Tao Te King

Le Classique de la Voie et de la Vertu
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Les caissons de Bourges

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
betov



Nombre de messages : 27
Date d'inscription : 13/03/2011

MessageSujet: Les caissons de Bourges   Ven 6 Mai - 9:18

Pas grand'chose à voir avec le Tao et je m'en excuse. Je suis un mystique de l'école occidentale et je ne sais pas trop où donner à lire ma dernière prose. J'en suis trop content pour la garder pour moi. Twisted Evil

http://betov.free.fr/PetitsPDF/bourges.pdf

Une demi-heure de lecture.

Il s'agit de la première analyse complète et exacte jamais publiée sur les caissons de l'hôtel Lallemant à Bourges. De fait, ces caissons parlent bien du Tao, en tant qu'expérience psychologique mais, bien sûr, l'idée n'est pas facile à faire passer.

J'ai aussi ouvert un petit "blog de l'enstase":

http://betov.free.fr/wordpress/

... contenant un premier article qui compare les techniques du Zen et de l'Alchimie occidentale.

En espérant que les participants à "Tao Te King" comprendront que tout cela n'est pas si éloigné qu'il y paraît.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://betov.free.fr/wordpress/
Olivier

avatar

Nombre de messages : 800
Age : 54
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 16/11/2008

MessageSujet: Re: Les caissons de Bourges   Ven 6 Mai - 12:03

Bonjour betov,

Ton article sur les caissons de Bourge a ravivé en moi de vieux souvenirs...
Ces caissons, je ne connaissais pas, mais j'ai commencé ma démarche mystique avec des Rosicruciens qui me parlaient d'alchimie. Ce qui m'avait frappé, c'était la précision du discours sur des thèmes pas du tout sulfureux (image que véhicule volontairement ou involontairement l'alchimie).
Ce voyage immobile dont parle ces caissons m'a aussi fait penser à Lao Tseu assis dans le Tao préférant cela au voyage traditionnel.
Quand au zen, il trouve lui aussi ses racines du côté de chez Lao Tseu.
Comme quoi, il vaut mieux ne pas associer de forme ou de nom avec le Tao (ou l'alchimie, puisque cela n'a pas de nom, et que le livre est vierge), car le sectarisme (involontaire) est immédiat.

Pour le moment, j'ai lu en diagonale, mais il faudra que je reprenne ton texte à tête reposée.

Bien amicalement,

Oliver

_________________
Faire vivre l'Univers qui est en soi. Tao, le blog du vide
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://taovide.blogspot.com/
Olivier

avatar

Nombre de messages : 800
Age : 54
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 16/11/2008

MessageSujet: Re: Les caissons de Bourges   Mer 11 Mai - 19:01

Ça y est betov, j'ai lu le détail.

A un moment, tu dis :
Il est également possible que le E fasse référence à Lall-E-mant, au centre
exact du nom du propriétaire des lieux, comme le suppose Roland Nardous, l'un des
rares, sinon le seul, parmi les contemporains, à avoir compris le sens du parcours sans en posséder la grille de lecture.
Qui transmet cette grille de lecture qui a du nous parvenir depuis la renaissance ?

Pour le fond, chapeau, on retrouve la méditation, la dissolution du corps, le non désir, le non être, le vide, le Tao sans nom... Bref l'absolu.

Encore un grand merci pour cet éclairage de nature à nous réconcilier avec les mystiques occidentaux qui finalement n'ont pas grand chose à envier des mystiques asiatiques, ce qui est somme toute heureux.

Amicalement,

Oliver

_________________
Faire vivre l'Univers qui est en soi. Tao, le blog du vide
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://taovide.blogspot.com/
betov



Nombre de messages : 27
Date d'inscription : 13/03/2011

MessageSujet: Re: Les caissons de Bourges   Jeu 12 Mai - 6:31

« Qui transmet cette grille de lecture qui a du nous parvenir depuis la renaissance ? »

J'ai du mal à saisir le sens de la question. Si quelqu'un avait rendu publique le sens de lecture, depuis la renaissance, il n'y aurait pas eu lieu de le refaire.

Le fait est que la forme alchimique (de style français, pour faire court...) du mouvement mystique est née vers le douzième et morte vers la fin de la renaissance. La mort de ce mouvement s'explique par de multiples circonstances historiques. Il faudra, un jour, que je fasse un petit article sur ce sujet...

Il me semblerait, d'autre part, extravagant que réellement personne depuis la fin du seizième n'ait connu l'expérience décrite et n'ait reconnu son expérience sur ce plafond ou ailleurs. Penser cela serait d'une arrogance inouïe de ma part. Après tout, l'expérience mystique occidentale n'est pas grand'chose de bien sorcier. Twisted Evil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://betov.free.fr/wordpress/
Olivier

avatar

Nombre de messages : 800
Age : 54
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 16/11/2008

MessageSujet: Re: Les caissons de Bourges   Jeu 12 Mai - 15:25

Dois-je comprendre que c'est toi qui en a fait toute l'interprétation?

Oliver

_________________
Faire vivre l'Univers qui est en soi. Tao, le blog du vide
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://taovide.blogspot.com/
betov



Nombre de messages : 27
Date d'inscription : 13/03/2011

MessageSujet: Re: Les caissons de Bourges   Jeu 12 Mai - 15:58

Mais qu'est-ce qu'il y a d'extraordinaire à ça ?! What a Face What a Face What a Face

Mon prochain projet de décryptage, si j'en viens à bout, sera du même gabarit, mais sur les caissons de Dampierre :

http://hermetism.free.fr/Dampierre%20sur%20boutonne%2001.htm#51

.. . dont il n'existe également aucune analyse... à moins qu'on appèle analyse ce déversement de stupidités :

http://hermetism.free.fr/Fulcanelli%20texte%20de%20Dampierre%20sur%20boutonne.htm#Fulcanelli

J'ai à peu près compris le sens de lecture (encore plus étrange que celui de Bourges), mais je bute sur des détails que je ne maitrise pas, comme la mythologie méditerranéenne que je n'ai jamais beaucoup appréciée. De plus l'état de conservation est problématique... Certains caissons sont de vrais casse-têtes pour moi. Parfois, je me demande si le concepteur n'est pas mort avant la fin des travaux. Cool

J'aimerai également décrypter le plafond du plessis-bourré, mais il n'existe pas à ma connaissance de galerie de photos utilisables... bien sûr, comme d'habitude, inutile de demander la permission d'y aller prendre des photos.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://betov.free.fr/wordpress/
Olivier

avatar

Nombre de messages : 800
Age : 54
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 16/11/2008

MessageSujet: Re: Les caissons de Bourges   Jeu 12 Mai - 19:13

betov a écrit:
Mais qu'est-ce qu'il y a d'extraordinaire à ça ?! What a Face What a Face What a Face

Mon prochain projet de décryptage, si j'en viens à bout, sera du même gabarit, mais sur les caissons de Dampierre :

http://hermetism.free.fr/Dampierre%20sur%20boutonne%2001.htm#51

.. . dont il n'existe également aucune analyse... à moins qu'on appèle analyse ce déversement de stupidités :

http://hermetism.free.fr/Fulcanelli%20texte%20de%20Dampierre%20sur%20boutonne.htm#Fulcanelli


J'aimerai également décrypter le plafond du plessis-bourré, mais il n'existe pas à ma connaissance de galerie de photos utilisables... bien sûr, comme d'habitude, inutile de demander la permission d'y aller prendre des photos.


Bonjour betov,

Si, si, pas de fausse modestie, je trouve le travail remarquable. Chapeau. L'ensemble forme alors une oeuvre cohérente.
D'ailleurs, le château de Dampierre ne t'as apparemment pas encore révélé tous ses secrets! Preuve que ce n'est pas si facile.
Si tu parviens à quelque chose sur le château du Plessis-Bourré, je serais sincèrement intéressé par tes résultats, car ce château est le château de mon enfance... Nous habitions Angers, et le Plessis-Bourré était LE château pour lequel, mon frère et moi étions toujours partants (les autres sont souvent ennuyeux pour des enfants).
Une question : Ces oeuvres alchimiques sont-elles fréquentes dans les édifices de cette époque ? Combien en dénombre-t-on ?
Car à t'en croire, cela nécessite de la part de son auteur une parfaite maîtrise de certaines pratiques qui généralement ne sont accessibles qu'à des êtres exceptionnels ou éventuellement initiés.

Bien amicalement,

Oliver

_________________
Faire vivre l'Univers qui est en soi. Tao, le blog du vide
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://taovide.blogspot.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les caissons de Bourges   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les caissons de Bourges
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tao Te King :: Forum libre 道德經-
Sauter vers: