Tao Te King

Le Classique de la Voie et de la Vertu
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Alchimie occidentale, Taoïsme et Tradition

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
christof



Nombre de messages : 161
Date d'inscription : 28/12/2008

MessageSujet: Alchimie occidentale, Taoïsme et Tradition   Sam 21 Fév - 12:37

“Visita Interiore Terrae Rectificando Ivenies Occultum Lapidem” :
(c’est en visitant l’intérieur de ta propre terre que tu trouveras la Pierre Philosophale)

Les alchimistes traditionnels sont - ils très proches de la philosphie du Tao ? Voire, poursuivent-ils exactement le m^me but ?

Comment peut-on faire un lieu entre entre "l'ensemble des mysticismes" en évitant de se cuisiner un breuvage pseudo-spirituel indigeste de crédulités diverses.

Qu'est-ce qui distingue réllement la Tradition des "croyances-lambdas" si ce n'est l'idée qu'on veut bien s'en faire en fonction de notre niveau de conscience, à "l'instant T" ?

Comment distinguer un être "éveillé" d'un être "illuminé" (au sens péjoratif).

Merci
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olivier

avatar

Nombre de messages : 800
Age : 53
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 16/11/2008

MessageSujet: Re: Alchimie occidentale, Taoïsme et Tradition   Lun 23 Fév - 15:33

Bonjour Christophe,

christof a écrit:
“Visita Interiore Terrae Rectificando Ivenies Occultum Lapidem” :
(c’est en visitant l’intérieur de ta propre terre que tu trouveras la Pierre Philosophale)

Les alchimistes traditionnels sont - ils très proches de la philosphie du Tao ? Voire, poursuivent-ils exactement le m^me but ?

Les alchimistes n'ont jamais transformé le plomb en or ! Transformer le plomb en or est une fois encore une parabole ! Simple, mais efficace pour renvoyer chez lui l'homme attiré par l'appat du gain... Que symbolise alors cette phrase ? Elle symbolise l'inversion du cerveau. La tête froide (plomb, lune) du mental fait place à la présence divine (or, soleil) en provenance de l'harmonie naturelle.


Alors, est-ce le même but que les Taoïstes ? Comment pourait-il en être autrement ! ? S'il y a une certitude, c'est celle que nous partageons tous le même Univers, même les extra-terrestres (on n'en a pas encore rencontré, dommage...) sont avec nous dans le bateau. Aussi, il n'y a qu'un Absolu. C'est pourquoi le but spirituel du Taoïste est le même que celui du Chrétien, que celui de l'Islamiste, que celui du Bouddhiste, que celui de l'Indouhiste, que celui du Shaman, et bien sûr que celui de l'Alchimiste. D'ailleurs, Isaac Newton était sur la fin de sa vie un vrai Alchimiste. Certaines personnes lui demandaient pourquoi, il ne passait plus des heures sur sa table de calcul à évaluer des trajectoires celestes ? Sa réponse était la suivante : mes facultés mentales me manquent, quand j'étais jeune, je savais calculer. Désormais, avec l'age, je ne pense plus. Voilà, c'était un grand, comme il y en a eu tant d'autres... Mais comme il n'y en pas encore assez...

Du reste, la lecture, et la mise en pratique du Tao Te King me fait dire que je suis Taoïste, mais c'est par une démarche alchimiste que j'ai progressé. Lorsque Bouddha m'est venu en vision, je ne connaissait pas encore Lao Tseu...


christof a écrit:

Qu'est-ce qui distingue réllement la Tradition des "croyances-lambdas" si ce n'est l'idée qu'on veut bien s'en faire en fonction de notre niveau de conscience, à "l'instant T" ?

Comment distinguer un être "éveillé" d'un être "illuminé" (au sens péjoratif).
Merci

Pour ce qui est des Traditions en rapport ou non avec la conscience, cela me remet en mémoire un homme à la radio, qui parlait de l'importance de la vie spirituelle. Il comparait cette vie à un Voyage, et pour lui, les religions, leurs traditions, leurs temples et leurs églises n'étaient que des potaux indicateurs, alors que l'essentiel etait le Voyage.



Je trouve cela très juste... Il est important de savoir que nous ne sommes pas les premiers à faire l'expérience de la vibration Universelle qui est en nous. Il est donc important de se référer à Bouddha, Jésus ou Lao Tseu. Mais l'essentiel est de profiter de notre compagnon de voyage, de profiter de l'ici et maintenant.

Pour l'être éveillé et l'usurpateur... En effet l'éveil est l'état de la femme ou de l'homme qui va vers l'illumination. L'être éveillé a senti qu'il faisait parti d'un ensemble qui le dépasse mais qui est bienveillant, alors il se soumet aveuglément à cette autorité qui l'englobe, c'est un peu la foi du charbonier.



L'être illuminé est tellement rentré en contact avec l'intimité du monde : le Principe, le Tao, que son coeur ne fait qu'un avec l'Univers, et comme le disait Gandhi : "La lampe du coeur, lorsqu'elle est allumée, illumine le Monde".
Il est donc très simple de distinguer un éveillé d'un usurpateur, il suffit de prendre la place de l'Univers. Et si cela vous semble difficile, faites simplement confiance en votre instinct...

Bisous, pirat

Oliver
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://taovide.blogspot.com/
christof



Nombre de messages : 161
Date d'inscription : 28/12/2008

MessageSujet: Re: Alchimie occidentale, Taoïsme et Tradition   Mar 24 Fév - 8:21

Olivier a écrit:

Du reste, la lecture, et la mise en pratique du Tao Te King me fait dire que je suis Taoïste, mais c'est par une démarche alchimiste que j'ai progressé. Lorsque Bouddha m'est venu en vision, je ne connaissait pas encore Lao Tseu...

Oliver

Chère Olivier, finalement tu fait beaucoup d'experimentation "seul" !
Bien évidemment la croyance dans la fabrication de lOr est résevé aux nigaud. Mais il faut reconnaître que cett branche de l'alchimie qu'on connaît bien à donné... la chimie !!
Les alchimistes mystiques eux sont où ???

L’alchimie ne se transmet que par voie directe : “Spiritui per spiritum infuditur”, c’est par l’esprit que se transmet l’esprit.

Je ne suis pas du tout Alchimiste mais j'observe juste les corrélations dans les traditions. Quand ça ne "colle pas", ça veut dire que j'ai un progrés à faire dans ma compréhension de ce qui m'est proposé ou que la "voie" en question est altérée.

Pense tu donc Cher Olivier que ton expérience est "de nature" alchimique
ou es tu "un initié" ?

ch
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olivier

avatar

Nombre de messages : 800
Age : 53
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 16/11/2008

MessageSujet: Re: Alchimie occidentale, Taoïsme et Tradition   Mer 25 Fév - 15:57

Bonjour Christophe,

Figures-toi que depuis hier soir, j'essaye de te concocter une réponse à ta très intéressante et néanmoins surprenante double question :
Suis-je Alchimiste ?
Suis-je Initié ?
J'avais fait un long développement sur ces questions, mais j'ai tout perdu par deux fois (problèmes de connexions avec internet). Aussi, je ne m'entête pas et je vais répondre de façon courte.

Pour moi, un Alchimiste est celui qui met ses connaissances scientifiques en application sur sa propre personne.


Ce faisant, la nature qui est l'objet de ses études reprend ses droits en lui-même, et il rejoint, s'il est sincère le Grand Tao. Dans ce sens, je suis affirmatif, je suis Alchimiste. Cette démarche n'est pas sans rappeler la pratique du Kung Fu, qui consiste à trouver la Maîtrise de Soi après un long apprentissage.

Pour ce qui est de l'initiation...
Oui et non...
Des livres m'ont initié : la Bible, le Tao Te King, Au fil du Tao, Le Grand Classique du Vide parfait...
Des artistes m'ont initié, ceux là cotoient souvent le divin.
Pour les personnes, mon Maître m'a initié au Qi Gong et à la méditation. Vous tous sur ce forum, m'êtes d'une aide précieuse. Les témoignages de Doris m'apportent un encrage solide.
Mais la personne qui a le plus compté pour moi, reste mon oncle Gabriel désormais décédé, mais qui m'initiera au moins à trois reprises.
Une première fois lors de sa rencontre, j'avais quinze ans. Je n'avais jamais vu jusque là de personne comme lui, d'une très grande gentillesse, mais dont émanait une profondeur et un mystère insondable. Cela suffira à déveloper en moi une passion, celle du Mystère.
Plus tard, il me révelera son secret, en me disant : "mon idéal, c'est Dieu".


Enfin, il y a deux ans, il m'est apparu en songe, et est personnellement intervenu pour m'apporter ce que j'appelle une absolution, c'est à dire une clé du Mystère...
Pourtant, je ne me considère pas comme quelqu'un d'initié. Non, mon parcours n'est pas celui-là. Mon parcours est celui d'un garçon de 13 ans qui va être à deux doigts de partir emporté par le choc d'un accident avec une voiture. Ce soir là je serais le témoins inconscient de l'incroyable pouvoir réparateur et salvateur du vide. Je crois qu'une bonne partie de ma vie ce souvenir va me hanter avant de devenir conscient. Mais comme le vide est tout comme nous imparfait, je vais avoir quelques séquelles, et finir par perdre le someil au point de développer une Psychose Maniacodépressive. Cette maladie sera mon pire cauchemar, pourtant, je lui dois beaucoup.


Elle m'a en effet fait connaître les hopitaux psychiatriques et l'exclusion du fou de la société. Rien de tel pour chercher en soi la seule référence solide et porter un regard lucide sur ladite société. Et puis, le délire à maintes reprises revécu d'une union avec ce vide inssaisissable, mais au combien puissant et source de vie me donnera dans des phases de quelques jours, des enseignements de plusieures vies.
Ainsi donc, mon plus grand initiateur, mon seul vrai Maître, aura été, est et je l'espère restera, ce vide inouï qui m'accompagne.

Bien vous tous, flower

Oliver


Dernière édition par Olivier le Mer 25 Fév - 16:41, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://taovide.blogspot.com/
doris

avatar

Nombre de messages : 454
Localisation : CANADA
Date d'inscription : 28/01/2008

MessageSujet: Re: Alchimie occidentale, Taoïsme et Tradition   Mer 25 Fév - 16:22

Cher Olivier

Je suis bouche bé car tu m'apportes une telle clarté d'esprit depuis que tu es arrivé sur ce forum. Ta simplicité d'écriture me va droit au coeur! Merci infiniment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
christof



Nombre de messages : 161
Date d'inscription : 28/12/2008

MessageSujet: Re: Alchimie occidentale, Taoïsme et Tradition   Jeu 26 Fév - 8:37

Hello,

Symboliquement je suis à la recherche du graal. Je pense mêm que c'est un devoir d'humain. Chercher ça veut dire chercher avec la plus grande chance de ne jamais trouver... (si c'était simple ça se saurait !)
Et alors ? Je crois que ça fait partie du sens de la vie.

La double lecture du monde je crois est importante pour éviter de s'illusionner : "Dieu" est peut-être aussi une invention de l'homme, en tout cas c'est la seule explication actuelle plausible : celle de l'antroplogie.
Tout le reste ressemble a de la philosophie.
Et alors ? Le doute conduit à chercher encore toujours + loin et justement à éviter "d'avoir raison".

Dans la très possible éventualité d'une conscience universelle, les traditions religieuses sont unitaires. Et plus ont remonte le temps, plus on arrive à la source...

Ainsi pour reprendre un "débat" d'un autre post, le "chamanisme" est-il ce qu'on connait de + ancien comme tradition ?
Quels liens évidents peut- on établir avec le taoïsme, justement.

Merci à tous.

(Toutes vos lumières sont source d'éveil chers for-humeurs).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
christof



Nombre de messages : 161
Date d'inscription : 28/12/2008

MessageSujet: Re: Alchimie occidentale, Taoïsme et Tradition   Jeu 26 Fév - 8:50

" il faut créer en soi l’aptitude à une vision pour laquelle ce qui est derrière sa conscience et sa pensée devienne clair et distinct, comme l’est pour l’œil la vision des choses extérieures. Cela signifie déjà s’engager dans l’aventure et devenir l’un des anneaux de la chaîne royale, dorée et occulte de la Tradition des Fils d’Hermès”.

Voici une défintion du parcours de l'alchimiste trouvé dans un article dune grande... psychanalyste sur l'apparente similitude entre alchimie et psychanalyse !!!

Le psychanalyse (et pas le psychologue !) pourrait donc être à son niveau un "maître" pour faire accéder l'occidental à un "autre" degré de conscience :l'inconscient. La parole étant le métal précieux : l'Or...

Le degré supérieur s'appelle en Orient LYING : par une méthode similaire à la psychanalyse, on accède aux consciences de nos "vies antérieures".

Voici je crois un lien très interéssant entre tradition et modernité, orient, et occident.

A vous.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
doris

avatar

Nombre de messages : 454
Localisation : CANADA
Date d'inscription : 28/01/2008

MessageSujet: Re: Alchimie occidentale, Taoïsme et Tradition   Jeu 26 Fév - 20:37

Merci Christof d'avoir spécifié psychanalyste et psychologue. Voici une petite recherche sur Passeport Santé concernant ces choix de mots et leurs définitions:

psychiatre
psychologue
psychothérapeute
psychanalyste


Le psychiatre est un médecin qui a une approche de la psychopathologie médicale. Sa réponse sera aussi pharmacologique. Le côté entretien thérapeutique a été peu développé dans le cadre de ses études. Il suffit de regarder ce qu'apprennent les médecins: de la médecine d'un point de vu bio physiologique. D'autre part le psychiatre se veut surtout présent pour les "vraies maladies" psychiatriques que sont les psychoses. Mais étant donné qu'il est médecin, la sécu rembourse la consultation. Donc, c'est tout bénéfique. Gratos.

Le psychologue est une spécialiste des entretiens thérapeutiques et de la réflexion sur les comportements etc.., puisque son cursus ( bac plus 5) n'est en queue sorte fait que de cela. C'est un professionnel dont le statut est protégé. L'inconvénient, c'est que même s'il possède un ou plusieurs doctorat en psychologie, il n'est pas remboursé par la sécu, car il n'est pas médecin de formation. Donc, c'est payant (tiens un lapsus: dans les deux sens Smile ).

Le psychothérapeute est un statut non ou très mal protégé. On ne sait pas ce que c'est. Tu peux t'installer demain comme psychothérapeute. Donc, prudence.

La psychanalyste est une approche thérapeutique. Le psychanalyste sans aucun autre diplôme peut être très cher souvent très très cher et pas forcément concluant. C'est souvent des puristes qui ont une approche très différente de l'être humain dans l'entretien.

Mais le psychologue ou le psychiatre peut aussi être d'orientation psychanalyse. Là on a l'assurance qu'ils ont vu dans leur études plusieurs approches. Et ils sont reconnus et de statut protégé.


Qu'en pensez-vous?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
christof



Nombre de messages : 161
Date d'inscription : 28/12/2008

MessageSujet: Re: Alchimie occidentale, Taoïsme et Tradition   Sam 28 Fév - 9:14

Bonjour,

Voici mes définitions :

- le psychiatre effectivement est un médecin. Là est le problème... car la psychiatrie est une science particulièrement farfelue. La pharmacopée est un ensemble de drogues dures ou demi-dures. Les études cliniques montrent qu'il est difficile d'atteindre 50 % de résultats favorables quel que soit la médication.
Traduction : Les appentits sorciers en blouse blanche remboursés par la sécu ont + de 50 % de chance de vous faire aller beaucoup moins bien... (voire de vous enfermer à vie dans une maladie) si vous tombez dans leurs griffes. Peut importe car le médecin n'à pas d'obligation de résultat.
- le psychologue à disons un rôle de dialogue, de rassurer et d'aide à la décision, voire proposer des solutions.
- le psychothérapeute : en Françe il faut maintenant un ^diplôme pour exercer (à voir les spécialités) Il n'y à donc plus de psychothérapeute de pacotille auto-proclamés.
- le psychanalyste, TRES GLOBALEMENT s'intéresse à amener le patient, par LES MOTS,
à trouver la solution en lui-même.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olivier

avatar

Nombre de messages : 800
Age : 53
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 16/11/2008

MessageSujet: Re: Alchimie occidentale, Taoïsme et Tradition   Sam 28 Fév - 12:18

Bonjour à tous,

A part quelques charlatans (une minorité que l'on retrouve avec et sans diplomes), tous ces gens ont en commun de vouloir vous apporter leur aide... Il vaut mieux ne pas la refuser...

Sauf si vous vous appelez Lao Tseu.

Oliver
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://taovide.blogspot.com/
doris

avatar

Nombre de messages : 454
Localisation : CANADA
Date d'inscription : 28/01/2008

MessageSujet: Re: Alchimie occidentale, Taoïsme et Tradition   Sam 28 Fév - 16:13

Merci à vous deux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
christof



Nombre de messages : 161
Date d'inscription : 28/12/2008

MessageSujet: Re: Alchimie occidentale, Taoïsme et Tradition   Mer 11 Mar - 9:58

Je reviens sur "La Tradition".

C'est un enseignement de René Guénon.

C'est un point crucial. "toutes les mystiques se rejoignent"

La théologie catholique n'est pas une explication mystique.

La Tradition est invariable.

Le Graal.

Aller le chercher dans le Taoïsme, le soufisme, etc.
Le chritianisme ésotérique aurait disparu.

Que pensez vous de René Guénon ?

Merci.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olivier

avatar

Nombre de messages : 800
Age : 53
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 16/11/2008

MessageSujet: Re: Alchimie occidentale, Taoïsme et Tradition   Mer 11 Mar - 16:57

Bonjour Christophe,

Je ne connais pas René Guédon autrement que de notoriété (je me suis intéressé aux sociétés secrètes à une époque). En revanche, on ne peut que l'approuver, lorsqu'il dit "toutes les mystiques se rejoignent". Comment pourrait-il y avoir en effet un principe du monde différent selon qu'on soit en Amazonie ou dans le Caucase ?
Par contre, pourquoi rejeter le Christianisme ?
Il faudra m'expliquer comment on peut percevoir la traversée de la mer rouge, ou les miracles de Jesus sans mystère. La symbolique de la génèse n'est elle pas très forte ? La bible est truffée de passages qui font référence au mystère.
Il y a une chose, je l'accorde qui a tué le Mystère, c'est le fait que selon l'Eglise, Jesus = Dieu. Or cela donne deux conclusions possibles . Soit, on suit l'enseignement de Jesus qui se disait aussi fils de l'homme et alors nous sommes tous Dieu ! Soit on suit la doctrine Catholique et alors, nous sommes irrémédiablement pécheurs, redevable de Jesus de nous avoir sauvé de ceux-ci. Alors que le message du Christ était à l'évidence : si j'ai pu y arriver, vous aussi pouvez le faire !
Mais tu vois christophe, l'homme traditionnel utilise la barrière du temps pour placer la barre du Divin toujours plus haut...
En fait elle est là en bas...
Et comme nul n'est prophète en son pays, la encore la barrière de la distance attire.
Personellement ce qui me convient dans le Taoïsme c'est :
1°) Les écrits de Lao Teu proviennent du Maitre Illuminé et pas d'un de ses sbires.
2°) Il a tout mis dans 81 petites pages !
Voilà ce gars était plus qu'un génie, sa Non Parole est Divine.

sunny Amour, gloire et beauté, sunny

Oliver

_________________
Faire vivre l'Univers qui est en soi. Tao, le blog du vide
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://taovide.blogspot.com/
christof



Nombre de messages : 161
Date d'inscription : 28/12/2008

MessageSujet: Re: Alchimie occidentale, Taoïsme et Tradition   Mer 11 Mar - 20:38

La thèse de guénon est simple :
Il y à une Tradition primordiale qui s'est transmise de maîtres à disciples dans les grands courants. Selon lui il y "aurait " eu" rupture de transmission dans le christianisme ésotérique. Donc le fil est perdu...
Lui s'est converti au soufisme.
L'aspect ésotérique n'a pas bougé depuis le départ.
Ce qu'on voit des religions est plutôt un aspect exotérique (donc dévié de la tradition)
C'est intéréssant car Guénon valide le taoïsme!! Enfin l'ésotérique : il faut aller le chercher loin...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olivier

avatar

Nombre de messages : 800
Age : 53
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 16/11/2008

MessageSujet: Re: Alchimie occidentale, Taoïsme et Tradition   Mer 11 Mar - 21:54

Bonsoir Christophe,

Je ne connais pas bien le Soufisme, seul la danse des Derviches m'a réellement intéressé car elle constitue une technique de centrage sur soi dynamique bien différente de la méditation et conduit parrait-il aux mêmes effets à savoir communication avec l'esprit de l'Univers. Il est vrai que la force centrifuge évacue de la douche de vide que la Terre fait tomber (ou remonter ???) sur nous, nous mettant presque en appesenteur. Petit à petit, la conscience se vide...
Bref, du coups je suis allé sur Wikipédia, et j'y ai lu ce que j'aurai préféré ne pas y lire...
"L'adhésion au Coran y est un nécessaire préalable à la compréhension du monde" (pour le Souffisme !)
Alors je pose juste la question : Qui a pu lire le Coran jusqu'au bout ?
Qui a eu un coeur assez dur pour tolérer que Dieu ait pu décider de banir et même de tuer les infidèles !
Moi je n'ai pas pu aller au bout !
Pour moi, c'est tout sauf de la spiritualité...

Enfin, personnelement, je ne voit pas l'intérêt de transmettre qui plus est secrètement quelque chose qui relève de l'Eternel. Le vide indifférencié as-t-il besoin de la vigilence de quelques hommes, voir même de Sur-Hommes pour conserver ses secrets ? Je vois surtout des hommes poussés par leur Ego, assoiffés de quelques pouvoirs magiques, qui pénétrent des domaines qui ne les concernent pas. Ce chemin là comme le dit Lao Tseu et clairement sans intérêt.

Je ne critique pas le parcours de Guénon, mais je mets en garde contre les dérives dès qu'on perd de vue l'UNITE UNIVERSELLE.

Avec toute mon humilité, silent

Oliver

_________________
Faire vivre l'Univers qui est en soi. Tao, le blog du vide
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://taovide.blogspot.com/
christof



Nombre de messages : 161
Date d'inscription : 28/12/2008

MessageSujet: Re: Alchimie occidentale, Taoïsme et Tradition   Jeu 12 Mar - 7:25

J'ai lu le coran et j'ai pas mal discuté avec les uns et les autres.
Ce que je retiens de prime abord c'est que le coran n'est pas compréhensible pour un non-msulman.
Les injonctions du prophète envers les infidèles peuvent être choquante en effet.
Donc c'est très dur d'avoir un avis "éclairé" sur cette question.
Comme beaucoup de religion, l'islam s'est "modifié" avec le temps et certains hommes politiques s'en sont emparés...pour des but HUMAINS.
L'histoire de l'islam n'est pas la même que l'histoire du christianisme par exemple. Les chrétiens ont eu des époques très sombres !!! : faut - il rejeter "le christ" pour ça ? Non c'est l'histoire de l'évolution de la société humaine.
A partir du moment ou des hommes ont "tué Dieu" (croix) tout est possible...(même si ce n'est que symbolique)
Ainsi une approche de l'islam par le soufisme doit être intéressante pour retrouver le sens profond du message du prophète.
Je te propose Olivier d'abandonner la lecture de Wikipédia qui est une enyclopédie "four- tout de la connaissance confuse".
Pour connaître un sujet il faut garder les bonnes veilles méthodes multi-sources + décision de point de vue personnel.
Vu le nombre de conversions "inattendus" à l'islam : "y a quelque chose à creuser".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
christof



Nombre de messages : 161
Date d'inscription : 28/12/2008

MessageSujet: Re: Alchimie occidentale, Taoïsme et Tradition   Jeu 12 Mar - 7:42

J'ai ouvert ce post par souci de "syncrétisme" en effet.
Guénon pense que toute les voies ésotérique traditionnelles sont bonnes...
mais guénon est il un saint ?? Au choix.
Le Dalaï-Lama est -il un saint ?? Surement.
Il va beaucoup plus loin... Pour lui la pratique d'une voie traditionnelle (m^me exothérique) est suffisante... "ce n'est pas la peine de devenir bouddiste si vous vous sentez bien dans votre tradition d'origine" dit il en substance.

Je pense qu'il y a suffisamment de "preuve" que la conquète du graal ne se trouve pas par le mental :"je suis sur d'être dans la bonne voie"
mais par la pratique... et qu'elle s'envisage sur l'éternité.
Il y à des fausses route (sectes) c sur. "mais comme ils sont sincères !"
Il y à une phrase d'un apotre intéressante à ce sujet :
- "je reconnais qu'ils ont du Zèle mais non selon la connaissance exacte".

Pour moi le doute est fondamental pour avancer.
L'amour : c'est mieux. Mais qu'est-ce que ça veut dire vraiment...?

S'il y a vraiment une convergeance entre les traditions : c'est bien ça.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olivier

avatar

Nombre de messages : 800
Age : 53
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 16/11/2008

MessageSujet: Re: Alchimie occidentale, Taoïsme et Tradition   Jeu 12 Mar - 13:12

Bonjour Christophe,

Ta remarque :
Vu le nombre de conversions "inattendus" à l'islam : "y a quelque chose à creuser".
Est très pertinante, néanmoins, le nombre de gens se complaisant dans la foi en leur Ego représente 95% des gens (et j'en fais malheureusement encore partie). Pas étonnant que nombre de personnes aiment s'entendre dire :"c'est bien, tu es un fidèle maintenant, tu fais parti des bons, tu va pouvoir Oeuvrer pour le Tout Puissant, si tu vois un infidèle, convertit le. S'il refuse tue le..."


Lao Tseu dit aux Mahomets de tous poils, celui qui fait mourrir avant le Maître de la Mort doit s'attendre à quelque accident, comme celui qui joue avec le couteau d'un Maître boucher (termes exacts à retrouver dans les chapitres...). Mahomet utilise le Principe pour diviser (Yin contre Yang, pour mieux régner ?) oubliant ainsi la force de retour (spiritualité chez l'homme) qui ramène au centre. Mais il n'est pas le seul ! Toutes les églises, tous les schismes, toutes les sectes et tous les clans qui ont commencé par se singulariser plutôt que rassembler sont dans ce cas. Parmi les plus grandes : le Judaîsme (sission avec les Egyptiens), le Christianisme, sission avec les Juifs, le Zen (sission avec le Taoïsme), le Vo-Vi (idem, pour plaire ou déplaire à Blanche), et bien sûr, l'Islam dont le crédo est extraordinaire d'hypocrisie, le Dieu des Juifs est le même que le Dieu des Chrétiens, les deux sont dans l'erreur, c'est leur Livre qu'il faut suivre (façon TJ), Dieu m'a parlé, suivez-moi, tous les autres sont dans l'erreur. (Je ne sais pas si vous avez suivi le raisonnement : ils ont tous deux raison DONC, je suis le seul à avoir Raison). Moi j'ai du mal à boire ça....
Lao Tseu ne voulait influencer personne. Bouddha a juste cherché à suivre ce qu'il avait découvert avec sincèrité. Les Chamanes se contentent de se soumettre aux lois de la Nature. Jesus a eu Foi en l'Amour qui soutend l'Univers. Les Alchimistes pratiquent pour eux (enfin les vrais)... Heureusement, la liste des êtres spirituels qui n'oublient pas leur vie Terrestre est longue. Rien à voir avec l'Islam dans ses fondements...
Peut être est-ce cela que veut dire Guénon :
La tradition passe par la pratique. Les religions accées sur la Théorie ne sont qu'élucubrations mentales ne mênent qu'a une lutte d'influence (j'ai raisn, Nan, c'est moi !).
En ce sens, Christophe, je t'approuves à 100%. Rien ne vaut la pratique !
Attention tout de même, la pratique c'esr l'ICI et MAINTENANT.

Bisous à toutes et à tous, queen

Oliver

Enfin, je peux me tromper.

Oliver

_________________
Faire vivre l'Univers qui est en soi. Tao, le blog du vide
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://taovide.blogspot.com/
doris

avatar

Nombre de messages : 454
Localisation : CANADA
Date d'inscription : 28/01/2008

MessageSujet: Re: Alchimie occidentale, Taoïsme et Tradition   Jeu 12 Mar - 16:20

Je rajouterais Olivier que cela part du Coeur sans jugement . Rien ne peut tuer qui ou quoi que ce soit puisque tout est Illusion! Il suffit de faire le vide, fixer un point, exemple: couchez-vous dans votre lit ou encore regardez-vous dans un miroir sans cligner de la paupière et vous verrez le plafond disparaître tout comme votre image dans le miroir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olivier

avatar

Nombre de messages : 800
Age : 53
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 16/11/2008

MessageSujet: Re: Alchimie occidentale, Taoïsme et Tradition   Jeu 12 Mar - 19:24

doris a écrit:
Je rajouterais Olivier que cela part du Coeur sans jugement . Rien ne peut tuer qui ou quoi que ce soit puisque tout est Illusion! Il suffit de faire le vide, fixer un point, exemple: couchez-vous dans votre lit ou encore regardez-vous dans un miroir sans cligner de la paupière et vous verrez le plafond disparaître tout comme votre image dans le miroir.

Tout à fait juste Doris, bien qu'il ne faille pas le crier trop fort au risque de déchirer le voile divin de la création...
Sommes nous habilités à le faire ?

Oliver

_________________
Faire vivre l'Univers qui est en soi. Tao, le blog du vide
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://taovide.blogspot.com/
doris

avatar

Nombre de messages : 454
Localisation : CANADA
Date d'inscription : 28/01/2008

MessageSujet: Re: Alchimie occidentale, Taoïsme et Tradition   Jeu 12 Mar - 19:45

C'est qu'une fois l'expérience vécu Cher Olivier pourquoi vouloir répéter et encore répéter. Un moment donné faut arrêter de tourner après notre queue! hihihi!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olivier

avatar

Nombre de messages : 800
Age : 53
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 16/11/2008

MessageSujet: Re: Alchimie occidentale, Taoïsme et Tradition   Mer 18 Mar - 16:48

Arrêtons nous donc un peu et laisson notre queue tranquille...

Voici ce que je connais à l'alchimie :
Prenez un fauteuil ou une chaise confortable, mais pas trop.
Asseyez vous dans l'herbe si vous êtes dans la Nature.
Respirez, fermez les yeux et écoutez votre respiration le temps qu'une ambiance calme s'installe en vous...
Laissez filer vos pensez, n'essayez surtout pas d'en suivre une plus attrayante, ou plus obsessionelle qu'une autre.
Commencez par vous concentrer sur votre respiation, puis votre ventre au niveau du nombril.
Soyez sincère dans votre concentration.
Puis, si vous avez quelque douleur concentrez votre respiration en ces points.
Observez votre corps, et voyez comme votre respiration peut quasiment en balayer tous les étages de votre sexe à votre tête.
Profitez-en pour voir si vous avez le sentiment que tous vos orgnes coeur, poumon, reins, foi, estomac, rate, intestins sont en forme. Si tel n'est pas le cas n'hésitez pas à leur accorder à chacun quelques minutes d'attention.
Puis, en suivant votre respiration, faites remonter votre concentration du ventre à la tête.
Observez vos pensez, laissez les décanter comme la boue au fond d'un lac.
Attendez que vos pensées soient vides comme une eau pure.


Si vous vous concentrez sur l'oeil céleste (entre les deux yeux) vous devriez ressentir quelques manifestations... Vous ressentez votre présence en vous. Ne vous y attachez pas, restez vide le plus longtemps possible. Apprenez à être attentifs à ces manifestations.
Si cet état ne vous effraye pas, essayez de le retrouver en toute circonstance. En présence de danger, vous devriez constater que les manifestations se font plus pressantes. A vous de les "apprivoiser" pour qu'elles agissent un peu comme un guide.
Si vous décidez de suivre fièlement ce guide, l'alchimie va opèrer petit à petit... Vous allez vous fondre dans l'Univers...

Et maintenant, tous à vos fauteuils !

A ne pas prendre au pied de la lettre, plus vous addapterez ceci à votre fort intérieur, mieux ce sera.

Bises à toutes et à tous, flower

Oliver

_________________
Faire vivre l'Univers qui est en soi. Tao, le blog du vide
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://taovide.blogspot.com/
christof



Nombre de messages : 161
Date d'inscription : 28/12/2008

MessageSujet: Re: Alchimie occidentale, Taoïsme et Tradition   Jeu 19 Mar - 7:37

Bonjour,

Certes... La méditation : c'est l'art suprême, et cela ressemble à la prière.
La différence, c'est que le méditant ne prend pas une attitude de soumission.
Faire le qi gong de l'arbre c'est très proche de la méditation.

Je me demande lu yi (si tu es toujours ici ??!!) si l'on peut concilier la "pratique réelle" taoïste avec un engagement chrétien profond.
Car être chrétien c'est plus qu'un engagement : c'est comme ça...sans rien y pouvoir faire.
Après avoir tenté de "secouer mes racines" plusieurs d'années durant (car la mise en doute de ses croyances de naissance est une chose essentielle pour ressentir "la valeur éprouvée de la foi") le christ reste présent en moi.

Le christ est bien sûr + qu'un prophète. Disons que le christ : c'est le "tout, réel", la substance de la vie, notre image divine, etc.
D'ailleurs allez voir la leçon D'Arnaud dumouch sur "le 7ème ciel", la béatification avec Dieu : tout est clair... Oui d'ailleurs dites moi ce que vous constater, mais vraiment : TOUT EST CLAIR EN RAPPORT AVEC LE SUJET DE CE POST.

Tu vois Olivier au lieu de sentir le vide, je sens plutôt "l'éternel".
Est-il plus compliquer de "sentir le vide" plutôt que de "sentir Dieu" ?

Voilà. Mon chemin se précise. Un long chemin de compostelle intérieur, plein d'embuches, de brigands, de révélations gnostiques fumeuses, etc. Mes chaussures sont complètement élimées !
Je crois comprendre qu'il n'aura pas de fin.

Merci pour vos mots.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
christof



Nombre de messages : 161
Date d'inscription : 28/12/2008

MessageSujet: Re: Alchimie occidentale, Taoïsme et Tradition   Jeu 19 Mar - 9:29

Toujours à propos du 7ème ciel, j'ai posé directement la question à Arnaud Dumouch et voici sa réponse :

"Il y a cette grande lumière (Dieu) que les Orientaux prennent pour leur Moi intérieur profond. Ils verront de l'autre côté que c'est une autre Personne, différente d'eux. Mais l'Intérieur (les Orientaux) et l'altérité (la théologie chrétienne) se rencontreront alors ! "
Voilà une belle alchimie Orient/occident.

Nous verifierons cela au moment de l'éveil...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olivier

avatar

Nombre de messages : 800
Age : 53
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 16/11/2008

MessageSujet: Re: Alchimie occidentale, Taoïsme et Tradition   Jeu 19 Mar - 13:07

christof a écrit:
Toujours à propos du 7ème ciel, j'ai posé directement la question à Arnaud Dumouch et voici sa réponse :

"Il y a cette grande lumière (Dieu) que les Orientaux prennent pour leur Moi intérieur profond. Ils verront de l'autre côté que c'est une autre Personne, différente d'eux. Mais l'Intérieur (les Orientaux) et l'altérité (la théologie chrétienne) se rencontreront alors ! "
Voilà une belle alchimie Orient/occident.

Nous verifierons cela au moment de l'éveil...

Bonjour Christophe,

Si l'on considère un seul et même Univers qui réunit tout ce qui peut être ET ne pas être (là est bien le génie de Lao Tseu : prendre conscience que présence (vie) et absence (mort) sont en équilibre), cet Univers englobant Dieu, même placé à l'extérieur... (Il semblerait plutôt le centre de toute chose, mais toute chose étant un centre, difficile de raisonner sur l'Absolu !) Nous obtenons le Tao, qui n'est ni au centre, ni à l'extérieur, mais un principe trinitaire agissant en tout point et en tout temps.


Christ est l'un des plus magnifiques Symboles du Divin, Dieu n'est pas pourautant un Homme...

L'Amour du Christ justifie à lui seul la chrétienté, mais que ne fut-il puéril de ne pas faire voler en éclat l'Image d'un Dieu Humain. Quel bien cela aurait fait à l'humanité qui n'aurait pu élever le Christ sur un tel pied d'estale ! Non, à l'évidence l'Univers n'a aucune forme et les revêt toutes ! Ces formes sont en plus impermanentes car basculant sans cesse de la vie (energie) vers la mort (matière) et réciproquement. Mais tout ceci n'est qu'une vaste émulsion Amoureuse, qui ne constitue qu'une autre représentation "créée" du Vide !
C'est pourquoi Dieu est Amour (Principe) Dieu est Vide (sans forme) Dieu est Univers (création) Dieu est Lumière (Energie) Dieu est Equilibre (Retour du Tao, matière)...
Mais surtout, l'homme comme chaque chose de l'Univers est une partie de Dieu, normal dès lors qu'il le perçoive à la fois en lui et en dehors de lui.
Du reste, c'est celà la veritable illumination... Ne pas agir et ne pas penser, parce qu'ayant conscience de n'être qu'une humble cellule Universelle.

Je ne suis pas sûr d'être clair, pourtant le Tao est ce qu'il y a de plus simple. Ne pas l'aborder de manière compliquée est la meilleure piste.


Enfin, au risque de me répéter, Dieu n'est pas identique à la Lumière fusse-t-elle Grande. Car l'Univers est aussi ténèbres et ne rejoindre que la Lumière, c'est s'assurer de passer au même moment à la rotissoire source de Lumière. Ce qui à mon sens caractérise le mieux Dieu ce serait plutôt l'Amour, c'est à dire le principe que l'on va retrouver même dans la rotissoire. Etre en accord avec l'Amour Inconditionnel quel que soit le point de l'espace Temps, c'est plutot cela le véritable salut.

Bien à vous,

Oliver

_________________
Faire vivre l'Univers qui est en soi. Tao, le blog du vide
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://taovide.blogspot.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Alchimie occidentale, Taoïsme et Tradition   

Revenir en haut Aller en bas
 
Alchimie occidentale, Taoïsme et Tradition
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tao Te King :: Forum libre 道德經-
Sauter vers: