Tao Te King

Le Classique de la Voie et de la Vertu
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 La sexualité du Tao

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Peaceful



Nombre de messages : 25
Date d'inscription : 07/02/2009

MessageSujet: Re: La sexualité du Tao   Lun 16 Fév - 12:55

Doris

Citation :
Si tu l'imagine comme ça cela doit être vrai! N'en demeure que pour ceux et celles qui étaient sur place, qui ont vu le phénome se produire c'est tout autre.

Et dit moi, faire revenir un parent d'entre les morts devant le médecin, le prête et sa femme qui pleurait sa mort, est-ce aussi de l'orgueil ? Et cet homme fut complètement changer et a vécu de très longues années même après que sa femme l'ait quitté.

Eh bien, la meilleure façon de savoir si ton interprétation des faits est juste et qu’il ne s’agit pas de simples coïncidences, c’est de tenter l’expérience sur d’autres arbres malades et aussi d’aller en milieu hospitalier afin de faire revivre les décédés. Ne serait-ce que si tu arrives à un résultat positif sur cent, ce serait déjà fantastique car je crois me souvenir que les cas de rémission spontanée et les « résurrections » inexpliquées sont beaucoup plus rares!

Citation :
Tu comprends à présent pourquoi il est plus sage de se taire puisque les écrits ne peuvent donner la compréhension du vécu d'une personne et chaque mort en elle-même est différente pour chacun.

Sacré égo va! hihihi!!!

A mon sens, il est surtout plus sage de se taire plutôt que d’avancer des explications hâtives sur un ou deux cas. Comme je l'ai précisé, pour savoir si ton hypothèse est juste, il faut la tester un certains nombres de fois et si tu n’a plus ce « pouvoir » aujourd’hui, il aurait fallu qu’à cette époque que tu l’aies testée un certain nombre de fois.


Citation :
Pour vraiment bien comprendre cette joie intense de mort imminent, il faut l'avoir vécu et surtout en revenir pour le raconter. Aurais-tu vécu une NDE et/ou EMI car il y ce forum où tu trouveras plusieurs témoignages http://www.notre-experience.net/ Je n'ai rien vu sur le pseudo "Peaceful"....Aurais-tu écris sous un autre nom?

Je ne connaissais pas ce site. Les témoignages qui m’avaient intéressé à une époque sont désormais ici : http://www.effendi.info/NDE.html
Par définition, l’expérience de mort imminente ne veut pas dire que l’on meurt mais qu’on s’approche de la mort. Car jusqu'à preuve du contraire la mort, elle, est définitive, on n’en revient pas.
Pour répondre à ta question, je n’ai jamais ressenti le besoin d’apporter mon témoignage sur un forum. Il m’a suffit de lire sur le sujet pour m’apercevoir qu’il y a parfois d’étonnantes similarités avec mon expérience mais aussi que tout le monde ne s’accorde pas pour dire exactement la même chose. J’ai ainsi pu découvrir qu’il y a aussi des personnes qui la vivent très mal.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
christof



Nombre de messages : 161
Date d'inscription : 28/12/2008

MessageSujet: Re: La sexualité du Tao   Lun 16 Fév - 14:42

Lu Yi a écrit:
Pour le Qi, on peut dire qu'il existe des Qi plus ou moins subtils. La traduction de ce terme est "souffle", ce qui me semble plus juste que "énergie vitale".
Pour le Qi dans le corps, les chinois ont mis au point un système de mesure relativement fiable : le diagnostic à l'aide des pouls, de l'oscultation de la langue, de l'abdomen, d'une classification de symptômes et de sensation et douleurs...

Du taoïsme sont nées différentes "approches thérapeutiques" qui ont le vent en poupe maintenant même auprès des médecins "traditionels" (ex : acupuncture)

Ce qui est dérangeant pour nos esprit cartésien c'est que rien de tout ça n'est vraiment prouvable scientifiquement...
On se base donc sur la simple observation des résultats de ces thérapies mais on ne peut pas les modéliser.

Le danger est de croire à "n'importe quoi" et donc à "n'importe qui"...
L'effet placebo existe bel est bien, donc toute les techniques les plus bidons peuvent marcher une fois ou dix fois même ou cent !! (mais pas de suite)
généralement l'effet placebo marche à environ 30 % (pas sur tout !)
Si un guérrisseur bidon atteind disons 40 % : il est considéré comme un dieu, alors qu'il ne fait strictement rien !!

La notion d'équilibrer des énérgies qu'on ne peut mesurer ... est donc (un peu) un acte de foi. Surtout quand on sait que se sont des ermites perchés dans leurs montagnes qui nous ont transmis ces notions il y a 5000 ans !!
Des êtres bien inspirés ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lu Yi

avatar

Nombre de messages : 812
Age : 54
Localisation : Avignon France
Date d'inscription : 21/06/2007

MessageSujet: Re: La sexualité du Tao   Lun 16 Fév - 16:47

L'acupuncture obéit à des principes bien precis, même si ceux-ci peuvent sembler simplistes face aux techniques modernes. Comme je disais plus haut, le diagnostic est très pragmatique et efficace. Mais il est clair qu'on ne guérit pas de maladies graves avec l'acupuncture. L'acu améliore le terrain, la constitution de la personne.

L'effet placebo a toujours une influence, dans toutes les thérapies, mais quand le même traitement guérit les mêmes symptomes de millions de personnes, et ce depuis des siècles, il serait injuste de balayer d'un geste de la main un tel trésor.

L'acupunture marche aussi très bien chez l'animal (cheval, boeuf, chien, chat..). Est-ce encore un effet psychologique? pig Wink

_________________
Seule la vie mystique permet d'obtenir le Tao
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Peaceful



Nombre de messages : 25
Date d'inscription : 07/02/2009

MessageSujet: Re: La sexualité du Tao   Mar 17 Fév - 0:04

Bonjour.

Il faut savoir que de tout être vivant, souris, cochon, homme, etc… émane un champ électromagnétique qui peut être photographié alors si c’est cela l’ « aura » ! Laughing
Sinon, les explications théoriques et philosophiques chinoises sont issues de vieilles pratiques magiques ou religieuses à l’instar de la médecine chinoise qui se fonde sur la présence d’esprits, l’influence de 5 éléments, sa cosmologie et son astrologie. L’intérêt de cette médecine chinoise réside parfois dans de véritables découvertes empiriques comme l’acuponcture qui consiste en un relevé par essais/erreurs mais approximatif d’un certains nombres de trajets nerveux. Ainsi, par une stimulation transcutanée (ici une aiguille) on peut obtenir des effets réflexes de contractions musculaire mais également des effets antalgiques. Cependant, il faut savoir que les kinésithérapeutes utilisent des électrodes et font des soins antalgiques de la même façon. Il y a également dans la pharmacothérapie chinoise des choses intéressantes mais malheureusement les effets sont interprétés de manière à confirmer une conception de l’homme et du monde totalement confuse et abracadabrante. Je prend un autre exemple : le tai-chi-chuan, lui, tire son origine de mouvements gymniques et de danses rituelles pour combattre les démons ainsi que de la théorie de la circulation des énergies de la médecine chinoise. Attention à bien me lire, je ne dis pas que toutes ces techniques sont inefficaces mais que les explications fournies sur leurs effets ne sont pas rationnelles.
Et pour répondre au sujet de l’effet placebo, il marche également, et cela été confirmé, sur les animaux. Et pourquoi il n’y aurait pas d’effets subjectifs sur eux aussi ? Car ils ont un esprit et pensent aussi !
A ce propos, je vous livre une anecdote toute personnelle : il y a quelques années, j’avais une petite chienne qui était très anxieuse et qui parfois se mettait a tousser. Mais dès qu’elle commençait, elle avait bien du mal à s’arrêter. Ne sachant trop que faire mais connaissant l’effet placebo sur les animaux, je la pris près de moi et je me suis mis à exercer un petit rituel de tapotement sur tout son petit corps et cela avait pour effet de la calmer. Avec les années, elle avait placé une telle confiance de mon « pouvoir de guérison », dès qu’elle avait une crise ou qu’elle était malade, elle délaissait ma compagne pour venir vers moi pour se faire « soigner » par le rituel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Peaceful



Nombre de messages : 25
Date d'inscription : 07/02/2009

MessageSujet: Re: La sexualité du Tao   Mar 17 Fév - 0:12

Oups ! J’allais oublier, pour Christophe, il y a une page assez intéressante sur la sexualité, elle n’est pas écrite par un taoïste mais par un spécialiste français du tantrisme indien. C’est ici : http://www.danielodier.com/FRENCH/entree_f.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lu Yi

avatar

Nombre de messages : 812
Age : 54
Localisation : Avignon France
Date d'inscription : 21/06/2007

MessageSujet: Re: La sexualité du Tao   Mar 17 Fév - 8:43

Chère Peaceful

Votre interprétation me semble fantaisiste, et en tout cas non prouvée.

Un kiné n'offre pas la même action qu'un acupuncteur. Comment saurait-il qu'en agissant sur un point du pied on peut soigner un problème de vue ou des maux de tête? (par exemple)

De plus, dans la médecine chinoise, il n'a jamais été question de présence d'esprits ni d'astrologie.

Le Taichi chuan est issue de danses rituelles? Shocked Où avez-vous été pécher ça?? Vous vous fourvoyez totalement. Nous connaissons très bien l'origine et l'historique su Taichi, et j'ai moi-même étudié avec un descendant du fondateur.

Quant à l'effet placebo des animaux, il faudrait nous donner des références sérieuses aussi. J'ai fait des études universitaires de psychologie (dont une partie sur les animaux) et je n'ai rien vu de ce dont vous parlez.

_________________
Seule la vie mystique permet d'obtenir le Tao
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
christof



Nombre de messages : 161
Date d'inscription : 28/12/2008

MessageSujet: Re: La sexualité du Tao   Mar 17 Fév - 11:54

Bonjour Chers Foromeurs...

Cette discussion est particulièrement intéressante.

D'1 coté : yu li, digne observateur spirituel et héritier d'un vraie lignée traditionnel. Chez yu li : pas d'esbrouffe, uniquement la tradition.
Je jamais rencontré physiquement ce style de personnage qu'est : yu li. Par contre, j'en ai lu : Arnaud Desjardins par exemple.
La caractéristique de ces êtres : il véhiculent la tradition sans RIEN AJOUTER NI RIEN RETRANCHER. AVEC AUCUN OBJECTIF DE VOULOIR CONVAINCRE PAR LA SEULE RETHORIQUE (genre avocat).
Ceci étant si on ne connait pas du tout "la tradition" on peu confondre un lu yi et un guru quelconque, héritier de rien du tout et qui raconte des inepties teintées de traditionnel.

"La tradition" : il faut juste comprendre de l'intérieur ce que c'est. Ensuite on détecte tous les zozos ASSEZ facilement.

De l'autre coté nous avons un pragmatique : PACEFUL. FinalemenT pas si pragmatique que ça... disont un incrédule ou plutôt un "contradicteur compulsif" (joke paceful)
Ne pas confondre : le pragamatique se garde d'avancer des lieux communs

Ex :
- vouloir "démontrer" en 2 coups de cuillères à pot
- ne pas vérifier à la source son argumentation

"la" tradition...vaste programme. Il faut qq dizaines d'années pour comprendre vraiment ce que c'est.

Bref pour rester TAO, la voie du milieu serait quand mêm de chercher à comprendre le sens de la tradition pour pouvoir bien jeter aux orties les fadèses sectaires ou dérives quelconques.

Le christ nous as dit : "séparer le grain de l'ivraie".

Des personnages comme MANTAK CHIA peuvent poser problème, car bien qu'étant reconnu (mais par qui ??) comme maître taoïste, son enseignement de type "sensationnel" peut faire penser qu'il est plus en recherche de notoriété que d'être juste "canal".
Ceci étant perso : je ne puis m'avancer + sans conaître.
Inversemment ; si je vais voir les sites sur les "sectes" à propos de MChia, JE SAIS D'AVANCE CE QUE JE VAIS Y LIRE ! Donc je n'y vais pas.

Si on n'arrive pas à faire le distingo entre :
- le DALAI LAMA (par exemple) et
- le CHRIST DE MONTFAVET...

!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! !!!!!!!!!!!!!!!!! !!!!!!!!!!!!!!!!

Bref : si on range "la tradition" dans le même sac que "les croyances traditionnels" et que les "néo-croyances"...
On arrive à rien du tout.
ch
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
christof



Nombre de messages : 161
Date d'inscription : 28/12/2008

MessageSujet: Re: La sexualité du Tao   Mar 17 Fév - 12:34

Ceci étant,

Question au thérapeute.

"l'effet placebo" n'est-il pas au centr de la MTC.
L'e.p. tend à prouver que le corps s'harmonise.

merci
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
christof



Nombre de messages : 161
Date d'inscription : 28/12/2008

MessageSujet: Re: La sexualité du Tao   Mar 17 Fév - 16:07

Bonjour,

Voici d'ailleurs un "détecteur de gogo spirituel" :
Une définition d'un scientifique NICOLESCU BASARAB physicien-théoricien ex- chercheur cnrs. (on peut trouver aussi dans les livre de réné guénon où d'autres)

"Dans une première acception, familière et usuelle, le mot « tradition » signifie(...)coutume, habitude
ex : tradition académique, tradition newtonnienne...
Dans la science, la « tradition » représente une tentative de momification, de préservation à tout prix d'une certaine théorie. La science est par essence anti-traditionnelle, car elle concerne la recherche de l'inconnu, l'invention, sous la pression des faits expérimentaux, de théories nouvelles (...)

Dans une deuxième acception, la Tradition signifie « L'ENSEMBLE DES DOCTRINES ET PRATIQUES RELIGIEUSES OU MORALES TRANSMISES DE SIECLES EN SIECLES, ORIGINELLEMENT PAR LA PAROLE OU L'EXEMPLE » et aussi « L'ENSEMBLE DES INFORMATIONS PLUS OU MOINS LEGENDAIRES, RELATIVES AU PASSE, TRANSMISES D'ABORD ORALEMENT DE GENERATION EN GENERATION »
Cela englobe : chrétienne, juive, islamique bouddiste, soufie etc...

La Tradition concerne donc essentiellement la transmission d'un ensemble de connaissance sur l'évolution spirituelle de l'homme, sur sa position dans les différents « mondes » sur sa relation avec les différents « cosmos ».
[i]Cet ensemble de connaissances et ainsi inévitablement invariant
stable, permanent, malgré la multiplicité des formes assumées dans sa transmission, et malgré les distortions introduites par le temps et l'histoire
[/i].

Les connaissances traditionnelles s'inscrivent dans les temps imémoriaux, mais il serait vain de rechercher une « source » dans la tradition. Dans ses racines profondes, la Tradition peut-être concue en dehors de l'espace(géographique) et du temps (historique). Elle es éternellment présente, ici et maintenant, dans chaque homme, dans un continuel jaillissement. La « source » de la tradition ne peut-être que métaphysique."



Il faut donc bucher pas mal pour commencer à comprendre déjà l'essence de LA Tradition et ensuite pouvoir faire le distingo entre une "approche traditionnelle" et "les spiritualités sirupeuses".
Car si la tradition sommeil dans chaque être humain : très peu atteignent l'éveil. De plus un -être non-éveillé, n'est pas en capacité de comprendre ce qu' un être est éveillé !

"étroit et resséré est le chemin..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Peaceful



Nombre de messages : 25
Date d'inscription : 07/02/2009

MessageSujet: Re: La sexualité du Tao   Mar 17 Fév - 23:09

Lu Yi

Citation :
Chère Peaceful

Votre interprétation me semble fantaisiste, et en tout cas non prouvée.

Aucun problème, Lu Yi, contrairement à certains sur ce forum, je n’avance rien à légère, aussi je vous livrerai les sources qui vous permettront de vérifier.


Citation :
Un kiné n'offre pas la même action qu'un acupuncteur. Comment saurait-il qu'en agissant sur un point du pied on peut soigner un problème de vue ou des maux de tête? (par exemple)

Quand même, un peu de raison! Qu’il y ait des douleurs projetées et des voies réflexes, c’est d’accord. Mais de là à dire qu’en agissant sur le pied on peut soigner une migraine ! C’est du même tonneau que l’auriculothérapie qui serait sensée soigner tous les organes du corps parce que l’oreille humaine ressemble à un fétus humain!


Citation :
De plus, dans la médecine chinoise, il n'a jamais été question de présence d'esprits ni d'astrologie.

Le Taichi chuan est issue de danses rituelles? Où avez-vous été pécher ça?? Vous vous fourvoyez totalement. Nous connaissons très bien l'origine et l'historique su Taichi, et j'ai moi-même étudié avec un descendant du fondateur.

Vous avez ici une conférence très intéressante sur le site de la Cité des Sciences et de l’Industrie par Catherine Despeux, spécialiste des civilisations orientales et de l’histoire de la médecine chinoise : http://www.cite-sciences.fr/francais/ala_cite/college/v2/html/2005_2006/conferences/conference_205.htm

Et dans les questions qui font suite à sa conférence, elle retrace également la naissance du tai chi chuan.



Citation :
Quant à l'effet placebo des animaux, il faudrait nous donner des références sérieuses aussi. J'ai fait des études universitaires de psychologie (dont une partie sur les animaux) et je n'ai rien vu de ce dont vous parlez.



Pour ce qui est de l’effet placebo sur les animaux et les bébés, voir sur le site de l’université de rennes cette page de Patrick Lemoine http://www.med.univ-rennes1.fr/etud/pharmaco/placebo.htm

Il est psychiatre et chef de service à Lyon où il se charge du problème de la surconsommation des médicaments psychotropes en France et a écrit un livre assez complet sur le sujet : « Le mystère du placebo » chez Odile Jacob.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lu Yi

avatar

Nombre de messages : 812
Age : 54
Localisation : Avignon France
Date d'inscription : 21/06/2007

MessageSujet: Re: La sexualité du Tao   Mer 18 Fév - 13:17

Citation :
Qu’il y ait des douleurs projetées et des voies réflexes, c’est d’accord. Mais de là à dire qu’en agissant sur le pied on peut soigner une migraine !
Ben oui, et cela est vérifiable des millions de fois. J'ai souvent soulagé des migraineux comme cela, alors que la médecine a échoué et laisse ces patients dans la souffrance.

N'oubliez pas qu'un milliard de personnes se soignent avec la MTC.

Il est possible que les voies reflexes et nerveuses aient une action, mais cette explication est insuffisante. Il faut étudier les principes de la médecine chinoise pour comprendre (3 à 5 ans d'étude).

_________________
Seule la vie mystique permet d'obtenir le Tao
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lu Yi

avatar

Nombre de messages : 812
Age : 54
Localisation : Avignon France
Date d'inscription : 21/06/2007

MessageSujet: Re: La sexualité du Tao   Mer 18 Fév - 13:23

Citation :
Et dans les questions qui font suite à sa conférence, elle retrace également la naissance du tai chi chuan.

Mme Despeux, dans le cadre de cette conférence, répond à une question. Sa réponse est sommaire, et il est dommage qu'elle fasse un amalgame entre des pratiques de Gi gong, de Taiji chuan et de rituels chamaniques.
La réalité historique est toute autre.

Pour s'en tenir qu'au Taichi chuan, on peut discerner deux lignées, une légendaire et l'autre historique qui est bien connue de nos jours grace aux chercheurs et historiens chinois.

Si vous désirez en savoir plus, ouvrez un nouveau sujet, car on s'écarte du sujet de la sexualité du tao là.

_________________
Seule la vie mystique permet d'obtenir le Tao
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lu Yi

avatar

Nombre de messages : 812
Age : 54
Localisation : Avignon France
Date d'inscription : 21/06/2007

MessageSujet: Re: La sexualité du Tao   Mer 18 Fév - 13:35

Peaceful a écrit:
Il est psychiatre et chef de service à Lyon où il se charge du problème de la surconsommation des médicaments psychotropes en France et a écrit un livre assez complet sur le sujet : « Le mystère du placebo » chez Odile Jacob.
Sur cette page, on ne trouve qu'une ligne concernant les animaux:

Citation :
Le placebo est efficace chez l'animal domestique (conditionnement, modification de la relation maître-animal)

On est loin d'une étude scientifique publiée! Laughing

En plus il confond effet placebo et conditionnement (Réflexologie de Pavlov) ! S'il est vraiment psychiatre c'est grave.

Mais son combat est juste si son but est de donner moins de médicaments (souvent le seul remède de ses pauvres psychiatres) à ses patients, et d'arrêter d'enrichir abusement les laboratoires pharmaceutiques.

_________________
Seule la vie mystique permet d'obtenir le Tao
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Peaceful



Nombre de messages : 25
Date d'inscription : 07/02/2009

MessageSujet: Re: La sexualité du Tao   Mer 18 Fév - 23:54

Lu Yi a écrit:
Sur cette page, on ne trouve qu'une ligne concernant les animaux:

Citation :
Le placebo est efficace chez l'animal domestique (conditionnement, modification de la relation maître-animal)

On est loin d'une étude scientifique publiée! Laughing

En plus il confond effet placebo et conditionnement (Réflexologie de Pavlov) ! S'il est vraiment psychiatre c'est grave.

Mais son combat est juste si son but est de donner moins de médicaments (souvent le seul remède de ses pauvres psychiatres) à ses patients, et d'arrêter d'enrichir abusement les laboratoires pharmaceutiques.


Non, dans la phrase sur le site, il faut comprendre que l’effet placebo est explicable par la relation et/ou par le conditionnement.
Il l'explique au sujet de la pratique vétérinaire dans « Le mystère du placebo » (Page 22) : « que fais un praticien si certaines génisses rétives refusent de donner du lait lors des premières traites ? Il leur injecte de l’ocytocine, hormone qui déclenche l’expulsion du liquide. Au bout de 2 ou 3 injections, il suffit de légèrement piquer l’animal du bout de l’aiguille pour obtenir le même effet. »
Un peu plus loin, il évoque l’influence de la relation : « les vétérinaires, notamment en pratique canine savent tous parfaitement que l’eczéma du chien est souvent amélioré par des médicaments anodins, à partir du moment où les propriétaires participent bien au traitement, sont rassurés et , du coup, changent d’attitude. » Et, bien entendu, l’effet placebo peut être causé par l’association de la relation et du conditionnement, c’est d’ailleurs l’exemple que je vous ai exposé personnellement.
Mais le coté fascinant du placebo, c’est qu’il marche également chez les humains même si on leur annonce qu’il s’agit d’un placebo !
Mais c’est sans doute inutile que je m’étende sur le sujet car depuis un moment votre attitude défensive et réactive me donne la forte impression que tout ce que je dis remet trop en cause vos conceptions ainsi que votre perception du monde pour qu’elles vous soient acceptables ( dissonance cognitive) . Vous critiquez acerbement : le psychiatre ne fait pas la différence entre le placebo et le réflexe pavlovien et alors que vous disiez dans un message précèdent que Catherine Despeux « est une bonne référence » dès qu’elle contredit vos conceptions sur la médecine chinoise ou qu’elle parle du tai chi chuan, elle à tout faux ! La conclusion que j'en tire c'est que quelques soient les preuves que l’on vous apportera, je pense que vous resterez enferrer dans votre idéologie. Vous voulez continuer à croire à la magie ? Si cela vous rend heureux, pourquoi pas?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
christof



Nombre de messages : 161
Date d'inscription : 28/12/2008

MessageSujet: Re: La sexualité du Tao   Jeu 19 Fév - 0:31

Bonsoir,

Je pense pour pour donner un avis "éclairé" il faut être vraiment "spécialisé" dans le domaine.
Je crois peaceful que tu ressembles trop à "l'agumenteur compulsif" qui part du principe que son avis ne peut-être que le bon, et qu'avec 2 ou 3 arguments tu apportes des preuves incontestables.

J'ai visionné attentivement c.dupreux. Il est clair qu'en tant que scientifique, elle donne (et ne peut donner en public !) une explication (la seule observable par notre esprit cartésien) historique de l'évolution de la mtc.
Evidement tout se combine bien la cosmogonie du départ : la terre plate le ciel vouté etc. etc etc, les rituels chamaniques qui imprègnent aussi les fondements etc.
Certes. Mais elle à aussi écrit aussi d'autres livres. A consulter.
De + à la fin de son exposé, la scientifique attire notre attention sur le fait qu'une vision du monde aux postulats empirique "nous apprend qq chose"
nous ouvre vers une autre visions du monde etc.
Il ne faut pas inverser les rôles : c'est au rationnaliste à ouvrir son esprit par a lu yi qui à la double compétence thérapeutique :mtc et allopathie et la double culture : orient/occident !!
Pour ce qui est du taiji qan il faudrait pouvoir comparer les recherche de schinois sur le sujet car en effet pour le coup C. dupreux à été succinte sur ce sujet. De plus son avis est peut être une interprétation personnelle.
A voir.
Quand c.dupreux nous invite à prendre à considération une culture aux postulats empiriques, elle fait référence en fait à "LA Tradition"...
La scientifique nous invite à casser nos cadres de référence et à nous poser des questions irrationnelles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lu Yi

avatar

Nombre de messages : 812
Age : 54
Localisation : Avignon France
Date d'inscription : 21/06/2007

MessageSujet: Re: La sexualité du Tao   Jeu 19 Fév - 10:42

Citation :
qu’elle contredit vos conceptions sur la médecine chinoise ou qu’elle parle du tai chi chuan, elle à tout faux ! La conclusion que j'en tire c'est que quelques soient les preuves que l’on vous apportera, je pense que vous resterez enferrer dans votre idéologie. Vous voulez continuer à croire à la magie ? Si cela vous rend heureux, pourquoi pas?
Vous m'avez mal lu, je n'ai pas dit pas ça.

Mme Despeux écrit de bons livres bien documentés car elle est une intellectuelle et sinologue. Mais elle n'est pas un médecin traditionnel chinois, et encore moins une mystique taoiste.

C'est vous qui essayez d'expliquer l'acupuncture avec l'effet placebo et le taichi avec la magie. Il n'y a absolument rien de magique dans le Taichi chuan. Je voulais vous conseiller un excellent livre sur l'historique du taichi fait par des spécialistes et historiens chinois, mais il n'est plus édité en français, dommage.

Pour résumer, au départ le Taiji chuan est un art martial transmis dans une même famille. A partir du début du 20e siècle, sa pratique s'est modifié pour en faire un art de santé, mais le style martial est encore pratiqué en Chine et partout dans le monde.

En france, sa pratique est réglementée et reconnue. J'ai moi-même passé le diplome d'état de professeur d'arts martiaux internes chinois il y a plus de dix ans. Et croyez-moi, dans ce cadre, il est impossible d'enseigner la magie.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Tai-chi-chuan
http://www.ffwushu.fr/

_________________
Seule la vie mystique permet d'obtenir le Tao
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
doris

avatar

Nombre de messages : 454
Localisation : CANADA
Date d'inscription : 28/01/2008

MessageSujet: Re: La sexualité du Tao   Jeu 19 Fév - 22:19

En 1999 alors que je travaillais et que je pouvais payer des cours de Tai Chi on m'avait recommandé le livre Tài-Ji Quan - l'Enseighement de Li Guàng-hua des Édition Le Courrier du Livre par Jean Gortais. Il m'arrive encore de le consulter à l'occasion...hihihi!!! Il est encore disponible sur le marché.

http://images.google.com/imgres?imgurl=http://www.tai-chi-laval.com/BIBLIOTHEQUE/image/illustr/chikung.png&imgrefurl=http://www.tai-chi-laval.com/enseignement-tai-chi-chuan-laval.php&usg=__LOlxIrbv_A70BJbJ_4RQEmiBWZs=&h=403&w=504&sz=28&hl=fr&start=13&tbnid=Of2lBg3a2vxK3M:&tbnh=104&tbnw=130&prev=/images%3Fq%3DTai-ji%2BQuan%2BJean%2Bgortais%26hl%3Dfr

Et voici le livre qui m'avait été offert juste avant par un ami avec qui j'ai pris les cours par la suite...hihihi!!!

Le livre s'intitule "Dynamique interne du Tai Chi (Circulation de l'énergie dans le corps en mouvement) des Éditions Guy Trédaniel et écrit par Mantak Chia & Juan Li


Voici le lien pour en connaître plus sur Mantak Chia:


http://www.editions-tredaniel.com/mantak-chia-auteur-114.html

Les connaissez-vous ? Merci
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Peaceful



Nombre de messages : 25
Date d'inscription : 07/02/2009

MessageSujet: Re: La sexualité du Tao   Ven 20 Fév - 1:25

Christophe


Citation :
Je crois peaceful que tu ressembles trop à "l'agumenteur compulsif" qui part du principe que son avis ne peut-être que le bon, et qu'avec 2 ou 3 arguments tu apportes des preuves incontestables.

Seulement 2 ou 3 arguments ? C’est bien mal me connaître.
Et je ne suis pas compulsif, car je considère qu’il est inutile d’argumenter avec ceux qui ne veulent rien entendre.


Citation :
J'ai visionné attentivement c.dupreux. Il est clair qu'en tant que scientifique, elle donne (et ne peut donner en public !) une explication (la seule observable par notre esprit cartésien) historique de l'évolution de la mtc.
Evidement tout se combine bien la cosmogonie du départ : la terre plate le ciel vouté etc. etc etc, les rituels chamaniques qui imprègnent aussi les fondements etc.
Certes. Mais elle à aussi écrit aussi d'autres livres. A consulter.

Ce passage laisse entrevoir qu’elle tiendrait des discours différents sur l’histoire de la médecine chinoise. A préciser.

Citation :
De + à la fin de son exposé, la scientifique attire notre attention sur le fait qu'une vision du monde aux postulats empirique "nous apprend qq chose"
nous ouvre vers une autre visions du monde etc.
Il ne faut pas inverser les rôles : c'est au rationnaliste à ouvrir son esprit par a lu yi qui à la double compétence thérapeutique :mtc et allopathie et la double culture : orient/occident !!
Pour ce qui est du taiji qan il faudrait pouvoir comparer les recherche de schinois sur le sujet car en effet pour le coup C. dupreux à été succinte sur ce sujet. De plus son avis est peut être une interprétation personnelle.
A voir.
Quand c.dupreux nous invite à prendre à considération une culture aux postulats empiriques, elle fait référence en fait à "LA Tradition"...
La scientifique nous invite à casser nos cadres de référence et à nous poser des questions irrationnelles.

Je m’inscris tout à fait dans cette démarche anthropologique. Mais avoir l’esprit ouvert n’implique pas de l’avoir ouvert à toutes sottises. Ce « poser des questions irrationnelles » ? Personnellement, je ne suis pas un adepte des koans zen, ou de la confusion mentale.


Lu Yi

Citation :
Vous m'avez mal lu, je n'ai pas dit pas ça.

Mme Despeux écrit de bons livres bien documentés car elle est une intellectuelle et sinologue. Mais elle n'est pas un médecin traditionnel chinois, et encore moins une mystique taoiste.

Catherine Despeux laisse clairement entendre que les conceptions philosophiques comme la circulation de l’énergie sont aujourd’hui considérées comme obsolètes dans la médecine chinoise d’aujourd’hui.
Elle explique qu’avant, deux patients ayant la même affection comme le diabète ou le cancer auraient été traité de manière totalement différente à cause cette interprétation de la maladie.
Qu’est-ce que le médecin traditionnel mystique chinois répond ?


Citation :
C'est vous qui essayez d'expliquer l'acupuncture avec l'effet placebo et le taichi avec la magie. Il n'y a absolument rien de magique dans le Taichi chuan. Je voulais vous conseiller un excellent livre sur l'historique du taichi fait par des spécialistes et historiens chinois, mais il n'est plus édité en français, dommage.

Relisez-moi et vous verrez que je n’ai pas dit que l’ensemble de l’acupuncture relevait de l’effet placebo.
Mais quand vous me dites que vous soignez des migraines à distance en agissant sur le pied, ça me fait sourire. D’autant que les migraines sont précisément les affections les mieux traitées par les placebos, l’efficacité est de 40% !
Comparez donc ces résultats avec les vôtres et vous verrez que vous pourrez agir encore à plus grande distance en conversant simplement avec le patient au téléphone.




Citation :
Pour résumer, au départ le Taiji chuan est un art martial transmis dans une même famille. A partir du début du 20e siècle, sa pratique s'est modifié pour en faire un art de santé, mais le style martial est encore pratiqué en Chine et partout dans le monde.

En france, sa pratique est réglementée et reconnue. J'ai moi-même passé le diplome d'état de professeur d'arts martiaux internes chinois il y a plus de dix ans. Et croyez-moi, dans ce cadre, il est impossible d'enseigner la magie.

Ok. mais vous savez, c’est surtout à titre d’exemple que j’ai cité le tai-chi.
Ses origines semblent plutôt controversées. Mais qu’importe, pour l’avoir pratiqué rien qu’une fois, j’ai ressenti cette technique psycho-corporelle comme efficace.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
christof



Nombre de messages : 161
Date d'inscription : 28/12/2008

MessageSujet: Re: La sexualité du Tao   Ven 20 Fév - 8:43

[quote="Peaceful"]
Citation :

La scientifique nous invite à casser nos cadres de référence et à nous poser des questions irrationnelles.
Je m’inscris tout à fait dans cette démarche anthropologique. Mais avoir l’esprit ouvert n’implique pas de l’avoir ouvert à toutes sottises. Ce « poser des questions irrationnelles » ? Personnellement, je ne suis pas un adepte des koans zen, ou de la confusion mentale.
quote]

Se poser des questions irrationnelles ne veut pas dire du tout (à mon sens) être ouvert à toutes sottises.

Voilà comment j'appréhende le dossier "sottiste" :

1°) Est-ce que ma culture (en général) condamne avant toute forme de procès l'accusé SOTTISE à la peine maximale ?
2°) Me penchant tout de même sur le dossier, ne fais-je en fait qu'une instruction "à charge".
3°) Me moque-je de la recherche de la vérité et dans mes théses, et vais-je juste me pencher sur la réthorique de mon avis ?
4°) Prends-je en considération les avis d'experts des 2 parties...
5°) Considèrege la science comme un bloc d'expérimentation monolite et infaillible où tous les scientifiques vont EXACTEMENT dans le même sens amenant pierre sur pierre dans une construction magnifique et inébranlable et ceci dans tous les domaines et surtout dans toutes sciences commençant par PSY... ?
6°) Condamnge aussi l'ensemble de la communauté scientifique qui ose avoir une quelconque "foi" (EINSTEIN...) en rayant de facto leurs avis
sur la question sous pretexte que ces scientifiques ne suive pas "la ligne du parti" (postulats).
etc.

Bref, après un petit examen de conscience personnelle, je fais rentrer M. Sottise, et je l'écoute longuement bien que ce qu'il dit me semble, à moi, irrationnel, c'est à dire : "hors de mon champ de conscience, à l'instant T".

ch
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lu Yi

avatar

Nombre de messages : 812
Age : 54
Localisation : Avignon France
Date d'inscription : 21/06/2007

MessageSujet: Re: La sexualité du Tao   Ven 20 Fév - 9:05

Citation :
Catherine Despeux laisse clairement entendre que les conceptions philosophiques comme la circulation de l’énergie sont aujourd’hui considérées comme obsolètes dans la médecine chinoise d’aujourd’hui.
Elle explique qu’avant, deux patients ayant la même affection comme le diabète ou le cancer auraient été traité de manière totalement différente à cause cette interprétation de la maladie.
Qu’est-ce que le médecin traditionnel mystique chinois répond ?
Je n'ai pas entendu dans cette video qu'elle pensait que c'était obsolète.

La médecine traditionnelle chinoise n'a rien mystique, elle très pragmatique au contraire.

Il est inutile de continuer cette discussion stérile. Pour comprendre comment fonctionne la MTC, il est nécessaire de l'étudier à travers un cursus reconnu, avec un esprit ouvert et avec bienveillance.

_________________
Seule la vie mystique permet d'obtenir le Tao
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Peaceful



Nombre de messages : 25
Date d'inscription : 07/02/2009

MessageSujet: Re: La sexualité du Tao   Ven 20 Fév - 22:41

Christophe

Citation :
Se poser des questions irrationnelles ne veut pas dire du tout (à mon sens) être ouvert à toutes sottises.

Me dire ce que ce n’est pas ne me dit pas ce que c’est.


Citation :
Voilà comment j'appréhende le dossier "sottiste" :

1°) Est-ce que ma culture (en général) condamne avant toute forme de procès l'accusé SOTTISE à la peine maximale ?
2°) Me penchant tout de même sur le dossier, ne fais-je en fait qu'une instruction "à charge".
3°) Me moque-je de la recherche de la vérité et dans mes théses, et vais-je juste me pencher sur la réthorique de mon avis ?
4°) Prends-je en considération les avis d'experts des 2 parties...
5°) Considèrege la science comme un bloc d'expérimentation monolite et infaillible où tous les scientifiques vont EXACTEMENT dans le même sens amenant pierre sur pierre dans une construction magnifique et inébranlable et ceci dans tous les domaines et surtout dans toutes sciences commençant par PSY... ?
6°) Condamnge aussi l'ensemble de la communauté scientifique qui ose avoir une quelconque "foi" (EINSTEIN...) en rayant de facto leurs avis
sur la question sous pretexte que ces scientifiques ne suive pas "la ligne du parti" (postulats).
etc.



Bref, après un petit examen de conscience personnelle, je fais rentrer M. Sottise, et je l'écoute longuement bien que ce qu'il dit me semble, à moi, irrationnel, c'est à dire : "hors de mon champ de conscience, à l'instant T".

Hum ! Hors de « mon champ de conscience » c’est l’inconscience. Et le seul moyen de découvrir si ce qui te parait irrationnel, l’est ou ne l’est pas, c’est l’exercice de ta raison. On a tous peu ou prou des préjugés ou des croyances non fondées. Il en est ainsi d’Einstein qui n’était pas le croyant que l’on dit. Wink
http://atheisme.free.fr/Citations/Einstein.htm


Lu Yi

Citation :
Je n'ai pas entendu dans cette video qu'elle pensait que c'était obsolète.


Dans sa réponse à la question relative à l’apport de la médecine chinoise à la médecine occidentale, elle dit « La médecine chinoise traditionnelle est devenue à bien des égards similaire à la médecine occidentale […] le point de vue traditionnel ne fonctionne pas du tout de la façon dont on essaie de fonctionner maintenant en Chine contemporaine.



Citation :
La médecine traditionnelle chinoise n'a rien mystique, elle très pragmatique au contraire.

Le pragmatisme n’est pas le rationalisme et de fait, il peut virer dans l’irrationnel.



Citation :
Il est inutile de continuer cette discussion stérile. Pour comprendre comment fonctionne la MTC, il est nécessaire de l'étudier à travers un cursus reconnu, avec un esprit ouvert et avec bienveillance.

Je prends acte que vous ne souhaitez plus converser avec moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Blanche



Nombre de messages : 68
Date d'inscription : 15/01/2009

MessageSujet: Re: La sexualité du Tao   Sam 21 Fév - 6:53

Et bien mes chers amis, restons dans la concorde et dans l'amitié cheers tous vos posts sont passionnants. Nous pouvons avoir des vues qui diffèrent, dans le respect, dans la tolérance flower

Je dirais perso que pour moi , Lu Yi est un homme d'une grande gentillesse, fort intelligent, et qui connait bien plus de choses qu'il ne veut bien le dire. Parce que d'une nature discrète , ou pudique (moi par exemple je suis très pudique), alors je comprends, et rationnel, juste comme on pourrait dire.

Quant à l'acupuncture, je souhaite vous témoigner de certaines choses : j'ai mon médecin qui est généraliste comme tout médecin généraliste, et il a ajouté à son doctorat acupuncture, + homéopathie. Càd 16 ans d'études après le bac quand même. Diplomé dans ces trois branches bien sûr. il a la soixantaine et possède une expérience importante. Déjà ce n'est pas un rigolo.

Et durant plusieurs années il m'a soignée voire guérie de maux divers, et il m'a également sauvé la vie. C'est sérieux. Je faisais un empoisonnement du sang et je vomissais absolument tout, même l'eau. J'étais en train de mourir et je vomissais partout, chez mes amis, sur l'autoroute, ça sortait tout seul et je ne pouvais plus ni manger ni m'hydrater. Cet empoisonnement était dû à un traitement alopathique (médicaments classiques) suite à une maladie. Je suis en effet très sensible aux médicaments chimiques .
j'avais vu des spécialistes mais rien n'y a fait. J'avais fait des tests sanguins et autres mais ils n'ont rien vu. Je ne saurais dire.

Et lui ce médecin m'a piquée en acupuncture pendant 2 h 30. Il a eu peur en me voyant, en me tatant simplement le poul. Il m'a piquée et je n'ai plus jamais revomi. En fait il a guéri mon empoisonnement du sang en une seule séance.

Ensuite j'avais la nuit des crises très violentes du nefs crural et du nerf sciatique (situés presque au même endroit au bas du dos). La douleur horrible. Même une nuit j'ai été complètement paralysée; ça me descendait jusqu'aux genoux et j'avais si mal que je ne pouvais pas me tourner dans le lit ni me lever c'était trop douloureux . Chaque nuit je criais ma douleur car ça me réveillait.

Alors en trois séances il m'a guérie il y a des années en arrière. Je ne dis pas qu'il m'a seulement soulagée, je dis qu'il m'a guérie et ça fait presque dix ans. Trois séances d'acupuncture et j'ai été guérie pour dix ans. Aucun kiné ne peut faire une telle chose. Les kinés ont un rôle un peu différent et font beaucoup de bien mais la différence est quand même là.

Ensuite (excusez-moi pour la longueur du message mais je témoigne quand même) comme je dactylographie sur un clavier par mon métier, j'avais les mains qui faisaient des kystes et le nerf qui va de la paume de la main au coude qui commençait à me faire souffrir sérieusement. Des amies autour de moi ont dû se faire opérer et sans résultats probants : ils ouvrent la main et tirent sur le nerf et trois mois d'arrêt sans pouvoir bien utiliser la main. De la souffrance.

Il m'a piquée la main et le bras deux fois. Les kystes au poignet ne sont plus jamais revenus et je n'ai plus jamais eu de souci.

Sans parler d'un autre événement : après ma maladie et l'empoisonnement du sang dû aux médicaments, j'ai pris en 3 mois et demi 27 kilos à cause des médicaments (ces médicaments m'ont été indispensables mais pas les effets secondaires). J'étais très grosse et j'en souffrais beaucoup à tous points de vue. je marchais difficilement en plus et mes genoux craquaient, pas habitués à porter un tel poid.

Avec ce médecin, nous avons mis un régime en place il y a quelques années et je l'avais commencé en mars . Je mangeais très bien et ne me privais de rien. J'allais le voir chaque mois, il me piquait et j'avais un traitement homéopathique en parallèle (jamais aucun médicament, il n'en donne pas ou rarement en tout cas pas à moi).
En mars j'ai débuté le régime je pesais 84 kilos pour 1,62 mètre. En août de la même année évidemment je pesais 57 kilos et j'étais magnifique et toute mince mais en plus musclée et avec les formes là où il faut ! je déteste le sport mais c'est ce qui s'est produit.

Ensuite, cet acupuncteur médecin généraliste homéopathe , il faut savoir qu'il fait grandir les enfants. Càd qu'il prend en charge les personnes destinées à être des nains. Nous savons l'histoire des hormones de croissance. Lui il n'en a pas besoin. Le nanisme c'est quand les cartilages cessent de se développer, alors on reste à la même taille et on devient un nain en étant adulte càd on est déformé.

Lui, il prend les enfants (à condition qu'ils n'aient pas terminé leur croissance), et les pique chaque mois afin que le cartilage continue son développement et les os également et tout le corps.
Une fillette de 13 ans faisait 1,38 mètre et était destinée au nanisme, elle s'était arrêtée de grandir. Il l'a consultée jusqu'à l'âge de 19 ans en la piquant en acupuncture. A 19 ans, elle mesurait 1,65 mètre.

Monsieur Tam qui est mon maître bien-aimé était originellement acupuncteur. Il a sauvé beaucoup de vies . Même quand il était enfermé prisonnier dans ces camps du viet-nam lors de la guerre (il a 85 ans), il piquait ses compagnons avec des fils qu'il avait arraché de fils électriques sous le nez des goéliers, pour soulager autrui.

Blanche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lu Yi

avatar

Nombre de messages : 812
Age : 54
Localisation : Avignon France
Date d'inscription : 21/06/2007

MessageSujet: Re: La sexualité du Tao   Sam 21 Fév - 11:07

Peaceful a écrit:
Dans sa réponse à la question relative à l’apport de la médecine chinoise à la médecine occidentale, elle dit « La médecine chinoise traditionnelle est devenue à bien des égards similaire à la médecine occidentale […] le point de vue traditionnel ne fonctionne pas du tout de la façon dont on essaie de fonctionner maintenant en Chine contemporaine.
Oui, c'est vrai. Comme toute chose, la MTC a évolué, et c'est tant mieux. La MTC n'est pas si traditionnelle finalement. Avant la révolution culturelle, il existait de nombreuses écoles avec différentes théories. Le communisme a fait son (triste) travail de purification, et après avoir détruits les temples et monastères, massacrés des millions de gens dont les religieux (ses), il a aussi épuré la MTC pour n'en faire d'une seule école bien cadrée et dont la moindre influence "magique" a été éradiquée.

Citation :
Je prends acte que vous ne souhaitez plus converser avec moi.
Sur ce sujet uniquement.
Ce qui m'interesse dans ce forum c'est l'aspect mystique, philosophique et expérimental du taoïsme.

_________________
Seule la vie mystique permet d'obtenir le Tao
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Peaceful



Nombre de messages : 25
Date d'inscription : 07/02/2009

MessageSujet: Re: La sexualité du Tao   Sam 21 Fév - 23:52

Bon, les choses sont plus claires. Pour ce qui me concerne, si je suis intervenu dans la discussion : « La sexualité du tao », c’était afin de voir s’il y avait des correspondance avec ma propre vision de la sexualité et de l’amour. Mais je n’ai pas beaucoup appris sur ce sujet et la conversation a dérivé sur d’autres choses.
Ce n’est pas grave, je poursuis ma route et souhaite à tous ceux avec qui j’ai conversé, tout le meilleur possible.

Peaceful.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Blanche



Nombre de messages : 68
Date d'inscription : 15/01/2009

MessageSujet: Re: La sexualité du Tao   Dim 22 Fév - 6:52

Bonjour Peaceful,

Certes, la conversation a dévié. Peut-être avions-nous épuisé le sujet ou bien plutôt, chacun souhaite préserver sa pudeur.

Ca se passe souvent comme ça , quel que soit le forum : dès qu'on parle de cul, beaucoup participent. Dès qu'on n'en parle plus, beaucoup disparaissent.

Blanche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La sexualité du Tao   

Revenir en haut Aller en bas
 
La sexualité du Tao
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tao Te King :: Forum libre 道德經-
Sauter vers: