Tao Te King

Le Classique de la Voie et de la Vertu
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Les quatre discontinuités cosmiques

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
doris

avatar

Nombre de messages : 454
Localisation : CANADA
Date d'inscription : 28/01/2008

MessageSujet: Re: Les quatre discontinuités cosmiques   Dim 8 Mar - 16:35

Olivier a écrit:
Bonjour Blanche,

Nos racines sont lointaines, lointaines...
Ont-elles commencé un jour ?
Pourquoi y aurait-il eu un Big Bang ?
Les sciences ne nous montrent-elles pas que l'Univers est indestructible, transformable, mais immortel ?


Oliver

Un jour la science n'aura pas le choix que de se tourner vers l'Esprit. On ne voit pas plus l'Esprit de chacun, qu'on ne voit Dieu ou l'air que l'on respire et pourtant !!! hihihi!!! Comme tu dis Olivier "Nous sommes toujours ici avec nos souvenirs!

Et d'où vient l'Esprit, la pensée?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olivier

avatar

Nombre de messages : 800
Age : 54
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 16/11/2008

MessageSujet: Re: Les quatre discontinuités cosmiques   Dim 8 Mar - 21:05

Bonsoir Doris,

Et d'où vient l'Esprit, la pensée?

Alors ça c'est une bonne question !
Cela fait peu de temps que je commence à avoir des pistes de réponses.
Dans un de tes posts précédents, tu compares (et même assimile) Dieu au souffle : l'inspire, l'expire. Il se trouve que ce souffle est la représentation la plus simple du Qi (souffle ou énergie) des Taoïstes. Peux-t-on résumer Dieu à cette notion ?
Mes connaissances en Physique me disent que cette énergie est à coups sûr responsable du mouvement de l'Univers, donc de la Lumière et de la Vie, ainsi que toutes les transformations y compris destructrices comme la Mort. Elle est aussi responsable de la matière (le Christ t'a dit que matière et anti-matière étaient symétriques et formé d'énergie délibérément "prisonière", mes recherches m'avaient conduit à la même conclusion...). Aussi,il y a une chose qui ne serait pas souffle, ce serait... le vide !


Ce serait mal connaitre la nature du vide, qui n'est que l'équilibre parfait à la fois énergétique et matériel. Autrement dit, si l'on te suit (et cela ne me pose aucun problème), le vide est le repos du souffle, le repos de Dieu...
Ok Doris, et où se cache l'esprit, la pensée dans tout ça ?
Pour essayer de comprendre, partons du vide : insondable...
L'énergie ensuite se déplace dans le vide qu'elle soit élecromagnétique ou gravitationnelle. L'une part de la matière, l'autre retourne à la matière. L'énergie électromagnétique est équilibrée Yin/Yang, le centre de cet équilibre restant le vide. L'énergie gravitationnelle semble purement Yin. J'emet l'hypothèse que celle-ci puisse être Yang côté anti-matière. Elle serait elle aussi centrée sur le vide. Enfin, l'ensemble matière/anti-matière est toujours centré sur le vide.
Ainsi, Dieu au repos (le vide indifférencié, l'énergie nulle) est au centre de toute chose de cet Univers.


Il se trouve que pour être plein de Joie, il convient de vider sa conscience. En effet, cela revient à équilibrer parfaitement nos énergies. Nous en avons en provenance de l'extérieur (sensation) et nous en avons en provenance de l'intérieur (ressenti). Lorsque le monde senti est égal au monde ressenti, nous sommes paisible, quoi de plus normal. Cet état ne nécessite que deux choses : les sens et les ressens.
Les quoi ???
Les ressens, les sens du ressenti. Les sens de l'écoute intérieure. Ce qui nous met en communication avec notre centre indifférencié, notre Dieu du dedans.
Ces ressens (si vous connaissez un autre mot, il m'intéresse) nous donnent en puisant à la source de notre vide intérieur, l'intuition et l'instinct. Une fine écoute permet de faire remonter ces informations (rééquilibrage du vide) par... nos sens!


Ce ressenti devient vision, voix, senstions, goûts, odeurs. Cette fine écoute met en contact avec l'esprit !
Et la pensée dans tout ça ? Et bien nous n'en avons pas besoin... Si si, Dieu se débrouille très bien sans nous... Pourquoi devrions nous en douter... Cependant, dans son infinie bontée, la Nature nous a doté d'une caisse de résonnance Yin/Yang : le cortex ! Le mental, c'est lui, la pensée, c'est sa création. Et si notre pensée nous conduit à idéaliser un Monde trop différent du Monde réel, notre conscience (différence senti / ressenti) grossit. Nous en avons sur la conscience comme on dit ! Et nous sommes malheureux. Aussi, l'idéal de la pensée est de se faire harakiri !

Tout cela est-il surprenant ? Je ne crois pas...
L'Univers entier est issus de vide mèlange de "to be" et de "not to be".
Retourner à celà est la Vertu. Le retour est le Tao. Le suivre c'est tout simplement équilibrer senti et ressenti, le vide de la conscience.

Bises à toutes et à tous, flower

Oliver

_________________
Faire vivre l'Univers qui est en soi. Tao, le blog du vide
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://taovide.blogspot.com/
doris

avatar

Nombre de messages : 454
Localisation : CANADA
Date d'inscription : 28/01/2008

MessageSujet: Re: Les quatre discontinuités cosmiques   Dim 8 Mar - 22:15

Olivier a écrit:
Et d'où vient l'Esprit, la pensée?

Alors ça c'est une bonne question !
Cela fait peu de temps que je commence à avoir des pistes de réponses.
Dans un de tes posts précédents, tu compares (et même assimile) Dieu au souffle : l'inspire, l'expire. Il se trouve que ce souffle est la représentation la plus simple du Qi (souffle ou énergie) des Taoïstes. Peux-t-on résumer Dieu à cette notion ?


Dans toutes techniques taoïstes, on retrouve les 3 fondements de l’énergétique permettant la vie :

- le Jing (l’essence)
- le Qi (le souffle)
- le Shen (l’esprit)

En tant qu'observatrice de mes propres expériences, si je ne me trompe c'est qu'il nous est donné de nourrir le "Jing (l'essence) qui se transforme en "Qi" (le souffle) et le Qi nourrit le "Shen" l'énergie.

Alors, j'expérimente selon l'éducation reçu, laquelle est le souffle est le souffle, l'énergie c'est l'énergie et l'essence, l'essence. Pourquoi vouloir toujours donner un autre nom à ce qui est déjà!


Mes connaissances en Physique me disent que cette énergie est à coups sûr responsable du mouvement de l'Univers, donc de la Lumière et de la Vie, ainsi que toutes les transformations y compris destructrices comme la Mort.

Si pour toi le Souffle est égal à l'énergie, je te comprends, mais pour moi comme j'ai mentionné plus haut selon ma compréhension de mes expériences se serait le "Souffle" qu'à commencer le mouvement de l'Univers. L'Énergie se présente comme de l'air de matière si je puis dire ainsi, simplement sous forme de petites sphères arc-en-ciel...hihihi!!!

Elle est aussi responsable de la matière (le Christ t'a dit que matière et anti-matière étaient symétriques et formé d'énergie délibérément "prisonière", mes recherches m'avaient conduit à la même conclusion...). Aussi,il y a une chose qui ne serait pas souffle, ce serait... le vide !

C'est exact en ce qui concernent la symétrie avec matière et anti-matière Serais-je dans le champs si je dirais que c'est une fois l'anti-matière libéré et au contact avec la matière et que l'explosion fut ainsi que La Lumière.


Ce serait mal connaitre la nature du vide, qui n'est que l'équilibre parfait à la fois énergétique et matériel. Autrement dit, si l'on te suit (et cela ne me pose aucun problème), le vide est le repos du souffle, le repos de Dieu...

Tu es très à l'écoute! hihihi!!!


Ok Doris, et où se cache l'esprit, la pensée dans tout ça ? Ô! c'est ma question! hihihi!!!


Pour essayer de comprendre, partons du vide : insondable...

L'énergie ensuite se déplace dans le vide qu'elle soit élecromagnétique ou gravitationnelle. L'une part de la matière, l'autre retourne à la matière.

Pour avoir expérimenté le tunnel lors de ma NDE et pour bien saisir tes mots, est-ce que tu parles ici de de la répulsion et

L'énergie électromagnétique est équilibrée Yin/Yang, le centre de cet équilibre restant le vide. L'énergie gravitationnelle semble purement Yin. J'emet l'hypothèse que celle-ci puisse être Yang côté anti-matière. Elle serait elle aussi centrée sur le vide. Enfin, l'ensemble matière/anti-matière est toujours centré sur le vide.
Ainsi, Dieu au repos (le vide indifférencié, l'énergie nulle) est au centre de toute chose de cet Univers.

Il se trouve que pour être plein de Joie, il convient de vider sa conscience. En effet, cela revient à équilibrer parfaitement nos énergies. Nous en avons en provenance de l'extérieur (sensation) et nous en avons en provenance de l'intérieur (ressenti). Lorsque le monde senti est égal au monde ressenti, nous sommes paisible, quoi de plus normal. Cet état ne nécessite que deux choses : les sens et les ressens. (le ressenti m'irais mieux)
Les quoi ???
Les ressens, les sens du ressenti. Les sens de l'écoute intérieure. Tout à fait, okay! ça me va.

Ce qui nous met en communication avec notre centre indifférencié, notre Dieu du dedans.

Au lieu de Dieu, ne pourrait-on pas parler de notre "Essence".


Ces ressens (si vous connaissez un autre mot, il m'intéresse) nous donnent en puisant à la source de notre vide intérieur, l'intuition et l'instinct. Une fine écoute permet de faire remonter ces informations (rééquilibrage du vide) par... nos sens!


Ce ressenti devient vision, voix, senstions, goûts, odeurs. Cette fine écoute met en contact avec l'esprit !

Oui, c'est bien pensée...hihihi!!! Mais ça serait de dire que dans le Néant du commencement de la Genèse, il y aurait eu "Le ressens" ??? Alors, comment expliquer ça à partir du vide ou néant?


Et la pensée dans tout ça ? Et bien nous n'en avons pas besoin... Si si, Dieu se débrouille très bien sans nous... Pourquoi devrions nous en douter... Cependant, dans son infinie bontée, la Nature nous a doté d'une caisse de résonnance Yin/Yang : le cortex ! Le mental, c'est lui, la pensée, c'est sa création. Et si notre pensée nous conduit à idéaliser un Monde trop différent du Monde réel, notre conscience (différence senti / ressenti) grossit. Nous en avons sur la conscience comme on dit ! Et nous sommes malheureux. Aussi, l'idéal de la pensée est de se faire harakiri !

Là tout à fait d'accord! hihihi!!! Lorsqu'on se repose en son Sein, nous recevons tout ce dont nous avons besoin et plus encore...hihihi!!!


Tout cela est-il surprenant ? Je ne crois pas...
L'Univers entier est issus de vide mèlange de "to be" et de "not to be".
Retourner à celà est la Vertu. Le retour est le Tao. Le suivre c'est tout simplement équilibrer senti et ressenti, le vide de la conscience.

Bravo Olivier et un gros MERCI, ça fait tellement chaud au coeur que je chante la chanson de Doris Day "Que sera, sera...what ever Will Be, will be!"


http://www.youtube.com/watch?v=R6WDdZ6xaPg




Dernière édition par doris le Dim 8 Mar - 22:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olivier

avatar

Nombre de messages : 800
Age : 54
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 16/11/2008

MessageSujet: Re: Les quatre discontinuités cosmiques   Dim 8 Mar - 22:24

Merci beaucoup Doris,

A part quelques mots qui n'ont peut-être pas le même champ sémentique en France et au Québec, je vois que nous sommes sur la même longueur d'onde... Radio Jesus. I love you

Oliver

_________________
Faire vivre l'Univers qui est en soi. Tao, le blog du vide
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://taovide.blogspot.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les quatre discontinuités cosmiques   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les quatre discontinuités cosmiques
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tao Te King :: Forum libre 道德經-
Sauter vers: