Tao Te King

Le Classique de la Voie et de la Vertu
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Métamatière. Le rapport du Terrien à la biodiversité

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Claude De Bortoli



Nombre de messages : 29
Date d'inscription : 27/02/2012

MessageSujet: Métamatière. Le rapport du Terrien à la biodiversité   Jeu 14 Avr - 7:54

Deux natures vivent en symbiose et s'échangent leur énergie : la nature de matière et la nature de métamatière. L'instinct de la nature matérielle est transféré dans la nature de métamatière, l'intelligence de la nature de métamatière est transférée dans la nature de matière. Le transfert vital d'énergies est réalisé par deux espèces d'êtres vivants d'exception : les esprits pour le coté métamatériel et les humains pour le coté matériel.

Pour accomplir leur mission les esprits et les humains ont deux énergies pour vivre : l'instinct et l'intelligence alors que les autres espèces en ont une, l'instinct s'ils vivent dans la nature de matière, l'intelligence s'ils vivent dans la nature de métamatière.

Le Terrien, fratrie humaine habitant la planète Terre, a l'intelligence en plus des instincts ce qui lui confère des pouvoirs exceptionnels par rapports aux telluriens : les espèces animales et végétales terrestres. Elles n'ont que l'instinct pour vivre. Le revers de la médaille, si l'intelligence est laissée sans contrôle le Terrien est capable d'anéantir la biodiversité terrestre par des comportements intelligents anarchiques.

La nature de métamatière a donné l'intelligence aux humains pour que sa participation dans la symbiose avec la nature terrestre puisse se concrétiser. Toute action humaine intelligente doit avoir l'aval de la nature de métamatière. Toute intervention humaine dans la nature matérielle doit d'abord être acceptée par l'instance détentrice et émettrice de l'énergie intelligence. Pour abattre un animal ou un végétal par exemple un humain se mettra en cohérence avec le métamatériel via la fonction croire laquelle est la seule liaison entre le matériel et son partenaire le métamatériel.

L'espèce humaine est l'archétype des biodiversités installées sur les planètes habitables. Les espèces animales et végétales s'harmonisent autour d'elle pour former des biodiversités idéales chères à l'univers de matière. Elles sont sa personnalité. La vie d'un humain prévaut sur la vie d'un animal ou d'un végétal. La vie d'un animal prévaut sur celle d'un végétal.

Toute action intelligente humaine impactant la nature terrestre se fera avec le consentement de la nature de métamatière ou ne se fera pas. Les humains sont de simples exécutants au sein de la super-symbiose des univers matériel et métamatériel. Ils sont dotés d'intelligence uniquement pour permettre le passage des énergies symbiotiques. Grâce à la fonction croire, ils récupèrent l'intelligence métamatérielle et la diffusent dans la nature de matière, ils envoient l'instinct matériel en direction de la nature de métamatière. En aucun cas ils doivent agir en intelligence sur la biodiversité matérielle sans l'aval de la nature de métamatière. La biodiversité, personnalité de l'univers de matière, est hautement sensible à l'intelligence humaine anarchique.

http://univers-sans-matiere.over-blog.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maurice593

avatar

Nombre de messages : 37
Date d'inscription : 29/04/2015

MessageSujet: Re: Métamatière. Le rapport du Terrien à la biodiversité   Jeu 14 Avr - 14:56

Pourrais-tu nous expliquer ce qu'est, concrètement, la méta-matière?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Claude De Bortoli



Nombre de messages : 29
Date d'inscription : 27/02/2012

MessageSujet: Re: Métamatière. Le rapport du Terrien à la biodiversité   Ven 15 Avr - 6:28

Rien est caché aux humains pas même l'invisible et l'impalpable nature de métamatière. Ils en ont une vision quasi quotidienne dans leurs rêves.

Les rêves font partie intégrante de la nature de métamatière.

Pour rêver, il faut avoir accès à cette nature. Les animaux et les végétaux n'y ont pas accès. Seule l'espèce humaine y a accès parce qu'elle est dotée de son énergie, l'intelligence.

Les animaux et les végétaux ne rêvent pas. Seuls les humains rêvent.

Rien n'est caché aux humains, pas même l'invisible métamatière. Ils en ont une vision quasi quotidienne dans leurs rêves

Les mondes matériel et métamatériel se rencontrent chez les humains. Ils vivent leur vie quotidienne dans la nature de matière et ils se voient vivre dans la nature de métamtière dans leurs rêves.

Les rêves sont une fenêtre ouverte sur la nature de métamatière accessible aux humains. Dans leur rêves; ils se voient vivre dans une nature différente de la nature de matière. c'est la nature de métamatière.

Les rêves ne sont pas issus du cerveau. ils sont issus de la gestation d'un esprit qui se génère dan notre vie quotidienne

Une preuve ?

Le cerveau mort, nous continuons à rêver pour l'éternité.

Seuls les humains rêvent. Seuls les humains ont accès à la nature de métamatière. Les rêves sont produits par l'intelligence.

Les animaux et les végétaux n'ont pas l'intelligence. Ils ne rêvent pas. Ils n'ont pas accès à la nature de métamatière. Ils vivent, ils meurent et puis plus rien !!!

Les humains, eux, vivent, leur corps de matière meurt mais les humains ne meurent pas. Après la mort de leur corps de matière, ils se voient vivre dans la nature de métamatière pour l'éternité.

Le somnambulisme est une forme pathologique du sommeil. Rien à voir avec les rêves !

La Science n'a pas et n'aura jamais les outils matériels pour visionner les rêves. Elle ne peut que détecter les soubressauts du corps en sommeil dus aux connections neurologiques. Ce ne sont pas les rêves ! Parce que les rêves ne sont pas issus du cerveau humain mais de la gestation d'un esprit qui se génère au dépend de la vie humaine.

Dans nos rêves nous visionnons l'état de croissance de notre foétus d'esprit. Au travers des rêves nous pouvons orienter ou persévérer dans nos comportements quotidiens de façon à ce qu'ils produisent des particules de métamatière les plus saines que possibles lesquelles génèreront un esprit le plus conforme que possible afin qu'il naissent le plus viable que possible. A la mort de notre corps de matière nous nous verrons vivre dans la vie de l'esprit issu de notre propre vie pour l'éternité.

Les rêves sont liés à l'intelligence. Les animaux et les végétaux n'ont pas cette énergie. Ils n'ont que l'instinct. Ils ne rêvent pas. Seule l'espèce humaine rêve. Elle possède deux énergies : l'instinct et l'intelligence.



Les rêves font partie intégrante de la nature de métamatière. Pour rêver il faut avoir un pied dans cette nature. Seule l'espèce humaine l'a. Elle possède son énergie : l'intelligence. Les animaux ne possèdent pas cette énergie. Ils n'ont que l'instinct pour vivre. Ils ne rêvent donc pas. Seule l'espèce humaine rêve.



La Science ne pourrait jamais mettre en évidence les rêves. Ils font partie intégrante de la nature de métamatière. Seule la Croyance est habilitée à étudier la nature de métamatière et donc les rêves.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maurice593

avatar

Nombre de messages : 37
Date d'inscription : 29/04/2015

MessageSujet: Re: Métamatière. Le rapport du Terrien à la biodiversité   Ven 15 Avr - 11:26

Le problème dans tout ça, est que les animaux rêvent...

http://www.sciencepresse.qc.ca/archives/2000/man290101.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sollun

avatar

Nombre de messages : 28
Date d'inscription : 27/09/2012

MessageSujet: Re: Métamatière. Le rapport du Terrien à la biodiversité   Lun 18 Avr - 15:19

Bonjour,

Claude de Bortoli écrit :

"Les animaux et les végétaux n'ont pas l'intelligence. Ils ne rêvent pas. Ils n'ont pas accès à la nature de métamatière. Ils vivent, ils meurent et puis plus rien !!! Les humains, eux, vivent, leur corps de matière meurt mais les humains ne meurent pas. Après la mort de leur corps de matière, ils se voient vivre dans la nature de métamatière pour l'éternité."


==> Je ne sais pas si les animaux rêvent, mais les animaux ont accès à la nature de métamatière, car vous pouvez, sans rêver, être conscient et voir le monde astral ou monde spirituel, et y voir un animal qui vient de mourir, sous forme d'énergie consciente qui vient à votre encontre pour communier avec vous. (c'est du vécu). Ainsi, il y a accès des animaux au monde de métamatière.

Ensuite, 2ème souci, personne ne meurt, il y a des âmes fondamentales qui sont éternelles, mais des ego qui se transforment, ce qui est si on veut une forme de mort de l'ego, ou une forme de survie de l'âme fondamentale, selon ce que l'on veut considérer.

Alors, dire que "les humains ne meurent pas" est une expression incomplète qui doit être précisée pour être intelligible, car les egos meurent en se transformant considérablement, tandis que l'âme vitale de base ne meure pas. Mais le pouvoir de vie conscient qui s'incarne dans les animaux et végétaux ne meure pas non plus, il perdure éternellement, puisque l'ego humain n'y est pas, il s'agit là d'un "pouvoir de vie conscient" qui ne disparait pas. Pour dire qu'un végétal meurt, il faudrait qu'il ait préalablement un ego, or il n'en a pas, donc son pouvoir énergétique de vie perdure comme avant, et se recycle, puisque rien ne se perd, la Conscience étant une.

Enfin, 3ème souci, l'humain mort peut renaitre éventuellement dans la matière, donc on ne peut pas figer toutes les destinées humaines en disant "qu'après la mort, les humains se voient vivre dans la nature de métamatière pour l'éternité."
Les éveillés sont concernés par cette éternité, mais pas les humains attachés à la matière et souhaitant y revenir.

Cordialement,
Sollun.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Claude De Bortoli



Nombre de messages : 29
Date d'inscription : 27/02/2012

MessageSujet: Re: Métamatière. Le rapport du Terrien à la biodiversité   Mar 19 Avr - 7:31

\" a écrit:
Je ne sais pas si les animaux rêvent, mais les animaux ont accès à la nature de métamatière

Impossible. Pour avoir accès à la nature de métamatière il faut posséder l'intelligence. Les animaux et les végétaux n'ont que l'instinct pour vivre. Dans tout l'univers de matière seuls les humains ont deux énergies pour vivre : l'instinct et l'intelligence. Seuls les humains ont accès à la nature de métamatière. Seuls les humains rêvent. Seuls les humains sont éternels.

\" a écrit:
car vous pouvez, sans rêver, être conscient et voir le monde astral ou monde spirituel, et y voir un animal qui vient de mourir, sous forme d'énergie consciente qui vient à votre encontre pour communier avec vous. (c'est du vécu).

Pour avoir accès à la nature de métamatière et donc rêver il faut obligatoirement sortir de la nature de matière dans le sommeil, le coma ou la mort.


Les animaux et les végétaux meurent et puis plus rien.

Les animaux que vous visionnez dans vos rêves ne sont pas les "âmes" de vos chers disparus qui viennent à votre rencontre. Non, ce sont les images de votre vie quotidienne, avec vos animaux domestiques, que votre foétus d'esprit, en formation dans votre vie quotidienne, a mémorisé. Vous visionnez l'état de croissance du foetus d'esprit lorsque vous rêvez. Vous visionnez les images de vos animaux domestiques que votre foétus d'esprit a mémorisé et non pas les âmes de ceux-ci.    

\" a écrit:
Ensuite, 2ème souci, personne ne meurt, il y a des âmes fondamentales qui sont éternelles
Oui, tous les humains sans exception sont éternels. Après la mort de leur corps de matière ils se voient vivre dans la nature de métamatière pour l'éternité.


Citation :
Alors, dire que "les humains ne meurent pas" est une expression incomplète qui doit être précisée pour être intelligible,
Les humains ne connaissent pas la grande Mort avec un grand M comme la connaissent les animaux et les végétaux. Eux naissent ils vivent, ils meurent et puis plus rien. Ils connaissent la petite mort. Un humain nait, vit, son corps de matière meurt mais lui ne meurent pas. Après la mort de son corps de matière il se voit vivre dans la nature de métamatière pour l'éternité comme il se voyait rêver lorsqu'il vivait.  

Citation :
Enfin, 3ème souci, l'humain mort peut renaitre éventuellement dans la matière,
Impossible. Son corps de matière s'est dissout dans la nature de matière. Comment voulez-vous qu'il renaisse !! Naître suppose au moins avoir un corps de matière.  

Citation :
Les éveillés sont concernés par cette éternité, mais pas les humains attachés à la matière et souhaitant y revenir.
Tous les humains sans exception se voient vivre dans la nature de métamatière après la mort de leur corps de matière pour l'éternité ... pour leur bonheur ou pour leur malheur.


Cordialement,
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sollun

avatar

Nombre de messages : 28
Date d'inscription : 27/09/2012

MessageSujet: Re: Métamatière. Le rapport du Terrien à la biodiversité   Mar 19 Avr - 10:20

Bonjour,

Vous n'avez pas répondu à Maurice, qui vous dit que la science pense avoir démontré que les animaux rêvaient.


Claude De Bortoli a écrit:
Sollun a écrit:
Je ne sais pas si les animaux rêvent, mais les animaux ont accès à la nature de métamatière

Impossible. Pour avoir accès à la nature de métamatière il faut posséder l'intelligence. Les animaux et les végétaux n'ont que l'instinct pour vivre. Dans tout l'univers de matière seuls les humains ont deux énergies pour vivre : l'instinct et l'intelligence. Seuls les humains ont accès à la nature de métamatière. Seuls les humains rêvent. Seuls les humains sont éternels.


Non, c'est possible et c'est ce qui se passe en réalité (il faut le vérifier en pratique, spirituellement, car la spéculation intellectuelle n'a aucune consistance).
Ainsi, vous énoncez quelques préjugés, que je pense pouvoir corriger comme suit :

- les animaux ont une forme d'intelligence, moins développée que celle de l'homme, évidemment, mais ils ont quand même une intelligence qu'on pourrait qualifier de "primitive".
- les végétaux ont une conscience, ils ne vont pas vous écrire des livres, mais ils savent que vous vous approchez d'eux, et avec quelle vibration, quel état d'esprit (négatif ou positif). Si vous arrivez avec un esprit agressif, leur conscience, leur être, se contracte avec une forme de peur primitive. C'est une forme d'intelligence encore plus primitive que celle des animaux, mais elle existe. Il est possible de communier, en pratique, en conscience avec les végétaux et de connaitre leurs ressentis, exactement comme s'ils étaient les nôtres. Et ceci, en plus d'être vérifiable en pratique, est Taoiste, Bouddhiste, Hindouiste, Chamanique, Soufi, Kabbalistique et Chrétien (entre autres), mais chacun est libre de créer de nouveaux concepts.

Ainsi, annoncer que "les uns et les autres n'ont pas d'intelligence du tout" relève d'une spéculation intellectuelle moderne gratuite, sans vérification pratique et spirituelle.

Ensuite, ce qu'il faut pour vivre à la base, ce n'est pas l'instinct et l'intelligence, mais juste la Conscience, le Pouvoir de Vie.
Une fois incarné, chacun aura les caractéristiques, selon ce qu'il a à vivre :

- instinct et intelligence développée pour l'homme, avec capacité spirituelle à s'éveiller.
- instinct et intelligence primaire pour les animaux.
- conscience primordiale pour les végétaux (qui ont une forme d'intelligence aussi, et d'instinct : la science a montré qu'en plaçant un bâton sur le sol, à 10 mètres d'une plante grimpante, celle-ci croît, en se trainant sur le sol, jusqu'à atteindre le baton, pour pouvoir grimper en s'enroulant autour. Et ce n'est encore qu'un exemple).

En pratique, l'homme doit transcender ses instincts et se maitriser totalement, c'est le but de la vie.
En pratique, l'homme doit transcender l'intelligence, pour atteindre la Conscience Divine, et se maitriser totalement, c'est le but de la vie.
Ainsi, ni les instincts, ni l'intelligence ne sont des références absolues, mais sont de simples caractéristiques relatives et passagères, à dépasser.

Il s'ensuit qu'ayant une forme d'intelligence, les végétaux et animaux sont déjà dans le monde spirituel, tout comme l'homme (l'âme est déjà située dans le monde spirituel).
Et l'ego de l'homme change, nos identifications et attachements aussi, donc cet ego meurt d'une certaine façon, seule l'âme impersonnelle est éternelle, comme chez les autres êtres, car rien ne se perd.
Seul l'Eveillé sans ego ne change plus et ne meurt pas du tout.


Claude De Bortoli a écrit:

Sollun a écrit:
car vous pouvez, sans rêver, être conscient et voir le monde astral ou monde spirituel, et y voir un animal qui vient de mourir, sous forme d'énergie consciente qui vient à votre encontre pour communier avec vous. (c'est du vécu).

Pour avoir accès à la nature de métamatière et donc rêver il faut obligatoirement sortir de la nature de matière dans le sommeil, le coma ou la mort.
Les animaux et les végétaux meurent et puis plus rien.
Les animaux que vous visionnez dans vos rêves ne sont pas les "âmes" de vos chers disparus qui viennent à votre rencontre. Non, ce sont les images de votre vie quotidienne, avec vos animaux domestiques, que votre foétus d'esprit, en formation dans votre vie quotidienne, a mémorisé. Vous visionnez l'état de croissance du foetus d'esprit lorsque vous rêvez. Vous visionnez les images de vos animaux domestiques que votre foétus d'esprit a mémorisé et non pas les âmes de ceux-ci.

1) Pour avoir accès au monde spirituel, il n'est pas indispensable de rêver.
2) Les végétaux et animaux ne vont pas dans le néant, mais leur conscience primordiale passe dans le monde spirituel après la mort. (je l'ai vérifié en pratique, pour les animaux et humains).
3) Ensuite, ce que vous rapportez est faux, et vous devez comprendre que c'est votre cerveau (en foetus ?  Very Happy ) qui vous fait inventer des théories et des préjugés sans jamais les vérifier en pratique, car je ne vous ai pas parlé d'animaux domestiques (n'en ayant jamais eu), je vous parle des animaux en général : je vois un rat dans un caniveau, je repasse le jour d'après par cette rue, et je perçois directement que ce rat est mort, il est de l'autre côté, et son corps énergétique vient à moi, pour communier. Et cela ne vient d'aucun attachement envers des animaux domestiques, que je n'ai pas.
Si vous n'avez pas vécu cela, si vous ne percevez pas l'autre monde EN PRATIQUE, ni les défunts, ni les entités, etc, il est inutile de créer des théories et croyances, car vous pouvez tromper des gens, et vous-même.

 
Claude De Bortoli a écrit:

Sollun a écrit:
Ensuite, 2ème souci, personne ne meurt, il y a des âmes fondamentales qui sont éternelles
Oui, tous les humains sans exception sont éternels. Après la mort de leur corps de matière ils se voient vivre dans la nature de métamatière pour l'éternité.

Leur ego qui change sans cesse, d'incarnation en incarnation, n'est pas vraiment éternel, c'est leur âme impersonnelle qui l'est, mais c'est vrai que c'est l'âme le plus important.
Et ils ne restent pas tous dans l'autre monde pour l'éternité, mais se réincarnent souvent dans la matière, s'ils sont encore attachés à celle-ci.


Claude De Bortoli a écrit:

Sollun a écrit:
Alors, dire que "les humains ne meurent pas" est une expression incomplète qui doit être précisée pour être intelligible,
Les humains ne connaissent pas la grande Mort avec un grand M comme la connaissent les animaux et les végétaux. Eux naissent ils vivent, ils meurent et puis plus rien. Ils connaissent la petite mort. Un humain nait, vit, son corps de matière meurt mais lui ne meurent pas. Après la mort de son corps de matière il se voit vivre dans la nature de métamatière pour l'éternité comme il se voyait rêver lorsqu'il vivait. 

Mais si, les hommes connaissent quand même une forme de mort, celle du changement permanent de leur ego et de ses attachements, même si leur âme impersonnelle est éternelle.
Et il n'y a pas "plus rien" après la mort des animaux, car ils passent aussi dans "l'autre monde" (spirituel), mais comme vous ne voyez pas l'autre monde, en pratique, alors vous inventez un néant qui n'existe pas.


Claude De Bortoli a écrit:

Sollun a écrit:
Enfin, 3ème souci, l'humain mort peut renaitre éventuellement dans la matière,

Impossible. Son corps de matière s'est dissout dans la nature de matière. Comment voulez-vous qu'il renaisse !! Naître suppose au moins avoir un corps de matière.  

Vous ne comprenez pas ce que vous lisez.
Je n'ai jamais écrit que son corps de matière allait renaitre, puisque ce corps de matière est dissous dans la nature lors de la mort, je vous ai dit que l'âme de l'homme reprenait très souvent un nouveau corps de matière, en s'incarnant dans un bébé.
Quand une femme tombe enceinte, l'esprit du bébé est là, autour de la mère, puis entre dans le foetus. Un voyant peut déjà dire qu'il voit cette âme s'incarner, il peut dire immédiatement son avenir, si ce sera un garçon ou une fille, etc.
De même, quelqu'un qui se réincarne suit le même processus : il descend du monde des défunts, pour s'incarner dans un nouveau corps, comme auparavant. S'il est attaché encore à la vie dans la matière, sinon, non, il ne se réincarne pas.
Nos désirs sont une énergie qui modèle notre futur.


Claude De Bortoli a écrit:

Sollun a écrit:
Les éveillés sont concernés par cette éternité, mais pas les humains attachés à la matière et souhaitant y revenir.

Tous les humains sans exception se voient vivre dans la nature de métamatière après la mort de leur corps de matière pour l'éternité ... pour leur bonheur ou pour leur malheur.

Les humains reviennent du monde spirituel pour s'incarner à nouveau dans la matière, la plupart du temps.
Personne n'est coincé éternellement de l'autre côté, mais chacun se réincarne, ou change simplement de dimension spirituelle, selon ses besoins et selon ce qu'il à vivre, en particulier, l'Eveil, qui est le but de tout homme.
La vie n'est pas coincée, ni figée.

J'en déduis de ces erreurs que vous n'avez pas perçu, au moins une fois, le monde spirituel, ni les défunts, ni les entités, ni les animaux morts, vous n'avez pas communié avec un arbre par exemple, ainsi, vous bâtissez des théories à partir de votre intellect, et non à partir de l'expérience spirituelle, et ce, en créant de nouveaux concepts (comme la métamatière), alors qu'il existe déjà dans toutes les Traditions du monde, tous les mots et concepts qu'il faut.

Cordialement,
Sollun.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maurice593

avatar

Nombre de messages : 37
Date d'inscription : 29/04/2015

MessageSujet: Re: Métamatière. Le rapport du Terrien à la biodiversité   Mar 19 Avr - 13:05

Je ne cherche pas à avoir de réponse Sollun. Je suis complètement incompétent dans la métamatière et autres théories du même genre.
Par contre je sais que chacun de nous peut vivre des expériences surnaturelles ou mystiques. Mais vouloir convaincre est vain, ou dangereux.
Nous avons notre parcours, et nous raccrochons souvent à des branches différentes. Il faut reconnaître que lorsqu'un point d'appui est occupé par un pied, il est difficile d'y glisser le sien.

Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sollun

avatar

Nombre de messages : 28
Date d'inscription : 27/09/2012

MessageSujet: Re: Métamatière. Le rapport du Terrien à la biodiversité   Mar 19 Avr - 13:26

Bonjour Maurice,

Mais il aurait pu donner une réponse, car le sujet des rêves est intéressant pour tous, bien que je n'en ai pas eu besoin dans mes posts.

La métamatière est une création du new age, ce n'est pas un enseignement Traditionnel et ancestral, donc, comme tout le new age en général, il y a des erreurs, et c'est pour ça que j'ai parlé de mes expériences, pas pour parler de moi, ni pour soutenir le taoisme ou autre chose, mais juste pour illustrer que ce qui était dit en haut de ce topic pouvait éventuellement tromper les gens, justement. C'est tout l'objet de mes 2 posts ci-dessus, prendre le contrepied, car l'auteur est sur les forums depuis longtemps, en tentant régulièrement de convaincre de sa doctrine les gens qu'il rencontre...

vous écrivez :

"vouloir convaincre est vain, ou dangereux."

C'est très juste, c'est d'ailleurs pour ça que je ne compte pas insister sur ce topic, si les arguments se répètent, car j'ai dit ce que j'avais à dire sur le thème, c'est l'objet d'un forum, échanger, donner des infos, en recevoir, etc.

sunny
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maurice593

avatar

Nombre de messages : 37
Date d'inscription : 29/04/2015

MessageSujet: Re: Métamatière. Le rapport du Terrien à la biodiversité   Mar 19 Avr - 17:02

Nous confrontons nos avis, nos expériences. En cela un forum est un lieu très utile. Nous n'avons pas forcément dans notre entourage, des personnes étant sorties des sentiers battus.
Parfois j'apprends des choses, parfois mon esprit est hermétique, malgré ma curiosité naturelle. Sur la métamatière par exemple, je n'interviendrais pas, sauf peut-être par rapport à certaines affirmations qui me semblent engendrer le débat.
Toute personne ayant eu un chien ou un chat SAIT qu'au moins ces animaux rêvent. C'est d'ailleurs corroboré par les tests scientifiques.
Maintenant, entendons-nous. Il ne s'agit pas de faire de l'anthropomorphisme car nous n'avons pas les mêmes qualités que les animaux. Et réciproquement.
Cependant, bien que tu utilises des termes différents, je suis globalement en accord avec toi sur la "nature" des êtres vivants, qu'il s'agisse d'humains, d'animaux ou de plantes.
J'y ajouterais quant à moi les minéraux, et certains objets qui sont chargés d'histoires, ou d'Histoire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Claude De Bortoli



Nombre de messages : 29
Date d'inscription : 27/02/2012

MessageSujet: Re: Métamatière. Le rapport du Terrien à la biodiversité   Mer 20 Avr - 6:29

La nature de métamatière, détentrice et émettrice de l'énergie intelligence, m'a donné un surplus d'intelligence pour que je découvre un pan supplémentaire de son environnement. A ma charge de l'expliquer à mes contemporains.

Nos rêves ne sont pas issus du notre cerveau. La preuve, notre cerveau mort nous continuons à rêver pour l'éternité.

Les rêves font partie intégrante de la nature de métamatière. Ils sont une vision quasi quotidienne de l'état de croissance du foétus d'esprit qui se génère au dépend de notre vie quotidienne. Au travers des rêves nous pouvons orienter nos comportements quotidiens de façon à ce qu'ils produisent des particules de métamatière saines. Le foétus d'esprit les mémorise et son corps métamatériel en formation se génère conformément. Un fois notre corps de matière mort nous nous verrons vivre dans la vie de l'esprit issue de notre propre vie pour l'éternité.

L'hygiène pour un humain est donc d'avoir un comportement matériel adéquat de façon à produire des particules de métamatière saines qui permettront la gestation d'un esprit le plus conforme que possible lequel naitra viable de suite dans la nature de métamatière.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Claude De Bortoli



Nombre de messages : 29
Date d'inscription : 27/02/2012

MessageSujet: Re: Métamatière. Le rapport du Terrien à la biodiversité   Mer 20 Avr - 7:21

Maurice593 a écrit:
Je ne cherche pas à avoir de réponse Sollun. Je suis complètement incompétent dans la métamatière et autres théories du même genre.
Par contre je sais que chacun de nous peut vivre des expériences surnaturelles ou mystiques. Mais vouloir convaincre est vain, ou dangereux.
Nous avons notre parcours, et nous raccrochons souvent à des branches différentes. Il faut reconnaître que lorsqu'un point d'appui est occupé par un pied, il est difficile d'y glisser le sien.Wink

Croire est obligatoire pour les humains comme manger et boire. C'est la seule liaison entre la nature de matière et la nature de métamatière. Croire est lié à l'intelligence. Seuls les humains ont la fonction croire. Les animaux et les végétaux ne l'ont pas. Ils ne croient pas. Ils n'ont pas l'intelligence. Ils vivent seulement d'instinct au plus haut niveau.

Croire, oui, mais pas croire n'importe quoi au risque de s'intoxiquer mentalement.

Que fait-il donc croire ?

Les croyances ancestrales, celles qui ont fait leurs preuves et qui ont comblé le besoin de croire de centaines voir de milliers de générations : Christianisme, Judaïsme, Bouddhisme, Islam, etc. Là c'est du solide. Pas de risque d'intoxication. Nous pouvons les croire à satiété. Elles sont toutes issus de la nature de métamatière.

Ensuite, si les croyances ancestrales ne comblent plus nos besoins de croire parce que jugées trop obsolètes, la source du nouveau produit doit impérativement provenir de la nature de métamatière. La nature de métamatière donne la nouvelle croyance à un humain via un surplus d'intelligence. Cet humain a pour mission d'expliquer la nouvelle croyance à ses contemporains. La louange revient à la nature de métamatière pas à l'humain qui l'a seulement expliqué.

Ne jamais consommer une croyance qui n'est pas issue de la nature de métamatière. Ne jamais consommer une croyance issue uniquement de l'intellect d'un humain au risque de se rendre malade.

J'ai reçu la découverte de la métamatière directement de la nature de métamatière sans intermédiaire humain.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Claude De Bortoli



Nombre de messages : 29
Date d'inscription : 27/02/2012

MessageSujet: Re: Métamatière. Le rapport du Terrien à la biodiversité   Mer 20 Avr - 7:25

Sollun a écrit:
car l'auteur est sur les forums depuis longtemps, en tentant régulièrement de convaincre de sa doctrine les gens qu'il rencontre... "vouloir convaincre est vain, ou dangereux."

Mon rôle est d'expliquer la découverte de l'univers de métamatière, pas de convaincre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Claude De Bortoli



Nombre de messages : 29
Date d'inscription : 27/02/2012

MessageSujet: Re: Métamatière. Le rapport du Terrien à la biodiversité   Mer 20 Avr - 7:38

a écrit:
Toute personne ayant eu un chien ou un chat SAIT qu'au moins ces animaux rêvent.

Non, pas "SAIT"? Pense.

Personne n'est entré dans la peau d'un animal pour savoir qu'il rêve.

a écrit:
C'est d'ailleurs corroboré par les tests scientifiques

Ah, vous "savez" que les animaux rêvent parce qu'on vous a dit que les animaux rêvent.

Aucun test scientifique n'est en mesure de visionner les rêves parce que les rêves ne font pas parti de la nature de matière mais de la nature de métamatière. Ils sont étudiés par les croyants et non par des scientifiques.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gepec



Nombre de messages : 9
Date d'inscription : 08/07/2014

MessageSujet: Re: Métamatière. Le rapport du Terrien à la biodiversité   Mer 20 Avr - 12:25

Claude De Bortoli a écrit:
Citation :
Toute personne ayant eu un chien ou un chat SAIT qu'au moins ces animaux rêvent.

Non, pas "SAIT"? Pense.

Personne n'est entré dans la peau d'un animal pour savoir qu'il rêve.


Et personne n'est entré dans ma peau pour savoir si je sais ou non si les animaux rêvent Wink

ça ne vous rappelle pas un célébre auteur taoïste et une histoire de poissons Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maurice593

avatar

Nombre de messages : 37
Date d'inscription : 29/04/2015

MessageSujet: Re: Métamatière. Le rapport du Terrien à la biodiversité   Mer 20 Avr - 13:09

J'aime bien lire Claude. C'est original, bien que ça n'est aucun rapport avec la philosophie du Tao.
Mais Claude et ses pensées, ses croyances, font partie du grand Tao.
Au même titre que mon chien, que moi, que mes enfants, mes parents, et la tantina de Burgos.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Boréale

avatar

Nombre de messages : 70
Age : 44
Localisation : Laurentides, au Québec
Date d'inscription : 20/07/2012

MessageSujet: Re: Métamatière. Le rapport du Terrien à la biodiversité   Mer 20 Avr - 21:07

Maurice593 a écrit:
J'aime bien lire Claude. C'est original, bien que ça n'est aucun rapport avec la philosophie du Tao.
Mais Claude et ses pensées, ses croyances, font partie du grand Tao.

Bien sur ! L'agitation que la formulation desdites pensées et croyances suscite en moi en est la preuve !
Sujet à méditation de mon côté !
levitation

Maurice593 a écrit:
Au même titre que mon chien, que moi, que mes enfants, mes parents, et la tantina de Burgos.

lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sollun

avatar

Nombre de messages : 28
Date d'inscription : 27/09/2012

MessageSujet: Re: Métamatière. Le rapport du Terrien à la biodiversité   Lun 25 Avr - 11:21

Bonjour,

Claude De Bortoli a écrit:
La nature de métamatière, détentrice et émettrice de l'énergie intelligence, m'a donné un surplus d'intelligence pour que je découvre un pan supplémentaire de son environnement. A ma charge de l'expliquer à mes contemporains.(...) J'ai reçu la découverte de la métamatière directement de la nature de métamatière sans intermédiaire humain.

Tu ne te rends même pas compte de l'extravagance de ton propos... tu n'as pas démontré ici un surplus d'intelligence par rapport aux autres, et tu ne perçois pas un animal défunt, alors que le 1er médium ou simple voyant venu le perçoit, et de plus, tu ne sais pas répondre aux réfutations que l'on t'adresse.
ça fait beaucoup de manques pour un esprit "supérieur".


Claude De Bortoli a écrit:

Croire est lié à l'intelligence. Seuls les humains ont la fonction croire. Les animaux et les végétaux ne l'ont pas. Ils ne croient pas. Ils n'ont pas l'intelligence. Ils vivent seulement d'instinct au plus haut niveau.

Un animal croit, bien sûr, il croit qu'il va trouver de la nourriture en la cherchant, et ça échappe au seul instinct car pour ce faire, il calcule bien des choses, et un oiseau croit par exemple qu'il va revoir sa partenaire, ce qui lui permet de se relayer au nid avec sa compagne pour s'occuper des poussins, etc etc, tout ça oblitère la frontière entre "instinct" et "intelligence", qui ne sont que des concepts humains et non des vérités spirituelles.


Claude De Bortoli a écrit:

Que faut-il donc croire ?

Les croyances ancestrales, celles qui ont fait leurs preuves et qui ont comblé le besoin de croire de centaines voir de milliers de générations : Christianisme, Judaïsme, Bouddhisme, Islam, etc. Là c'est du solide. Pas de risque d'intoxication. Nous pouvons les croire à satiété. Elles sont toutes issus de la nature de métamatière.

C'est ce que je disais ci-dessus, il vaut mieux croire aux traditions ancestrales qu'au new age moderne.
En revanche, tu es dans une grande contradiction, car tu proposes ici de croire au Bouddhisme, etc, alors que ci-dessus, tu taxais la réincarnation "d'impossible", alors que c'est un élément fondamental de l'hindouisme et du bouddhisme.
Idem pour la Conscience, qui est omniprésente en tout, et immortelle, d'après bouddhisme et hindouisme, alors que tu la croyais mortelle chez les animaux/végétaux, en parlant même de néant pour eux après la mort.


Claude De Bortoli a écrit:
Sollun a écrit:
car l'auteur est sur les forums depuis longtemps, en tentant régulièrement de convaincre de sa doctrine les gens qu'il rencontre... "vouloir convaincre est vain, ou dangereux."

Mon rôle est d'expliquer la découverte de l'univers de métamatière, pas de convaincre.

Tes interventions depuis longtemps sur internet montrent une tendance à vouloir convaincre, car tu postes tes explications, sans répondre avec précision aux réfutations et questions gênantes des intervenants. Ces exposés unilatérals s'apparentent donc à du prosélytisme, puisqu'un échange réel d'arguments et d'analyses fait défaut dans ta communication.


Claude De Bortoli a écrit:

Personne n'est entré dans la peau d'un animal pour savoir qu'il rêve.

Si, je t'ai déjà expliqué ci-dessus qu'on peut entrer en symbiose totale de conscience avec un végétal et un animal, et si tu n'as pas connaissance de cette possibilité spirituelle, c'est que tu n'as pas accès en pratique à "l'autre monde", mais échaffaudes tes théories, rien qu'avec l'intellect et sans expérience spirituelle concrète.
Ceci étant, lors de ces communions de conscience, je n'ai pas vu qu'il rêvaient, c'est vrai, en revanche, le végétal a une conscience, a peur, etc, alors que tu prétendais le contraire. Idem pour le monde des défunts, que tu ne perçois pas, et dans lequel tu n'as pas vu l'âme des animaux, puisque tu prétends que cela n'existe pas. (alors que rien ne meurt, à part le corps physique, et qu'on peut percevoir tout défunt de "l'autre côté").


Bonne journée à tous.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Claude De Bortoli



Nombre de messages : 29
Date d'inscription : 27/02/2012

MessageSujet: Re: Métamatière. Le rapport du Terrien à la biodiversité   Mar 26 Avr - 6:19

Citation :
Tu ne te rends même pas compte de l'extravagance de ton propos... tu n'as pas démontré ici un surplus d'intelligence par rapport aux autres, et tu ne perçois pas un animal défunt, alors que le 1er médium ou simple voyant venu le perçoit, et de plus, tu ne sais pas répondre aux réfutations que l'on t'adresse.

Pour avoir accès à la nature de métamatière il faut rêver. Les rêves sont une fenêtre ouverte sur la nature de métamatière. Est ce qu'un ver de terre rêve ? Non. Donc il n'a pas accès à la nature de métamatière après la mort de son corps de matière.

Citation :
Un animal croit, bien sûr, il croit qu'il va trouver de la nourriture en la cherchant, et ça échappe au seul instinct car pour ce faire, il calcule bien des choses, et un oiseau croit par exemple qu'il va revoir sa partenaire, ce qui lui permet de se relayer au nid avec sa compagne pour s'occuper des poussins, etc etc, tout ça oblitère la frontière entre "instinct" et "intelligence", qui ne sont que des concepts humains et non des vérités spirituelles.

Les animaux vivent seulement d'instinct selon les espèces. Pas l'ombre d'une intelligence chez eux. L'intelligence n'est pas nécessaire pour vivre dans la nature de matière pire elle nuit à une vie matérielle dans la mesure où l'espèce qui la possède n'a pas accès aux béatitudes qui présentent la nature de matière comme un paradis.

Citation :
C'est ce que je disais ci-dessus, il vaut mieux croire aux traditions ancestrales qu'au new age moderne.

Croire est obligatoire pour les humains comme manger et boire. Il vaut mieux croire les croyances ancestrales si on a pas l'intelligence assez performante pour croire à l'univers de métamatière, sa symbiose avec l'univers de matière et sa relation avec les humains.

Citation :
Ces exposés unilatérals s'apparentent donc à du prosélytisme, puisqu'un échange réel d'arguments et d'analyses fait défaut dans ta communication.

Ce sont des explications. Vous en faites ce que vous vous voulez, ça ne me regarde plus.

Claude De Bortoli a écrit:
le végétal a une conscience, a peur, etc, alors que tu prétendais le contraire. Idem pour le monde des défunts, que tu ne perçois pas, et dans lequel tu n'as pas vu l'âme des animaux, puisque tu prétends que cela n'existe pas. (alors que rien ne meurt, à part le corps physique, et qu'on peut percevoir tout défunt de "l'autre côté").

Les animaux et les végétaux meurent et puis plus rien. Pourquoi ?

Parce qu'il n'ont un pied dans la nature de métamatière comme les humains. La spécificité de la nature de métamatière est que tout est éternel dans son environnement. Celle de la nature de matière est que tout se renouvelle sans cesse sans jamais se rassasier.

Les humains ont un pied dans la nature de métamatière dans la mesure où ils possèdent son énergie, l'intelligence. Ils héritent de droit sa spécificité, l'éternité. Les animaux et les végétaux n'ont pas cette énergie. Ils vivent d'instinct. Ils connaissent donc la grande mort. Les humains connaissent la petite mort pour leur bonheur ou pour leur malheur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sollun

avatar

Nombre de messages : 28
Date d'inscription : 27/09/2012

MessageSujet: Re: Métamatière. Le rapport du Terrien à la biodiversité   Mar 26 Avr - 11:15

Tout est incohérent et délirant dans ton post, selon moi.
Et bien sûr, tu ne réponds pas aux questions gênantes, comme d'habitude.
D'abord, le rêve n'est rien, tout comme l'état de sommeil ou de veille, ces états illusoires doivent être transcendés par l'Eveil.
Donc, bâtir un univers (métamatière) sur les rêves - illusoires - n'a pas de sens, c'est rajouter du rêve à du rêve.
L'intelligence et l'instinct ne sont que des concepts mentaux, inventés de toute pièce par l'homme non-éveillé, alors bâtir une réalité spirituelle et absolue sur du vent, sur des projections relatives, est absurde. Ainsi, en réalité, on se fiche de savoir si un animal est intelligent ou pas, car l'intelligence n'est qu'un concept matérialiste relatif au monde matériel, et n'a rien à voir avec la réalité spirituelle atteignable par le silence et non par des élucubrations oiseuses.

En conclusion, ton exposé incohérent, faux, contradictoire, est symptomatique des dégats considérables du New Age, qui est tien. New Age qui regroupe toutes les absurdités imaginables, y compris l'illusion de se croire éveillé, alors que même la simple logique matérielle n'a pas encore été maitrisée.

Bonne journée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Claude De Bortoli



Nombre de messages : 29
Date d'inscription : 27/02/2012

MessageSujet: Re: Métamatière. Le rapport du Terrien à la biodiversité   Mar 26 Avr - 14:17

Sollun a écrit:
Tout est incohérent et délirant dans ton post, selon moi.
Et bien sûr, tu ne réponds pas aux questions gênantes, comme d'habitude.
D'abord, le rêve n'est rien, tout comme l'état de sommeil ou de veille, ces états illusoires doivent être transcendés par l'Eveil.
Donc, bâtir un univers (métamatière) sur les rêves - illusoires - n'a pas de sens, c'est rajouter du rêve à du rêve.
L'intelligence et l'instinct ne sont que des concepts mentaux, inventés de toute pièce par l'homme non-éveillé, alors bâtir une réalité spirituelle et absolue sur du vent, sur des projections relatives, est absurde. Ainsi, en réalité, on se fiche de savoir si un animal est intelligent ou pas, car l'intelligence n'est qu'un concept matérialiste relatif au monde matériel, et n'a rien à voir avec la réalité spirituelle atteignable par le silence et non par des élucubrations oiseuses.

En conclusion, ton exposé incohérent, faux, contradictoire,  est symptomatique des dégats considérables du New Age, qui est tien. New Age qui regroupe toutes les absurdités imaginables, y compris l'illusion de se croire éveillé, alors que même la simple logique matérielle n'a pas encore été maitrisée.

Bonne journée.

L'instinct est l'énergie qui anime les êtres vivants de l'univers de matière, l'intelligence est l'énergie qui anime les êtres vivants de l'univers de métamatière. Mais qui est arrivé le premier dans la nature matérielle universelle ? L'humain ou la biodiversité ?

L'univers de matière est éternel. Il vit en symbiose avec l'univers de métamatière qui ne connait la mort. Tout est éternel dans son environnement. L'univers de métamatière est éternel, l'univers de matière est aussi éternel en renouvelant sans cesse sa matière sans jamais se rassasier.

L'espèce humaine est la seule espèce de l'univers de matière capable de faire la liaison entre les deux univers pour que se réalise leur symbiose. Sans elle pas de symbiose des univers, pas d'univers.

L'univers de matière est éternel, la nature de matière est éternelle, l'espèce humaine aussi est éternelle en se renouvelant sans cesse. Personne n'est "apparu" avant l'autre. Ils sont là ensemble depuis toujours et pour toujours.

Qui est arrivé le premier sur Terre ? La biodiversité terrestre ou le Terrien ?

La biodiversité bien sûr mais ce n'était pas une biodiversité idéale pour l'univers de matière parce que dominée par une espèce animale suradaptée qui laissait dans son environnement que ce qui lui était nécessaire pour vivre  : dinosaures et consorts. Une biodiversité idéale pour l'univers de matière est une biodiversité dominée par les mammifères et chapeautée par l'espèce humaine. C'est le but de la naissance du Terrien sur Terre. Une ou des fratries humaines extraterrestres adultes, capables de voyager dans l'espace intersidéral, ont provoqué la naissance du Terrien sur Terre pour qu'il entretienne une biodiversité mammifère chère à l'univers de matière.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sollun

avatar

Nombre de messages : 28
Date d'inscription : 27/09/2012

MessageSujet: Re: Métamatière. Le rapport du Terrien à la biodiversité   Mar 26 Avr - 16:28

Les extraterrestres ? Je ne crois pas tellement à cette version qu'ils seraient venus ici pour apporter la vie humaine...
C'est possible, mais je ne le sens pas.
D'autres planètes sont habitées, oui, mais par des esprits immatériels, pas par des hommes physiques comme nous, à mon avis.
Mais là, on tombe dans les croyances, pour/contre etc, alors ca n'a pas trop d'importance, je crois. Ci-dessus, je causais de choses vécues, non de croyances... mais les extraterrestres, quelle utilité de savoir s'ils existent ou non ? Bien sûr que tout est possible..
Apprenons à devenir des terrestres extra avant de nous occuper des extraterrestres ;-)

Bonne soirée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maurice593

avatar

Nombre de messages : 37
Date d'inscription : 29/04/2015

MessageSujet: Re: Métamatière. Le rapport du Terrien à la biodiversité   Mar 26 Avr - 16:34

Le savoir de Claude est immense! Ses interventions sont empreintes de poésie.

Sollun, je sens que tu as vécu des expériences extraordinaires, ce que je conçois ayant moi-même eu ce genre de cheminement au cours de mes méditations. Peut-être serait-il intéressant de nous les faire partager, si toutefois le cœur t'en dit?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Claude De Bortoli



Nombre de messages : 29
Date d'inscription : 27/02/2012

MessageSujet: Re: Métamatière. Le rapport du Terrien à la biodiversité   Mer 27 Avr - 6:28

Sollun a écrit:
Les extraterrestres ? Je ne crois pas tellement à cette version qu'ils seraient venus ici pour apporter la vie humaine...
C'est possible, mais je ne le sens pas.
D'autres planètes sont habitées, oui, mais par des esprits immatériels, pas par des hommes physiques comme nous, à mon avis.
Mais là, on tombe dans les croyances, pour/contre etc, alors ca n'a pas trop d'importance, je crois. Ci-dessus, je causais de choses vécues, non de croyances... mais les extraterrestres, quelle utilité de savoir s'ils existent ou non ? Bien sûr que tout est possible..
Apprenons à devenir des terrestres extra avant de nous occuper des extraterrestres ;-)

Bonne soirée.

Voici comment fonctionne la symbiose des univers matériel et métamatériel.


L'énergie qui anime les êtres matériels est l'instinct.
L'énergie qui anime les êtres métamatériels est l'intelligence.

Les natures matérielles et métamatérielles vivent en symbiose. Elles s'échangent leur énergie.

la nature de matière transfère son instinct chez sa partenaire la nature de métamatière qui en a fondamentalement besoin.
La nature de métamatière transfère son intelligence chez sa partenaire la nature de matière qui en a fondamentalement besoin.

La nature de matière récupère l'intelligence en provenance de la nature de métamatière et la diffuse dans son environnement instinctif dans le but de veiller au bon fonctionnement de sa biodiversité matérielle.
La nature de métamatière récupère l'instinct en provenance de la nature de matière et le diffuse dans son environnement intelligent dans le but de veiller au bon fonctionnement de la biodiversité métamatérielle.

Les natures matérielles et métamatérielles utilisent des transmetteurs d'énergie pour leur symbiose : l'espèce humaine pour le coté matériel et l'espèce esprit pour le coté métamatériel.

Pourquoi l'univers de matière a-t-il besoin de l'intelligence de son partenaire l'univers de métamatière ?

L'univers de matière est composé d'une structure de matière en perpétuel mouvement. Il a une personnalité : les biodiversités installées sur les planètes habitables. Sans ces biodiversités il ne serait qu'une structure de matière sans vie. Il cherche à préserver sa personnalité. Pour ce faire il vit en symbiose avec l'univers de métamatière lequel va lui fournir l'intelligence nécessaire au maintient de ses biodiversités idéales installées sur les planètes habitables.

Comment l'univers de métamatière va t-il procéder pour faire passer son intelligence chez son partenaire l'univers de matière ?

Il ne peut pas agir directement chez son partenaire matériel, une barrière infranchissable les sépare. Il va doter une espèce vivant dans l'univers de matière de son intelligence : l'espèce humaine. Les humains vont faire le travail à sa place. Grâce à leur intelligence ils vont veiller au bon fonctionnement de la biodiversité idéale chère à l'univers de matière sous couvert de l'univers de métamatière. Ils devront rester en communication permanente avec l'instance détentrice et émettrice d'intelligence pour tous leurs comportements intelligents.

Tant que les humains restent en communication avec la nature de métamatière, tout va bien pour la nature de matière. S'il coupent unilatéralement la communication, leurs comportements intelligents deviennent anarchiques. Ils nuisent plus qu'ils n'harmonisent. Le pire des scénarios pour la nature de matière qui ne peut rein faire. Elle ne peut que subir. Elle, réputée invulnérable, est très vulnérable face à l'intelligence.

Comment l'univers de matière va t-il procéder pour faire passer son instinct chez son partenaire l'univers de métamatière ?

Le même processus que pour l'intelligence. Il va doter une espèce vivant dans la nature de métamatière de ses instincts : l'espèce esprit. Les esprits vont récupérer l'instinct en provenance du Matériel et le diffuser dans la nature de métamatière qui en a fondamentalement besoin.

Pour parfaire le fonctionnement de la super symbiose des univers l'espèce humaine et l'espèce esprit sont programmés pour vivre en symbiose. C'est la seule et unique liaison entre les deux univers.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sollun

avatar

Nombre de messages : 28
Date d'inscription : 27/09/2012

MessageSujet: Re: Métamatière. Le rapport du Terrien à la biodiversité   Mer 27 Avr - 11:40

Bonjour,

On peut être d'accord avec certaines choses que tu rapportes, Claude de Bortoli, c'est une façon de présenter la vie qui peut être valable, pourquoi pas ?
Sur ton dernier post, j'ai juste 2 réticences, personnellement :

- je ne pense pas qu'il y ait une autre planète que la Terre, habitée physiquement par des hommes.

- une planète sans hommes, sans animaux, sans végétaux, n'est pas une planète morte, pour moi. Car le mot "mort" est juste un concept mental humain vide, ça ne veut rien dire spirituellement.
Toute chose, même un caillou, fait partie de la "Conscience", du Dao, et a sa place dans l'univers, dans une harmonie fondamentale. Y voir la mort n'est qu'une projection humaine sans signification absolue.


Maurice,

Mais j'ai déjà partagé quelques expériences sur ce forum, il me semble... j'en raconte quand la discussion se prête à cela, sinon, j'ai un peu de mal à en parler, c'est malaisé... Smile
En gros, j'ai eu des contacts et visions médiumniques avec des défunts, hommes et animaux morts, j'ai communié en conscience avec des végétaux, ai eu des visions sur le futur, perçu l'énergie vitale, etc...

bonne soirée à tous.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Métamatière. Le rapport du Terrien à la biodiversité   

Revenir en haut Aller en bas
 
Métamatière. Le rapport du Terrien à la biodiversité
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tao Te King :: Forum libre 道德經-
Sauter vers: