

Je possède trois trésors que j’estime: le premier est la bienveillance, le second est la frugalité, et le troisième est que je ne me mets pas sur un piédestal.

Je suis bienveillant, ainsi je peux être courageux.

Je suis économe, ainsi je peux être généreux. Je ne me mets pas sur un piédestal, ainsi je peux être un chef sage.

Celui qui est courageux, mais sans amour, généreux, mais sans frugalité, se met sur un piédestal et repousse les autres — une telle personne subit l’échec.

Au contraire, celui qui est plein dʹamour atteint la victoire et devient invincible, car Tao le protège constamment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/ghandi.gnoodiplo?fref=ts
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Chapitre 67   

Revenir en haut Aller en bas
 
Chapitre 67
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tao Te King :: Tao Te King-
Sauter vers: