Tao Te King

Le Classique de la Voie et de la Vertu
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 L'EXPERIENCE DU TAOISME PHILOSOPHIQUE DEPARTEMENTALE (ETP):

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
AdepteTao

avatar

Nombre de messages : 166
Age : 37
Localisation : Saint Laurent de la Salanque 66250 Pyrénées-Orientales
Date d'inscription : 01/04/2013

MessageSujet: L'EXPERIENCE DU TAOISME PHILOSOPHIQUE DEPARTEMENTALE (ETP):   Jeu 27 Juin - 8:21

Je post ici afin que nous mobilisons pour nos convictions personnelles enfin pour ceux qui ont foi à l'expérience du Taoïsme philosophique de se regrouper en association départementale :
ça ne se fera pas en une journée bien entendu mais il faut faire le premier pas pour  créer une nouvelle force  associative française qui peut peser sur la conscience collective, de notre département, de la société française, de la société européenne, du village mondial.  

Je demande à ceux qui ont foi à l'expérience Taoïste philosophique, de créer des associations de l'expérience Taoïste philosophique départementale. Pour créer une association il faut être minimum 2 personnes.

Voici de quoi vous aider pour réaliser ce projet :

http://vosdroits.service-public.fr/associations/F1119.xhtml

Pour ma part, je m'occuperai du 66 des pyrénées-orientales, mais je dois chercher déjà une seconde personne pour créer cette association.

Le But de ces associations départementales "Promouvoir l'expérience du Taoïsme philosophique en France" : Par la suite pourquoi ne pas faire une entente avec celles qui sont déjà Nationales sans avoir une hiérarchie car nous les Taoïstes philosophiques nous sommes par essence anarchiste spirituel.
L’expérience du Tao n’est compréhensible que dans l'expérience, dans la réalité de la vie. Les taoïstes sont des anarchistes spirituels, il n’y a pas de hiérarchie, pas de règles et une absence de volonté de convaincre. D'AILLEURS JE POST CECI PAS POUR CONVAINCRE, NI PAS AMBITION PERSONNELLE, MAIS TOUT SIMPLEMENT POUR NOUS, NOUS LES TAOISTES PHILISOPHIQUES DE NOUS REGROUPER PHYSIQUEMENT AFIN D'ECHANGER NOS EXPERIENCES SUR LE TAOISME PHILOSOPHIQUE ET DE PROMOUVOIR NOS CONVICTIONS PERSONNELLES SANS CHERCHER A CONVAINCRE LES IGNORANTS. J'ENTENDS IGNORANT, IGNORANT DE l'EXPERIENCE et non pas que seulement du savoir taoïste qui est à la portée de tout le monde.
Promouvoir : Provoquer le développement ou le succès d'un projet, d'une création.

D'ailleurs ce forum de Lu Yi est le premier premier pas pour promouvoir l'expérience du Taoïsme philosophique, par nos échanges virtuels sur nos compréhensions du Tao Te King.

Sinon il y en a une nationale dont je suis membre :
http://www.assofrancaisedaoiste.com/
Mais bon quand c'est national, la communication est bien plus dur car les rencontres physiques sont rares. Par exemple à côté de Perpignan on est à plus de 600kms de Paris donc c'est compliqué. Mais bon au niveau local ce serait pour tous plus facile et je suis sûr que beaucoup ici n'habite pas Paris.


Chaque association départementale aura ses recueils qui lui seront propres, et tous ces recueils permettront la véritable richesse de l'expérience philosophique Taoïste en France.  

J'ai fait une recherche sur le net du Taoïsme philosophique voici ce que j'ai trouvé d'intéressant :

Publié dans : LA VOIE DU TAO
Tao : Une philosophie de vie

En chine, il est établi que seule l’Harmonie entre l'Humain et la Nature  permettrait d'accéder à la Sagesse.

Et c'est en plaçant son cœur et son esprit  dans la Voie (le Tao), c’est-à-dire dans la même voie que la Nature que l'on peut trouver la Sagesse.

Le taoïsme est une philosophie de vie qui s’intéresse principalement  à ce qui lie l’Humain à l’Univers.




LES PRINCIPES DE

LA PENSEE TAOÏSTE







L’HUMAIN FAIT CORPS AVEC L'UNIVERS


Le taoïste se doit d’être modeste par rapport à l’univers, à la nature et ce qu’elle impose. Il doit s’y soumettre pour trouver son salut et son bonheur, il ne trouvera que le malheur s’il lutte contre la Nature.

De même en médecine traditionnelle chinoise, rester en bonne santé, c’est être en harmonie avec les lois de l’univers.

L’univers est en perpétuelle évolution et celle-ci se fait par cycles : Dans la Nature, il n'y a que le changement qui est permanent. Pour le taoïste, tout n'est que recommencement sans fin.


LA VOIE ET LA VERTU


Le "Tao Te King " (La Voie et la Vertu) de Lao-tseu est devenu le fondement du taoïsme.(Bon ça sera notre texte commun mais à chaque association de choisir sa traduction officielle. Merci pour cela de faire un vote ou si vous n'ètes que 2 de vous mettre d'accord. Après personnellement je ne pense pas qu'il y en a des supérieurs à d'autres car chaque traducteur français essaie de saisir par sa conscience l'interprétation de ceux qui ont écrit le Tao Te King en symbôle chinois ancien, qui eux même ont interprété ceux que disaient Lao Tseu. D'ailleurs toutes les autres langues ont les mêmes problèmes.)

Il  ne prône pas de notions moralisatrices, il est tout à fait exempt de concepts comme l'enfer, le diable, les ténèbres éternelles, les forces du mal, en opposition direct avec un Dieu lumineux et bon.

De fait, rien dans l'univers n'y est conçu comme intrinsèquement mauvais. Et même, le bien a besoin du mal.  Et inversement. Le sens de l’équité et la volonté d’être en harmonie avec l’univers suffisent à être dans le Tao, dans la Voie.

La moralité est une norme interne chez l’homme sage, il ne connaît pas le péché, il a cessé de faire le mal. Pour le taoïste, l'ignorance est à l'origine du mal-être spirituel de l'homme. Il n'est donc pas coupable de ses erreurs.



LES PARADOXES


Pour « trouver la Voie », un des moyens possible est l’utilisation des paradoxes.« C’est en ne sachant pas qu’on sait », «  La faiblesse est plus forte que la force »…

Le but de ces paradoxes est de perturber le cerveau, de briser la pensée conventionnelle, l’éducation reçue, l’instruction inculquée.



L’EXPERIENCE AVANT TOUT


L’expérience du Tao n’est compréhensible que dans l'expérience, dans la réalité de la vie. Les taoïstes sont des anarchistes spirituels, il n’y a pas de hiérarchie, pas de règles et une absence de volonté de convaincre.

Ni Dieu ni maître pour le taoïste. C’est à chacun de travailler avec ses outils, à chacun de faire le chemin, dans l’expérience concrète.


Le Yin et le Yang

Dans le taoïsme, le Yin et le Yang incarnent les qualités passives et actives des phénomènes. Le Yin incarne l'aspect passif, réceptif, féminin, l'obscurité et le mou de la réalité; le Yang, le principe masculin, actif, créatif, la clarté et le dur.




LES DESEQUILIBRES



LA PEUR ET LE CHANGEMENT


La colère est l’ennemi public nr 1 mais dessous il y a toujours de la peur. En fait, sous toutes les émotions, il y a de la peur, souvent, la peur de ne pas être aimé. Pour surmonter nos peurs, nous fixons des cadres qui nous paralysent.


De ce fait, nous détestons le changement :   "J’accepte que TOUT soit changement sinon je développerai des maladies".

Quand je suis malade la question est : « Quel changement est-ce que je n’accepte pas en ce moment ? »


Il faut régulièrement casser les habitudes dans lesquelles on vit pour recommencer autrement. Il en va de même pour les relations humaines. Provoquer les changements, c’est un entraînement à l’adaptation.



RESPONSABILITES


Chaque humain est responsable de son existence, de son développement affectif, social, spirituel et de sa santé. Si mon voisin est malheureux, il en est responsable. Le materner ne l’aidera pas.

Pour le taoïste, l'infraction aux lois naturelles entraîne inévitablement des sanctions : Manque d'harmonie, isolement et affliction.

Toutes mes paroles, tous mes actes ont des conséquences, ma responsabilité est donc grande, je dois faire attention à tout ce que je fais et à tout ce que je dis.



Sinon quels départements pouvez vous, vous en occuper? Enfin si vous le ressentez ce besoin comme moi de promouvoir l'expérence du Taoïsme philosophique en France.

Je pense en plus que chaque département aura sa spécificité, car chacun a sa manière ici d'expérimenter le Taoïsme philosophique.

Mais alors pourquoi ne pas partager ces expériences autrement que par le virtuel?

Mes amis de l'expérience Taoïste Philosophiques (ETP) qu'en pensez vous de ce grand projet dont vous ètes les anges gardiens?


Dernière édition par AdepteTao le Jeu 27 Juin - 9:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/ghandi.gnoodiplo?fref=ts
Lu Yi

avatar

Nombre de messages : 812
Age : 54
Localisation : Avignon France
Date d'inscription : 21/06/2007

MessageSujet: Re: L'EXPERIENCE DU TAOISME PHILOSOPHIQUE DEPARTEMENTALE (ETP):   Jeu 27 Juin - 9:08

Merci de lancer l'idée de l'association.
Perso, je n'ai pas le temps de m'occuper de ça, et je n'enseigne plus le taoïsme depuis 15 ans. Peut-être si un jour je sors de mon "ermitage". J'ai encore besoin de rester retiré du monde.

Parler d'anarchisme, c'est un peu délicat. Bien que je comprenne l'idée, mélanger un concept idéologique occidental du 19e siècle avec la philosophie taoïste, ça me gène.

Quant à l'absence de hiérarchie, je n'en suis pas sûr non plus. Une transmission de maître à disciple me semble nécessaire. Lire le Tao Te king est insuffisant.

chapeau

_________________
Seule la vie mystique permet d'obtenir le Tao
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AdepteTao

avatar

Nombre de messages : 166
Age : 37
Localisation : Saint Laurent de la Salanque 66250 Pyrénées-Orientales
Date d'inscription : 01/04/2013

MessageSujet: Re: L'EXPERIENCE DU TAOISME PHILOSOPHIQUE DEPARTEMENTALE (ETP):   Jeu 27 Juin - 9:19

Je pense sincèrement s'il y avait un Maître du Taoïsme qui se serait imposé sur les autres, il n'y aurait jamais eu autant de maîtreS du Tao.

Je pense qu'il faut reconnaître que nous les Taoïstes philosophiques nous sommes des anarchistes spirituels sans pour autant écarté qu'il y a des principes de lignées, d'école Taoïstes, de maîtres et d'élèves différents et en plus il y a le Taoïsme religieux qui dedans a plusieurs branches.


Lu Yi est-ce que l'élève doit il tout penser et ressentir comme le Maître?
Est-ce que l'élève n'a pas sa propre compréhension du Tao? Si oui! L'Anarchie spirituelle est là.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/ghandi.gnoodiplo?fref=ts
Lu Yi

avatar

Nombre de messages : 812
Age : 54
Localisation : Avignon France
Date d'inscription : 21/06/2007

MessageSujet: Re: L'EXPERIENCE DU TAOISME PHILOSOPHIQUE DEPARTEMENTALE (ETP):   Jeu 27 Juin - 9:34

AdepteTao a écrit:

Lu Yi est-ce que l'élève doit il tout penser et ressentir comme le Maître?
Est-ce que l'élève n'a pas sa propre compréhension du Tao? Si oui! L'Anarchie spirituelle est là.
Si l'expérience du Tao ne peut pas se transmettre directement d'homme à homme, il existe quand même de nombreux enseignements qui peuvent en approcher la compréhension : tout ce qui utilise les principes du YinYang, des 5 éléments, de la contemplation, la médecine chinoise, le Feng shui, la diététique, le Chikong, taichi, etc... La philosophie doit devenir pratique et s'incarner dans le quotidien.

_________________
Seule la vie mystique permet d'obtenir le Tao
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AdepteTao

avatar

Nombre de messages : 166
Age : 37
Localisation : Saint Laurent de la Salanque 66250 Pyrénées-Orientales
Date d'inscription : 01/04/2013

MessageSujet: Re: L'EXPERIENCE DU TAOISME PHILOSOPHIQUE DEPARTEMENTALE (ETP):   Jeu 27 Juin - 12:18

En tout cas quand je dis que les Taoïstes philosophiques sont des d'anarchistes spirituels ce n'est pas pour dire qu'ils sont du système politique l'Anarchie ce qui est très différent, car selon wikipedia :

https://fr.wikipedia.org/wiki/Anarchie

L’anarchie (du grec ἀναρχία / anarkhia, composé de an, préfixe privatif : absence de, et arkhê, hiérarchie, commandement ou « primauté ») désigne la situation d’une société où il n'existe pas de chef, pas d'autorité unique, autrement dit où chaque sujet ne peut prétendre à un pouvoir sur l'autre. Il peut exister une organisation, un pouvoir politique ou même plusieurs, mais pas de domination unique ayant un caractère coercitif. L’anarchie peut, étymologiquement, également être expliquée comme le refus de tout principe premier, de toute cause première, et comme revendication de la multiplicité face à l’unicité.

Le mot anarchie est employé tantôt péjorativement, comme synonyme de désordre social dans le sens commun ou courant et qui se rapproche de l’anomie, tantôt comme un but pratique à atteindre dans le cadre d'une idéologie comme c’est le cas pour les anarchistes.

Pour ces derniers l'anarchie n'est justement pas le désordre social mais au contraire l'ordre social absolu grâce notamment au collectivisme anti-capitaliste qui contrairement à l'idée de possessions privées capitalisées, suggère l'idée de possessions individuelles ne garantissant quant à elles aucun droit de propriété concernant l'accumulation de biens non utilisés1, et au travers d'une liberté politique organisée autour du mandatement impératif, de l'autogestion, du fédéralisme et de la démocratie directe.

Pour ses partisans, l’anarchie est donc organisée et structurée : c'est l'ordre moins le pouvoir.

Mais selon M. khowsky

http://www.revue3emillenaire.com/blog/lanarchie-spirituelle-par-iwan-khowsky/

L’anarchie spirituelle par Iwan Khowsky
5 juin 2010   Linssen Robert

Robert Linssen avait 24 ans lorsqu’il écrivit cet article sous le nom d’Iwan Khowsky, pseudonyme qu’il utilisera souvent, surtout à ses débuts…

(Revue Être Libre. No 1. Janvier 1936)

Nul ne le contestera, nous vivons une époque particulièrement troublée, et ce n’est pas être pessimiste que d’affirmer qu’elle ne constitue que le prélude d’une période riche en éventualités de tout genre.

Nous vivons une de ces époques critiques de l’histoire, nous sommes dans une ère de transition.

Jamais les événements n’ont pris un tel caractère de précipitation, d’affolement. On peut dire que chaque heure est grave et décisive.

Quelle période riche d’enseignements, pour ceux qui veulent bien se donner la peine de les comprendre!…

« Aux fruits on reconnaît l’arbre. »

Dans le domaine social, économique, c’est la famine, la misère, la toute-puissance du capitalisme oppresseur.

Mais déjà naissent les premiers symptômes d’un effondrement de la puissance capitaliste.

Dans le domaine moral, c’est l’asphyxie des masses par la religion, cette industrialisation de la vérité, cet « opium des peuples » comme le disait Lénine.

Mais déjà naissent les premiers indices grandissants d’un désir profond de liberté, d’individualisme.

Dans le domaine politique, le « fascisme », la terreur dictatoriale, le nationalisme conduisent à la guerre, aux massacres intérieurs, à l’écrasement complet de l’individu.

C’est l’aboutissement le plus invraisemblable de l’aveuglement le plus absolu, dans un automatisme cruel et une obéissance servile, indigne, misérable!

Mais de toutes parts surgit aussi le sens de la dignité individuelle, la révolte contre l’autorité politique, sociale, religieuse, et tous les préjugés stupides qui en découlent.

Les événements proclament d’eux-mêmes, avec plus d’éloquence que les beaux discours…, la faillite de tous les systèmes sociaux, économiques, politiques et religieux.

D’innombrables économistes, sociologues, moralistes, politiciens de toutes tendances, s’évertuent à trouver des remèdes, des plans…. et des plans, mais le malaise mondial ne fait qu’empirer.

Ils oublient que ces malaises constituent des symptômes, des effets d’une effrayante  complexité, issus d’une même cause : l’homme a quitté la nature, il vit en dehors de ses lois biologiques les plus élémentaires, loin de ses lois d’équilibre et d’harmonie, il est devenu un monstre de rapacité et d’égoïsme.

Le malaise mondial, dans l’universalité des activités humaines, est l’expression d’un malaise individuel.

Je conçois évidemment que tout ceci doit être bien indigeste à tout brave bourgeois bien pensant….. et immédiatement serais-je baptisé « d’infâme révolutionnaire »…

Mais lorsque l’on vit dans un monde où l’on ne voit autour de soi que de la souffrance, la misère, la guerre presque perpétuelle qui existe et qui couve toujours partout, lorsque l’on voit les exploiteurs et les exploités physiquement et moralement, lorsque l’on se rend compte que ceux-là mêmes qui se croient heureux sont si vides, si creux dans leur bonheur, on devient révolutionnaire.

Et tout être intelligent, équilibré, s’il est vraiment homme, s’il n’est pas le misérable esclave de la routine, doit être un révolutionnaire.

Ne prenons donc pas comme « bon » à priori, ce qu’une tradition sociale ou religieuse, qu’elle soit séculaire ou millénaire, a fait supporter à plusieurs générations.

On a créé un modèle « standard » de ce qui est « bon » et de ce qui ne l’est pas, et même certains, non contents de l’automatisme mental de la foule, veulent lui imprimer l’automatisme, le machinisme dans les gestes.

Au plus l’automatisme s’infiltre dans le cœur de l’individu au plus il deviendra stupide, et de mieux en mieux, l’État quel qu’il soit pourra l’exploiter.

Que faire alors devant cet état de chose lamentable ?

Une révolution complète doit s’opérer dans le cœur de tout homme conscient de ses responsabilités.

Mais il y a révolutionnaires et révolutionnaires.

Je ne parle pas du briseur de vitres, ni du lanceur de bombes. A quoi servent les révolutions, si elles n’étaient qu’un bouleversement superficiel des choses, sans changer le cœur des hommes?

Peut-être il y a-t-il eu dans l’histoire, certaines révolutions qui se sont faites, parce que les circonstances étaient d’une horrible et brûlante réalité, mais si les nouvelles circonstances ne donnent pas aux individus une parfaite possibilité d’épanouissement, et si les cœurs restent vides, ces révolutions n’auront pas servi à grand-chose.

Malgré l’évidence caractéristique des événements, il existe encore des esprits assez pervertis, assez déviés, pour déclarer que la « crise de l’autorité » actuelle, est la cause de la confusion générale.

Il suffit certainement de jeter un regard sur les brillants résultats des régimes autoritaires,  le réarmement effréné, la famine, la misère, et la guerre dans toute son horreur.

On me demandera : « Mais vous, que préconisez-vous ? l’anarchie ? donc le chaos complet ? »

L’anarchiste qui détruit tout, pour le plaisir de détruire, est un être néfaste, mais il existe une Anarchie intelligente, suprêmement constructive.

L’anarchie spirituelle est harmonieuse et constructive, parce que si d’un côté, nous ne prétendons être l’esclave d’aucune autorité religieuse, politique ou traditionnelle quelconque, d’un autre côté, nos actes seront l’expression d’une et même chose intensément vivante, créatrice.

L’océan d’énergie universelle, auquel se résout toutes choses, la science le démontre, voilà la source immortelle, intarissable, d’où procèdent les manifestations humaines, en une sublime communion.

C’est ici que se révèle la grande richesse, et la grande simplicité de la pensée de Krishnamurti.

« Le problème du monde est le problème individuel. »

II y a une Réalité Éternelle, en continuel mouvement, elle est un Éternel Présent.

« Si toute action est réellement l’expression de ce mouvement, elle produira une société nouvelle. »

« La vie devient alors, non une école où l’on apprend à lutter, à rivaliser, mais une vie vécue intelligemment, suprêmement heureuse. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/ghandi.gnoodiplo?fref=ts
AdepteTao

avatar

Nombre de messages : 166
Age : 37
Localisation : Saint Laurent de la Salanque 66250 Pyrénées-Orientales
Date d'inscription : 01/04/2013

MessageSujet: Re: L'EXPERIENCE DU TAOISME PHILOSOPHIQUE DEPARTEMENTALE (ETP):   Jeu 27 Juin - 12:30

D'ailleurs à la base :

Le plus grand arbre est né d'une graine menue...

Lao Tseu.

QU’EST-CE QUE LE TAOISME?

Le Taoïsme, système religieux et philosophique, représente un des fondements de la culture chinoise, ses origines remontent au IV ème siècle avant JC.

Lao Tseu

Lao Tseu (Vieux sage), considéré comme le fondateur du Taoïsme, fût un contemporain de grands penseurs comme Confucius, Socrate et Bouddha.

La légende raconte que Lao Tseu pour se libérer des contraintes sociales et fuir la ville, décide un jour de partir en retraite spirituelle sur le dos d’un buffle. Il se serait dirigé vers l’ouest de la Chine actuelle avec une destination inconnue pour y vivre en simple paysan.

A la frontière de la Chine, dans les montagnes, il rencontre le gardien d’un col qui lui exprime son regret de le voir quitter ses pairs :

"C’est dommage que tu partes sans nous apprendre tout ce que tu sais"

Le vieil homme accepte alors l’hospitalité du garde et se met à raconter ce qui deviendra un des piliers de la culture Taoïste « le Tao Te King » (Le livre de la voie).

Le vieux maître poursuivra par la suite sa route et personne ne le reverra jamais.

Le Tao Te King

Ce livre nous décrit la méthode pour aller vers la vérité mais aussi, nous initie aux grands principes du monde.

Alors que le confucianisme demande à l'individu de se conformer aux standards d'un système social idéal, le taoïsme défend l'idée que l'individu devrait ignorer les préceptes de la société et uniquement chercher à se conformer au modèle sous-jacent de l'univers, le Tao (chemin), qui ne peut être ni décrit par des mots, ni conçu en pensée.

Pour être en accord avec le Tao, il ne faut "rien faire", c'est-à-dire ne rien faire de façon artificielle ou forcée. En suivant spontanément les impulsions de sa nature essentielle et en se vidant de toute doctrine ou savoir, on peut réussir à atteindre l'unité avec le Tao et ainsi découvrir un pouvoir mystique. Au niveau socio-politique, ils prônent le retour à une société AGRAIRE PRIMITIVE. .

L’harmonie, pour les taoïstes, se trouve en plaçant son cœur et son esprit dans la Voie (le Tao), c’est-à-dire dans la même voie que la nature.

Il décrit le monde par de nombreux couples d’opposés, la joie et la tristesse, le bien et le mal, le jour et la nuit. Dans le principe, c’est toujours le plus faible qui l’emporte sur le plus fort. L’eau érode le rocher.

Tout se joue à travers les processus imperceptibles et silencieux de la nature. La grande musique a le son le moins audible. C’est la force de l’ineffable et du silence.

Pour obtenir quelque chose, il faut se mettre en retrait, dans la philosophie du "lâcher prise". Le « non agir » pour agir, bien comprendre le monde et son fonctionnement pour se placer dans le sens du vent et agir sans efforts.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/ghandi.gnoodiplo?fref=ts
AdepteTao

avatar

Nombre de messages : 166
Age : 37
Localisation : Saint Laurent de la Salanque 66250 Pyrénées-Orientales
Date d'inscription : 01/04/2013

MessageSujet: Re: L'EXPERIENCE DU TAOISME PHILOSOPHIQUE DEPARTEMENTALE (ETP):   Jeu 27 Juin - 12:57

UNE SOCIETE AGRAIRE PRIMITIVE :

SOCIETE PRIMITIVE :

_ Découvrent le monde avec un état d'esprit de survie, et donc une nature qu'il faut donc respecter les lois.

_ Voient la nature comme animées par des forces invisibles, qu'il fait s'approprier pour guérir, chasser, etc forces auxquelles les chamans, rituels, drogues, donnent accès.

_ S'inscrivent dans un temps cyclique (mythe de l'éternel retour).

EXEMPLE DE SOCIETE PRITIVE : LES INDIENS KOGIS
_ Des lois fondées sur le vivant : le vivant est respecté comme l'ancêtre primordial; c'est lui qui inspire les règles sociales et les démarches éducatives.

_ Une finalité d'équilibre : construire un tunnel ou une mine leur semble un crime, la recherche d'équilibre régit leur santé, leurs prises de décisions leur arts.

_ Une forte convivialité : partageant la plupart des taches, ils se vivent comme un organisme supérieur.

_ Un temps cyclique : les rend humbles vis à vis de la Nature.

_ Un association des contraires, comprises comme source de vie.

LES SOCIETES AGRAIRES :

Dans les sociétés agraires, les humains prennent des mesures d'avant-garde pour tirer profit des processus naturels et obtenir de la nourriture, des outils et de la richesse.

_ apparaissent au néolithique; accroissement de la productivité; développement des cités et des empires

_ rapport de composition avec la nature (on n'est plus dans une situation de survie, mais on n'est pas dans un rapport d'exploitation)

_ de même rapport de composition avec le divin : l'homme s'en distancie sans l'évacuer

_ Et rapport de composition avec les pouvoirs : (présence simultanée du spirituel et du temporel)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/ghandi.gnoodiplo?fref=ts
AdepteTao

avatar

Nombre de messages : 166
Age : 37
Localisation : Saint Laurent de la Salanque 66250 Pyrénées-Orientales
Date d'inscription : 01/04/2013

MessageSujet: Re: L'EXPERIENCE DU TAOISME PHILOSOPHIQUE DEPARTEMENTALE (ETP):   Jeu 27 Juin - 13:09

Enfin si nous ne créons pas ces ETP départementales, et que chacun se garde son savoir et savoir faire dans son coin, l'expérience du Taoïsme philosophique se développera en France pas d'une manière globale mais plutôt d'une manière parcellaire comme dit Lu Yi par tout ce qui utilise les principes du YinYang, des 5 éléments, de la contemplation, la médecine chinoise, le Feng shui, la diététique, le Chikong, taichi, etc...

Je trouve que c'est une véritable anarchie tout ça! Et là ce n'est pas spirituel. ^^

Enfin je laisse ici cette idée d'ETP départementale qui pour moi aurait pu justement donné un nouvel ordre d'organisation pour les Taoïstes philosophique de France dans les années 2013,14,15,16,17,18,19,20 ... qui arrivent.

Il est évident que dans ces ETP départementales tous les membres des associations du département ayant un lien + ou - direct avec le Tao (comme la médecine chinoise, le qi gong, le tai j quan...) auraient leur place dans ces ETP.

Pourquoi pas ces ETP départementales, n'auraient pas la charge de faire venir un prêtre officiel Taoïste  pour célébrer certains rites de passage de la vie des pratiquants de l'expérience Taoïste philosophique?

Il y aurait donc un rapprochement du Taoïsme philosophique et religieux en France avec comme clé de voûte l'expansion du Taoïsme global.

Enfin suis-je rêveur ou visionnaire?
Vous avez la réponse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/ghandi.gnoodiplo?fref=ts
Lu Yi

avatar

Nombre de messages : 812
Age : 54
Localisation : Avignon France
Date d'inscription : 21/06/2007

MessageSujet: Re: L'EXPERIENCE DU TAOISME PHILOSOPHIQUE DEPARTEMENTALE (ETP):   Jeu 27 Juin - 13:49

AdepteTao a écrit:

Pourquoi pas ces ETP départementales, n'auraient pas la charge de faire venir un prêtre officiel Taoïste  pour célébrer certains rites de passage de la vie des pratiquants de l'expérience Taoïste philosophique?

Il y aurait donc un rapprochement du Taoïsme philosophique et religieux en France avec comme clé de voûte l'expansion du Taoïsme global.

Enfin suis-je rêveur ou visionnaire?
Je pense qu'avant même de créer l'association, il faut du concret, un contact direct et réel.

Si cette aspiration te porte, va à la source, va rencontrer des taoïstes à Taiwan, en Chine, va sur les lieux des immortels, aux monts wudang... et là tu nous ramèneras un trésor spirituel et beaucoup s'assembleront autour de toi.


_________________
Seule la vie mystique permet d'obtenir le Tao
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AdepteTao

avatar

Nombre de messages : 166
Age : 37
Localisation : Saint Laurent de la Salanque 66250 Pyrénées-Orientales
Date d'inscription : 01/04/2013

MessageSujet: Re: L'EXPERIENCE DU TAOISME PHILOSOPHIQUE DEPARTEMENTALE (ETP):   Jeu 27 Juin - 20:11

Lu Yi, le Tao n'est-il pas universel?

Faut-il réellement aller en Chine pour apprendre l'expérience du Taoïsme philosophique?

Lao Tseu était en train de quitter la Chine prenait la direction de l'Ouest, lorsqu'il a révélé le Tao Te King. N'y a t-il pas là un message que le Taoïsme est au delà de l'espace chinois.

En tout cas je souhaiterai aller vers le berceau du Taoïsme, on verra ce que ma voie me réserve néanmoins le Tao Te King ne mentionne pas la Chine comme pays exclusif détenant la source du Tao. D'ailleurs sur ce sujet, avec la révolution culturelle de Mao, la culture Taoïste a beaucoup souffert et lorsqu'on voit à la télé la Chine des mégalopoles pollués par l'industrialisation à outrance, nous ne pouvons que constater que le pays du berceau du Taoïsme est loin de son berceau Taoïste.
Même si on sait que depuis quelques années, les autorités du parti communiste ont fait quelques efforts pour tolérer cette religion et ce concept philosophique.

A peu près même chose pour le confucianisme et le bouddhisme.

Je tire ces informations des étudiants chinois de l'Université de Perpignan, et toc! Quand on va pas en Chine, on peut toujours trouver des chinois en France. Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/ghandi.gnoodiplo?fref=ts
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'EXPERIENCE DU TAOISME PHILOSOPHIQUE DEPARTEMENTALE (ETP):   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'EXPERIENCE DU TAOISME PHILOSOPHIQUE DEPARTEMENTALE (ETP):
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tao Te King :: Forum libre 道德經-
Sauter vers: