Tao Te King

Le Classique de la Voie et de la Vertu
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Santé : besoin de quelques conseils + annonce publique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
David

avatar

Nombre de messages : 218
Date d'inscription : 23/05/2011

MessageSujet: Santé : besoin de quelques conseils + annonce publique   Dim 5 Juin - 3:53

Salut les gars,

C'est le père Noël. Cette année, je ne vous apporte pas de cadeaux ; étant en avance (mes rennes sont enrhumées), j'ai préféré vous faire une annonce...

D'ici quelques jours, je quitte le forum (seul réseau social que je fréquente - je ne suis même pas sur Facebook). Mon état de santé s'est un tout petit peu amélioré.

En fait, j'aimerais lire vos avis. Les toubibs modernes ne font que prescrire des médicaments à tire-larigot (toxiques et le plus souvent inutiles) pour justifier leurs honoraires. À la limite je n'ose même pas les contredire ou leur dire "non, ce n'est pas vraiment ça que je ressens" car ils se mettent directement en colère, étant piqués dans leur orgueil et condescendance de "Monsieur Le Docteur".

Bref.

Il y a 8 à 9 mois, j'ai été hospitalisé pour une méchante blessure suite à une "free fight" (combat libre sans protections où l'on ne retient pas ses coups). La souffrance était évidemment atroce, donc les médecins m'ont placé sous morphine (à très hautes doses) pendant longtemps pour supporter la douleur (alors que je n'en avais aucun besoin, mais personne ne m'a demandé mon avis...). À ma sortie, j'étais complètement dépendant de la morphine, alors j'ai demandé un traitement de substitution : la méthadone. Après quelque mois sous méthadone (addiction physique absolue), je me suis aperçu que je m'abimais, malgré ce sentiment "d'invulnérabilité" chimique, artificiel, factice. Il y a plus de 3 mois à présent, j'ai arrêté violemment la méthadone (à hautes doses, encore une fois) d'un seul coup, grâce à ma force de volonté, je crois.

Les premiers jours, j'ai cru mourir. Mais il est aussi vrai qu'un arrêt brutal et violent est le plus efficace. Néanmoins...

S'en sont suivies de longues périodes de sevrage (et je sèvre encore) dont je ne désire pas parler, tellement c'était moche ; mais à présent, tous les symptômes cliniques de manque ont disparu. Je suis en mauvaise condition physique pour un pratiquant avancé d'art martial. J'ai de la fièvre "interne" depuis 3 mois, et une espèce de... "pas envie" généralisée, une perte de tonus ; une asthénie si vous préférez. Ou anhédonie. Selon les médecins, les analyses de sang sont parfaites et en m'examinant, on ne voit rien, mais le médecin traitant connaissant ce que j'ai traversé a pigé le problème et a une théorie :

Une partie des toxines n'a pas été totalement rejetée dans le processus de sevrage brutal ("à l'ancienne"). Les toxines restantes se sont stockées dans les adipocytes (cellules graisseuses), ce qui veut dire qu'à chaque effort du corps (se lever, marcher, etc) demande de l'énergie, laquelle requiert la combustion des cellules graisseuses pour produire cette même énergie. Et lorsque les cellules graisseuses brûlent, elles libèrent le poison et ré-intoxiquent le système en le rendant malade, fiévreux, faible, asthénique, etc.

J'en avais touché deux mots à Lu Yi en privé, qui m'a bien aidé question diététique (encore merci, cher frère).

Cependant, il ne reste qu'un seul "pseudo-symptôme" : "fausse fièvre", ou "fièvre interne", c'est-à-dire que je sens mon corps brûler, comme si mon intérieur et ma peau étaient en train de cramer ; mais le thermomètre n'affiche que 36,2°, ma température "normale" depuis toujours. Si j'avais 36,3°, j'aurais de la fièvre ("extérieure", véritable, mesurable).

Là, non, c'est une fièvre "non-mesurable", ma température mesurée (rectale, donc la plus précise) étant normale, c'est-à-dire 36,2°. L'aspirine n'y change rien, le ressenti d'être en train de cramer est toujours présent.

Ayant une profonde connaissance de l'anatomie humaine (Ninjutsu) et possédant quelques notions de neurologie, je sais par expérience que le phénomène d'addiction interrompt la sécrétion "naturelle" d'endorphines, bloquant le flux naturel afin de le remplacer par un flux chimique, qui ne se déclenche plus qu'à l'absorption de la substance (drogue) du toxicomane.

Cependant, ma force de volonté me permet de surpasser cet état de malaise généralisé. En effet, malgré mon état de santé physiologique et, toujours en convalescence, donc "ayant le temps", je me FORCE à effectuer un maximum de sport (non-martial, je ne peux pas encore reprendre) : vélo, jogging, randonnée en forêt, stretching, pompes, abdos, pectoraux, travail des muscles abducteurs, etc... Ma force mentale et mon état psychique sont parfaitement équilibrés, par contre.

Je tente donc de rétablir la sécrétion d'endorphines par voie naturelle en faisant un maximum de sport, d'efforts physiques intenses... je m'efforce de surpasser mon propre mal-être.

Je commence à en avoir *****-**-*** (marre) d'être dans ce perpétuel état de "fausse fièvre", "fièvre interne" ou "fièvre ressentie non-mesurable". Mais elle est toujours présente malgré les exercices physiques intenses.

Est-ce que quelqu'un aurait une théorie non-médicamenteuse ? Une hypothèse diététique, je n'en sais rien. Quelques petits conseils... Mon Maître refuse de me parler, même de me voir, me jugeant "faible" parce que je n'arrive pas à me rétablir. Il refuse même de me prescrire les méthodes ancestrales de rétablissement. Dans son optique, plus on est malade, plus on souffre, plus on devient (encore plus) fort en se rétablissant naturellement (d'accord, mais là, ça commence à durer trop longtemps !).

Je vous jure, sur ce que j'ai de plus sacré, sur les tombes de ma femme et ma petite fille, que PLUS JAMAIS je n'irai à l'hôpital, et signerai une décharge de non-prescription d'antidouleurs.

Quelqu'un aurait-il un conseil à me donner au sujet de cette fausse fièvre ?

... Tout ça pour dire que, de ce forum, je disparaîtrai discrètement dès que mon état sera rétabli. À moins (ce dont je doute) que quelqu'un désire que je reste, ou juge que ma contribution et mes témoignages sont utiles.

Je regrette pour la longueur du post, les gars. Le Père Noël est visiblement un adepte des longs monologues.

Un peu d'humour : j'attends ardemment vos réactions...

Le Père Noël

~ D.

[edit]
Après avoir effectué des recherches plus approfondies, j'ai découvert l'hydrothérapie. Malheureusement, elle ne s'applique pas à mon cas (sevrage) et ne permet donc pas la thermorégulation corporelle. La "fausse fièvre" n'est pas reconnue par le corps médical. La fièvre réelle (mesurable) n'est qu'un signal de l'organisme nous rappelant qu'il faut se maintenir en bonne santé.
[/edit]

[edit²]
Il n'existe aucune documentation sur ce phénomène.
[/edit²]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lu Yi

avatar

Nombre de messages : 812
Age : 55
Localisation : Avignon France
Date d'inscription : 21/06/2007

MessageSujet: Re: Santé : besoin de quelques conseils + annonce publique   Dim 5 Juin - 9:56

Pour la fausse fièvre, il faudrait aller voir un bon praticien en médecine chinoise (pas un médecin acupuncteur français). Encore faut-il le trouver. Peut-être faire une recherche des écoles de médecines chinoises et leur demander, ou dans le quartier chinois à Paris.

De plus, les remèdes traditionnels chinois à base de plantes sont interdits en France.

Reste une boutique en Belgique où on peut en acheter. Un médecin donne des conseils à distance chez eux je crois. On peut les contacter sur ce site :
http://www.chinanature.be/fr/plantes/categorie/clarifie-la-chaleur-toxique

_________________
Seule la vie mystique permet d'obtenir le Tao
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
David

avatar

Nombre de messages : 218
Date d'inscription : 23/05/2011

MessageSujet: Re: Santé : besoin de quelques conseils + annonce publique   Dim 5 Juin - 11:50

Lu Yi a écrit:
Pour la fausse fièvre, il faudrait aller voir un bon praticien en médecine chinoise (pas un médecin acupuncteur français). Encore faut-il le trouver. Peut-être faire une recherche des écoles de médecines chinoises et leur demander, ou dans le quartier chinois à Paris.

De plus, les remèdes traditionnels chinois à base de plantes sont interdits en France.

Reste une boutique en Belgique où on peut en acheter. Un médecin donne des conseils à distance chez eux je crois. On peut les contacter sur ce site :
http://www.chinanature.be/fr/plantes/categorie/clarifie-la-chaleur-toxique
Louis,

Mais, ma parole, tu es un véritable magicien de la magie magique ! ;)

Merci, je te suis infiniment reconnaissant, cher frère. J'habite en Belgique, en plus, ça tombe bien, même si Waregem est TRÈS loin de chez moi (au Nord de la capitale), sachant que je "réside" dans le sud, à quelques kilomètres de la frontière française. Mais ils livrent, à ce que j'ai pu constater. Mais je leur ai quand même posé (via le formulaire) un tas de questions concernant la différence entre leur "Ace" et "Ace-br" (le Ldgx-2 ne s'applique pas à mon cas, visiblement), le contenu, les effets secondaires, les interactions possibles, la diététique appropriée si je consomme ce "remède", est-ce dangereux, la posologie, etc...

Une fois le formulaire rempli et envoyé, ça me répond en flamand : "Uw bericht is perfect verzonden.". Aucune idée de ce que ça veut dire... j'ai tout juste capté le "perfect", j'en déduis donc que le formulaire a bien été "perfect-ement" envoyé. Bref.

J'ai appris, aussi, que la pastèque est ultra-bénéfique pour rafraîchir et clarifier la chaleur interne (mais sans évacuer les toxines malheureusement).

Encore merci, Louis. Je te suis infiniment reconnaissant.

David
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Santé : besoin de quelques conseils + annonce publique   

Revenir en haut Aller en bas
 
Santé : besoin de quelques conseils + annonce publique
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tao Te King :: Forum libre 道德經-
Sauter vers: