Tao Te King

Le Classique de la Voie et de la Vertu
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Le chi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
christof



Nombre de messages : 161
Date d'inscription : 28/12/2008

MessageSujet: Le chi   Sam 28 Fév - 8:48

Bonjour,

J'ai lu dans un bouquin plutôt "sérieux" que le champ éléctromagnétique qui rayonnait de nous (et visible) était le chi, ou mêm le prana des indouistes.
Certaines personnes affirment que c'est "l'aura" avec l'ensemble des "corps subtils".

Je fais donc appelle au scientifique, au taoïste, et aux âmes hypersensibles de ce forum pour arriver à clarifier tout ça.

Car si ce champ éléctromagnétique est la clé de tout. Je vais sérieusment me pencher sur la question.

NB : j'ai connu un médecin qui d'abord s'est orienté vers l'auréculothérapie puis il à développé seul, une technique de soin par "le ré-équilibrage des couleurs de l'aura".

Merci beaucoup
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olivier

avatar

Nombre de messages : 800
Age : 53
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 16/11/2008

MessageSujet: Re: Le chi   Sam 28 Fév - 12:11

christof a écrit:

J'ai lu dans un bouquin plutôt "sérieux" que le champ éléctromagnétique qui rayonnait de nous (et visible) était le chi, ou mêm le prana des indouistes.
Certaines personnes affirment que c'est "l'aura" avec l'ensemble des "corps subtils".

Je fais donc appelle au scientifique, au taoïste, et aux âmes hypersensibles de ce forum pour arriver à clarifier tout ça.

Car si ce champ éléctromagnétique est la clé de tout. Je vais sérieusment me pencher sur la question.

NB : j'ai connu un médecin qui d'abord s'est orienté vers l'auréculothérapie puis il à développé seul, une technique de soin par "le ré-équilibrage des couleurs de l'aura".

Merci beaucoup

Bonjour Christophe,



La fin de ton message livre le mot essentiel : l'équilibre. Et ce tous azimuts, sur toute la gamme du "spectre des couleurs" énergétiques.

Il n'est pas surprenant que le Qi du corps ait été qualifié d'électromagnétique.
En effet, c'est la seule énergie que l'on sache mesurer à notre échelle. A part la stabilité des particules au coeur du noyau de l'atome dont on la dit due à une force dont on ne connait rien sauf le nom qu'on lui a donné : la force forte, il n'existe que deux forces dans la nature : la force électromagnétique (électricité et magnétisme sont iner dépendants) et la force gravitationnelle.
Alors on pourait penser en se pesant tous les matins et en voyant l'aiguille déséspèrément monter de jour en jour que l'on mesure très bien cette force. Mais c'est oublier qu'elle est due à l'interaction de tout le monde connu sur soi et en particulier de la Terre (mais aussi de la Lune, du Soleil et dans une moindre mesure des autres astres, et par l'intermédiaire (c'est moi qui l'avance) du vide).
Et comme on n'est même pas une goutte d'eau dans l'Univers, la force gravitationnelle ramenée à la masse du générateur est des centaines de milliers de fois plus faible (je n'ai plus le chiffre exact, mais c'est impressionnant !) que l'électromagnétisme. Pire, tous nos capteurs (de même que nos cinq sens) ont un principe électromagnétique.
Selon moi le Qi a la double nature de l'Univers. Le Yang électromagnétique et le Yin gravitationnel. Tigre et Dragon. Nos sens nous appellent en permanence à la perception externe, électromagnétique. En méditation, on apprend la perception de l'interne. Il faut bien comprendre que dans tout circuit énergétique il ne peut y avoir d'aller sans retour. Aussi, il y a quelque chose qui en permanance ramène l'énergie au centre.


Dans le film Tigre et Dragon, l'héroïne finira par avoir une telle confiance dans le vide qu'elle se jettera d'un pont symbolisant ainsi le "saut du vide".

Quel centre ? difficille à dire car il y en a partout, et ma conviction est que chaque point de l'Univers est un centre de l'Univers, puisque le vide y est présent. L'énergie part du vide (électromagnétisme) et retourne au vide (gravitation).
Nos sens (des serpents dans notre jardin) faussent notre perception, et nous ne voyons que l'aspect chatoyant du décors. Mais écouter le retour, l'effet de la douche de vide gravitationnelle qui nous purifie sans cesse des sensations et chocs électromagnétiques porte un nom : l'écoute de la conscience. S'offrir à cette écoute en lachant prise d'une fausse interprétation des sens (purement différenciée Yin/Yang) s'appelle écouter son sixième sens (celui de l'écho de l'environnement).
Et Seng Zaho dit de cette conscience qu'elle na pas de forme. Elle s'adapte à tout sans préférence aucune, elle témoigne d'un Amour inconditionnel.
L'importance du Qi, et son efficacité dans la médecine et les arts martiaux tient surtout à la prise en compte de ce retour complétement négligé en occident. Et ne pas oublier qu'à l'équilibre des deux tendances naturelles, au coeur du principe, se loge la seule force qui vaille, celle qui est sans effort, celle de l'équilibre, celle de l'Amour.

Du reste en terme de forces, la natrure du Tigre est Yin / Yang (magnétique / électrique) et la nature du Dragon n'est vraissemblablement Yin que par notre méconnaissance de l'Anti Matière, qui nous est cachée car de l'autre côté du vide, sous la surface de l'océan...

Vous souhaitant plénitude, joie et paix,

Oliver
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://taovide.blogspot.com/
christof



Nombre de messages : 161
Date d'inscription : 28/12/2008

MessageSujet: Re: Le chi   Dim 1 Mar - 10:28

Merci Olivier,

Voici un autre élément d'analyse particulièrement pertinent :

Les "alchimistes" (certains) prétendaient que nous étions parcourus par un "FLUIDE MAGNETIQUE" qui nous venait des astres. Là aussi ils avaient des "techniques de rééquilibrage" de ce fluide comme techniques de soins.
Ils appelaient cela le "magnétisme animal".
C'est à partir de ces principes que des médecins ont commençé à travailler sur les techniques d'hypnose.

Peut-on ici aussi établir un lien entre le "qi", le "magnétisme animal", et le "degré de conscience ou l'état" sur lequel l'hypnose agit...

...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
doris

avatar

Nombre de messages : 454
Localisation : CANADA
Date d'inscription : 28/01/2008

MessageSujet: Re: Le chi   Dim 1 Mar - 16:44

http://www.aph-metaphore.com.fr/oframe/omesmer.html

Voici un lien que je viens de découvrir car je ne connais par le "Magnétisme animal". Sûrement que Olivier va pouvoir nous renseigner. Merci Christof pour ce sujet.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olivier

avatar

Nombre de messages : 800
Age : 53
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 16/11/2008

MessageSujet: Re: Le chi   Dim 1 Mar - 20:57

Bonsoir à toutes et à tous,

Fichtre ! Je ne pensais pas que vous m'enmenneriez aussi loin ! Quel dommage que trop de gens qui découvrent une propriété dite Esotérique s'y accrochent au point de lui en faire très rapidement perdre son réel intérêt. Je n'ai aucun savoir dans ces domaines, et très peu en Exotérisme également !
Avant de parler de l'excellent article que nous soumet Doris, je ferais remarquer que ce fluide fait penser à l'Orgone du Disciple (avec un grand D car ayant surement dépassé le Maître...) de Freud : Wilhelm Reich.


Selon lui, cette énergie ne respectant pas la croissance antropique (principe thermodynamique selon lequel le désordre croit naturellement) est de nature à rééquilibrer l'organisme en faisant rentrer la cellule dans un comportement "orgasmique" avec les autres cellules. Je suis tès reconnaissant à Wilhelm Reich pour ses travaux (faisant également appels aux noeuds énergétiques que sont les Chakras sans en avoir eu la connaissance Orientale) qui furent employées par ma Psychotérapeute pour me réconscilier avec le Monde après mon "passage en enfer". Pourtant, Wilhelm Reich, qui désirait exploiter les brevêts de ses découvertes terminera sa vie en prison aux Etats-Unis.
Or dans l'article proposé par Doris, de quoi parle-t-on ?
Il s'agirait d'un fluide magnétique qualifié d'animal (on peut penser que l'on parle d'âme ici) ayant d'une part des propriétés de guérison par ré-harmonisation, et contrôlable par le magnétiseur, le médecin. Le processus de retour à l'équilibre étant plus ou moins violent avant la guérison. Cette "découverte" faite il y a bien longtemps par Jesus, plus tôt par Lao Tseu et dont le procédé est finement décrit par les Tantristes, aurait méritée (cela a sans doute été fait à l'époque) d'être suivie plutôt qu'exploitée. Car que nous dit Lao Tseu ? Il nous révêle (j'ai oublié quelque peu les termes exacts)que le Saint Homme possède l'Empire, et que ce faisant, il dispose de La Force... Mais il avoue aussi son Non Savoir, aussi face à un homme en difficulté (comme un grand malade) il remarque avant toute chose qu'on ne peut savoir pourquoi le Ciel l'afflige ?
Aussi il n'agit pas avant d'avoir ordre de son instinct. Une aide non spontannée ne serait-elle pas trahir l'Univers, Etre parmi les êtres ?
Or le medecin fait de son métier cette aide systématique... --Attention, ce métier peut être entièrement soutenu par l'essence divine qui est en nous. Seul l'individu connait (souvent inconsciemment) les conseils de son instinct. C'est pourquoi, on ne peut juger quiconque (même ceux qui vont à l'encontre de l'harmonie). Seul votre instinct se permettra de juger dans de très rares occasions...--
Aussi, je dirais que les hommes qui ont découvert ces propriétés du magnétisme annimal étaient assurément des hommes bons. Car un homme vulgaire déséquilibré ne pourrait ressentir en lui même de telles propriétés. Ils étaient suffisement bons (cette fois dans le sens talentueux) pour étendre leur pouvoir à l'autre. Mais étaient-ils suffisement sages au point de ne suivre que leur instinct, leur foi ? Ne peut-on craindre qu'ils ne se soient laissés emportés par leur succès ?
Par exemple, malgrès ses pouvoirs, le Christ ne s'est pas transformé en Médecin. Lao Tseu les a-t-il même utilisé ? L'Empereur Jaune a écrit un traité...
Maintenant, le procédé décrit dans l'article est en tout point comparable à l'efficacité du vide en ce domaine. Faut-il l'appeler vide, ether, fluide animal ? Quel importance ? Tout cela n'est pas le Principe, n'est pas le Tao !


Ce qui m'interresse c'est la compréhension du procédé. Voici comment je l'envisage :
Le vide est comme un vaste océan dans lequel flotte la matière. La partie émergée étant la partie existante (percéptible) de la matière. La partie immergée étant l'anti-matière. Les vagues sur l'océan, les transferts énergétiques. L'harmonie correspond à une mer calme. Rétablir cette harmonie favorisera la guérison. L'organe stressé d'un malade nécessite de forts recentrages énergétiques. Il se peut que l'organisation des cellules de l'organe malde verrouille les transferts (par auto stress, mais aussi par action du mental du malade)- Il est remarquable que l'article mentionne que le patient doivent libérer son mental en se concentrant sur l'organe malade, c'est le double lâcher prise du corps et du mental. Ainsi, peu à peu, (il semble que cela puisse durer quelques heures), on tente de rompre ce blocage. Et puis, la crise survient (il est spécifié que le patient doivent être réceptif à la pratique), le lâcher prise a fait effet, la tempête monte car le vide entre en oeuvre, et tout le désordre de la maladie fait des vagues.


Et, il se trouve que le vide connait ces cellules comme s'il les avait faites. Normal, il ne sait qu'harmoniser, c'est à dire revenir au calme après la tempète. Aussi, la seule difficulté était de lever le barrage ! A la limite, il n'y aurait pas besoin de magnétiseur, cependant il intervient d'une triple manière. Il favorise par le calme de sa mer intérieure qui ne se limite pas aux frontières de son corps, la détente du patient. Il accompagne et donc rassure le patient, car la tempête est dure à vivre et de nombreuses personnes ayant fait seules ces expériences terminent à l'asile de fous. Et puis, le calme de sa mer appaise plus vite la crise. Certains lieux ont cet effet guérisseur, mais le transfert énergétique homme sur homme est le plus adapté (thème de la conférence de Mardi). Pour s'en convaincre, il suffit de vous remémorer l'intensité du transfert énergétiques lors de vos ébats amoureux. Certes c'est pas du 200 000 volt, mais c'est pas mal tout de même !

Comprenez-vous pourquoi l'electronicien que je suis ne pousse pas ses étudiants à développer les téléphones portables qui font (tout comme la lumière) des vagues dans le vide mais qu'on ne voit pas ?

Bisous à toutes et à tous, flower

Oliver
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://taovide.blogspot.com/
christof



Nombre de messages : 161
Date d'inscription : 28/12/2008

MessageSujet: Re: Le chi   Dim 1 Mar - 22:55

ouf ! olivier tu es passionnant, mais com' dab' je vais devoir te re-lire plusieurs fois !! : :prière: :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
christof



Nombre de messages : 161
Date d'inscription : 28/12/2008

MessageSujet: Re: Le chi   Mer 4 Mar - 9:57

Bonjour,

Après avoir lu une thèse de doctorat sur l'analgésie par l'hypnose, les découvertes du XXè siècle font état surtout de la "suggestion" qui amène la guérison.
Voici encore un élément qui montre que le corps peut s'harmoniser sans médicaments. Mieux : corps et esprit peuvent s'harmoniser s'ils "s'écoutent"".

ch
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le chi   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le chi
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tao Te King :: Forum libre 道德經-
Sauter vers: