Tao Te King

Le Classique de la Voie et de la Vertu
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Chapitre 27

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lu Yi

avatar

Nombre de messages : 812
Age : 55
Localisation : Avignon France
Date d'inscription : 21/06/2007

MessageSujet: Chapitre 27   Lun 30 Juil - 15:25

Qui marche bien ne laisse pas de traces;
Qui parle bien ne commet pas de fautes;
Qui calcule bien n'a pas besoin de boulier;
Qui sait bien garder ferme sans verrous, et personne ne peut ouvrir;
Qui sait bien lier ne se sert pas de liens, et personne ne peut délier.

C'est pourquoi le Saint-Homme excelle constamment à secourir les hommes, et ne repousse personne.
Il aide tous les êtres, et n'en délaisse aucun. En quoi il est doublement éclairé.

Aussi l'homme vraiment vertueux est-il un maître pour celui qui n'est pas vertueux;
Par contre, le vulgaire est utile au Sage.
Ne pas vénérer son maître, ne pas aimer celui qui nous rend service, serait-on réputé, sage, est un grand égarement.

Voilà une vérité essentielle et profonde.

_________________
Seule la vie mystique permet d'obtenir le Tao
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olivier

avatar

Nombre de messages : 800
Age : 54
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 16/11/2008

MessageSujet: Le Saint   Ven 21 Nov - 15:18

Bonjour à toutes et à tous,



Encore des vérités essentielles, regardons les de plus près :
elephant Qui marche bien ne laisse pas de traces;
Celui qui suit le courant énergétique tu Tao, ne lutte jamais, il se laisse porter par ce que lui offre la vie. Ainsi, s'étant fondu avec ce flot, il n'a aucunement perturbé l'évolution de l'Univers, il n'a laissé aucune trace.
elephant Qui parle bien ne commet pas de fautes;
Qui calcule bien n'a pas besoin de boulier;
Celui qui s'harmonise, qui est en symbiose avec l'Univers perçoit l'absolu réalité de son environnement, il ne peut donc pas commetre de faute en parlant de cette exacte réalité. Il ne peut se tromper dans ces calculs puisqu'il en a l'exact résultat.
Un jour, j'imprimai un document en recto-verso (une cinquantaine de pages). Il était important que mon imprimante n'avale pas deux pages à la fois. Je commençait donc à compter les pages. Allez savoir pourquoi, mon instinct me dit "laisse moi compter, j'adore compter". Incorrigible, mon mental continua à compter, et arriva à 57 en fin d'impression. Mon instinct rectifia et me dit 54. Vérification faite, il y avait bien 54 pages. Depuis, lorsque je perd le fil d'un compte, je me fie à mon instinct. Si c'est vraiment un calcul nécessaire, il est bien rare qu'il ne puisse m'indiquer le résultat.
elephant Qui sait bien garder ferme sans verrous, et personne ne peut ouvrir;
Qui sait bien lier ne se sert pas de liens, et personne ne peut délier.
En réalité, en suivant le Tao, on n'a ni besoin de mettre sous verrous, ni besoin de lier. En effet, ayant pris conscience qu'on ne diffère pas du monde environnant, on a une totale confiance en lui. Il arrive que l'on perde des choses, et même qu'on se les fasse voler, mais ces choses restent en nous à travers le monde. J'ai pris conscience que je m'étais un peu détaché des choses matérielles et intellectuelles le jour où je me suis fait voler mon ordinateur, et tous mes cours qui étaient dessus. J'ai simplement continué à prendre la vie comme elle venait. La seule chose qui m'a un peu peiné, était d'avoir perdu dans le même sac le Grand Classique du Vide Parfait de Lie Tseu. Aujourdh'ui, je me dit que même cette belle idée qu'est le Tao, il ne faut pas que je m'y attache.
elephant Ainsi, le saint homme ayant conscience de ne pas vivre pour lui-même, mais de faire vivre l'Univers en lui, vient au secours de cet Univers (et donc de tous les hommes sans exception) dès qu'il le peut.
Lorsqu'un homme vulgaire s'adresse au Saint Homme, il l'écoute avec attention, tant il sait qu'à travers lui, l'Univers exprime un point de vue.
elephant Enfin :
Ne pas vénérer son maître, ne pas aimer celui qui nous rend service, serait-on réputé, sage, est un grand égarement.
Compte tenu de ce qui vient d'être dit, on peut appliquer ce conseil à l'élève vis à vis de son maître spitituel, mais on peut aussi l'appliquer à celui qui est notre maître à tous : le Tao.

Grosses bises, flower

Olivier
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://taovide.blogspot.com/
ShantiShanti



Nombre de messages : 22
Date d'inscription : 01/12/2008

MessageSujet: Re: Chapitre 27   Lun 8 Déc - 9:19

Bonjour,

Olivier, tes lumières sur ce chapitre n'ont pas été inutiles. Merci.
Et si je résume la première partie du chapitre, c'est simplement le descriptif du non-agir ?!

La seconde partie me donne une réponse à la question "Pourquoi ne sommes nous tous pas des éveillés ?"
Si c'était le cas, les hommes n'auraient pas de "raison" d'exister... (la Tao se jouant de lui-m^me au travers des hommes pour tout expérimenter et connaitre), le bien nécessite le mal, le mal nécessite le bien, dans une nuance du blanc au noir en passant par une infinie palette de gris, aussi sont indéfiniment liés le Saint-homme et l'homme sans vertue : bravo : .
Tout est bien....
Et si aujourd'hui nos dirigeants ne sont pas des Saints depuis longtemps, il faut en passer par là : Quelle est la contre-partie ? pour moi, elle n'est pas évidente....

Shanti
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olivier

avatar

Nombre de messages : 800
Age : 54
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 16/11/2008

MessageSujet: Qui joue avec qui ?   Lun 8 Déc - 12:38

ShantiShanti a écrit:
Bonjour,
le Tao se jouant de lui-m^me au travers des hommes pour tout expérimenter et connaitre

Bonjour Shanti,

Je ne sais, si ce que je vais dire est juste ou non, mais j'aimerais signaler à tous que lIndiférencié de l'Univers, qui nous apparait à nous sur Terre comme différencié n'a pas besoin d'avoir un cerveau et toute l'imagination, les souvenirs, voir les manigances dont est capable le notre, pour représenter l'essence de la vérité, l'essence de la justice, l'essence de l'intelligence. Tout cela peut se concentrer en un point de conscience qui représente l'instant et le lieu. Si l'on suit ce point en allant dans la direction du Tao, on est dit intelligent. Si on est en ce point, on est juste et vrai. La difficulté est de le trouver (pas si dur, il est là où nous sommes) et de le suivre (avec les pratiques Non Désir, Non Agir, Non Avoir, on y arrive : Non Etre, Non Savoir).
Voilà, il n'y a nul besoin d'un Shiva, ou d'un vieux barbu (je veux dire l'aspect humain de Shiva, car ce que symbolise Shiva est irremplaçable) qui danse ou qui joue avec les hommes pour avoir une compréhension simple de l'Univers.
Personne ne manipule personne, ou plutôt, on se manipule tous, y compris l'Univers. Voilà pourquoi nous nous devons d'agir en harmonie avec le tout, car alors seulement, nous pouvons avoir la certitude de ne manipuler personne.

Bises, flower

Olivier
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://taovide.blogspot.com/
ShantiShanti



Nombre de messages : 22
Date d'inscription : 01/12/2008

MessageSujet: Re: Chapitre 27   Lun 8 Déc - 12:46

Ce qui n'est pas simple, c'est qu'on (l'éducation) nous apprends tout le contraire ;-)

Shanti
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olivier

avatar

Nombre de messages : 800
Age : 54
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 16/11/2008

MessageSujet: Re: Chapitre 27   Lun 8 Déc - 12:50

ShantiShanti a écrit:
Ce qui n'est pas simple, c'est qu'on (l'éducation) nous apprends tout le contraire ;-)
Shanti
De quoi veux-tu parler ? On t'a parlé du Tao à l'école bounce ?

Olivier
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://taovide.blogspot.com/
ShantiShanti



Nombre de messages : 22
Date d'inscription : 01/12/2008

MessageSujet: Re: Chapitre 27   Lun 8 Déc - 13:22

hahahahahaha... j'aurai bien aimé !

naaaannnnnnnn, tu as dis :
Citation :
Voilà pourquoi nous nous devons d'agir en harmonie avec le tout, car alors seulement, nous pouvons avoir la certitude de ne manipuler personne

et je trouve que l'éducation c'est :
l'art de manipuler pour les plus "éduqués",
ou l'art de ne pas se faire manipuler pour les plus chanceux
ou encore l'art d'oublier qu'il est manipulé pour les autres...

Bon, c'est très limité comme présentation de l'éducation.... en fait rien à voir avec suivre le Tao ! pas étonnant qu'on se débat dans la vie !
je préfère flotter plutôt que de nager pour ne pas couler, c'est ça qu'on devrai nous apprendre !


Very Happy Shanti
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olivier

avatar

Nombre de messages : 800
Age : 54
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 16/11/2008

MessageSujet: Le bar du vide   Lun 8 Déc - 20:45

ShantiShanti a écrit:
hahahahahaha... j'aurai bien aimé !

naaaannnnnnnn, tu as dis :
Citation :
Voilà pourquoi nous nous devons d'agir en harmonie avec le tout, car alors seulement, nous pouvons avoir la certitude de ne manipuler personne

et je trouve que l'éducation c'est :
l'art de manipuler pour les plus "éduqués",
ou l'art de ne pas se faire manipuler pour les plus chanceux
ou encore l'art d'oublier qu'il est manipulé pour les autres...

Bon, c'est très limité comme présentation de l'éducation.... en fait rien à voir avec suivre le Tao ! pas étonnant qu'on se débat dans la vie !
je préfère flotter plutôt que de nager pour ne pas couler, c'est ça qu'on
devrai nous apprendre ! Very Happy Shanti

Shanti, ta description de l'éducation est bonne de A à Z.

Heureusement pour l'"homme de bien"(nécessairement cultivé dans nos civilisations), les vertus, avec un petit v, qu'on nous enseigne penchent vers le Tao avant de s'arrêter. Quelques uns aspirant à La Vertu parviennent donc paradoxalement à désapprendre tout en conservant la direction de la Voie. Paradoxalement, car "l'homme vulgaire" aurait moins à désapprendre, et devrait y parvenir plus facilement, mais celui-ci sans l'éducation est moins arrmé face aux désirs et aux vices "grossiers". Beaucoup d'hommes de bien se complaisant eux dans des vices plus élégants comme celui de l'érudition. Mais il y a pire, la manipulation ne s'arrête pas au monde de l'éducation. C'est assez flagrant en économie et en politique, l'écologie pointe du doigt la pollution qui n'est autre que la forme matérielle de ce que Lao Tseu appelle la Terre de la mort; ce qu'il advient lorsque les gens vivent trop intensément, mais c'est aussi vrai pour les religions, les philosophies et toutes les terres d'influences, comme l'agriculture, la génétique, bref tout ce que l'homme bidouille ou élucubre, et bien entendu, il y a aussi ceux qui manipulent ou tentent de manipuler le vide, magnétiseurs, ceux qui pratiquent le spiritisme, les voyants et autres médiums... Mais il est vrai que ce à quoi on se ratache en dernier ressort et ce que l'on nome savoir alors qu'en réalité, il ne s'agit que de connaissances. C'est donc de celà qu'il est le plus difficile de se débarasser.
La route de Bernard qui aspire à suivre le Tao ressemble à celle d'un homme à la recherche du Bar du Tao dans une ville en cuvette nommée Plénitude. Un homme, Lao Tchouang, descendant de la petite famille de l'Absolu lui a indiqué le lieu; il suffit de descendre tout en bas, on ne peut pas le rater. Alors Bernard entre dans la ville et commence à descendre. Mais en périphérie se trouvent de nombreuses dicothèques dont les call girls font la retape aux abords de la ville. Parvenant à ne pas succomber à un tel étalage de sex appeal, il continue sa descente et croise alors le Bar de l'éducation, s'y attarde un moment, les nombreux bars de philosophie, deguste un petit verre de ci de là, teste les diverse bars de La religion, s'assied aussi au café des arts, tente le bars des sciences et... se retrouve dans la rue complètement ivre, incapable de repérer le sud du nord, mais encore pire le haut du bas. Alors Bernard s'arrête, cette fois on ne l'y prendra plus, il a décider de dessaouler. Et petit à petit sa tête devient plus légère, il retrouve son sens du Naturel, et réentreprend sa dessente. C'est alors qu'il le rejoint enfin, le Bar du Tao... Et y déguste un bon bol de vide...

Bises à Tous, flower

Olivier
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://taovide.blogspot.com/
AdepteTao

avatar

Nombre de messages : 166
Age : 37
Localisation : Saint Laurent de la Salanque 66250 Pyrénées-Orientales
Date d'inscription : 01/04/2013

MessageSujet: Re: Chapitre 27   Jeu 18 Avr - 11:00

Facebook Tao Te King version française
28 mars
VINGT SEPTIEME VERSET DU TAO TE KING :

Celui qui connaît la Voie peut trouver la bonne direction même sʹil nʹy a plus aucune trace dʹelle.

Celui qui peut parler ne fait pas d’erreurs de diction.

Celui qui peut compter ne fait pas d’erreur de calcul.

Le plus beau trésor nʹa aucune serrure, pourtant personne ne peut lʹouvrir.

Les meilleures chaînes sont celles qui ne lient par rien de matériel et pourtant ne peuvent être brisées.

Les sages peuvent sauver des gens, et ils les sauvent constamment.

Ils peuvent aider et ne laissent personne dans lʹembarras sans aide.

Ainsi agit la profonde sagesse!

Les sages instruisent également les personnes mauvaises afin que de telles personnes puissent trouver la Fondation.

Mais si de mauvaises personnes nʹapprécient pas son aide et nʹaiment pas la Fondation — le sage les laisse : les sages nʹestiment pas des relations avec de telles personnes.

Ce principe est très important!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/ghandi.gnoodiplo?fref=ts
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Chapitre 27   

Revenir en haut Aller en bas
 
Chapitre 27
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tao Te King :: Tao Te King-
Sauter vers: