Tao Te King

Le Classique de la Voie et de la Vertu
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 La nature de métamatière et l'hommage rendu aux anciens

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Claude De Bortoli



Nombre de messages : 30
Date d'inscription : 27/02/2012

MessageSujet: La nature de métamatière et l'hommage rendu aux anciens   Dim 23 Sep - 5:48

Bonjour,



Dans l'univers de matière tout est mortel. Du brin d'herbe à la galaxie en passant par les animaux, les végétaux, les humains, etc tous suivent la même évolution : fécondation, gestation, naissance, vie, mort, dissipation.



L'univers de matière étant constitué de matière donc de masse, il est tenu de se protéger contre l'excès de matière lequel saturerait son environnement dès ses premiers moments. Il a un moyen efficace en sa possession : la mort. Tout naît, tout vit, tout meurt dans l'univers de matière afin de laisser la place à de nouveaux arrivants qui n'auraient aucune chance de se développer si la mort n'avait pas fait de la place devant eux.



Le corps matériel des humains est soumis à cette loi naturelle : il naît; il vit, il meurt et il se dissipe dans la nature de matière. Il meurt pour laisser la place à de nouveaux humains. Pour que d'autres humains aient la chance de vivre une vie matérielle.



Nos anciens le savent. Non seulement ils nous ont donné la vie mais ils acceptent de mourir pour nous permettre de vivre et de nous développer. Le sacrifice suprême. Nous leurs devons respect tout au long de notre vie. Pour nous avoir fait naitre et élevé et surtout dans leur vieillesse où, à l'approche de leur mort, ils acceptent de mourir pour nous permettre de vivre et de nous développer.



Ils nous ont donné la vie. Ils nous ont élevé. Ils acceptent de mourir pour permettre de vivre. Nous leurs devons hommage. L'hommage aux anciens.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lu Yi

avatar

Nombre de messages : 812
Age : 55
Localisation : Avignon France
Date d'inscription : 21/06/2007

MessageSujet: Re: La nature de métamatière et l'hommage rendu aux anciens   Dim 23 Sep - 9:10

Bonjour Claude,

Nous devons accepter la mort car nous n'avons pas le choix, mais cela est plus facile lorsque nous croyons en la survie de l'âme. On pourrait l'appeler aujourd'hui la conscience ou le principe de vie.

Nous avons de nombreux indices aujourd'hui avec les expériences de NDE qui se comptent par millions.

(NDE = Neard death experience, expérience de mort imminente)

_________________
Seule la vie mystique permet d'obtenir le Tao
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Claude De Bortoli



Nombre de messages : 30
Date d'inscription : 27/02/2012

MessageSujet: Re: La nature de métamatière et l'hommage rendu aux anciens   Lun 24 Sep - 4:54

La mort est la suite finale d'une vie matérielle comme la naissance est la suite de la gestation et la vie, la suite de la naissance. Elle n'est pas une malheureuse fatalité. La malheureuse fatalité serait d'être condamné à vivre éternellement une vie matérielle. L'humain a de la chance par rapport aux animaux et aux végétaux ; la mort n'est qu'un passage pour lui. La passage du mode matière au mode métamatière. La mort pour les animaux et les végétaux est une fin. Ils naissent, ils vivent, ils meurent et puis plus rien. Les humains eux naissent, vivent, leur corps de matière meurent mais eux ne meurent pas. Après la mort de leur corps de matière ils se voient vivre dans la nature de métamatière pour l'éternité.




Quelle est l'énergie qui permet aux humains d'être éternel ?

L'intelligence métamatérielle.

Les humains ont deux énergies : l'instinct et l'intelligence contrairement au animaux et aux végétaux qui en ont qu'une : l'instinct.

L'instinct est l'énergie qui anime les êtres matériels. Les êtres dotés de cette énergie héritent de la spécificité de la nature de matière : le renouvellement et donc la mort.
L'intelligence est l'énergie qui anime le êtres métamatériels. Les êtres dotés de cette énergie héritent de la spécificité de la nature de métamatière : l'éternité.

Les humains sont fait de deux états, un état matériel mortel pendant leur vie quotidienne et un état métamatériel éternel après la mort de leur corps de matière. Les animaux et les végétaux sont faits que d'un seul état ; l'état matériel mortel. Il n'ont pas accès à la nature de métamatière après la mort de leur corps de matière. En contre partie, ils ont accès aux béatitudes qui présentent la nature de matière comme un paradis. Ils ont accès au "paradis terrestre". Les humains n'y ont pas accès.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lu Yi

avatar

Nombre de messages : 812
Age : 55
Localisation : Avignon France
Date d'inscription : 21/06/2007

MessageSujet: Re: La nature de métamatière et l'hommage rendu aux anciens   Lun 24 Sep - 11:55

L'intelligence métamatérielle serait donc l'équivalent de ce que la métaphysique grecque appelait l'âme ?

_________________
Seule la vie mystique permet d'obtenir le Tao
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Claude De Bortoli



Nombre de messages : 30
Date d'inscription : 27/02/2012

MessageSujet: Re: La nature de métamatière et l'hommage rendu aux anciens   Mar 25 Sep - 5:01

Heureusement pour la nature de matière seule l'espèce humaine possède l'intelligence. seule l'espèce humaine est capable de se libérer des liens instinctifs quelle a imposé aux autres éléments. Elle a déjà tant à faire avec l'intelligence humaine !!! Si les animaux et les végétaux possédaient l'intelligence et pouvaient se libérer des liens instincts, ça deviendrait ingérable pour elle.

L'intelligence permet aux humains de se libérer des liens instinctifs instaurés par la nature de matière. Ils peuvent vivre comme bon leurs semble pour leur bonheur ou pour leur malheur.

Les animaux et les végétaux ne le peuvent pas. Ils n'ont pas l'intelligence. Ils ont seulement l'instinct. Ils vivent comme la nature de matière leurs a imposée de vivre sans possibilité de dévier. Ils sont capables d'apprendre seulement dans les limites imposées par la nature de matière. Pas au delà. Leurs comportements sont bridés par les liens instinctifs que la nature de matière leurs à imposé depuis toujours et pour toujours.

Seule l'espèce humaine est capable de se libérer des liens de l'instinct. Elle possède une deuxième énergie : l'intelligence. Avec l'intelligence, pas de limite d'évolution pour l'espèce humaine.

L'intelligence est bien présente à la naissance à l'état embryonnaire. Elle se développe au fil de la vie à la fois par l'environnement familial, l'environnement culturel, l'éducation, l'évolution psychologique etc.

Pas de graine d'intelligence innée, pas de développement intelligent possible !! Comme chez les animaux et chez les végétaux !!

La découverte de la métamatière a mis en évidence l'influence de l'énergie instinct sur tous les éléments matériels sans exception. L'instinct est le "bras armé" de l'univers de matière. Tout ce appartient à cet univers est guidé, bridé par l'instinct.

La découverte de la métamatière a aussi mis en évidence l'influence de l'énergie intelligence sur tous les êtres métamatériels. L'intelligence est le "bras armé" de l'univers de métamatière. Tout ce qui appartient à cet univers est guidé, bridé par l'intelligence.

Nous faisons partie intégrante de l'univers de matière. Nous sommes aussi sous l'influence de l'instinct. Mais nous avons une deuxième énergie qui nous affranchit des liens instinctifs : l'intelligence. Nos comportements ne sont plus bridés. Nous pouvons vivre comme bon nous semble. Nous pouvons tout faire sciemment.

Un âne qui n'a plus soif ne boira pas ! Un humain qui n'a plus soif peut continuer à boire jusqu'à en mourir !!!
L'âne boit par instinct. L'humain qui n'a plus soif mais continue à boire, boit par intelligence ; son intelligence corrompt son instinct de boire.

La nature de matière n'a pas fini de nous étonner. L'instinct non plus n'a pas fini de nous étonner.

Une espèce animale ou végétale ne peut pas détruire la nature. Elle a bridé ses comportements par des liens instinctifs de façon à ce qu'ils ne nuisent pas à l'environnement matériel.

L'espèce humaine fait exception. Elle possède l'intelligence métamatérielle. Elle est libérée des liens de l'instinct. La nature de matière n'a plus d'emprise sur elle. L'espèce humaine peut donc nuire gravement à la nature de matière si son intelligence est laissée sans contrôle de la nature de métamatière.

L'instinct et l'intelligence sont deux énergies différentes. La première appartient à l'univers de matière et anime tous ses éléments. La deuxième appartient à l'univers de métamatière et anime tous ses élements.

Instinct et intelligence doivent rester séparer. S'ils se mélangent, il se produit une réaction néfaste pour les natures matérielles et métamatérielles. L'intelligence se met au service de l'instinct et l'instintc se met au service de l'intelligence. Le pire des scénario pour les univers matériels et métamatériels.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lu Yi

avatar

Nombre de messages : 812
Age : 55
Localisation : Avignon France
Date d'inscription : 21/06/2007

MessageSujet: Re: La nature de métamatière et l'hommage rendu aux anciens   Mar 25 Sep - 13:11

Est-ce que cette intelligence metamatérielle humaine survit après la mort du corps physique ? et si oui, que se passe-t-il ensuite ?

_________________
Seule la vie mystique permet d'obtenir le Tao
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Claude De Bortoli



Nombre de messages : 30
Date d'inscription : 27/02/2012

MessageSujet: Re: La nature de métamatière et l'hommage rendu aux anciens   Mer 26 Sep - 5:18

L'espèce humaine possède deux énergies : l'instinct et l'intelligence alors que les animaux et les végétaux n'en possèdent qu'une : l'instinct.

Posséder l'intelligence dans un mode totalement dominé par l'instinct comporte des avantages : l'espèce humaine peut se libérer des liens instinctifs qui brident le comportements de tous les éléments matériels et des inconvénients : les humains se savent mortels.

tout est mortel dans la nature de matière. Se savoir mortel nuit à une vie matérielle.

Les animaux et les végétaux n'ont pas l'intelligence. Ils n'ont que l'instinct. Ils ne savent pas mortels jusqu'au moment de leur mort. La nature de matière se présente donc à eux comme un paradis. Si l'intelligence humaine les prive de leur paradis terrestre, leur vie ne vaut pas la peine d'être vécue.

Les humains possèdent l'intelligence. Ils se savent mortels. Cela nuit à leur vie. Ils n'ont pas accès au paradis terrestre. C'est injuste ! Leur vie vaut-elle la peine d'être vécue ?

Oui !

Posséder l'intelligence métamatérielle, c'est avoir un pied dans la nature de métamatière et hériter de droit sa spécificité : l'éternité. Après la mort de leur corps de matière, les humains se voient vivre dans la nature de métamatière comme ils se voyaient dans leurs rêves.

Dans la nature de matière, le fait de se savoir mortel fait mériter l'éternité !

L'éternité est le plus grand cadeau qu'un être matériel puisse espérer.

La mort n'existe pas dans la nature de métamatière. Ses éléments étant sans matière, l'idée de place de masse n'est pas de rigueur. Tout nouvel arrivant a autant de place et de chance pour se développer. La nature de métamatière est néanmoins tenue de se protéger contre la non conformité de ses éléments. éternellement.

L'univers de métamatière est éternel. La mort n'existe pas chez lui !

Les univers matériels et métamatériels vivent en symbiose. Seuls ils ne sont pas viables.

L'univers de métamatière est éternel, son partenaire l'univers de matière est aussi éternel en renouvelant sas cesse sa matière sans jamais se rassasier !

L'espèce humaine est indispensable au fonctionnement de la symbiose des univers. Elle est aussi éternelle. C'est la seule espèce matérielle a être capable de se reproduire à l'infini sur une infinité de planètes habitables.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sollun

avatar

Nombre de messages : 28
Date d'inscription : 27/09/2012

MessageSujet: Re: La nature de métamatière et l'hommage rendu aux anciens   Jeu 27 Sep - 5:06

Bonjour,

Je suis d'accord avec presque tout, hormis deux petits points de vue :

Dans le Tao, qui est une philosophie non-duelle, on ne considère pas que quelque chose "meurt" (point de vue dualiste), mais que tout se transforme, tout est alchimie sans cesse, tout est interdépendant, tout est 1. L'immortalité recherchée est spirituelle (et non physique comme une certaine décadence ultérieure l'a prétendue et recherchée) et cette immortalité spirituelle est l'Eveil définitif, le retour dans la pleine conscience du Tao, comme dans d'autres traditions spirituelles.
Une immortalité physique d'ailleurs serait absurde et occasionnerait une grande souffrance, ce serait une calamité où le chemin de l'éveil se trouverait imparablement bloqué, car l'âme ne pourrait pas se renouveler et se libérer de certains conditionnements.

Par ailleurs, le Tao imprègne tout, et tout est conscience, et je crois qu'il est tout relatif de dire d'une part, que l'animal ou le végétal meurent, et que d'autre part, ce fait soit malheureux. Car ceci est un point de vue humain, et non animal ou végétal, ni fondamentalement taoiste (où les séparations de temps et d'espace sont illusions). L'animal cherche à vivre par instinct mais sa vie est faite généralement de pas mal de peurs et de souffrances et chercher à survivre quand on est vieux et malade, c'est un instinct basé sur l'ignorance qui ne sait pas que vivre encore ne serait qu'un calvaire bien pire que de mourir. Cette "mort" est délivrance, et ça ne me semble pas malheureux dans la mesure où le Tao imprègne tout et rien ne meurt, la Conscience est partout et est immortelle.
Et la comparaison avec l'homme est donc relative aussi, dans la mesure où le Taoisme est moniste, non-dualiste, ce qui implique que tout est fondamentalement 1 dans l'absolu du Tao, ainsi les identités séparées de l'homme sont illusoires et relatives à un niveau de conscience inférieur et non absolu. L'éveil montrera le 1 uni, justement, et non une séparation quelconque ou une personnalité. Et c'est ce 1 qui est la vérité ultime, la seule vérité immanente et transcendante.

Les événements de naissance et de mort, qu'ils concernent le végétal, l'animal ou l'homme, sont des événements relatifs à un état de conscience très partiel et incomplet, et si l'homme maintient beaucoup plus longtemps son identité individuelle grâce à un niveau de conscience plus développé, il n'en reste pas moins qu'il fait fondamentalement et réellement 1 avec l'animal et le végétal, et tout le reste. Et c'est ce qu'il verra lors de l'Eveil.
Ainsi, tout est fluide et harmonieux dans le Tao.

Je terminerais avec un adage hindou, qui s'applique parfaitement au taoisme :

"La mort n'est pas l'inverse de la vie.
La mort est l'inverse de la naissance"


Bonne journée à vous ! sunny

Sollun.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La nature de métamatière et l'hommage rendu aux anciens   

Revenir en haut Aller en bas
 
La nature de métamatière et l'hommage rendu aux anciens
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tao Te King :: Forum libre 道德經-
Sauter vers: