Tao Te King

Le Classique de la Voie et de la Vertu
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Chapitre 61

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lu Yi

avatar

Nombre de messages : 812
Age : 54
Localisation : Avignon France
Date d'inscription : 21/06/2007

MessageSujet: Chapitre 61   Mar 19 Fév - 21:18

Un grand pays doit être le lieu bas vers quoi tout s'écoule, un centre d'union pour l'Univers, la femelle du Monde.

La femelle triomphe toujours du mâle par sa passivité. Passive, elle agit en s'abaissant.

C'est pourquoi un grand pays qui se penche vers un plus petit l'attire à lui;
De même le petit pays, en s'inclinant devant le grand, gagne sa protection.
Ainsi l'un accueille en s'abaissant, l'autre est accueilli en s'inclinant.

Un grand pays n'a pas de plus grand désir que de rassembler et faire vivre les peuples;
Une petite nation n'a pas de plus grand désir que de s'allier aux autres pour servir les hommes.

Or, pour qu'ils obtiennent ce qu'ils souhaitent, il faut que le grand pays s'abaisse.

_________________
Seule la vie mystique permet d'obtenir le Tao
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
doris

avatar

Nombre de messages : 454
Localisation : CANADA
Date d'inscription : 28/01/2008

MessageSujet: Re: Chapitre 61   Lun 25 Fév - 21:49

J. J. L. DUYVENDAK — Tao to king, Le livre de la voie et de la vertu 109

LXI

Un grand pays est d’aval. C’est le point de rencontre de
Tout-sous-le-ciel. C’est comme la femelle pour
Tout-sous-le-ciel. La femelle, par sa tranquillité, l’emporte
toujours sur le mâle ; par sa tranquillité, elle est
au-dessous.
Donc, en s’abaissant devant un petit pays, un grand pays
en gagne un petit, et en s’abaissant devant un grand
pays, un petit pays en gagne un grand. Ainsi donc l’un
gagne en se faisant bas, l’autre gagne en étant bas. Un
grand pays désire seulement réunir des hommes et les
nourrir ; un petit pays désire seulement être reçu et
servir. Mais pour que tous les deux obtiennent ce qu’ils
désirent, il faut que le grand soit au-dessous.


Ma Siu-louen propose de reporter ici la dernière phrase du chapitre XXXII : « La place de la Voie dans Tout-sous-le-ciel peut être comparée à celle... de la mer », mais le fait que hai (77) « mer » rime avec le tai (95) « péril » qui précède, s’y oppose. Le reste de la reconstruction tentée par Ma Siu-louen, qui veut intervertir le passage sur la « femelle » et la première phrase de LXVI, me semble forcé. Pour l’image de la femelle, voir VI. Dans mes notes sur VI, j’ai fait remarquer le double sens des mots p’in « femelle, jument » et mou « mâle, étalon ». Ici ces mêmes mots ont la même ambiguïté.

Dans tout ce chapitre, il y a un jeu de mots sur hia (52) « bas », au-dessous, s’abaisser, inférieur », qui se perd un peu dans la traduction.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olivier

avatar

Nombre de messages : 800
Age : 54
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 16/11/2008

MessageSujet: Re: Chapitre 61   Dim 30 Nov - 9:11

Bonjour Doris, bonjur Lu Yi, bonjour à tous,

elephant Le vide vers lequel tout s'écoule a autorisé les ébats de l'énergie, les ébats de la vie, c'est le plus vaste espace vital, le cosmos : la femelle, la matice, le berceau de l'Univers et de notre Monde.
Etant du coté de la vie et non de la mort, notre monde est légérement déséquilibré Yang. Lorsque nous serons du côté de la mort, ce sera l'inverse : déséquilibre Yin.
elephant C'est purquoi, de ce coté, le Non Etre l'emporte sur l'Etre, le Yin sur le Yang, la femelle sur le male, l'équilibre restant la pur moteur de la Vertu, le Tao.

elephant Ainsi donc, pour les pays comme pour le reste, celui qui parvient à se mettre au niveau de la femelle mystérieuse obtient tout, sans ne rien désirer d'autre que l'amour.
elephant Humilité, abaissement, détachement, effacement...

Gros Bisous, flower

Olivier
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://taovide.blogspot.com/
AdepteTao

avatar

Nombre de messages : 166
Age : 37
Localisation : Saint Laurent de la Salanque 66250 Pyrénées-Orientales
Date d'inscription : 01/04/2013

MessageSujet: Re: Chapitre 61   Sam 20 Avr - 19:05

Facebook Tao Te King version française
28 mars
SOIXANTE ET UNIEME VERSET DU TAO TE KING :

Le Grand Royaume de Tao est situé comme semblant être derrière l’embouchure dʹun fleuve.

LʹOcéan est au‐dessous de tous les fleuves, et tous les fleuves sʹécoulent en lui.

LʹOcéan est calme et patient. Il attend ceux qui L’approche et entre en Lui.

LʹOcéan est un Grand Royaume. Mais sur Terre il y a seulement de petits royaumes composés de gens.

Le Grand Royaume prend soin de satisfaire tous ceux qui entrent en Lui avec Lui‐même.

Ainsi, que les dirigeants des petits royaumes se soucient également de satisfaire toutes les personnes.

Alors, tous recevront tout ce quʹils veulent — dans le Grand Royaume ainsi que dans les petits royaumes.

Et rappelons‐nous que le Grand doit toujours être sous-jacent à tout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/ghandi.gnoodiplo?fref=ts
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Chapitre 61   

Revenir en haut Aller en bas
 
Chapitre 61
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tao Te King :: Tao Te King-
Sauter vers: