Tao Te King

Le Classique de la Voie et de la Vertu
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Les fruits de ma pratique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Blanche2

avatar

Nombre de messages : 115
Localisation : Paris, France
Date d'inscription : 09/11/2008

MessageSujet: Les fruits de ma pratique   Dim 4 Jan - 19:24

Bonsoir,

je voulais bien vous parler des fruits de mon ascèse, parce que je vois que ce forum, il y a de la sagesse, et moi je suis une sorte de débutante quand même. Ca risque d’être un peu long le présent message, j’en suis désolée, et je vous remercie si vous le lisez quand même, et même si vous ne lisez pas ce n’est pas grave.

Je ne vous parlerai pas de mon ascèse ça n’intéresse personne, tout le monde peut méditer comme ça lui convient, mais bien des fruits de cette ascèse à l’heure d’aujourd’hui.

Voilà, j’ai commencé il y a presque 2 ans donc je suis encore un peu la ‘jeunette’ càd la dernière arrivée, et je profite encore un peu de ce statut privilégié, on pardonne mes moments d’école buissonnière, et je peux poser plein de questions aux anciens pratiquants, qui eux, ont tout de même entre 20 ans voire 30 ans de pratique pour les plus avancés.

Les fruits aujourd’hui après seulement même pas 2 ans de pratique sont les suivants : avant, mon corps émotionnel n’était pas mature mais alors pas du tout.
Càd que j’ai cru constater dans le monde que bien des personnes sont gouvernées par leur corps émotionnel et le corps émotionnel est à l’humanité comme celui d’un enfant je pense, dans la majorité des cas.

C’est très simple, il suffit qu’un petit quelque chose nous contrarie un tout petit peu, et certains en font des montagnes et se débattent dans ce petit souci durant des heures voire des jours.

Là différence est déjà là, pour moi, elle est énorme : je réagis avec plus de recul et mon corps émotionnel est plus stable qu’avant, alors que je réagissais ainsi il n’y a pas si longtemps, avec passion et ça me blessait. Donc, la passion intérieure, le corps émotionnel en fait, s’équilibre.

Ce n’est pas ni acquis ni stable et j’ai encore des coups de trafalga mais intérieurement la différence je la sens, elle est ‘visible’, ou plutôt je la vie. Ce qui fait que je suis nettement plus en paix, plus heureuse, en tout cas moins malheureuse, moins triste, et moins sujette aux aléas de l’existence parce qu’on dirait que j’ai pris une sorte de recul par rapport aux événements, et c’est bien d’un état d’être intérieur dont il s’agit.

Faire mûrir et apaiser, équilibrer le corps émotionnel est je crois le plus difficile pour n’importe qui.

Ensuite, je suis plus tolérante envers tous et envers tout et même envers les événements de l’existence qui ne sont pas toujours drôles.

Et même les lois de la mécanique céleste, je les comprends mieux ou disons que je les devine mieux et donc j’intègre leur compréhension, bien que ce ne soit que les prémices.

En effet, j’ai toujours trouvé plus ou moins injuste je le reconnais, ces lois de la mécanique céleste qui parlent du karma, de ces enfants qui meurent de faim dès la naissance, ou d’autres souffrances terribles qui ont lieu chaque jour dans trop de foyers par exemple, ainsi que d’autres lois cosmiques, mais aujourd’hui, la paix venant en moi (enfin le début de la paix), sans doute que je vais moins les juger, et mieux les accepter, et peut-être même un jour, en connaître toute la sagesse, toute la compassion, et tout l’amour qu’elles contiennent.

Donc, le second fruit de ma pratique serait une confiance nouvelle en ce qui est, en la vie, et en le pourquoi du comment, qui ferait que je m’abandonne plus facilement aux événements, comme une enfant.

Donc c’est une confiance nouvelle qui est difficile à décrire, mais ça soulage ho combien ça soulage ! Càd qu’on commence à déposer les armes intérieures, et on s’apaise enfin véritablement. Càd qu’on constate que ce qui est n’est que ce qui est, et on accepte mieux.

Je suis également à ce jour plus compatissante, et j’aime avec semble-t-il plus de justesse, càd j’aime plus fort, mais sans vouloir forcément posséder l’autre.

C’est difficile d’aimer sans vouloir posséder l’autre en même temps, mais je prends conscience petit à petit de la notion d’impermanence : puisque je suis incapable de retenir mes aimés qui partiront eux aussi, à quoi bon lors de mon départ de cette terre, vouloir les retenir de notre vivant ? je peux mieux les aimer donc tels qu’ils sont, et les vouloir libres.

Alors, ça soulage aussi intérieurement : on retient ‘de force’ moins de choses, et moins de peurs. Vouloir posséder, c’est avoir peur de perdre. Et ça soulage quand on a moins peur, quand on est rassuré, ça fait un bien fou.

Je ne dis pas que c’est totalement acquis, il est clair que si une belle nana s’approche de mon mec, je pourrais devenir tout à fait désagréable et me montrer jalouse ho la la mais la donne est quand même différente d’avant, oui différente, plus apaisée, plus en confiance, plus sereine. Càd que je constate que si mon mec se laisse approcher par la belle nana après tout, c’est que le mec en question ne vaut pas forcément le coup pour moi, ou bien qu’il ne m’aime pas finalement, et je le laisse se débrouiller, et je me retire tout simplement sans plus me poser de question ; donc c’est quand même différent également à ce niveau-là.

Puis, (ce n’est pas fini), là ça peut sembler incroyable mais c’est quand même un fait, càd que concernant l’énergie sexuelle, qui est quand même la plus puissante, étant donné que mon ascèse nous la fait monter au-dessus de la tête au niveau du chakra coronal, on va dire que je suis en mesure de la transcender et que j’ai intégré une nouvelle sérénité de ce côté-là : ça ne veut pas dire que je n’ai pas de désir, ça veut dire par contre que je serais comme ‘sortie du jeu du désir pour se reproduire’, càd, que je vois le comportement des êtres qui veulent se reproduire car je serais sortie de ce besoin-désir, et donc, mon comportement a changé, disons, je ne suis plus l’esclave de cela.

Puis, il y en a encore, on ne peut plus me mentir ni me rouler dans la farine, en tout cas pas longtemps.
On peut me mentir une fois peut-être, si la personne est très habile deux fois (quoi que), mais si je l’ai face à face et qu’elle me ment, et que je la vois la personne, généralement, je le sais de suite. Puis, ça fait partie du jeu peut-être, plus je médite et plus immédiatement, spontanément, je sais lire les êtres.

Ce n’est ni volontaire ni recherché, mais étant donné que je médite et que je vais profondément en moi, rencontrant ma propre personne, je commence à lire les autres personnes.

Puis, la lucidité fait partie de mon ascèse ; elle me sert non pas à jauger ni à juger personne car si je lis un être ce n’est pas pour le juger en aucun cas, la lucidité me permet au contraire de pouvoir lire un être afin de mieux l’aider, de mieux aider son besoin véritable ou sa demande véritable, ou même sa non-demande qui transparait dans son comportement.

C’est là l’utilité de lire les êtres et la lucidité.

Puis, je dors plus profondément ; après la méditation, je dors très profondément et c’est un sommeil réparateur et bienfaisant ;

puis, il y a la passion qui s’intègre dans mon être, la passion de ce qu’est la vie, le vivant, la nature, l’amour que je ressens en regardant le ciel, la joie que je ressens en remerciant pour ce repas, de pouvoir me loger, la reconnaissance grandit en moi, càd que je commence à comprendre, même si c’est encore de très loin, mais quand même, le miracle de la vie dans chaque instant.

C’est une sorte de joie qui ne peut pas se décrire. On ne peut plus jamais se sentir seul. Jamais.

Tout est en communication avec moi, et je suis reliée non seulement avec tous les êtres, mais également avec l’air, la fleur, l’eau de pluie, mais également et c’est étonnant oui je sais, avec les objets.

Tout a une signification et tout prend une signification. Cette signification est sacrée, même si je ne peux pas en décrire la nature. Et tout est sacré.

Puis, le plus étonnant je trouve, étant donné que j’ai également la joie de faire partie d’une shanga (famille de pratiquants spirituels), j’ai tendance à prendre désormais tous les êtres humains ainsi que les animaux ainsi que les plantes ainsi que tous les objets, et l’air, et les univers, et la terre, et le soleil, etc., (sous leur propre forme), comme une famille à moi, une seule et même famille dont je ferais partie, comme faire partie d’un tout.
Cela, je ne fais que le pressentir ou plutôt le vivre par une sorte de joie intérieure mais pour moi c’est déjà énorme.

Je vais vous quitter sur ce témoignage, bien qu’il doive y avoir encore tant d’autres choses que j’oublie dans les fruits de ma pratique, et dont j’aimerais vous partager. Plus tard sans doute, ce soir je n’ai plus les mots.

Merci,

Blanche flower
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lu Yi

avatar

Nombre de messages : 812
Age : 54
Localisation : Avignon France
Date d'inscription : 21/06/2007

MessageSujet: Re: Les fruits de ma pratique   Dim 4 Jan - 20:00

Merci Blanche!

Même après 20 ans de pratique, nous restons des débutants.

L'amour et le pardon sont les seuls remèdes dans bien des conflits. Mais encore faut-il le vouloir, et quand on le veut il faut faire face à des cas réels dans la vie quotidienne pour s'y entrainer.

La méditation et la prière peuvent être de bons moyens de se préparer à prendre du recul.

_________________
Seule la vie mystique permet d'obtenir le Tao
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
doris

avatar

Nombre de messages : 454
Localisation : CANADA
Date d'inscription : 28/01/2008

MessageSujet: Re: Les fruits de ma pratique   Dim 4 Jan - 20:03

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olivier

avatar

Nombre de messages : 800
Age : 53
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 16/11/2008

MessageSujet: Re: Les fruits de ma pratique   Dim 4 Jan - 21:17

Quel beau chemin Blanche...

Voir la beauté au coeur du Mal, la necessité de ce Mal, même si elle nous choque, c'est mieux comprendre le vide, c'est mieux comprendre l'Amour inconditionnel dont nous témoigne, même au travers des objets l'Univers dans lequel nous vivons. On doit pouvoir se sentir bien dans des endroits malsains, comme dans des endroits purs. Pour l'indiférencié du vide, il n'y a pas de différence. Pour nous, bien sûr, c'est la différence entre harmonie et cahos. Mais c'est justement sur le cahos que se fonde l'harmonie. Et c'est ce que patiemment , nous apprend l'Amour Inconditionnel...

Je me suis permis d'ajouter cet aspect à ton sublime témoignage, car dans tes partages, j'ai souvent ressenti chez toi de la difficulté à approcher le côté négatif des choses. Ce côté est pourtant beau. N'est-ce pas la tristesse des larmes qui transcende la joie...


N'oublions pas qu'il est partout...


Bises, flower

Oliver
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://taovide.blogspot.com/
Zhaman

avatar

Nombre de messages : 31
Localisation : Dans le sillage du vide...
Date d'inscription : 03/01/2009

MessageSujet: Re: Les fruits de ma pratique   Dim 4 Jan - 21:19

je ne sais plus où j'ai lu cela... en gros cela dit:
" Les larmes sont Amour, elles sont la mesure de ce qui nous fût et nous reste si cher "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olivier

avatar

Nombre de messages : 800
Age : 53
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 16/11/2008

MessageSujet: Re: Les fruits de ma pratique   Dim 4 Jan - 21:24

En médecine Chinoise, les larmes sont l'humeur du coeur...

Oliver
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://taovide.blogspot.com/
Blanche2

avatar

Nombre de messages : 115
Localisation : Paris, France
Date d'inscription : 09/11/2008

MessageSujet: Re: Les fruits de ma pratique   Dim 4 Jan - 21:42

Qu'est-ce que c'est aborder le côté négatif des choses ? je ne comprends pas ?

merci,

"de la difficulté à approcher le côté négatif des choses"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Blanche2

avatar

Nombre de messages : 115
Localisation : Paris, France
Date d'inscription : 09/11/2008

MessageSujet: Re: Les fruits de ma pratique   Dim 4 Jan - 21:49

L'amour et le pardon. Je crois que tu as tout résumé Lu Yi. Je découvre au fur et à mesure, sur ce forum, des êtres ho combien étonnants ! quelle joie !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
doris

avatar

Nombre de messages : 454
Localisation : CANADA
Date d'inscription : 28/01/2008

MessageSujet: Re: Les fruits de ma pratique   Lun 5 Jan - 4:44

Lorsque l'être humain pratique quotidiennement l'Amour sans condition, lorsque cet être aime de tout son coeur, comme lors de cette rencontre avec le Christ, en aucun moment a-t-il été question de pardon...pas une seconde puisqu'Il Est Amour et lorsque vous RESSENTEZ Son Amour alors vous savez que l'Amour Inconditionnel n'a pas à pardonner car aucune faute n'est commise lorsqu'on aime SANS CONDITION.

C'est probablement pour cette raison que les gens agissent inconsciemment, puis ils blessent et ensuite ils se disent "Pas grave je vais pardonner" et tout est oublier, alors désolé mais la blessure demeure ainsi que les mots et pas sur qu'ils agissent dans un Amour au Coeur Inconditionnel.

Il est donc préférable par expérience et comme ma mère nous répétait souvent: "Mieux vaut tourner ta langue 7 fois avant de parler ainsi tu éviteras bien des retours...hihihi!!!" Ainsi, mieux vaut demeurer vigilant(e) et conscient(e) à chaque instant avant d'agir, de parler et même d'écrire...hihihi!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olivier

avatar

Nombre de messages : 800
Age : 53
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 16/11/2008

MessageSujet: Re: Les fruits de ma pratique   Lun 5 Jan - 7:38

Bonjour Blanche, bonjour Doris,

Ce que je veux dire, Blanche et Doris, c'est que la cassure, la souillure, la blessre, la destruction, la mort sont un mal nécessaire et beau. Les impots qui cassent de plus en plus les grosses fortunes au fur et à mesure qu'elles grandissent ne sont pas justes, pourtant c'est un rééquilibrage plus que nécessaire. Et les paradis (le terme est bien choisi) fiscaux sont une abération. Le Christ n'est-il pas allé sur la Croix de lui même ? N'avait-il pas conscience d'avoir outrepassé les pouvoirs du vide ? Lao Tseu ne nous met-il pas en garde contre l'attitude jusqu'au boutiste du Christ (tellment belle par ailleurs). Je veux dire que le Christ n'a pas imité, ni Dieu, ni le vide qui brillent par leur silence, leur transparence et leur absence... Le monde tel qu'il est, avec ses imperfections EST LE PARADIS. Changer son regard, grâce à l'Amour inconditionnnel du Christ ou du Tao, conduit à revivre le paradis en toute simplicité. La seule chose que l'on peut faire est d'insciter les consciences à retrouver ce regard. Et mon expérience m'a montré, que ce qu'il y a de plus dur, est d'apprendre à aimer la destruction, apprendre à aimer la mort, sous ses pire formes. L'Amour inconditionnel passe par là...

Bises à toutes et à tous, flower

Oliver
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://taovide.blogspot.com/
Blanche2

avatar

Nombre de messages : 115
Localisation : Paris, France
Date d'inscription : 09/11/2008

MessageSujet: Re: Les fruits de ma pratique   Lun 5 Jan - 11:56

En effet, tout dépend du regard que l'on porte sur les choses, les côtés 'sombres' tout comme les autres côtés. Et je dois intégrer cet aspect des choses tout autant que le reste, qui n'est pas détaché du Grand-Tout. Ca m'est difficile.

Blanche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olivier

avatar

Nombre de messages : 800
Age : 53
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 16/11/2008

MessageSujet: Re: Les fruits de ma pratique   Lun 5 Jan - 14:18

Blanche a écrit:
En effet, tout dépend du regard que l'on porte sur les choses, les côtés 'sombres' tout comme les autres côtés. Et je dois intégrer cet aspect des choses tout autant que le reste, qui n'est pas détaché du Grand-Tout. Ca m'est difficile.

Blanche

Ca m'a été très difficile aussi...

Oliver
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://taovide.blogspot.com/
Blanche2

avatar

Nombre de messages : 115
Localisation : Paris, France
Date d'inscription : 09/11/2008

MessageSujet: Re: Les fruits de ma pratique   Lun 5 Jan - 20:39

Est-ce que ça voudrait dire Oliver, qu'en autrui il est bon de voir et de constater également le 'côté sombre' qu'on pourrait dire ?

Merci !

Blanche flower
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olivier

avatar

Nombre de messages : 800
Age : 53
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 16/11/2008

MessageSujet: Re: Les fruits de ma pratique   Lun 5 Jan - 22:43

Blanche a écrit:
Est-ce que ça voudrait dire Oliver, qu'en autrui il est bon de voir et de constater également le 'côté sombre' qu'on pourrait dire ?

Merci !

Blanche flower

Nous avons tous dans notre jeunesse, et parfois pus tard, tiré sur la queue d'un chat, mis ses doigts dans ses yeux, appuyé sur la tête d'un copain à la piscine, et pas toujours par jeu.



Nous avons écrasé sans vergogne des escargots, ou des areignées. Nous continuons à frapper sur un moustique qui en veut à notre sang. Nous donnons un coup de pelle à la souris qui en veut à notre garde manger. Nous mangeons, sans nous poser la moindre question, du poulet, des cuisses de grenouilles ou du poisson, et même d'adorables petits veaux. Crois-tu que le Christ, Bouddha ou Lao Tseu aient échappé à la rêgle ? Bien sûr que non (les béniOuiOui qui disent que le Christ était parfait, ne comprennent pas ce que perfection du monde veut dire). Certes, après avoir rejoint l'Absolu, ces trois êtres ont su quelle était leur route, leur chemin, leur voie. Mais ils ont du continuer à nourir leur part sombre, cependant, l'Absolu leur disait de quelle manière le faire. Et dès lors qu'on a l'aval de l'Absolu, on peut se permettre, même sa partie obscure, qui dès lors ne cesse de décroitre.

Bisous, flower

Oliver
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://taovide.blogspot.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les fruits de ma pratique   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les fruits de ma pratique
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tao Te King :: Forum libre 道德經-
Sauter vers: