Tao Te King

Le Classique de la Voie et de la Vertu
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 L'immortalité

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
christof



Nombre de messages : 161
Date d'inscription : 28/12/2008

MessageSujet: L'immortalité   Ven 2 Jan - 10:14

Bonjour,

Je suis honoré de participer à votre "master class" du Tao. Je parcours vos écrits, sublimes...

Voici la thèse fondamentale des judéo-chrétiens.

"Alors le serpent dit à la femme : vous ne mourrez point, mais Dieu sait que le jour où vous en mangerez, vos yeux s'ouvriront, vous deviendrez comme des dieux, conaissant le bien et le mal"

Voilà le fondement est posé : pensez qu'on peut s'élever par soi-même (sans passer par Dieu) et atteindre l'immortalité est LE message subversif de satan...

Bien sûr, ce texte, comme ma culture me l'a imposé, reste une formidable serrure fermée sur la voie de la liberté de penser.

Bien à vous tous...
Chris
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lu Yi

avatar

Nombre de messages : 812
Age : 54
Localisation : Avignon France
Date d'inscription : 21/06/2007

MessageSujet: Re: L'immortalité   Ven 2 Jan - 12:12

Bonjour Christof

C'est un sujet très complexe. Les chrétiens croient que toutes les souffrances humaines - et la mort - sont issues du péché originel (qui je le rappelle n'est pas un péché d'ordre sexuel mais un péché d'orgueil).

Personnellement, je ne crois pas au récit mythique de la Genèse, même dans ses interprétations les plus symboliques ou allégoriques.

Pour la théologie chrétienne, cela rentre dans une certaine logique puisque le Christ a vaincu la mort. Il est réssuscité et il nous promet à tous la résurrection à la fin des temps.

Il est donc impossible d'atteindre l'immortalité sans le Christ. Après tout dépend comment on comprend "Christ".

Dieu est Amour, tout simplement.

_________________
Seule la vie mystique permet d'obtenir le Tao


Dernière édition par Lu Yi le Ven 2 Jan - 12:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lu Yi

avatar

Nombre de messages : 812
Age : 54
Localisation : Avignon France
Date d'inscription : 21/06/2007

MessageSujet: Re: L'immortalité   Ven 2 Jan - 12:15

Je retranscris ici le récit entièrement pour ceux qui désireraient interpréter:

Genèse 3

1. Le serpent était le plus rusé de tous les animaux des champs que Yahvé Dieu avait faits. Il dit à la femme : Alors, Dieu a dit : Vous ne mangerez pas de tous les arbres du jardin ?
2. La femme répondit au serpent : Nous pouvons manger du fruit des arbres du jardin.
3. Mais du fruit de l'arbre qui est au milieu du jardin, Dieu a dit : Vous n'en mangerez pas, vous n'y toucherez pas, sous peine de mort.
4. Le serpent répliqua à la femme : Pas du tout ! Vous ne mourrez pas !
5. Mais Dieu sait que, le jour où vous en mangerez, vos yeux s'ouvriront et vous serez comme des dieux, qui connaissent le bien et le mal.
6. La femme vit que l'arbre était bon à manger et séduisant à voir, et qu'il était, cet arbre, désirable pour acquérir le discernement. Elle prit de son fruit et mangea. Elle en donna aussi à son mari, qui était avec elle, et il mangea.
7. Alors leurs yeux à tous deux s'ouvrirent et ils connurent qu'ils étaient nus; il cousirent des feuilles de figuier et se firent des pagnes.
8. Ils entendirent le pas de Yahvé Dieu qui se promenait dans le jardin à la brise du jour, et l'homme et sa femme se cachèrent devant Yahvé Dieu parmi les arbres du jardin.
9. Yahvé Dieu appela l'homme : Où es-tu ? dit-il.
10. J'ai entendu ton pas dans le jardin, répondit l'homme; j'ai eu peur parce que je suis nu et je me suis caché.
11. Il reprit : Et qui t'a appris que tu étais nu ? Tu as donc mangé de l'arbre dont je t'avais défendu de manger !
12. L'homme répondit : C'est la femme que tu as mise auprès de moi qui m'a donné de l'arbre, et j'ai mangé !
13. Yahvé Dieu dit à la femme : Qu'as-tu fait là ? et la femme répondit : C'est le serpent qui m'a séduite, et j'ai mangé.
14. Alors Yahvé Dieu dit au serpent : Parce que tu as fait cela, maudit sois-tu entre tous les bestiaux et toutes les bêtes sauvages. Tu marcheras sur ton ventre et tu mangeras de la terre tous les jours de ta vie.
15. Je mettrai une hostilité entre toi et la femme, entre ton lignage et le sien. Il t'écrasera la tête et tu l'atteindras au talon.
16. A la femme, il dit : Je multiplierai les peines de tes grossesses, dans la peine tu enfanteras des fils. Ta convoitise te poussera vers ton mari et lui dominera sur toi.
17. A l'homme, il dit : Parce que tu as écouté la voix de ta femme et que tu as mangé de l'arbre dont je t'avais interdit de manger, maudit soit le sol à cause de toi ! A force de peines tu en tireras subsistance tous les jours de ta vie.
18. Il produira pour toi épines et chardons et tu mangeras l'herbe des champs.
19. A la sueur de ton visage tu mangeras ton pain, jusqu'à ce que tu retournes au sol, puisque tu en fus tiré. Car tu es glaise et tu retourneras à la glaise.
20. L'homme appela sa femme Eve, parce qu'elle fut la mère de tous les vivants.
21. Yahvé Dieu fit à l'homme et à sa femme des tuniques de peau et les en vêtit.
22. Puis Yahvé Dieu dit : Voilà que l'homme est devenu comme l'un de nous, pour connaître le bien et le mal ! Qu'il n'étende pas maintenant la main, ne cueille aussi de l'arbre de vie, n'en mange et ne vive pour toujours !
23. Et Yahvé Dieu le renvoya du jardin d'Éden pour cultiver le sol d'où il avait été tiré.
24. Il bannit l'homme et il posta devant le jardin d'Éden les chérubins et la flamme du glaive fulgurant pour garder le chemin de l'arbre de vie.

_________________
Seule la vie mystique permet d'obtenir le Tao
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
christof



Nombre de messages : 161
Date d'inscription : 28/12/2008

MessageSujet: Re: L'immortalité   Ven 2 Jan - 13:16

1) Au commencement, l'homme était parfait mais ne conaissait pas "le mal". Donc il n'était pas vraiment libre.
2) Le serpent représentant du mal, choisi de convaincre la femme car elle n'était pas en contact direct avec Dieu (malin !)
3) le message est clair : accès au statut divin et immortalité pour ceux qui désobéissent à "Dieu".
4) la condamnation est la descrition de notre vie actuelle : vie, souffrances, mort
5) Un espoir cependant : un jour le serpent aura la tête écrasé...L'humanité aura souffert d'ici là mais le mal disparaîtra.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
christof



Nombre de messages : 161
Date d'inscription : 28/12/2008

MessageSujet: Re: L'immortalité   Ven 2 Jan - 13:27

Lu Yi a écrit:
Bonjour Christof
Personnellement, je ne crois pas au récit mythique de la Genèse, même dans ses interprétations les plus symboliques ou allégoriques.

"croire"... est un acte de foi. Pour ma part, je ne fais qu'observer avec mon esprit d'occidental cartésien si les écrits "tiennent un peu debout".
La genèse, dans sont premier verset est très pure : "au commencement, Dieu créa les cieux et la terre" voici du bon sens qui ne revêt pas l'habit d'un obscur mythe.
Au commencement : c'est à dire que l'univers visible a un "avant"
Dieu : comme source d'énergie et de vie omiprésente
créa : E = mc2
les cieux
et la terre
et non pas la terre puis les cieux...
Je trouve que la genèse commence bien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
christof



Nombre de messages : 161
Date d'inscription : 28/12/2008

MessageSujet: Re: L'immortalité   Ven 2 Jan - 13:34

Lu Yi a écrit:

Pour la théologie chrétienne, cela rentre dans une certaine logique puisque le Christ a vaincu la mort. Il est réssuscité et il nous promet à tous la résurrection à la fin des temps.

Il est donc impossible d'atteindre l'immortalité sans le Christ. Après tout dépend comment on comprend "Christ".

Dieu est Amour, tout simplement.

Que pourrait représenter "le Christ" (qui signifie : "l'oint de Dieu") dans le Tao.
Notez que je m'appelle Christophe ("celui qui porte le christ") et que ceci est parfois bien troublant.

merci
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lu Yi

avatar

Nombre de messages : 812
Age : 54
Localisation : Avignon France
Date d'inscription : 21/06/2007

MessageSujet: Re: L'immortalité   Ven 2 Jan - 14:33

Pourquoi des milliards d'êtres humains devraient payer la faute d'Adam et Eve? Ce Dieu est injuste!

De plus, si Dieu est Tout-puissant, pourquoi permet-il cette soufrance et n'y met-il pas fin immédiatement?

Et si Dieu est omniscient, il devait le savoir par avance qu'Eve serait tentée par le serpent! Dieu n'est-il pas co-responsable de la souffrance humaine? (et je ne parle même pas de celle des animaux)

Enfin bref... pour revenir à la genèse, pourquoi la première conséquence de ce péché est d'avoir honte d'être nu?

_________________
Seule la vie mystique permet d'obtenir le Tao
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lu Yi

avatar

Nombre de messages : 812
Age : 54
Localisation : Avignon France
Date d'inscription : 21/06/2007

MessageSujet: Re: L'immortalité   Ven 2 Jan - 15:33

christof a écrit:

3) le message est clair : accès au statut divin et immortalité pour ceux qui désobéissent à "Dieu".
Oui, enfin c'est ce que dit le serpent il me semble. Mais puisqu'il est le Prince du mensonge, peut-on le croire?

_________________
Seule la vie mystique permet d'obtenir le Tao
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lu Yi

avatar

Nombre de messages : 812
Age : 54
Localisation : Avignon France
Date d'inscription : 21/06/2007

MessageSujet: Re: L'immortalité   Ven 2 Jan - 15:43

christof a écrit:

Que pourrait représenter "le Christ" (qui signifie : "l'oint de Dieu") dans le Tao.
Il n'y absolument rien d'équivalent dans le Taoisme, tout comme il n'existe pas de "Révélation".

Citation :
Notez que je m'appelle Christophe ("celui qui porte le christ") et que ceci est parfois bien troublant.
Étymologie : Du grec Khristophoros, " celui qui porte le Christ ".
Ce prénom se rattache directement à l'étrange légende de saint Christophe. Christophe était un ancien soldat romain, établi comme passeur au bord d'une rivière. Un jour, un enfant se présenta ; il le mit sur son dos et commença la traversée. À sa grande surprise, l'enfant, au fur et à mesure qu'ils avançaient dans l'eau, devenait de plus en plus lourd. Christophe crut qu'il n'arriverait jamais sur l'autre rive... Il y parvint tout de même, déposa l'enfant à terre et lui dit : " J'ai cru que je portais le poids du monde entier ! " L'enfant lui sourit et lui dit : " C'est ce que tu as fait, Christophe, en prenant sur tes épaules Celui qui a créé le monde... " Christophe reconnut alors qu'il avait porté l'Enfant Jésus. Il ne cessa ensuite de raconter son histoire, évangélisant tous ceux qui s'adressaient à lui. Le nom du héros de ce beau conte n'est plus jamais tombé dans l'oubli.

_________________
Seule la vie mystique permet d'obtenir le Tao
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Blanche2

avatar

Nombre de messages : 115
Localisation : Paris, France
Date d'inscription : 09/11/2008

MessageSujet: Re: L'immortalité   Ven 2 Jan - 18:03

Bonsoir Chers Amis,

Je viens de lire attentivement ces échanges passionnants et je me permets d'intervenir, si vous le voulez bien, selon bien entendu une opinion personnelle et également en fonction de mon niveau.

Je note que comme plus ou moins systématiquement, il est dit encore et encore que c'est forcément "la femme" qui serait porteuse originelle après le serpent de "la faute" qui ferait que l'humanité paye depuis qu'elle existe, cette histoire de pomme mangée dans le Jardin d'Eden. Je trouve que comme le dit très justement Lu Yi, ce serait en effet une sorte de Dieu quelque peu injuste et un tantinet mysogine qui agirait ainsi.

Or, il me semble que Dieu serait une sorte d'être omnipotent, omniprésent, omniamour... Bien que je n'en connaisse évidemment pas la nature. Donc quand même sans comparaison de ce qui est mieux ou de ce qui est moins bien : en effet, qui a le droit de vivre après tout ? le serpent, la femme, ou bien l'homme ?

Ce que je crois c'est que tous les livres sacrés, et les enseignements sacrés de même, par le Verbe, contiennent leur part de vérité. Tous sont valables et ne sont que des chemins que nous empruntons à un moment de notre vie, ou de nos vies, mais que certains ont pu être quelque peu déformés par la main du temps ainsi que par la main de l'homme, soit par ignorance, soit croyant bien faire, soit pour asservir et abêtir le peuple en le maintenant dans l'ignorance de la véritable profondeur des textes sacrés, ce qui nous aurait rendus complets sans devoir perdre tout ce temps.

La nature de Dieu ne se révèle pas dans un livre aussi idôlatré soit-il et aussi ouvragé d'or soit-il sur sa couverture mais la nature de Dieu se révèle au fond de notre être, par la pratique d'une ascèse sérieuse et rigoureuse. Ca s'appelle le livre sans écriture.

Nous pouvons cependant également nous servir de ces écrits sacrés pour nous amener à des prises de conscience qui peuvent être profondes et se présenter comme des tremplins à une vision plus large et plus profonde.

J'ai pour ma part retenu certaines choses mais elles correspondent à ma nature, tout comme certaines personnes retiendront d'autres choses ou même celles-là je sais pas, mais ça reste quand même un chemin individuel.

J'avais enregistré des choses par exemple de la Bible "pour survivre, le fils dévorera le père" (apocalypse selon Saint-Jean), et quand je vois ce qui se passe aujourd'hui je suis assez d'accord. Puis, "vous ne lancerez pas de perles aux pourceaux". En effet, beaucoup peuvent nous lire mais peu comprennent la valeur inestimable des enseignements qu'ils recoivent et font quand même du tourisme spirituel (si je peux me permettre), d'un forum à l'autre aussi.
Et également d'autres textes sacrés tirés du bouddhisme, de la védanta (Arnaud Desjardins), des textes sacrés hindous, etc.

Je vous embrasse,

Blanche flower
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Blanche2

avatar

Nombre de messages : 115
Localisation : Paris, France
Date d'inscription : 09/11/2008

MessageSujet: Re: L'immortalité   Ven 2 Jan - 18:07

Mais revenons au sujet d'origine exprimé dans le titre. voilà bien quelque chose de passionnant !
Puis-je vous témoigner d'un vécu lorsque j'avais 24 ans, qui aborde justement le sujet de l'immortalité ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Blanche2

avatar

Nombre de messages : 115
Localisation : Paris, France
Date d'inscription : 09/11/2008

MessageSujet: Re: L'immortalité   Ven 2 Jan - 18:17

J’avais été enseignée à l’âge de 24 ans pendant plusieurs années par un certain Jean-Paul. Ce n’était pas comme mon maître actuel bien-aimé, Monsieur Tam ; Jean-Paul n’avait que quelques personnes autour de lui, dont je faisais partie. C’est un être hors du commun et ce qu’il m’a fait vivre par son enseignement, peu de personnes sur Terre l’ont vécu. Je ne dis pas ça par orgueil ça n’a rien à voir, je me fou de l’orgueil, c’est simplement un fait. Je vais vous témoigner concernant l’immortalité.

Nous avons fait plusieurs voyages avec Jean-Paul et ses quelques ‘élèves’ autour de lui, à l’étranger, également en France. Nous étions sur une route du Gard, nous rapprochant de Saint-Guilhem le Désert, la route était étroite, plutôt tortueuse, et donnait d’un côté sur le canyon et de l’autre côté sur les montagnes. Jean-Paul devant plus une autre personne, moi j’étais derrière allongée, c’était en été, il faisait très beau, juste quelques nuages d’été.

Je regardais le ciel et là, j’ai eu spontanément une illumination qu’on l’appelle.
J’ai clairement vu les nuages se rejoindre, le ciel se regrouper en une sorte de point qui se contracterait, ainsi que les époques, toutes les époques se rejoindre un ce point. Je ne pourrai jamais décrire ce que j’ai vécu alors j’emploie ces pauvres mots.

Et là, j’ai su avec certitude intérieurement que je suis immortelle ; càd que j’ai su avec certitude intérieurement que j’ai toujours été, je suis, et je serai toujours. Aucune interruption. Aucune fin, aucun début non plus. A jamais. Alors, j’ai su que nous sommes immortels en effet.

Blanche cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lu Yi

avatar

Nombre de messages : 812
Age : 54
Localisation : Avignon France
Date d'inscription : 21/06/2007

MessageSujet: Re: L'immortalité   Ven 2 Jan - 19:17

Merci pour ton témoignage Blanche. Smile

Au passage, je ne sais pas qui a inventé cette histoire de pomme (un artiste je crois) mais ce n'est pas dans la Genèse. Smile

_________________
Seule la vie mystique permet d'obtenir le Tao
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
christof



Nombre de messages : 161
Date d'inscription : 28/12/2008

MessageSujet: Re: L'immortalité   Ven 2 Jan - 22:01

Blanche a écrit:

Nous avons fait plusieurs voyages avec Jean-Paul et ses quelques ‘élèves’
Et là, j’ai su avec certitude intérieurement que je suis immortelle ; càd que j’ai su avec certitude intérieurement que j’ai toujours été, je suis, et je serai toujours. Aucune interruption. Aucune fin, aucun début non plus. A jamais. Alors, j’ai su que nous sommes immortels en effet.

Hum... c'est une expérience en effet très personnelle et intime. Toi seule peut te comprendre.
Les taoïstes sont réputés pour faire des exercices pour devenir immortels.
Avez vous connaissance de "maîtres" qui auraient vécu + que la moyenne ?
Pour "mon niveau", je suis plus dans "l'acceptation de la mort comme un passage commun à tout être vivant." Je crois que ne pas avoir peur de la mort tout en ayant le meilleur désir de vivre est déjà une bonne chose.
Ouvrir une porte qui donne sur l'éternité me semble pourtant très séduisant....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Blanche2

avatar

Nombre de messages : 115
Localisation : Paris, France
Date d'inscription : 09/11/2008

MessageSujet: Re: L'immortalité   Ven 2 Jan - 22:16

Bonsoir Christof, je n'ai pas exprimé immortel par le corps ? le corps meurt, le corps est une enveloppe empruntée. C'est Autre Chose qui est immortel. Ainsi, nous avons une âme en effet. Et quand nous quittons le corps, on s'aperçoit alors que c'est sans regret.

Merci de ta réponse,

Blanche alien
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lu Yi

avatar

Nombre de messages : 812
Age : 54
Localisation : Avignon France
Date d'inscription : 21/06/2007

MessageSujet: Re: L'immortalité   Ven 2 Jan - 22:21

christof a écrit:

Les taoïstes sont réputés pour faire des exercices pour devenir immortels.
Avez vous connaissance de "maîtres" qui auraient vécu + que la moyenne ?
Je n'en ai pas connu personnellement, et ils doivent être rare à notre époque.

On parle d'immortel dans deux cas:
- ceux qui vivent longtemps dans leur corps, parfois plus de 200 ans d'après des témoignages au début du 20e siècle.
- ceux dont leur corps physique a disparu. seuls les vêtements sont retrouvés sur place, et ils continuent à apparaitre dans ces lieux des siècles plus tard.

Les plus connus sont les huit immortels, mais je ne suis pas sûr qu'ils aient existé, en tout cas comme ils sont décrits.

_________________
Seule la vie mystique permet d'obtenir le Tao
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olivier

avatar

Nombre de messages : 800
Age : 53
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 16/11/2008

MessageSujet: Re: L'immortalité   Ven 2 Jan - 22:21

christof a écrit:
Bonjour,

Je suis honoré de participer à votre "master class" du Tao. Je parcours vos écrits, sublimes...

Voici la thèse fondamentale des judéo-chrétiens.

"Alors le serpent dit à la femme : vous ne mourrez point, mais Dieu sait que le jour où vous en mangerez, vos yeux s'ouvriront, vous deviendrez comme des dieux, conaissant le bien et le mal"

Voilà le fondement est posé : pensez qu'on peut s'élever par soi-même (sans passer par Dieu) et atteindre l'immortalité est LE message subversif de satan...

Bien sûr, ce texte, comme ma culture me l'a imposé, reste une formidable serrure fermée sur la voie de la liberté de penser.

Bien à vous tous...
Chris

Salut Christophe,

Content de te voir ici.

Le sujet de l'Immortalité est un sujet sublime. Et je trouve qu'en partant de la genèse, c'est une excellente façon de l'aborder.
Autant le dire tout de suite, nous ne sommes pas immortels... Et pourtant, Blanche a raison, elle est Immortelle... Tout est dit, nous vivons un paradoxe.



Par où commencer ?
La genèse. L'Absolu as-t-il un commencement ? Non bien sûr... Quel Absolu pourrait précéder l'Absolu si ce n'est l'Absolu lui-même ? Pourtant à sa naissance, l'homme a un commencement, alors cela nous rassurerait qu'il y ait une genèse... Et l'Absolu qui loge encore quelque part fait tout son possible pour nous rassurer, c'est dans sa nature... Alors, il y a fort longtemps, bien avant Lao Tseu, il a trouvé un être éveillé et il lui a exprimé de façon symbolique (à part dans l'instant, il ne peut nous parler autrement), une façon de voir la naissance du monde. Lao Tseu, autre être éveillé a par le principe du Tao laissé en lui l'Absolu exprimer une vision de la genèse. Pour le chapitre zéro, j'ai essayé de ne mettre aucun désir, aucun agir, aucun ego, pour que la conscience de l'Absolu puisse s'exprimer le plus fidèlement possible à travers moi. Lao Tseu m'a fait découvir que le chemin du Tao amenait à se rapprocher de plus en plus de cette conscience. Néanmoins, chaque homme constitue un filtre. Et même si l'on pose l'étiquette Dieu sur Jésus, il reste un filtre. Mais les Bouddha, Jesus, Lao Tseu et autres sont devenus tellement transparents, qu'il suffisait de les écouter pour entendre l'Absolu. Mais comme l'a fait remarquer Lao Tseu, tout texte écrit ne possède pas l'Absolu du Tao. Aussi, il faut lire la genèse en gardant en mémoire que l'Absolu veut nous faire passer des valeurs symboliques, rien d'autre.
Par exemple, lorsque Lu Yi se demande comment ce Dieu d'Amour peut-il nous faire payer la faute d'Adam et Eve ? Et bien, Adam et Eve étant purement symboliques, ils n'ont pas même existé... On ne peut pas leur en vouloir à eux non plus... (Je sais, il y en a qui veulent voir dans la Bible un livre historique, savent-ils seulement que l'Absolu n'a pas d'histoire, ou qu'il a toute l'histoire ?)
Je crois qu'Adam et Eve représentent la part Yang et la part Yin de tout être. Lorsque nous sommes encore spermatozoïde et ovule, nous disposons encore d'une certaine perfection proche de celle de l'indifférencié de l'Absolu. Nouveau né, nous avons encore l'innoscence de la virginité. Mais rapidement, nous faisons l'expérience du serpent. Le serpent est un animal qui se mord la queue (souvent présenté de la sorte sous le nom d'Ouroboros, il est le symbole de nombreuses notions dont celle de l'immortalité...).



Le fait qu'il se morde la queue m'intéresse, car c'est ce que nous faisons à chaque instant. Je m'explique : Lorsque nous découvrons un animal dans le paysage, nos sens voient cet animal, et ils comparent instantanément à la banque de données que constitue notre mémoire, et le nom (par exemple Putois) est appliqué à l'animal. Dans cette démarche, nous n'avons fait confiance qu'à nous même ! Quel acte de foi y a-t-il la dedans ? Rien. Observons maintenant l'attitude de Doris (Bonne année Doris, et tous mes voeux de bonheur et de réalisation) lorsqu'elle voit sur sa terrasse un Putois, elle le connait sous le nom de Moufette, alors elle s'adresse à lui avec un Amour Inconditionnel, avec Foi, et miracle, l'absolu établit une connexion entre eux, et Doris Sait désormais que le nom de cet animal est Putois, sans qu'elle l'ait eu dans sa banque de données. Voilà Doris ne s'est pas mordue la queue (excuses-moi Doris), elle a conservé sa connexion avec l'Absolu. C'est ça le péché originel. Perdre la connexion avec l'absolu, ne pas suivre le Tao... Mais suivre un raisonnement de serpent, devenir orgueilleux, en pensant que l'on est autosuffisant.
Alors pourquoi prend-on conscience de notre nudité, lorsque nous devenons autonomes. Et bien parceque nous nous séparons de l'indiférencié. Nous nous coupons de notre refuge, de la matrice sécurisante. Nous nous sommes dévétus de Dieu. Et en même temps que nous voilons notre sexe, nous nous voilons de Dieu.



Et peu à peu, notre attitude orgueilleuse se transforme en egoïsme, nous nous forgeons un Ego, un Individu. Mais cet Individu, est séparé de son Absolu instinct, et nous nous déséquilibrons, notre Yin et notre Yang intérieur n'est plus parfait, ils sont désormais voilés. Et plus nous déséquilibrons notre Adam et Eve, plus le chemin du retour, plus le Tao intérieur sera difficile pour parvenir à replacer sa conscience sur celle de l'Absolu. Lorsque Lao Tseu parvient à réaliser ce miracle, il prend conscience de l'Immortalité. Non pas la sienne, mais celle de l'Absolu qui se trouve en toute chose. Jesus sait qu'il va ressussiter, Bouddha ne craint plus, ni la maladie, ni la souffrance, ni la mort...

Merci à toutes et à tous, flower

Oliver
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://taovide.blogspot.com/
Blanche2

avatar

Nombre de messages : 115
Localisation : Paris, France
Date d'inscription : 09/11/2008

MessageSujet: Re: L'immortalité   Sam 3 Jan - 9:31

Je dirais mon cher Oliver en te lisant, que tu es drôlement balaise ! cheers

"C'est ça le péché originel. Perdre la connexion avec l'absolu"

Oui c'est vrai plus de nouvelles de Doris ? Crying or Very sad

Blanche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olivier

avatar

Nombre de messages : 800
Age : 53
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 16/11/2008

MessageSujet: Re: L'immortalité   Sam 3 Jan - 10:41

Merci Blanche,

Mais tu sais que mon seul secret pour être balaise comme tu dis, c'est de ne rien faire d'autre que le plus facile. Il est là le lien Amoureux, suivre le plus facile, le Tao, sa destinée, économiser l'Univers.



Il suffit de l'accepter, et alors, même ce qui pourrait paraître dur devient facile. Comme dit Lao Tseu : aider son prochain donne de l'audace.

christof a écrit:

Les taoïstes sont réputés pour faire des exercices pour devenir immortels.
Avez vous connaissance de "maîtres" qui auraient vécu + que la moyenne ?
Pour "mon niveau", je suis plus dans "l'acceptation de la mort comme un passage commun à tout être vivant." Je crois que ne pas avoir peur de la mort tout en ayant le meilleur désir de vivre est déjà une bonne chose.
Ouvrir une porte qui donne sur l'éternité me semble pourtant très séduisant....

Il est facile de comprendre pourquoi les sages Taoïstes, mais aussi tous les sages de la Terre possèdent une longue vie. Ils sont en effet portés par la Grâce, la Kundalini, ou encore le Dragon taoïste. Regardons l'abbé Pierre, ou encore Soeur Emanuelle. Tous deux ont vécu pour l'Absolu et ont profité de leur vieillesse. Et encore, eux étaient sous les feux de la rampe, ce qui est contraire au Tao. Qu'est-ce que la Grâce Divine ? Et bien c'est ce qui arrive à tout homme ou toute femme qui s'équilibre en lui-même, et qui s'équilibre avec son environnement. Alors, lorsque votre prière est vide de tout désir (méditation), le vide dans lequel nous baignons tous peut véhiculer l'énergie dans votre corps.



Si le lâcher prise est suffisant, toutes les cellules du corps libèrent leurs énergies perverses, et les énergies constructives peuvent remettre de l'ordre, réparer nos maux. Personnellement, je ne connais pas de meilleur remède... C'est l'une des raisons pour lesquelles on dit que le Taoïste n'a pas besoin d'aide. Ne dispose-t-il pas de la meilleure ? Par ailleurs, son instinct l'écarte du danger.
Voilà donc pour la longue vie.



Pour ce qui est de l'immortalité, le Taoïste, tout comme Jesus, a deux nature, sa nature d'homme, de mortel, et sa nature Absolue, celle du Principe, Immortel, le Tao. C'est pourquoi l'Immortel Taoïste meurt avant sa mort. L'homme est mort, seul reste l'Absolu, dans un corps de mortel. A la mort du corps, l'absolu perdure. Voilà pourquoi le Taoïste n'a pas peur de la mort.

Bises à tous,

Oliver
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://taovide.blogspot.com/
Blanche2

avatar

Nombre de messages : 115
Localisation : Paris, France
Date d'inscription : 09/11/2008

MessageSujet: Re: L'immortalité   Sam 3 Jan - 10:56

Merci Oliver, et je dirais que tu m'as faite rire avec tes deux dragons , et surtout , "économiser l'univers" ! C'est que j'adore les images, comme les gosses il faut me raconter ça avec des images hi hi sunny
Imagé qu'on dit, tout le monde aime les images qui accompagnent l'écrit sans doute drunken

Pour ce qui est de l'immortalité, et à la lecture de tes réponses, tu sembles tendre vers le fait que l'immortalité de l'âme ou plutôt que l'âme n'existerait pas, et tu as le libre arbitre. Pour moi l'âme et une réalité et j'ai témoigné par ailleurs de son immortalité : j'ai toujours été, je suis, je serai toujours. C'est ce qui s'est produit.

Les mots restent limités et je n'ai pas les mots justes, personne ne peut décrire une telle expérience, un tel vécu, une telle certitude, un tel enseignement reçu par quelque chose de plus grand, quelque chose d'immense !

Ta voie est lumineuse et merveilleuse et je l'admire quelque part. J'apprécie tes encouragements, et ce que tu es confirme qu'il existe encore des êtres mystiques, ou bien des êtres sur la voie d'être éveillés.

Je remercie également les autres participants ici, Christof, Lu Yi par sa simplicité bienfaisante, appréciable, aimable et sécurisante. lol!

Blanche avec toute mon affection flower
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Blanche2

avatar

Nombre de messages : 115
Localisation : Paris, France
Date d'inscription : 09/11/2008

MessageSujet: Re: L'immortalité   Sam 3 Jan - 10:59

Je vais d'ailleurs prochainement vous témoigner d'une autre expérience mystique, c'est qu'il y en a quelques-unes.

Blanche

Page accueillante
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olivier

avatar

Nombre de messages : 800
Age : 53
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 16/11/2008

MessageSujet: Re: L'immortalité   Sam 3 Jan - 15:26

Bonjour Blanche,

L'âme et la matière sont éternelles, mais se transforment, seul leur instant est Immortel. L'absolu indiférencié est éternellement jeune : Immortel.


Boisous, flower

Oliver
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://taovide.blogspot.com/
doris

avatar

Nombre de messages : 454
Localisation : CANADA
Date d'inscription : 28/01/2008

MessageSujet: Re: L'immortalité   Dim 4 Jan - 6:02

Bonsoir à toutes et tous

Blanche, je suis toujours là et vous lis très attentivement...c'est juste que je n'ai rien à ajouté et je suis toujours dans la Célébration des Fêtes. Et justement, nous revenons à peine de célébrer la Nouvelle Année avec des amis(es) à l'Érablière. Magnifique journée!

Merci!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
christof



Nombre de messages : 161
Date d'inscription : 28/12/2008

MessageSujet: Re: L'immortalité   Dim 4 Jan - 10:54

Par exemple, lorsque Lu Yi se demande comment ce Dieu d'Amour peut-il nous faire payer la faute d'Adam et Eve ? Et bien, Adam et Eve étant purement symboliques, ils n'ont pas même existé... On ne peut pas leur en vouloir à eux non plus... (Je sais, il y en a qui veulent voir dans la Bible un livre historique, savent-ils seulement que l'Absolu n'a pas d'histoire, ou qu'il a toute l'histoire ?)

Cher Olive, permets moi de m'incrire en faux sur ton analyse.
J'insiste sur le fait que je trouve le récit de la genèse plutôt rationnel.
Ex : Adam et Eve leur nom signifie Homme... et femme.
Jusque là tout va bien.
Que la rare humaine soit une même famille et très scientifique. La communauté scientifique s'accorde sur le fait que à l'origine de l'humanité actuelle il n'y à QU'UNE HOMMOSAPIENNE ET UN HOMMOSAPIEN.
Je trouve donc que le récit de la genèse et la première tentative à ma connaissance pour trouver une explication correcte à l'origine de monde.
Enfin...du monde qu'on voit.
Bien sûr, ce n'est qu'une tentative, parsemé de symboles.
Mais je pense qu'il ne faut pas balayer "les écritures" d'un revers de la main comme ça.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Blanche2

avatar

Nombre de messages : 115
Localisation : Paris, France
Date d'inscription : 09/11/2008

MessageSujet: Re: L'immortalité   Dim 4 Jan - 17:32

Bonjour,

je trouve également que ce qu’exprime Christof est à prendre en compte car je ne sais pas si un seul être de la Terre pourrait prétendre détenir la vérité de nos origines ; nous pouvons avoir cependant des presciences ou des sortes d’intuitions quant à ça mais cependant, étant donné qu’il nous est déjà difficile d’arriver à notre propre origine, (d’où venons-nous, de quand, comment etc.), comment savoir et connaître avec certitude celle de toute l’humanité ?

En même temps je n’y adhère pas forcément mais c’est intéressant de rester ouvert à toute théorie aussi différentes soient-elles, car je pense qu’un des buts de ce type de forums où nous pouvons avoir de tels échanges, serait aussi de parler d’opinions très différentes afin d’élargir nos propres certitudes.

Il me semble que dans une existence, c’est quand même long, nous pouvons nous-mêmes changer de point de vue ou même d’obédience, en fonction de nos vécus. Qui dit que la vie a fini de nous réserver des surprises ?

Blanche flower

ps : bisous Doris et merci d'avoir donné de tes nouvelles ! : bravo :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'immortalité   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'immortalité
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tao Te King :: Forum libre 道德經-
Sauter vers: