Tao Te King

Le Classique de la Voie et de la Vertu
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Le mystère des trous noirs

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Lu Yi

avatar

Nombre de messages : 812
Age : 54
Localisation : Avignon France
Date d'inscription : 21/06/2007

MessageSujet: Le mystère des trous noirs   Dim 1 Juil - 21:13


_________________
Seule la vie mystique permet d'obtenir le Tao


Dernière édition par Lu Yi le Mar 16 Déc - 18:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lu Yi

avatar

Nombre de messages : 812
Age : 54
Localisation : Avignon France
Date d'inscription : 21/06/2007

MessageSujet: Re: Le mystère des trous noirs   Dim 1 Juil - 21:16



Trou noir La Menace



L'astrophysique- partie2_3 - Trou noir - Conférence de Jean-Pierre Luminet sur l'univers

_________________
Seule la vie mystique permet d'obtenir le Tao
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olivier

avatar

Nombre de messages : 800
Age : 54
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 16/11/2008

MessageSujet: Re: Le mystère des trous noirs   Mar 16 Déc - 15:42

Bonjour tout le monde...

Je n'ai jamais vu ni croisé de trou noir. Cependant, s'ils existent, ils sont vraissemblablement au centre des galaxies. Peut-être même au centre de la nôtre; la Voie Lactée. De quoi s'agit-il ? D'une méga grosse (dense surtout) étoile très lumineuse, mais tellement massive que la gravitation l'emporte sur la force électromagnétique.



Or je vous en ai déjà parlé, la gravitation est la force de retour (Tao ?), tandisque l'électromagnétisme est la force YIN/YANG d'élévation (Désir). Pour un trou noir le Tao l'emporte sur Désir. Le jour où nous aurons trouvé un Trou Noir, nous aurons déniché un Lao Tseu des étoiles...

Bonne observation du ciel... flower

Olivier
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://taovide.blogspot.com/
doris

avatar

Nombre de messages : 454
Localisation : CANADA
Date d'inscription : 28/01/2008

MessageSujet: Re: Le mystère des trous noirs   Mar 16 Déc - 18:00

À te lire Oliver, tu dis que "La Voie Lactée" serait autrement "La Porte".. Le trou noir (en tant que tunnel) immense voir même gigantesque, assez vaste pour aspirer les corps énergétique de tous les nde ? hihihi!!!

Toute une coïncidence avoir l'histoire de DRACO, la Constellation du Dragon qui a perdu son trésor, la connaissez-vous? Nous avons été le voir justement hier au Planétarium de Montréal avec notre filleul pour son cadeau de 7ans...hihihi!!! Il a tout simplement adoré ainsi que la tante et l'oncle...

J'aime bien les coïncidences de ce genre qui semble vouloir confirmer, même si ce n'est qu'une histoire, j'aime les histoires...hihihi!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olivier

avatar

Nombre de messages : 800
Age : 54
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 16/11/2008

MessageSujet: Conscience   Mar 16 Déc - 20:08

doris a écrit:
À te lire Oliver, tu dis que "La Voie Lactée" serait autrement "La Porte".. Le trou noir (en tant que tunnel) immense voir même gigantesque, assez vaste pour aspirer les corps énergétique de tous les nde ? hihihi!!!

Si tu savais ce en quoi je crois, Doris !
Y a-t-il besoin de lointaines portes ?
Y a-t-il besoin d'un commencement du monde et d'une fin du monde ?
Quelle était notre vie avant la naissance, quelle sera notre vie après la mort ?
Tous cela as-t-il un rapport avec l'ici et maintenant ?
Parce que l'ici et maintenant est la seule réalité, ma seule croyance.
Et bien oui, il y en a un...

Ma conscience... Je la partage avec le Tout, les dix-milles êtres.
Cette conscience est éternelle et universelle. De temps à autre elle est obligée de se voiler la face pour mieux revivre. La liberté individuelle, c'est important, tu comprends... Il lui arrive même que le voile lui fasse perdre ses repères au point de se trahir elle même. Mais elle est tellement simple qu'elle ne peut se perdre. Elle est partout. Elle est l'indiférencié. D'une manière ou d'une autre (tu as raison, qu'est-ce que les mots ?) on en sort à la naissance, et on y retourne après la mort. Mais ce dont j'aimerais témoigner, c'est qu'elle est à nos côté tout au long de notre vie pourvu que l'on sache s'accorder à elle. Lao Tseu qui était un Saint Homme, mais aussi un génie en a fourni un mode d'emploi...


Bises à toutes et à tous, flower

Olivier
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://taovide.blogspot.com/
Blanche2

avatar

Nombre de messages : 115
Localisation : Paris, France
Date d'inscription : 09/11/2008

MessageSujet: Re: Le mystère des trous noirs   Jeu 18 Déc - 17:44

Bonsoir Cher Olivier, et Bonsoir Chers Tous,

Olivier, j'aimerais bien te poser une question. Tes messages et ta façon de t'exprimer suggèrent un authentique éveil, quelque chose de beau, de serein, joyeux...

Est-ce que tu pratiques une ascèse spécifique pour en être là aujourd'hui ? As-tu outre Lao Tseu, un maître ou un enseignant spirituel vivant, qui te guides aujourd'hui dans les pas de ton avancée spirituelle ? As-tu une ascèse précise ? Quelle est-elle ?

Je suis désolée de souhaiter en savoir autant, enfin, je suis très intéressée, si tu le voulais bien, bien entendu.

Merci de votre gentillesse à tous,

Blanche flower
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olivier

avatar

Nombre de messages : 800
Age : 54
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 16/11/2008

MessageSujet: Re: Le mystère des trous noirs   Ven 19 Déc - 17:09

Blanche a écrit:
Bonsoir Cher Olivier, et Bonsoir Chers Tous,

Olivier, j'aimerais bien te poser une question. Tes messages et ta façon de t'exprimer suggèrent un authentique éveil, quelque chose de beau, de serein, joyeux...

Est-ce que tu pratiques une ascèse spécifique pour en être là aujourd'hui ? As-tu outre Lao Tseu, un maître ou un enseignant spirituel vivant, qui te guides aujourd'hui dans les pas de ton avancée spirituelle ? As-tu une ascèse précise ? Quelle est-elle ?

Je suis désolée de souhaiter en savoir autant, enfin, je suis très intéressée, si tu le voulais bien, bien entendu.

Merci de votre gentillesse à tous,

Blanche flower
Bonjour Blanche,

Tu ne me déranges pas du tout, au contraire, je suis heureux de croiser sur ma route des personnes sincères en quête de repères. Le Saint Homme ne parle pas, car il n'impose rien. Mais il peut témoigner... Aussi, si je me permet de vous parler en toute transparence, c'est parceque je vous aime. Et en retour, je m'apperçoit que cela me fait progresser, encore et encore. Je vais donc t'indiquer les clés de mon parcours, qui ne sont bien évidemment pas les tiennes, mais par analogie, peut-être pourras-tu y piocher quelques humbles vérités.
elephant Je suis né le 16 septembre 1963 en région Parisienne (je n'accorde guère de crédit à l'astrologie, mais certains sont doués dans ce domaine).

elephant A l'age de 13 ans, je me rends à l'Aumonerie du colège. Au retour, j'ai un grave (sans plus) accident de la route. Je fais une expérience du type de celle de Doris (NDE) mais 15 secondes seulement (ça suffit pour le petit bout que j'étais...). Je délire toute la nuit. J'aurais par la suite de graves problèmes de someil jusqu'à la lecture de mon Maître Lao Tseu à 42 ans...
elephant A l'age de 15 ans, je fais une rencontre décisive. Ma tante vient de se remarier avec mon Oncle et Père spirituel Gabriel. C'est tout de suite le coup de foudre... Je sens chez cet homme une liberté d'esprit et d'action hors normes (humaines). Plus tard, il me révèlera son secret : "mon idéal, c'est Dieu". J'apprendrai beaucoup à son contact. C'est aussi à cette époque, que je découvre l'attrait du Mystère. J'écoute en particulier une émission de radio annimée par Jacques Pradel sur les mystères et les trésors du Monde... C'est là que va naître mon intérêt pour le principe Yin/Yang, en écoutant des légendes sur la Chine antique. En particulier celle de l'empereur insatisfait que j'ai donné dans le forum Tao Te King.

elephant Au service militaire, à 24ans, après une sévère déprime doublée d'insomnie, je tombes éperdument amoureux d'une jeune fille, c'est l'amour physique et charnel (cette femme était une déesse du plaisir...) 15 jours plus tard, je fais la connaissance de la femme de ma (Non) vie. Elle symbolise pour moi l'idéal féminin, elle est fan de Bowie, comme moi, à cet age là ça compte... Nous vivons ensemble une semaine inoubliable. Je suis donc obligé de rompre avec la première qui m'a pourtant tant apporté... Mais cette rupture se passe autant avec elle qu'en moi, et "j'entends des voix" oh pas très fondamentales : "Gainsbourg rechantera en 91". Des choses aussi sur le Sida, mais que je n'ai toujours pas réussi à éclairer. Puis c'est l'hôpital Psychiatrique car je délire (ça et la déprime sévère, je ne connais rien de plus dur). Ma liaison avec ma Non femme n'y résistera pas.

elephant En 1991, Serge Gainsbourg décéde... C'est à peu près l'époque où je lis la Bible de A à Z.
elephant Il s'avère que je suis devenu maniaco-dépressif. Je ferais en tout 7 séjours en Psychiatrie...
elephant Je me marie en 1994 avec ma première femme. A cette occasion, je m'engage avec sincérité sur la voie du Cathécuménat. Je suis un peu déçu par le peu de profondeur spirituelle des réunions, mais c'est radieux que j'arrive le jour du mariage. En 1995 vient la naissance de mon premier fils. L'épreuve du jeune Papa est trop forte, je craque et me retrouve en Psychiatrie. Ma femme craque également et part avec mon fils et nos économies. Je suis terriblement seul... Je ne verrai réellement mon fils que six mois plus tard dans des conditions "socialement ascéptisées". Je suis écoeuré du comportement de certains Chrétiens, et du peu de respect de valeurs telle que le mariage pour le meilleur et pour le pire...
elephant en 1996, je fais la connaissance de ma femme avec laquelle j'ai 3 enfants. Cette période est le début d'une grande remise en question... J'ai sérieusement besoin de repères... Et puisque Dieu semble ne pas être fiable, je me jette à corps perdu dans le rationnel et la science. Cela donne de bons résultats au début. Avec ma femme, nous vivons vie saine faite de sport, de plaisirs simples et de quelques sorties. Pendant ce temps, je creuse la physique fondamentale, tout en creusant la Terre (spéléologie, c'est incroyable ce qu'on se sent bien sous terre...). Et puis je tombes sur Richard Feynman (il a un style incroyable...) qui m'explique que l'interaction électromagnétique (Yang/Yin) se produit lorsque les deux sont exactement en phase (au même moment). Mais il conclut également que l'on ne peut aller plus loin dans l'interprétation du phénomène. Car quelleque soit la façon dont on pause le problème, on est toujours en présence de trois éléments, et pour en expliquer un, on a besoin des deux autres... Trouvant ensuite le théorème d'Emmy Noether disant à peu près la même chose entre Symétrie, Conservation et Relativité... Je commençais à revenir à mes premières amours... La Sainte Trinité... Le Yin, le Yang et ce qui les relie, si vous préférez.

J'aurai pu néanmoins rester dans ce monde rationnel, s'il n'y avait eu le retour de l'nsomnie et des déprimes. Car à cette époque mon mental tournait à 200 à l'heure ! Parallèlement, il y a l'essort d'internet, et je ne résiste pas à l'attrait sexuel de ladite connexion.
elephant C'est à la naissance de ma dernière fille (2004), que le miracle se produit. Ma fille est déjà pour moi un miracle, car le soir de sa conception, je me souviens précisément de l'état d'esprit dans lequel je me trouvais. Je venais de de consulter un site érotique taoïste sur l'art d'aimer (c'est par là que je suis arrivé au Tao - quand Lao Tseu dit que le Tao est le salut du pervers...) dans lequel il était dit que l'homme qui parvenait à se contenir lors de l'orgasme, s'il le pratiquait dix fois parvenait à l'Immortalité. Fasciné, je teste avec ma femme, et évidemment, c'est l'echec total... Sauf que au plus profond de la dépression énergétique qui intervient chez nous les hommes dans ces circonstances. Je pense à l'Eternel. Et lui dis, de façon respectueuse et amoureuse : tu sais concevoir, toi quelle que soit la contraception. Et c'est ainsi que ma fille fut conçue sous stérilet. Et donc pas attendue du tout... Pendant les neufs mois qui suivent je ne dors plus !
Mais je me purifie. Pourquoi ?La déprime est si sévère que je décide de faire face à ma maniaco-dépression. Et puis au cours d'une insomnie cette lumière intense qui me vient au sommet du crâne at qui me dit "Olivier, met de l'ordre dans ta vie dans le sens des priorités de ton coeur..." Réfléchissant, je répond, j'aimerais me cultiver... J'aimerais tant ressembler à mon oncle Gabriel (qui était un historien érudit)... Aucune réponse... Je me dis alors : et puis si je n'y arrive pas, ce n'est pas grave... Alors la lumière est revenue mais sous forme d'auréole, et m'a dit : "ça c'est la Sainteté..." Cette parole m'a tout de suite rendu plus humble, non la Sainteté, je n'en ai pas la carrure.

J'arrive à me défaire un temps des sites pornos. Je m'intéresse à la grossesse de ma femme (il aura fallu attendre la quatrième...) J'apporte une attention toute méticuleuse à ma fille qui vient de naître (celle que j'apporte désormais à tout mon entourage). Et un mois plus tard...
Je m'étais inscrit à des cours de Yoga et de Qi Gong. Je faisais une heure de pratique tous les matins. J'étais devenu végétariens (on est vraiment ignoble de conduire les annimaux à l'abatoire... Ils ont le Non Savoir, eux... Il savent ce qui les attend lorsque nous les y conduisons...). Je suivais une thérapie (Willem Reich) avec une psychothérapeute. Et j'avais demandé à un accuponcteur, qu'il m'apporte l'équilibre évitant la maniacodépression. Je suivais un régime adapté au groupe sanguin...
Un jeudi matin, j'ai le sentiment qu'il se passe quelque chose de spécial.

A suivre...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://taovide.blogspot.com/
Olivier

avatar

Nombre de messages : 800
Age : 54
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 16/11/2008

MessageSujet: Re: Le mystère des trous noirs   Ven 19 Déc - 17:21

Je sens que je dois annuler mon cours (ça ne m'était jamais arrivé, et ça ne m'arrivera plus...), je reste au lit jusqu'à midi. J'ai un début de vision, où je vois mon corp momifié sortir de moi, cela ne me fait pas plus peur que celà, car depuis quelque temps déjà, j'ai la conviction qu'il ne peut y avoir de loup dans la bergerie du Seigneur, je suis prêt à acceuillir Satan. Le soir, je me rends au cours de Qi Gong, je vole litéralement. L'expression qui me vient est vol de nuit. En retard au cours (la salle se situe à côté d'une voie ferrée), j'attends le moment propice pour rentrer. Je vis ma première expérience consciente de mon instinct : Je sait qu'un train va arriver. Deux secondes après il arrive. Pendant le cours, invité par le professeur (qui deviendra mon maître), je laisse faire le Qi dans mon corps. Je vais tellement perturber mon voisin, qu'il va devoir méditer quelques minutes pour retrouver son calme.
Le lendemain soir, avant de me coucher, je m'assieds sur mon cannapé. Et quelque chose d'incroyable se produit. Devant mes yeux, en plus de l'image de mon salon, se superpose une image de guerre : des tranchées avec des poilus... L'image est d'une incroyable définition. Il n'y a pas de doute, c'est une vision... Pas très agréable : le combat. Puis une Pyramide dorée se forme sur fond noir. Elle tourne sur elle même, elle est d'une beauté transcendante. Des suites de symboles s'échappent de chacune des quatres faces : Lettres, équations mathèmatiques, chiffres et signes kabbalistique. Peu après, l'image se déplace vers le haut de la pyramide (élévation), et sur fond noir, je vois apparaître une silouhaite sans tête que j'identifie tout de suite comme étant mon corps... en flamme. Je ne ressens rien, à part la vue de cette silhouette en feu. J'essaye de me défaire de cette vision désagréale, mais rien n'y fait. Mon attention se reporte au niveau du cou, que j'essaye tant bien que mal de dénouer, et la vision se poursuit par une petite mêche qui se consume et forme rapidement une surface de ramifications qui ressemble... à un cerveau ! Je me dis alors que mon souhait de résoudre mes problèmes maniaco-dépressifs font peut-être l'objet d'une manifestation divine... Mais une petite voix (jusqu'ici, il n'y avait pas de son...) me fait remarquer que quel que soit le trajet suivi par la pensée, le traitement était égal. Cette vision étant toujours très électrique, j'essaye encore de remuer la tête pour passer à autre chose. Et là miracle, c'est un champ de fleur qui m'acueille, avec plein de petites fleurs des prés, marguerites, bleuets, boutons d'or... C'est tellement simple, que c'est paradisiaque... Et j'entends une voix me dire : Olivier, souhaiterais-tu être lavé de tous tes pêchers. Sachant que j'étais loin d'être tout à fait clean (sites pornos, déviances...), j'hésite... Mais tout de suite je me dis (attends... tu te rends compte de ce à côté de quoi tu passes...) et je dis : "Oui"

C'est alors que le champ s'est éstompé laissant place à une blancheur immaculée. Et puis, un peu comme à travers un nuage, un Bouddha est apparu. Assis en posture méditative vêtu de bleu à la façon des Touaregs.

Et il m'a dit ceci :
"Olivier, tu vois cette page blanche qui est derrière moi..."
"A tout moment, tu peux y revenir..."
"C'est très important, à tout moment, tu peux y revenir."
Il s'est évanoui. Et la vision s'est terminée par une série de symboles dont celui de l'oeil dans un triangle isocèle est celui qui m'a le plud marqué.
Le tout ayant duré près d'une heure.
La nuit fut parsemée de rêves agités, il fallut à un moment que je me rendes dans la cuisine et devenir tribal au point de manger une banane avec sa peau pour chasser une douleur cosée par un souffle énergétique qui traversait ma tête.

Le lendemain, j'ai eu un comportement que je qualifierais de Shamanisme. J'ai ressenti un besoin de Nature, et suis parti me promener à pied. Je suivais les repères du Soleil (ombres, éclats...) je ne savais pas où j'allais... J'avais pris une pomme, je l'ai mangée, et j'ai ressenti le besoin de la rendre (le trognon) à la Terre, un peu comme un rituel. A l'endroit même où je la dépose, quelqu'un en avait laissé une autre, entière... Cela m'a fait penser à la pomme d'Adam. Sur le chemin du retour, j'ai croisé la Maison de mon professeur de Yoga au dessus de laquelle un dieu façon Shiva (?) s'est élevé comme une statue de la taille de ladite maison. Arrivé à sa hauteur, il a dégainé, et m'a tirré dessus... J'ai cru faire un malaise. Puis j'ai senti qu'il me disait qu'il ne pouvait me toucher... Arrivé à la maison, j'ai cherché dans le frigo quelque chose que je pourrais offrir à la Terre. J'ai pris des olives et suis allé les planter dans le jardin avec mes enfants. J'ai pris une douche, des esprits m'assaillaient chaque fois que je fermais les yeux... Ma technique était la suivante : s'ils étaient gentils; une souris, un lapin, j'acueillais. S'ils me faisaient peur, j'acueillais et si malgrés mon acueille, ils continuaient à me faire peur, alors je repoussait. Je partais du principe qu'il ne pouvait y avoir de différence fondammentale dans tout ce qui existe dans l'Univers.
Il s'est passé encore plein de choses ce jour là... Et le lendemain, j'étais en partance pour l'asile de fous.
Le pire est à venir : De retour dans ma famille, j'escomptais pouvoir me reposer. Mais c'est le retour de l'insomnie qui m'attendait. Mes nerfs entre le bas de mon dos et le sommet de mon crâne se son tendus comme des câbles que l'on tendrait avec un treuil. Et... je voyais des démons partout ! Je me prenait pour le conte Dracula. La souffrance était attroce, je ne comprenait plus ce qui m'arrivait. Ce d'autant plus que mes nuits étaient remplies de cauchemards alors que je n'en avait plus fait depuis l'âge de 8 ans... Pire losque je m'allongeais et que je fermais les yeux, je voyait un oeil en lieu et place du troisième oeil, le fameux chackras (oeil du ciel pour les chinois) Que me voulait cet oeil ?
La tension nerveuse a cessé d'une manière qui intéressera peut être les Tantristes où les Taoïste que l'énergie vitale passionne. En effet, voyant que mon état empirait, ma famille décide de me reconduire en Psychiatrie. Or c'était tout ce que je craignais... J'ai donc fuis. J'ai sauté de la voiture de mon épouse (à un feu) alors qu'elle m'amenait à l'hôpital. Et j'ai marché, marché... Nerveusement , j'étais au bout du rouleau. Je me suis assis un moment sous un buisson. Les épines contre mon crâne me faisaient le plus grand bien. Et j'ai réalisé que dans mon combat contre ma maladie, j'en avait peut-être oublié l'homme et ses besoins vitaux. J'ai réalisé que cela faisait plus de cinq mois que je n'avais fait l'amour, ni même eu d'orgasme. Alors, j'ai fait ce que chaque homme peut faire lorsqu'il se retrouve seul. La précieuse semance fut longue à venir, et en bien faible quantité. Mais les tensions nerveuses ont disparues instantanément. Il ne restait plus que la fatigue due au manque de sommeil. En opérant mon retour dans la société, j'ai eu la vision de mon cerveau, et Christ détendu, qui regardait vers ma colonne vertébrale, me disant : tu as refermé la porte...

elephant La suite : Une bonne année de travail avec ma Psychologue. Qui aboutit lorsque je découvre... Le Tao Te King.
L'annecdote veut que c'est mon professeur (devenu Maître) de Qi Gong qui me recommande l'ABC du Taoïsme, et que ne trouvant pas je me suis rabatu sur Lao Tseu.
Toujours très porté vers le sexe à l'époque (il a eu le mérite de m'enraciner à une époque où j'en avais bien besoin) Je suis allé sur une plage de naturistes. Et c'est donc nu comme un vers que j'ai fait la lecture du Tao Te King. Très vite, je trouve le discours proche de celui du Christ. Et lorsque je refermme le livre, je vois le ciel s'empourprer et un Temple y descendre. Lorsque je suis rentré au volant de ma voiture, j'étais parcouru par la Kundalini (Dragon en chine, Grâce divine pour nous autres). Je n'avais plus de doute... Il y avait quelque chose d'Universel.
elephant Ensuite, j'ai appliqué le Non Désir. Lorsque j'ai pris conscience que calmer le mental et les pensées (Bouddha) revenait à être sans désir. J'ai fait ce que j'appelle le saut du vide = pensées totalement vides. Les progrès que l'on fait alors sont spectaculaires ! Enfin, je remerci Lu Yi, car commenter le Tao Te King m'a permis d'affiner ma compréhension du Non Agir, qui est elle aussi essentielle.
elephant Pour répondre à ta question sur un Maître, ou une ascèse...
Un Maître oui : Mon professeur de Qi Gong.
Un père spirituel : Mon oncle Gabriel.
Une ascèse... Pas vraiment, l'Absolu n'a pas de préfèrence. D'ailleurs j'adore Lao Tseu, lorsqu'il commence par : tout ce qui peut être écrit ou nomé n'est pas le Tao... Eh oui, l'Absolu, c'est bien plus que du mantal humain...

Par contre l'art du Kung Fu, oui. Aller au fond des choses jusqu'à ce qu'elles se révèlent à vous. Je l'ai fait pour la Physique, le Taoïsme, le Christianisme et, le plus important : moi-même.

Désormais, je suis comme tu l'as dit, confiant et paisible...

Chaleureusement, flower

Oliver
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://taovide.blogspot.com/
doris

avatar

Nombre de messages : 454
Localisation : CANADA
Date d'inscription : 28/01/2008

MessageSujet: Re: Le mystère des trous noirs   Ven 19 Déc - 18:45

Merci infiniment Olivier

Tout un parcours de vie ça qui me rappelle des souvenirs et des expériences vaincues.

J'ai saisi aussi la symétrie du papillon de Tchouang Tseu. Le papillon est l'exemple de cette symétrie : on peut échanger tous les points de la moitié gauche du corps avec tous les points sur la moitié droite sans que l’apparence du papillon soit modifiée. La plupart des animaux, y compris les humains, présente une symétrie plane, c'est à dire que leur moitié droite et gauche sont symétrique par rapport à un plan de symétrie qu'on appelle plan médian. D'après vous le cerveau serait-il symétrique??? ...hihihi!!!



PAPILLON DE TCHOUANG TSEU


http://chroniquestaoistes.free.fr/html/tchouang_tseu001.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
doris

avatar

Nombre de messages : 454
Localisation : CANADA
Date d'inscription : 28/01/2008

MessageSujet: Re: Le mystère des trous noirs   Ven 19 Déc - 18:47

Ô! J'aimerais savoir Olivier pour la dernière photo...est-ce un recueil de pensées sur le Tao?

Merci
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Blanche2

avatar

Nombre de messages : 115
Localisation : Paris, France
Date d'inscription : 09/11/2008

MessageSujet: Re: Le mystère des trous noirs   Ven 19 Déc - 19:48

Et bien cher Olivier, chers Tous ici,

J'avoue être un petit peu impressionnée.. Je constate que tu n'hésites pas à livrer des parties disons carrément intimes et avec une grande simplicité. C'est cet 'humanisme' qui pourrait être épatant, tant de personnes se cachent sous des facettes pour cacher leurs secrets.

Pourtant lorsque je me concerte lors de la méditation ou bien dans d'autres événements, je constate que ça ne sert à rien de cacher quoi que ce soit ! Parce que nous sommes exactement tous semblables dans le fond du fond de notre être, sauf que certaines choses s'expriment avec plus ou moins de variété, d'intensité selon les êtres, et c'est ce qui ferait notre individualité.

J'avais eu envie parfois de me livrer également sur d'autres forums à tendance bouddhiste (bien que je ne sois pas bouddhiste), et j'ai constaté que c'est très difficile quand on agit ainsi car beaucoup ne peuvent pas forcément comprendre, et il y a des jugements, des attaques même, des insultes, des sous-entendus, c'est arrivé. Alors je peux hésiter.

Pourtant ce ne furent que des témoignages et non des intentions dans mes messages, et qui se voulaient des échanges, afin d'emmener peut-être un peu de joie ou de réflexion à l'autre. Il est tout à fait possible que je ne sache pas m'y prendre.

Mon instructeur m'a dit à ce propos dernièrement "sur internet tu perds ton temps, tu lis des belles paroles qui cachent l'égo et le mauvais caractère". Evidemment je ne l'ai pas cru. Et évidemment j'aurais dû ! (je ne parle pas d'ici non pas du tout). Càd que je suis un peu naïve ou plutôt spontanée enfin c'est comme ça c'est ma nature.

Tu as dû souffrir Olivier de ces séjours en psychiatrie lorsque tu as pêté les plombs. Il y a des années en arrière j'ai eu une période terrible où j'avais tout perdu et j'étais malade en plus, il a fallu m'opérer d'urgence, ma famille m'avait tourné le dos, ni mes soeurs ni ma mère ne voulaient plus me parler, il faisait froid c'était l'hiver et je n'avais ni argent ni lieu pour dormir, pas de travail, rien ni personne alors j'ai craqué et je me suis également retrouvée en psychiatrie pendant 4 jours.

Ma mère a dit qu'elle voulait alors bien me parler car j'avais accepté de me faire soigner car selon elle je n'avais jamais été très nette. En fait ma famille est athée et le fait d'avoir soi la foi soi de croire en quelque chose lui faisait dire cela.
Aujourd'hui ça fait un peu plus d'un an que ma mère ne veut plus me parler à nouveau mais la situation est autre, j'ai un toit et un emploi, et je peux me nourrir et vivre dignement.
Alors, je lui ai envoyé aujourd'hui pour Noël une belle carte et un très joli cadeau de fêtes, même si je sais qu'elle ne répondra pas.

Je vous embrasse,

Blanche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
doris

avatar

Nombre de messages : 454
Localisation : CANADA
Date d'inscription : 28/01/2008

MessageSujet: Re: Le mystère des trous noirs   Ven 19 Déc - 20:54

Ô! Blanche...tu es beaucoup plus SAGE que tu ne le crois.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olivier

avatar

Nombre de messages : 800
Age : 54
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 16/11/2008

MessageSujet: Re: Le mystère des trous noirs   Ven 19 Déc - 21:22

doris a écrit:

J'ai saisi aussi la symétrie du papillon de Tchouang Tseu. Le papillon est l'exemple de cette symétrie : on peut échanger tous les points de la moitié gauche du corps avec tous les points sur la moitié droite sans que l’apparence du papillon soit modifiée. La plupart des animaux, y compris les humains, présente une symétrie plane, c'est à dire que leur moitié droite et gauche sont symétrique par rapport à un plan de symétrie qu'on appelle plan médian. D'après vous le cerveau serait-il symétrique??? ...hihihi!!!


Bonsoir Doris,

On est symétrique, tu as bien raison, sauf... certains organes, et pas des moidres, le Coeur, le foi, la rate, l'intestin grêle... et sans doute... quelque chose comme le fil doré dont t'a parlé Jesus.
Pour le cerveau, selon les indhous (et les chinois ?) une partie est lune (Yin) l'autre soleil (Yang). Il est donc de nouveau important d'équilibrer les deux encéphales. Moi, j'ai du mal, suite à mon traumatisme cranien qui me donne une légère faiblaisse côté gauche... J'ai apris à faire avec... et l'Absolu n'abandonne pas les handicapés (ouf...).

Merci à tous de votre compassion, flower

Oliver
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://taovide.blogspot.com/
Olivier

avatar

Nombre de messages : 800
Age : 54
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 16/11/2008

MessageSujet: Re: Le mystère des trous noirs   Ven 19 Déc - 21:30

doris a écrit:
Ô! J'aimerais savoir Olivier pour la dernière photo...est-ce un recueil de pensées sur le Tao?

Merci

Euh... Sais pas du tout... J'ai essayé de reprendre l'url de l'image mais je n'arrives pas à retrouver l'image... Cela restera peut-être un mystère.

Bonne soirée quand même Doris,

Bises, flower

Oliver
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://taovide.blogspot.com/
doris

avatar

Nombre de messages : 454
Localisation : CANADA
Date d'inscription : 28/01/2008

MessageSujet: Re: Le mystère des trous noirs   Ven 19 Déc - 22:48

Vive internet...hihihi!!! Regarde ce que j'ai découvert à l'instant! C'est un site anglais mais avec la simple petite première phrase j'ai trouvé le reste du poème de Lao Tseu...Magnifique, tout simplement magnifique.

http://www.seasons-of-peace.net/tao-te-ching/highest.htm

Merci infiniment Olivier
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
doris

avatar

Nombre de messages : 454
Localisation : CANADA
Date d'inscription : 28/01/2008

MessageSujet: Re: Le mystère des trous noirs   Ven 19 Déc - 22:55

Olivier a écrit:
doris a écrit:

J'ai saisi aussi la symétrie du papillon de Tchouang Tseu. Le papillon est l'exemple de cette symétrie : on peut échanger tous les points de la moitié gauche du corps avec tous les points sur la moitié droite sans que l’apparence du papillon soit modifiée. La plupart des animaux, y compris les humains, présente une symétrie plane, c'est à dire que leur moitié droite et gauche sont symétrique par rapport à un plan de symétrie qu'on appelle plan médian. D'après vous le cerveau serait-il symétrique??? ...hihihi!!!


Bonsoir Doris,

On est symétrique, tu as bien raison, sauf... certains organes, et pas des moidres, le Coeur, le foi, la rate, l'intestin grêle... et sans doute... quelque chose comme le fil doré dont t'a parlé Jesus.
Pour le cerveau, selon les indhous (et les chinois ?) une partie est lune (Yin) l'autre soleil (Yang). Il est donc de nouveau important d'équilibrer les deux encéphales. Moi, j'ai du mal, suite à mon traumatisme cranien qui me donne une légère faiblaisse côté gauche... J'ai apris à faire avec... et l'Absolu n'abandonne pas les handicapés (ouf...).

Merci à tous de votre compassion, flower

Oliver

hihihi!!! Tu es loin d'être handicapé très cher étant donné que je n'ai pas eu de traumatisme crânien, et je n'arrive pas à ta cheville mon Grand.

Pour la symétrie, j'ai bien mentionné le cerveau et non l'anatomie au grand complet...hihihi!!!

Tout comme toi par contre, j'ai déjà eu une vision d'un sablier mais en forme de diamant, il y a de cela 1 an environ. C'était tellement grandiose que je me suis levé et j'ai essayé de le dessiner. Je suis arrivé à quelque chose de part pire pantoute avec l'ordinateur. Si je le retrouve, je le placerai sur le forum.


Dernière édition par doris le Sam 20 Déc - 0:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olivier

avatar

Nombre de messages : 800
Age : 54
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 16/11/2008

MessageSujet: Re: Le mystère des trous noirs   Ven 19 Déc - 23:35

Blanche a écrit:

J'avoue être un petit peu impressionnée.. Je constate que tu n'hésites pas à livrer des parties disons carrément intimes et avec une grande simplicité. C'est cet 'humanisme' qui pourrait être épatant, tant de personnes se cachent sous des facettes pour cacher leurs secrets.
Pourtant lorsque je me concerte lors de la méditation ou bien dans d'autres événements, je constate que ça ne sert à rien de cacher quoi que ce soit ! Parce que nous sommes exactement tous semblables dans le fond du fond de notre être, sauf que certaines choses s'expriment avec plus ou moins de variété, d'intensité selon les êtres, et c'est ce qui ferait notre individualité.

Tu as raison Blanche, c'est notre armure qui nous sépare du Paradis. Ce n'est pas le paradis qui a disparu. Au contraire, avec toutes nos technologies, tous nos gadgets, il est sur bien des plans plus merveilleux que la seule Nature. Mais nous ne le voyons pas car nous nous construisons en nous-même une image du Monde tel qu'on le souhaiterait. Dès que nous constatons une différence avec notre pensée, nous rabaisson le haume et devenons agressif !

Avant de s'être mis à penser en goûtant au fruit du Savoir, Adam et Eve n'avaient pas même consciences d'être nus... Ils étaient le prolongement de Dieu, que pouvaient-ils craindre ? Une armure ne leur servirait à rien. C'est parceque je ne crains plus rien, que j'accepte de me montrer nu. Dieu (l'indiférencié) s'est dévoilé à moi... Il serait indécent de demeurer imperméable. En revanche, j'ai de plus en plus coscience que je dois savoir tenir ma langue et mes écrits, car ceux-ci doivent avoir l'aval du Tao. Et c'est très difficile de contrôler ce que l'on dit lorsqu'on parle. A peine plus facile lorsqu'on écrit. Car le verbe divin a vite fait de se muer en verbe de l'Ego. Dois-je par exemple vous livrer la façon dont le voile a commencé de se lever pour moi ?
Par ceci dirait Lao Tseu (j'adore lorsqu'il nous bleuffe de la sorte...)
Voici donc :
Quelques mois après ma vision, je m'éveille un matin en train de rêver d'un Oeil (je ne voyais plus que cela depuis, normal que j'en rêve...). Cet Oeil était masculin. Au fur et à mesure que je m'approche de cet Oeil, j'entends des voix féminines qui semblent s'affoler et me craindre. Arrivé près de l'iris, j'entends une femme disposant de plus d'autorité que les autres me dire "Stop, ceci est le secret de Dieu, il nous est impossible de le révêler. Alors que l'assemblée féminine que je ne discrene toujours pas manifeste un brouhaha d'approbation, mon oncle Gabriel (ça sert un père spirituel...) dit tout simplement : "Non, c'est Olivier, je m'en porte garant". Et le voile s'est retiré, malgré des protestations, de l'Oeil masculin qui du maron a viré au bleu devenant magnifiquement féminin...
Vive le voile Islamique...



Blanche a écrit:

J'avais eu envie parfois de me livrer également sur d'autres forums à tendance bouddhiste (bien que je ne sois pas bouddhiste), et j'ai constaté que c'est très difficile quand on agit ainsi car beaucoup ne peuvent pas forcément comprendre, et il y a des jugements, des attaques même, des insultes, des sous-entendus, c'est arrivé. Alors je peux hésiter.

Il est bien là le problême nous ne cessons de porter des jugements. Sans se rappeler (c'est très difficile, même lorsque sa conscience est modifiée -je n'aime pas ce teme, on devrait dire retrouvée) que c'est nous même que nous jugeons... Nous ne pouvons juger ce qui est bon ou mauvais que par ce que nous ressentons, pas par ce que nous sentons... Car nous devons vérifier si l'Univers est d'accord. S'il est ok alors ça vibre, tout simplement, et il peut même vous le dire de manière intuitive ou instinctive.
Je ne peux résister à l'envie de vous faire partager ce texte de Lie Tseu, peut-être saisirez-vous par quelle subtilité, il est permis de contacter l'Univers :
Voici, fit K'ang-ts'ang-ts'ang-tzeu : Mon corps est intimement uni à mon esprit; mon corps et mon esprit son intimement unis à la matière et à la force cosmiques, lesquelles sont intimement unies au néant de forme primordial, l'être infini indéfini, le Principe. Par suite de cette union intime, toute dissonance ou toute consonance qui se produit dans l'harmonie universelle, soit à distance infinie soit tout près, est perçue de moi, mais sans que je puisse dire par quel organe je la perçois. Je sais, sans savoir comment j'ai su !



Comme il est bon de savoir que d'autres hommes et d'autres femmes ont perçu cela avant moi, et on su trouver l'explication que j'en donne au mot près...

Merci, encore merci Doris pour ce texte.

Blanche a écrit:

Pourtant ce ne furent que des témoignages et non des intentions dans mes messages, et qui se voulaient des échanges, afin d'emmener peut-être un peu de joie ou de réflexion à l'autre. Il est tout à fait possible que je ne sache pas m'y prendre.

C'est l'autre qui ne sait pas s'y prendre avec son armure. Quand bien même tu argumenterais avec intention, pourquoi l'autre devrait-il se sentir agressé ? Mais tu a raison, on témoigne de l'amour pour l'autre, on n'a pas d'intention dans ce domaine.

Blanche a écrit:

Mon instructeur m'a dit à ce propos dernièrement "sur internet tu perds ton temps, tu lis des belles paroles qui cachent l'égo et le mauvais caractère". Evidemment je ne l'ai pas cru. Et évidemment j'aurais dû ! (je ne parle pas d'ici non pas du tout). Càd que je suis un peu naïve ou plutôt spontanée enfin c'est comme ça c'est ma nature.

Je suis d'accord avec ton instructeur, je trouves que l'on ferait bien mieux de se réunir à l'occasion d'une marche en montagne ou d'un périple dans le désert... Pour ce genre de partage, je suis toujours partant...
Pourquoi as-t-il tant raison ? Parce que ce que nous jetons sur le clavier, ce n'est que du mental. Voilà pourquoi Gabriel me souffle : mets des images... Mon oncle voyageait beaucoup et revenait avec des carnets de voyage remplis d'images... ses propres croquis.



Blanche a écrit:

Tu as dû souffrir Olivier de ces séjours en psychiatrie lorsque tu as pêté les plombs. Il y a des années en arrière j'ai eu une période terrible où j'avais tout perdu et j'étais malade en plus, il a fallu m'opérer d'urgence, ma famille m'avait tourné le dos, ni mes soeurs ni ma mère ne voulaient plus me parler, il faisait froid c'était l'hiver et je n'avais ni argent ni lieu pour dormir, pas de travail, rien ni personne alors j'ai craqué et je me suis également retrouvée en psychiatrie pendant 4 jours.

Il est vrai que j'ai souffert, jusqu'à ressentir ce qu'éprouva Loui XIV dans sa solitude et qui me dit : il est temps de redorer ton blason. Lao Tseu ne nous apprend-il pas que les princes et les rois sont comme des orphelins...
Mais, comme tu as vécu l'expérience, tu dois savoir que dans ces établissements, on passe de l'autre côté du mur de la société. Le fou est pire qu'un annimal (comme j'aime les annimaux! mais la société ne les considère guère...) Et c'est une précieuse expérience. Par exemple lorque j'observe mes collègues en réunion, même s'ils sont moi-même, je ne peux m'empêcher de rire...



Blanche a écrit:

Ma mère a dit qu'elle voulait alors bien me parler car j'avais accepté de me faire soigner car selon elle je n'avais jamais été très nette. En fait ma famille est athée et le fait d'avoir soi la foi soi de croire en quelque chose lui faisait dire cela.

Je pense que la foi est innaccessible à celui qui n'est pas un peu fou...

Il est temps d'aller se coucher...

Bisous, flower

Olivier
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://taovide.blogspot.com/
doris

avatar

Nombre de messages : 454
Localisation : CANADA
Date d'inscription : 28/01/2008

MessageSujet: Re: Le mystère des trous noirs   Sam 20 Déc - 0:43

Voici Olivier le Diamant Double Trinité reçu en Vision. C'était tellement réel que je me suis levé comme guider sur pilote automatique et j'ai réalisé ce croquis en le laissant bien visible sur la table de cuisine. Le lendemain matin, avec l'ordinateur et le programme PAINT j'ai essayé de reproduire en plus réel, (deuxième photo) mais même un artiste ne pourrait peindre à sa juste valeur.

Cliquer une fois sur l'image et une autre fois sur l'autre image pour une meilleur lecture.






Est-ce que ces images résonnent en vous ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olivier

avatar

Nombre de messages : 800
Age : 54
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 16/11/2008

MessageSujet: Vous avez dit symétrie ?   Sam 20 Déc - 15:24

Chère Doris,

Ta vision d'il y a un an, ne peut venir que de l'Absolu...



A ma connaissance tu n'est pas de formation scientifique (dis moi si je me trompe ?). Pourtant ce schéma, si quelqu'un parvient à le démontrer vaut un prix Nobel de Physique... Je crois que tu es une Sainte Doris pour avoir mérité une telle révélation. Les pistes pour le démontrer existent, je pense notamment à la Symétrie d'échelle, car l'anti-matière n'est pas la matière comme dans un mirroir, sinon on la verrait se déplacer en face de nous. Non, la symétrie est entre l'extérieur et l'intérieur. Un peu comme l'image sur la boite de cammembert qui représente une boite de cammembert elle même représentant la boite de camembert et ainsi de suite. Le secret de cette symétrie, c'est comme tu le dis qu'elle est parfaite... C'est à dire que si on superpose l'existant et l'anti existant, tout retourne à zéro. Tes mots sont : "c'est en son centre que tout s'annule". Les conséquences d'une telle Symétrie, font que, par exemple on peut affirmer que le zèro de l'Univers (centre) se retrouve en chaque grain de matière (et du vide) donc en chaque point de l'espace. On comprend mieux pourquoi on a souvent ce sentiment d'être au centre du Monde. Si on se place en ce centre, comme l'indique Doris, c'est la clef du pouvoir...
Je te remercie Doris pour ce cadeau divin, juste avant Noël.
Un détail m'a ammusé... Les Lucéoles, qui si j'ai bien compris représentent les photons de la Lumière.
Après ma Vision, j'ai entendu pas mal de messages de l'absolu... L'un d'eux disait ceci : "L'anti-matière est comme l'épouse de Dieu, il vaudrait mieux la laisser en paix".
Je vous invite, si vous êtes d'acord, à écouter cette sagesse.

Merci Doris, reçoit toute l'expression de mon Amour, ce présent me confirme s'il en était encore besoin, que même ce modèle matière/anti-matière est le bon.

Enfin, lorsque tu dis que tu ne marrives pas à la cheville, ne viens-tu pas d'apporter la preuve du contraire... Et puis tu sais, plus on suit le Tao, plus on rapetisse. Celui qui n'arrive pas à la cheville de l'autre n'est-il pas le plus humble ?




Oliver
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://taovide.blogspot.com/
doris

avatar

Nombre de messages : 454
Localisation : CANADA
Date d'inscription : 28/01/2008

MessageSujet: Re: Le mystère des trous noirs   Sam 20 Déc - 15:48

Ouf! C'est exact Oliver, aucune formation de physique ni scientifique n'ayant qu'une 10ième année d'école et même pas terminé puisque ma mère étant infirme ne travaillait pas et mon beau-père étant ivrogne il avait perdu son emploi juste dans le temps des Fêtes... alors, il ne restait que moi à l'école et je me suis trouvé un emploi dès mes 15 ans en falsifiant le curriculum vitae..hihihi!!!

Avec internet, j'allais sur des forums scientifiques et on riait surtout de ce que je racontais, un temps pas trop jojo. Tu es le premier à qui je montre ce croquis. Et ta perception est exact. Je sais que j'ai écris les mots anti-matière en haut de la page et matière en bas, mais ce n'était pas en tant que miroir, c'est pour cette raison que l'autre jour dans mon message, j'ai mentionné que c'était complémentaire et formait un TOUT. Le zéro comme tu dis est précisément ce que je voyais suite à cette vision. Des "0" partout mais je n'ai pas été plus loin dans mes recherches...hihihi!!! Alors, tu vois on se remet un magnifique PRÉSENT en même temps.

Je n'ai personne avec qui partager ce genre de vision et ce fut d'ailleurs la dernière. Je pensais que c'était parce que je n'avais rien compris, c'est souvent ce qu'on me répétais sur les différents forums depuis 3 ans.

Pour ce qui est de la Sainte-Doris, je sais qu'étant petite ma maraine voulait me baptiser Dorothée car elle avait une image de Sainte-Dorothé. hihihi!!! Mais, si j'ai bien retenue le message du Christ, Il a dit: "Les Anges ne sont pas tous au Ciel. Sois à l'écoute, il y en aura plusieurs sur ton chemin."

Merci mon Ange pour tes douces paroles sages.



Voici Sainte-Dorothée avec la Sainte-Famille
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olivier

avatar

Nombre de messages : 800
Age : 54
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 16/11/2008

MessageSujet: Re: Le mystère des trous noirs   Sam 20 Déc - 16:15

Vive la vie Doris, vive l'amour...

Nous n'avons besoin que de très peu d'énergie pour mener notre barque...
Il faut juste trouver son centre...

Ce que je vis est extraordinaire, j'espère que tu le partages...

A bientôt, flower

Olivier
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://taovide.blogspot.com/
doris

avatar

Nombre de messages : 454
Localisation : CANADA
Date d'inscription : 28/01/2008

MessageSujet: Re: Le mystère des trous noirs   Sam 20 Déc - 16:26

Et oui Olivier, je te ressens et comme le démontre l'image Sainte-Dorothée aime partager ses richesses du Coeur à tous ceux et celles qui aiment recevoir...hihihi!!!

Nous sommes n'ont seulement Bénis mais habité par la Grâce puisque nous nous dsommes retrouvés.



Trop mignon ce minet! hihihi!!!

Merci
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Blanche2

avatar

Nombre de messages : 115
Localisation : Paris, France
Date d'inscription : 09/11/2008

MessageSujet: Re: Le mystère des trous noirs   Dim 21 Déc - 9:19

Bonjour, je suis d'accord avec ce que dit Doris : chaque être que nous rencontrons c'est pour bênir et pour être bêni.

Merci Doris ! merci à tous, flower

Blanche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olivier

avatar

Nombre de messages : 800
Age : 54
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 16/11/2008

MessageSujet: Re: Le mystère des trous noirs   Dim 21 Déc - 21:05

Blanche a écrit:
Bonjour, je suis d'accord avec ce que dit Doris : chaque être que nous rencontrons c'est pour bênir et pour être bêni.

Merci Doris ! merci à tous, flower

Blanche

Bonjour Blanche,

Notre bénédiction, permet effectivement de nous accorder avec l'être que nous rencontrons.
Pourtant, ce que dit le Christ à travers la vision de Doris, c'est que la matière elle même est vivante. L'indifférencié (là où tout s'annule) opère la magie de la vie (Amour du Christ) pour donner naissance à l'élévation qu'est la Lumière (énergie électromagnétique). Cette énergie intimement liée à la matière correspond tout simplement au Tao. J'ai donc envie d'ajouter à ta remarque, qu'il convient de Bénir tous les objets comme tous les êtres qui nous entourent, sans distinction...

Joyeuses fêtes à toutes et à tous... flower

Oliver
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://taovide.blogspot.com/
doris

avatar

Nombre de messages : 454
Localisation : CANADA
Date d'inscription : 28/01/2008

MessageSujet: Re: Le mystère des trous noirs   Dim 21 Déc - 23:50

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le mystère des trous noirs   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le mystère des trous noirs
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tao Te King :: Forum libre 道德經-
Sauter vers: