Tao Te King

Le Classique de la Voie et de la Vertu
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Les quatre discontinuités cosmiques

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Lu Yi

avatar

Nombre de messages : 812
Age : 54
Localisation : Avignon France
Date d'inscription : 21/06/2007

MessageSujet: Les quatre discontinuités cosmiques   Sam 21 Fév - 12:04

La cosmologie, la philosophie et les religions tentent d'expliquer ces quatres évènements qui restent un mystère:

1) Le big bang : pourquoi y a-t-il quelque chose plutôt que rien?

2) Le passage de la matière inerte à la vie.

3) Le passage de la vie naturelle à l'intelligence.

4) Le passage de l'intelligence à la morale et à la spiritualité.


Entre deux stades, aucune nécessité intrinsèque explique les passages. Le hasard, une intervention divine?

Qu'en pensez-vous?

_________________
Seule la vie mystique permet d'obtenir le Tao
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olivier

avatar

Nombre de messages : 800
Age : 53
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 16/11/2008

MessageSujet: Re: Les quatre discontinuités cosmiques   Lun 23 Fév - 15:55

Lu Yi a écrit:
La cosmologie, la philosophie et les religions tentent d'expliquer ces quatres évènements qui restent un mystère:

1) Le big bang : pourquoi y a-t-il quelque chose plutôt que rien?

2) Le passage de la matière inerte à la vie.

3) Le passage de la vie naturelle à l'intelligence.

4) Le passage de l'intelligence à la morale et à la spiritualité.


Entre deux stades, aucune nécessité intrinsèque explique les passages. Le hasard, une intervention divine?

Qu'en pensez-vous?

Je crois que le vide (l'indiférencié, ou Dharma) a simplement autorisé tout ceci pour sa propre vie, car je le croit vivant, avec le même principe vital qui nous annime. Cela explique 2) 3) et 4). Quand au 1), il n'a pas lieu d'être sous forme de Big Bang. Le vide étant capable de créer de la matière non pas instantanément, mais avec la patience des étoiles. Du reste, les trois pilliers du Big Bang ne tiennent pas debout, si ça vous intéresse, je peux le détailler.

Alors le vide est-il simplement inerte ou as-t-il sa propre conscience ? Lorsqu'on pratique le vide de la pensée, on s'apperçoit que là se situe à la fois la Vie, la Conscience, l'Intelligence, la Morale et la Spiritualité. Aussi le vide EST tout celà à la foi ! As-t-il besoin de mémoire et d'anticipation ?



Je n'en suis pas convaincu, et je crois que cela serait plus compliqué pour les êtres vivant si le Cosmos anticipait son évolution. Cependant, tout étant relié dans le Tout, l'espace est le temps n'ont pour lui aucun sens. Voilà pourquoi l'Absolu se permet parfois de nous informer de l'Avenir...

Bien amicalement, bounce

Oliver
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://taovide.blogspot.com/
Lu Yi

avatar

Nombre de messages : 812
Age : 54
Localisation : Avignon France
Date d'inscription : 21/06/2007

MessageSujet: Re: Les quatre discontinuités cosmiques   Lun 23 Fév - 18:57

Citation :
Du reste, les trois pilliers du Big Bang ne tiennent pas debout, si ça vous intéresse, je peux le détailler.
Volontier, mais je crois qu'actuellement cette théorie est admise par tous les astrophysiciens.

_________________
Seule la vie mystique permet d'obtenir le Tao
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
doris

avatar

Nombre de messages : 454
Localisation : CANADA
Date d'inscription : 28/01/2008

MessageSujet: Re: Les quatre discontinuités cosmiques   Lun 23 Fév - 19:27

Ne reste que ce n'est que théorie!

Voici la définition du mot en question selon techno-science:


Cet article est lié au : http://www.techno-science.net/?onglet=glossaire&definition=2899 Portail Sciences

Le mot théorie (Le mot théorie vient du mot grec theorein, qui signifie « contempler, observer, examiner ». Dans le langage courant, une théorie est une idée ou une connaissance spéculative, souvent basée sur l’observation (L’observation est l’action de suivi attentif des phénomènes, sans volonté de les modifier, à l’aide...) ou l’expérience, donnant une représentation idéale, éloignée des applications. Parfois le terme théorie est employé pour désigner quelque chose de temporaire ou pas tout à fait vrai, ou encore dans son sens grec d'une députation qu'on envoyait assister aux jeux Olympiques ou à l'Oracle, un groupe de personnes voire même d'objets : « une théorie de petits cris » (Amélie Nothomb).


Très intéressé par les détails des trois piliers du Big Bang selon tes recherches et tes connaissances Olivier. Parleras-tu également du poids de la Masse ? hihihi!!! Car pour la Masse comme telle personne à ce jour ne sait de quoi Elle est composée ! hihihi!!!

Merci beaucoup de partager tes Oeuvres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olivier

avatar

Nombre de messages : 800
Age : 53
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 16/11/2008

MessageSujet: Re: Les quatre discontinuités cosmiques   Lun 23 Fév - 21:59

Lu Yi a écrit:
Citation :
Du reste, les trois pilliers du Big Bang ne tiennent pas debout, si ça vous intéresse, je peux le détailler.
Volontier, mais je crois qu'actuellement cette théorie est admise par tous les astrophysiciens.

Les astrophysicien oui, et ils sont malheuresement les plus médiatisés. Mais j'ai bon espoir qu'avec la qualité des telescopes actuels, ceux-ci finissent par se rendre à l'évidence que le Big Bang est une chimère du même ordre qu'Adam serait le premier homme ! Mais que pouvons nous y faire si l'homme aime entendre des histoires qui lui correspondent ? Il a l'impression de naître, alors il voudrait qu'il en soit de même pour l'humanité, et pour l'Univers.


Pourtant, si le Big Bang a bien eu lieu, toi Lu Yi, moi Oliver, tous nos amis, et tous les êtres vivants de cette planète y étions. Certes pas sous la forme actuelle, mais nous y étions, car ce qui est est et restera eternellement. Nous n'avons ni commencement ni fin, il faut se résoudre à notre nature immortelle. Nous pouvons rendre grâce à la Naissance de nous faire "venir au monde " amnésique ! Et du reste, c'est ce que nous croyons, car retrouvant le Non Savoir, le Taoïste reçoit l'illumination qui éclaire le monde de ce nouveau jour : le Tao, un principe éternel qui se meut indéfiniment et qui se protègeant lui même protège ceux qui s'y plient.
Alors pourquoi est-il peu vraissemblabe que l'Univers ait commencé par un Big Bang ?
En dehors du fait qu'à la vue de ce que je viens de dire, un Big Bang ne serait absoluement pas Taoîste (il aurait fallu que toute l'énergie de l'Univers se manifeste dans ce moment poncuel (?) et instantanné (??). Et comme l'énergie est insondable (infinie ?) qu'est-ce qui aurait limité l'ampleur de ce phénomène ?
Examinons ces trois preuves irrefutables qui millitent en faveur du Big Bang.
Premier pilier : le rayonnement fossile de l'Univers.


Ce rayonnement correspond aux ondes électromagnétique (de longueurs d'onde radio) qui représente un rayonnement lumineux d'une température de l'ordre de 2 à 3 degré Kelvin, et qui provient de toutes les directions de l'espace à l'exclusion des étoiles. L'idée des partisans du Big Bang est de faire correspondre ce rayonement au résidu électromagnétique de l'explosion originelle... Au début, c'était chaud, et plus le temps passe, plus l'expension se produit, plus la température de l'Univers tend vers le zéro absolu. J'avoue que l'idée est séduisante, mais ce rayonnement a une autre explication : prenez une mer bordée de montagnes dans lesquelles s'engoufrent des vents... Le résultat est bien connu, une houle apparait à la surface de l'eau. Et les caractéristiques de cette houle dépendent de la force des vents... Et bien dans l'espace, la mer, c'est le vide, les sources des vents électromagnétique sont les étoiles. Pourquoi l'ensemble ne formerait-il pas une houle de longueur d'onde radio de 2 à 3 degré Kelvin ?
Ainsi ce premier pilier ne costitue aucunement une preuve...

Deuxième pilier : Le redshift (décalage vers le rouge).
Voilà c'est un fait avéré, à part quelques exceptions (des étoiles récalcitrantes auxquelles des extra terrestres ont colé des réacteurs à anti-matière pour les propulser vers nous) toutes les étoiles visibles par nos petits telescopes ont une lumière décalée vers le rouge. Et plus elle sont éloignées, plus le phénomène s'accélère.


L'explication avancée par les astrophysiciens est celle de l'effet Doppler-Fizeau. Cet effet, vous l'avez tous expérimenté au passage d'une ambulance. Lorsque l'ambulance se rapproche, le son est plus aigüe (ondes plus courtes) lorsque l'ambulance s'éloigne, l'onde est plus grave (ondes plus longues). Ainsi, si les ondes émises par les étoiles sont plus longues (le rouge est plus "long" que le bleu), cela signifie qu'elles s'éloignent de la Terre. Il faut avouer que longtemps, on n'avait pas d'autres explications. Ceci a obligé Einstein a revoir sa copie sur la constante cosmologique, celui-ci prévoyant initialement un Univers stationaire. Si toutes les étoiles (sauf celles ou des extra-terrestres s'obstinent !) s'éloignent, alors il y a expension de l'Univers, et si on remonte le scénario à l'envers on aboutie à la surpopulation d'étoiles, le fameux Big Bang ! Quand aurait-il eu lieu ? Il y a environ 13,5 milliards d'année. Or quelle est la portée des telescopes actuels compte tenue de cette théorie qui lie le temps à la distance (vitesse de la lumière oblige), je vous le donne en mille : entre 10 et 12 milliard d'année! Que se passera-t-il lorsque la portée de nos télesope ira au delà du Big Bang, avec toujours en vue des galaxies d'étoiles ? Il y a fort à parier que l'instant du Big Bang reculera et que les calculs seront revus dans ce sens... Seulement voilà, parallèlement la science progresse, et des scientifiques de plus en plus nombreux, souvent des opticiens emettent de nouvelles hypothèses. Parmi eux, Jaques Moret-Bailly (je sais, il se trouve que c'est mon oncle...) prétend qu'un effet bien connu par les gens qui conçoivent les lasers se produit dans l'espace lorsque deux ondes lumineuses croisent une particule. Or l'espace n'est pas totalement vide. En particulieron y trouve quelques atomes d'hydrogène. D'après ce spécialiste des Lasers, la combinaison des ondes froides du rayonnement "pseudo fossile" avec les ondes chaudes en provenance des étoiles aurai par l'intérmédiaire des particules cosmiques un effet simple de décalage vers le rouge. De nombreuses observations viennent étayer cette théorie. Par exmple les Quasars étaient une énigme. Ces étoiles ont un très fort redshift et devraient donc se situer au confins de l'Univers. Or elles sont très lumineuses! Jusqu'ici, on lescroyait titanesques avec un tou noir au centre...


Or mon oncle a établi que d'après le spectre (l'arc en ciel de la lumière) de ces étoiles, que celles-ci sont entourées d'un hallo d'hydrogène. C'est d'après lui ce hallo qui serait responsable de ce fort redshift. Ainsi ces Titans ne seraient que de classiques étoiles. Il a trouvé des étoiles où l'on peut faire le calcul de la distance par triangulation (ce qui se fait bien pour les étoiles proches, mais rarement pour les étoiles lointaines). Or ce calcul par triangulation donne une distance bien plus faible que celle prédite par l'expension de l'Univers. Enfin, sa théorie a apporté à la Nasa l'explication d'un phénomène curieux apparu sur la sonde Viking qui s'éloignant de la Terre voyait ses ondes décalées vers le bleu, et non vers le rouge (là l'explication des extra-terrestres paraissait peu crédible...). C'est que l'effet Creil (c'est le doux nom que mon oncle a donné à cette affaire) fonctionne dans les deux sens... Si le froid de l'espace "refroidit" les ondes au contact des particules, la lumière des étoiles "réchauffe" ces mêmes ondes. Les ondes de Viking étaient tout simplement réchauffées par notre bon vieux Soleil... Mais alors me direz-vous, les extra-terrestres ? Euh... ben oui, la encore l'hypothèse d'une ou plusieures étoiles proches qui réchauffent sérieusement la lumière des quelques étoiles ayant un blueshift est plus crédible. Ainsi donc, plus ou peu d'effet Doppler-Fizeau, plus d'expension et... plus de Big Bang. Ouf, Einstein peut enfin dormir tranquille, l'erreur de sa carrière n'en était pas une...

Troisième pilier : le modèle standard.
Quoi de qu'est-ce ? Je vais grandement simplifier...


Il s'agit d'une classification des particules de la plus simple (par exemple les quarks) à la plus compliquée, comme les atomes lourds ou même les molécules (les physiciens ne vont pas jusqu'à l"homme, mais il pourraient !). Or selon la théorie du Big Bang, au commencement étaient les particules les plus simples, et l'évolutions de l'Univers aidant, petit à petit les atomes simples sont apparus puis les atomes lourds et ainsi de suite... Que répondre à celà ? Tout simplement, qu'il n'y a aucune raison que les choses se soient ordonnées de la sorte. Et que qui plus est, les étoiles et les centres des galaxies sont des fournaises qui broient sans cesse de l'atome et en recréent sans cesse au refroidissement. Y a-t-il réellement besoin d'un Big Bang ?

Voilà pourquoi je reste sceptique sur l'origine des temps...

Bien à vous tous, jocolor

Oliver
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://taovide.blogspot.com/
christof



Nombre de messages : 161
Date d'inscription : 28/12/2008

MessageSujet: Re: Les quatre discontinuités cosmiques   Mar 24 Fév - 8:50

Hello,

Juste pour info à propos d'adam et d'ève.
L'humanité entière ne peut sortir qu'un d'1 seul couple d'homo-sapiens.
Soit il y à une nouvelle théorie, soit j'ai loupé une marche.

Les anciens avait donc tout simplement "du bon sens" :
Dieu = univers
homme à "l'image" de Dieu
homme fabriqué avec la poussière du sol (chimiquement)
Le souffle de vie = ?
Homme et femme = m^me corps d'origine (yin/yang)
1 homme + 1 femme = l'humanité entière.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
christof



Nombre de messages : 161
Date d'inscription : 28/12/2008

MessageSujet: Re: Les quatre discontinuités cosmiques   Mar 24 Fév - 9:08

Olivier a écrit:
Pourtant, si le Big Bang a bien eu lieu, toi Lu Yi, moi Oliver, tous nos amis, et tous les êtres vivants de cette planète y étions. Certes pas sous la forme actuelle, mais nous y étions, car ce qui est est et restera eternellement. Nous n'avons ni commencement ni fin, il faut se résoudre à notre nature immortelle. Nous pouvons rendre grâce à la Naissance de nous faire "venir au monde " amnésique ! Et du reste, c'est ce que nous croyons, car retrouvant le Non Savoir, le Taoïste reçoit l'illumination qui éclaire le monde de ce nouveau jour : le Tao, un principe éternel qui se meut indéfiniment et qui se protègeant lui même protège ceux qui s'y plient.
Oliver

"rien ne se crée tout se transforme" mais qui peut affirmer que la "conscience" ne s'évapore pas avec la transformation.
"le corps retourne à la poussière mais l'esprit sort et retourne à Dieu" (la bible)
C'est bÔ. Mais qui peut témoigner ?
La recheche de "L'immortalité" est la principale activitée de l'esprit humain depuis la nuit des temps.

Lenfer, au niveau symbolique c'est une possibilité de fin des cycles de vie.
Une transformation "manquée" ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olivier

avatar

Nombre de messages : 800
Age : 53
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 16/11/2008

MessageSujet: Re: Les quatre discontinuités cosmiques   Mar 24 Fév - 13:36

christof a écrit:
Hello,

Juste pour info à propos d'adam et d'ève.
L'humanité entière ne peut sortir qu'un d'1 seul couple d'homo-sapiens.
Soit il y à une nouvelle théorie, soit j'ai loupé une marche.

Les anciens avait donc tout simplement "du bon sens" :
Dieu = univers
homme à "l'image" de Dieu
homme fabriqué avec la poussière du sol (chimiquement)
Le souffle de vie = ?
Homme et femme = m^me corps d'origine (yin/yang)
1 homme + 1 femme = l'humanité entière.

Ce que tu évoques est une possibilité parmi des milliards ! Mon fils ne me ressemble absolument pas ! Il est blond, je suis brun, nous n'avons pas le même caractère... Si le Tao peut faire autant de différence en une déscendance, pourquoi ne serais-je pas issu d'une vache, d'un cochon, ou d'un lamantin ?
Tout est issu du Principe, c'est une certitude. Le comment, même les scientifiques n'auront pas la réponse. Pourquoi ? Le principe ne s'en souvient plus...
Celà ne te convainc peut-être pas. Pourtant serions-nous capable de nous remémorer le premier poil qui a poussé sur notre corps ? L'Univers n'en est-il pas là avec l'humanité qui n'est qu'une goutte d'eau dans l'océan de l'infini ?


Et puisque tu évoques l'homme à l'image de Dieu, je ne peut que rapeler que le Maître est le mirroir qu'est le Monde. Pour un homme, cela donne évidemment un homme, mais pour une femme (à part des êtres transcendants comme Doris, euh Doris, si j'y vais fort, tu me le dis...), cela donne Marie, pour un cheval, quoi d'autre qu'un cheval ? Et pour une araignée... une araignée. Je crois sincèrement que le divin vient de cette transcendance que peut prendre notre relation avec le Monde lorsque nous sommes en osmose avec lui. Je laisse de côté tout créationnisme qui viendrait d'une autorité extérieure, car l'autorité elle est là, elle me pénètre, elle me traverse, je suis dans la Nature, Sa Cathédrale, je veux parler du Dharma, du vide.

On t'a fait lire la bible tout petit, ou je me trompe Christophe ?


Avec toute ma compassion (celle d'une lecture au premier degré de la référence), flower

Oliver
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://taovide.blogspot.com/
doris

avatar

Nombre de messages : 454
Localisation : CANADA
Date d'inscription : 28/01/2008

MessageSujet: Re: Les quatre discontinuités cosmiques   Mar 24 Fév - 14:16

Si tu d'écrit cette transcendance à travers l'intentionnalité, c'est-à-dire cette capacité qu'a la Conscience de se rapporter au point zéro ou vide pour tendre vers un ailleurs et ou la conscience du temps ou temporalité est l'expression même de cette transcendance me permettant d'être au-delà du présent, du passé qui n'est plus ou le futur qui n'est pas encore alors ce mot "transcendance" me va, no problèmo...hihihi!!! Mais de grâce ne penser pas que je sois supérieur à qui ou quoi que se soit. J'exprime juste ce que je vis au quotidien, c'est tout. Merci!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olivier

avatar

Nombre de messages : 800
Age : 53
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 16/11/2008

MessageSujet: Re: Les quatre discontinuités cosmiques   Mar 24 Fév - 14:19

christof a écrit:

"rien ne se crée tout se transforme" mais qui peut affirmer que la "conscience" ne s'évapore pas avec la transformation.
"le corps retourne à la poussière mais l'esprit sort et retourne à Dieu" (la bible)
C'est bÔ. Mais qui peut témoigner ?
La recheche de "L'immortalité" est la principale activitée de l'esprit humain depuis la nuit des temps.

Lenfer, au niveau symbolique c'est une possibilité de fin des cycles de vie.
Une transformation "manquée" ?

La conscience s'évapore, bien sûr ! La matière aussi, cela met beaucoup, beaucoup, beaucoup plus de temps. Tout retourne à l'équilibre, c'est une loi aussi bien vérifiée que ta citation du grec Anaxagore :"rien ne se crée tout se transforme". Or, je n'y peut rien, le parfait équilibre, le centre énergétique de toute chose est le vide. J'en déduis donc que tout retourne au vide. Mais le vide est-il un enfer ? Non surement pas, c'est la quintescence de la Nature, la frontière entre l'existant et le non existant. C'est l'essance créatrice du Monde. Jésus, Lao Tseu et bien d'autres y sont retournés (certains appellent celà la Lumière, vous savez que je trouve ce terme mal choisi car d'une certaine manière il s'oppose aux ténébres, alors que dans le vide on trouve la réconscilliation des extrèmes, l'équilibre primordial).


Nous sommes nous posé la question de savoir comment germaient nos idées ? Je n'ai trouvé qu'une réponse valable : le vide (Dieu pour les occidentaux). Après, on triture, on déforme avec le mental, la réflexion... Depuis quelques temps, je me contente de la consigne...
Qu'est-ce qui permet selon toi à Doris et dans une moindre mesure mon Ego, de témoigner ? Ceci :
Nous avons accepté la Mort.


Mon Maître spirituel m'a dit un jour ceci en parlant de son propre Maître qui leur enseignait le Qi Gong, il s'adressait à ses disciples : "Je suis un Mort vivant ! Et vous êtes tous des Morts en devenir..."
Peu importe ce qu'il y a après la mort, nous y serons... Transformés voilà tout.
L'enfer, voilà bien quelque chose qui fait peur. La ou nous retournons tous (l'équilibre) Dieu et Satan vivent main dans la main. Comment pourait-il en être autrement. La perfection du monde n'a-t-elle pas toléré l'imperfection ?

Amicalement votre (je regardais toujours cette série quand j'étais petit...) flower


Oliver
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://taovide.blogspot.com/
Olivier

avatar

Nombre de messages : 800
Age : 53
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 16/11/2008

MessageSujet: Re: Les quatre discontinuités cosmiques   Mar 24 Fév - 14:27

doris a écrit:
Si tu d'écrit cette transcendance à travers l'intentionnalité, c'est-à-dire cette capacité qu'a la Conscience de se rapporter au point zéro ou vide pour tendre vers un ailleurs et ou la conscience du temps ou temporalité est l'expression même de cette transcendance me permettant d'être au-delà du présent, du passé qui n'est plus ou le futur qui n'est pas encore alors ce mot "transcendance" me va, no problèmo...hihihi!!! Mais de grâce ne penser pas que je sois supérieur à qui ou quoi que se soit. J'exprime juste ce que je vis au quotidien, c'est tout. Merci!

Je n'en attendais pas moins/plus de toi Doris.



Oliver
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://taovide.blogspot.com/
doris

avatar

Nombre de messages : 454
Localisation : CANADA
Date d'inscription : 28/01/2008

MessageSujet: Re: Les quatre discontinuités cosmiques   Mar 24 Fév - 14:36

christof a écrit:
Hello,

Juste pour info à propos d'adam et d'ève.
L'humanité entière ne peut sortir qu'un d'1 seul couple d'homo-sapiens.
Soit il y à une nouvelle théorie, soit j'ai loupé une marche.

Les anciens avait donc tout simplement "du bon sens" :
Dieu = univers
homme à "l'image" de Dieu
homme fabriqué avec la poussière du sol (chimiquement)
Le souffle de vie = ?
Homme et femme = m^me corps d'origine (yin/yang)
1 homme + 1 femme = l'humanité entière.

Qu'est-ce que le bon sens? Voici la définition selon le Petit Robert (dict.)
Bon sens
Le bon sens est l'intermédiaire entre l'ignorance et la connaissance bien assurée. Il est la raison sans raisons. Entre la sphère théorique où l'on s'entend rarement sur le sens d'un mot ou d'une idée et la sphère pratique où l'on doit agir, le plus souvent sans être assuré de pouvoir le faire en connaissance de cause, il y a un vide. Le bon sens comble ce vide. Il est la «la saine et droite raison», dit le Littré et plus loin: «le sens commun, l'intelligence et la lumière avec laquelle naissent la plupart des gens.» Le bon sens est de nos jours défini comme la raison en tant qu'elle remplit le vide laissé par la science: «capacité de bien juger, sans passion, en présence de problèmes qui ne peuvent être résolus par des raisonnements scientiques» (Le petit Robert).


L'Univers est l'Univers avec Tout ce qui Est .

Dieu est le Souffle de Vie, Le Vent, Le Mouvement. Voici pourquoi il est important de respirer à fond, se concentrer et contempler notre inspir et expir.

Ne sépare pas le yin (/) du yang car le yin yang ne fait qu'Un. Dans l'Homme est la Femme et dans la Femme se trouve l'Homme, seul la forme diffère. L'Entité est androgyne.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
doris

avatar

Nombre de messages : 454
Localisation : CANADA
Date d'inscription : 28/01/2008

MessageSujet: Re: Les quatre discontinuités cosmiques   Mar 24 Fév - 14:42

Olivier a écrit:
C'est l'essance créatrice du Monde. Jésus, Lao Tseu et bien d'autres y sont retournés (certains appellent celà la Lumière, vous savez que je trouve ce terme mal choisi car d'une certaine manière il s'oppose aux ténébres, alors que dans le vide on trouve la réconscilliation des extrèmes, l'équilibre primordial).


Amicalement votre (je regardais toujours cette série quand j'étais petit...) flower

Oliver

Olivier, j'y voit la Lumière comme complémentaire au Ténèbre, l'Un ne va pas sans l'autre, ils sont Un ... Tout! Tout comme le vide est plein! hihihi!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olivier

avatar

Nombre de messages : 800
Age : 53
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 16/11/2008

MessageSujet: Re: Les quatre discontinuités cosmiques   Mar 24 Fév - 17:51

PLEIN VIDE


Voilà une formule qu'elle est bonne ! sunny

Bises,

Oliver
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://taovide.blogspot.com/
doris

avatar

Nombre de messages : 454
Localisation : CANADA
Date d'inscription : 28/01/2008

MessageSujet: Re: Les quatre discontinuités cosmiques   Mar 24 Fév - 19:30

N'est-ce pas Laozi qui a cité:

Citation :
Les vases sont faits d'argile, c'est grâce à leur vide que l'on peut s'en servir.

Tu vois l'Un ne va pas sans l'autre. It take two to Tango! hihihi!!!




Dernière édition par doris le Mar 24 Fév - 19:48, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
doris

avatar

Nombre de messages : 454
Localisation : CANADA
Date d'inscription : 28/01/2008

MessageSujet: Re: Les quatre discontinuités cosmiques   Mar 24 Fév - 19:39

En voici une autre qui me vient à l'esprit:

Citation :
L'arbre a sa racine
L'eau sa Source
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Blanche



Nombre de messages : 68
Date d'inscription : 15/01/2009

MessageSujet: Re: Les quatre discontinuités cosmiques   Sam 7 Mar - 22:16

Dès fois je m'étais demandée si nous n'avions pas été 'déposés' sur la terre par des êtres venus d'un autre monde, comme une semence ; ou bien en allant plus loin, j'en étais venue à m'interroger sur la planète mars.

Oui je sais ça peut sembler bizarre mais j'ai ressenti certaines choses, comme quoi nous aurions il y a des temps très très lointains, vécu sur mars mais que comme l'atmosphère s'en est allée, nous aurions migré sur la terre, avec l'espoir de voir notre race se redévelopper, mais à condition peut-être de repasser par les stades de l'évolution.
En même temps quand je pense à ça, est-ce que ça tient vraiemnt la route ? je ne sais pas, car nous avons eu les croisades, les barbaries, les guerres, le moyen-âge, et même un moment où on brulait les personnes qui disaient que la terre était ronde.

Puis il y a cette histoire de création à l'origine. Moi le big-bang je n'y ai jamais adhéré ni cru. En effet il y aurait à l'origine un enchainement d'un évènement minuscule qui s'est étendu par la suite mais l'histoire du big-bang semble incomplète , enfin je ne suis pas astrophysicienne évidemment. Mais cette théorie dit qu'une énorme explosion se serait déclenchée d'où sortirait l'univers d'aujourd'hui ainsi que la vie, mais elle ne dit pas d'où cette énergie serait originaire.

Même si le big-bang serait originaire du Vide, même si c'était mis sous le nez des scientifiques qui créditent cette théorie, ils ne l'accepteraient pas car le Vide ne semble pas concevable dans la recherche scientifique. Ca changerait la donne...

Peut-être est-ce un mélange de nos croyances qui montreraient notre prescience de nos origines :la génèse + le big-bang + le développement sur terre avec la vie facilitée par les conditions, le soleil à proximité, la lune et son influence etc., + des esprits venus s'incarner dans une enveloppe de chair dans un lieu propice.
Peut-être que des êtres venus d'ailleurs nous ont posés ici aussi ?

Alors je m'étais posée la question suivante : et si nous arrêtions de tout diviser ? En réunissant toutes ces thèses, pourrait-on trouver un début de réponse ? Je poserai la question à mon être intérieur .

Blanche flower
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olivier

avatar

Nombre de messages : 800
Age : 53
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 16/11/2008

MessageSujet: Re: Les quatre discontinuités cosmiques   Dim 8 Mar - 7:54

Bonjour Blanche,

Nos racines sont lointaines, lointaines...
Ont-elles commencé un jour ?
Pourquoi y aurait-il eu un Big Bang ?
Les sciences ne nous montrent-elles pas que l'Univers est indestructible, transformable, mais immortel ?

Cette nuit, ma fille de quatre an est venue nous rejoindre dans notre lit:
elle avait peur des loups !
Les loups !


Pourquoi pas les serpents, les araignés, les dynosaures, ou l'un de ces monstres qu'elle voit tous les jours dans les films ou les dessins annimés ?

Cela ne montre-t-il pas de façon éclatante, qu'elle était déjà sur Terre, lorsque dans les cavernes, ou dans les chaumières on craignait de rencontrer une meute affamée...

Ma fille est encore sur Terre, ou ailleurs, pour longtemps...

Bon Dimanche, bonne journée de la Femme, et surtout plein de bonnes non journées de la Femme ! flower flower flower

Oliver

_________________
Faire vivre l'Univers qui est en soi. Tao, le blog du vide
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://taovide.blogspot.com/
christof



Nombre de messages : 161
Date d'inscription : 28/12/2008

MessageSujet: Re: Les quatre discontinuités cosmiques   Dim 8 Mar - 10:22

Je crois que tout le monde s'accorde sur L'IMMORTALITE de l'univers.
Donc big bang ou pas : ce n'est pas très important.
Croire au hazard comme générateur de toute la beauté perfectible de l'univers : c'est un peu croire en Dieu !!
Dieu ou la conscience partout : est-ce bien important ?? (sauf pour ceux qui font l'expéreince de Dieu)

L'expérience montre que rien ne se crée tout se transforme (big bang mais avant bang bing ! ou patatra! et alors ?)

Tout est dit dans les premiers mots du livre de la genèse :

"Au commencement, Dieu créa les cieux et la terre" : et voilà toutes les intérprétations sont possibles et surement vraies !!
Avant le commencement était l'energie divine, est-ce que le commencement c'est BING ?? E = MC2 (certes !)
les cieux ?? Ah oui l'univers ! Et aussi celui qu'on ne voit pas ? oui.
Mais l'homme était là avant ! Euh oui, rien ne se crée ! Nous sommes juste "à l'image du divin" donc on à toujours existé !!!!!!!... Mais c'est peut être juste une allégorie ? oui, aussi.

Bing bang ou boum patrata ! Comme dirait Olivier cette question est moins crucial que de faire l'expérience du vide.

Je suis en tain de faire une recherche en psycho-généalogie avec un analyste. Peut-être qu'un jour j'irai à la recherche de mes vies antérieures avec l'aide d'un maître mais bon... je ne sais as si ça m'intéresse vraiment de savoir. L'expérience du divin : qu'èspérer de mieux ?

CH
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olivier

avatar

Nombre de messages : 800
Age : 53
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 16/11/2008

MessageSujet: Re: Les quatre discontinuités cosmiques   Dim 8 Mar - 11:07

Bonjour,

Le doute est vide, c'est pourquoi c'est un moteur sacré...

Oliver

_________________
Faire vivre l'Univers qui est en soi. Tao, le blog du vide
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://taovide.blogspot.com/
christof



Nombre de messages : 161
Date d'inscription : 28/12/2008

MessageSujet: Re: Les quatre discontinuités cosmiques   Dim 8 Mar - 11:14

Le doute est vide !!!!!!!!!!!!!!

confused

Question

: :sos: :

scratch


... !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olivier

avatar

Nombre de messages : 800
Age : 53
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 16/11/2008

MessageSujet: Re: Les quatre discontinuités cosmiques   Dim 8 Mar - 13:11

Bonjour Tof,

Le Désir autorise-t-il le doute ?
Non, le doute est un effet du Non Désir.

Ne dis-t-on pas,
Dans le doute : je m'abstient...

Premier effet du doute = Non Agir

Ne dis-t-on pas :
Dans le bénéfice du doute...

Deuxième effet du doute = Liberté

Le doute est hésitation, car la ballance des considérations s'équilibre.
Celui qui arrive à cet équilibre doit apprendre à ne plus être surpris par le doute. Il a tout simplement atteint le coeur, celui de l'équilibre divin. Cet apparant néant est déconcertant, c'est pourtant de lui que nait toutes choses.


Arrivé à un carrefour à plusieures directions, on doit être plongé dans le doute. Une direction peut s'imposer à nous (instinct) alors suivons là. Mais si vide de désir, rien n'émerge, alors il vaut mieux s'assoir et profiter de ce doute sublime...

Dans le doute... flower

Oliver

_________________
Faire vivre l'Univers qui est en soi. Tao, le blog du vide
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://taovide.blogspot.com/
Olivier

avatar

Nombre de messages : 800
Age : 53
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 16/11/2008

MessageSujet: Re: Les quatre discontinuités cosmiques   Dim 8 Mar - 13:43

J'ai des doutes, j'ai les affreux...
Les affreux d'la Création...
Comprenne qui veut, pas si con !

Serge Gainsbourg : :mdr: :

_________________
Faire vivre l'Univers qui est en soi. Tao, le blog du vide
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://taovide.blogspot.com/
Blanche



Nombre de messages : 68
Date d'inscription : 15/01/2009

MessageSujet: Re: Les quatre discontinuités cosmiques   Dim 8 Mar - 14:03

Peur des loups ? C'est une réaction tellement innocente à cet âge-là I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
doris

avatar

Nombre de messages : 454
Localisation : CANADA
Date d'inscription : 28/01/2008

MessageSujet: Re: Les quatre discontinuités cosmiques   Dim 8 Mar - 16:30

Ce matin, j'ai reçu un beau diaporama intitulé "Astronomie Hubble" Je partage avec vous. Vous aurez à le télécharger ou tout simplement OUVRIR à cette page: http://cid-0ce3fd226e5b7c31.skydrive.live.com/self.aspx/DIAPORAMAS/AstronomieHubble.pps?sa=290586194

Juste à cliquer sur le dossier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les quatre discontinuités cosmiques   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les quatre discontinuités cosmiques
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tao Te King :: Forum libre 道德經-
Sauter vers: