Tao Te King

Le Classique de la Voie et de la Vertu
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Les trois maîtres du taoïsme (à télécharger)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lu Yi

avatar

Nombre de messages : 812
Age : 54
Localisation : Avignon France
Date d'inscription : 21/06/2007

MessageSujet: Les trois maîtres du taoïsme (à télécharger)   Jeu 14 Fév - 10:30

LAO-TZEU, LIE-TZEU, TCHOUANG-TZEU sont les trois grand maîtres du taoïsme. Leurs écrits sont LA référence.

http://classiques.uqac.ca/classiques/wieger_leon/B15_pere_systeme_taoiste/pere_systeme_taoiste.html

_________________
Seule la vie mystique permet d'obtenir le Tao
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
doris

avatar

Nombre de messages : 454
Localisation : CANADA
Date d'inscription : 28/01/2008

MessageSujet: Chapître 60   Lun 18 Fév - 15:50

Pour essayer de comprendre, j'ai lu l'interprétation de
J. J. L. DUYVENDAK — Tao to king, Le livre de la voie et de la vertu - page 107 et 108. Pas évident les traductions d'une langue à une autre. C'est du terre à terre et effectivement Lu-Yi on parle bien ici de Gouverner un Pays.


LX

Gouverner un grand pays, c’est comme faire cuire de
petits poissons.
Quand on dirige l’Empire par la Voie, les mânes ne se
manifesteront pas comme des esprits. Ce n’est pas que
ces mânes ne soient pas des esprits, mais ces esprits ne
nuiront pas aux hommes. Tout comme les esprits ne nuiront
pas aux hommes, le Saint ne nuira pas au peuple.
Si en effet ces deux ne se nuisent pas, leur Vertu
conduira dans une direction commune.



La première phrase, devenue fameuse, indique, comme l’explique Han Fei-tseu, qu’il ne faut pas fatiguer le peuple par des mesures administratives et des changements fréquents. Quand on fait cuire un petit poisson, il ne faut pas le toucher et le tourner, car on risquerait de l’écraser.

Le reste du chapitre est difficile. J’avais songé à insérer un verbe chang
(202) « nuire » dans la première phrase, et à lire : « Si les mânes (inférieurs) ne nuisent pas aux esprits (supérieurs) », obtenant ainsi un parallélisme avec les phrases suivantes ; mais les explications de Han Fei-tseu s’y opposent.

J’accepte donc l’interprétation usuelle selon laquelle chen (203) indique les
esprits dans leur état manifesté, le mot étant pris ici tantôt comme verbe,
tantôt comme substantif. Néanmoins une correction du texte me paraît
impérative. Là où je traduis : « (Tout comme) les esprits ne nuiront pas aux hommes », le texte porte les mots fei k’i (204) (répétés de la phrase précédente), donc : Ce n’est pas que ces esprits ne nuiront pas aux hommes. » Cela me paraît absolument inintelligible. Dans le commentaire de Wang Pi, ces mots ne figurent pas, de sorte qu’on a conclu à leur interpolation par dittographie.

L’idée me paraît être que, dans un pays bien gouverné par la Voie, il n’y a
pas de manifestations malfaisantes des mânes, causant des maladies, etc. Ce n’est pas à dire que les mânes n’existent pas, mais ils ne sont pas nuisibles ; c’est donc comme s’ils n’existaient pas. De même le Saint, à savoir le prince sage, ne nuira pas au peuple par ses lois et ses mesures ; c’est comme s’il n’existait pas ; voir XVII. Je lis avec Han Fei-tseu « peuple » min (205) au lieu d’ » hommes » jen (206) ; le caractère min a été frappé de tabou sous les T’ang, parce qu’il se trouvait dans le nom de l’empereur T’ai-tsong (627-649), et c’est pour cette raison qu’il a été remplacé par jen. La leçon « peuple » donne un meilleur parallélisme avec le Saint comme sage souverain.

« Ces deux » doivent bien être le souverain et le peuple. Quand ils ne se
font pas de tort, mais suivent toujours la Voie, leur Vertu, c’est-à-dire leur
force spirituelle, ne les oppose pas l’un à l’autre, et leur conduite conjuguée produira un bon gouvernement d’inaction ; il sera alors aussi simple de gouverner que de faire cuire un petit poisson.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lu Yi

avatar

Nombre de messages : 812
Age : 54
Localisation : Avignon France
Date d'inscription : 21/06/2007

MessageSujet: Re: Les trois maîtres du taoïsme (à télécharger)   Lun 18 Fév - 16:23

Merci Doris

Pour les autres traductions de ce chapitre, voir ici :
http://taoteking.unlimitedforum.com/tao-te-king-f1/chapitre-60-t81.htm

_________________
Seule la vie mystique permet d'obtenir le Tao
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
doris

avatar

Nombre de messages : 454
Localisation : CANADA
Date d'inscription : 28/01/2008

MessageSujet: LE TAO audio   Mer 9 Juil - 14:52

http://www.litteratureaudio.com/index.php/2007/06/10/lao-tseu-tao-te-king-ou-livre-de-la-voie-et-de-la-vertu/
LITTÉRATURE AUDIO

À présent qu'il ne reste qu'un seul chapitre à venir soit le 81, je choisis cet instant pour TE remercier du fond du coeur Lu Yi. Et comme là si bien écrit Le Grand Absent, j'ai tout copier/coller sur un document que j'ai également imprimer et relier avec tout mon Amour...et qui sait, un jour mes enfants le découvriront peut-être! hihihi!!!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lu Yi

avatar

Nombre de messages : 812
Age : 54
Localisation : Avignon France
Date d'inscription : 21/06/2007

MessageSujet: Re: Les trois maîtres du taoïsme (à télécharger)   Jeu 10 Juil - 8:40

Merci Doris pour ta présence et ta bienveillance. I love you

_________________
Seule la vie mystique permet d'obtenir le Tao
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les trois maîtres du taoïsme (à télécharger)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les trois maîtres du taoïsme (à télécharger)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tao Te King :: Historique et traductions-
Sauter vers: