Tao Te King

Le Classique de la Voie et de la Vertu
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 La sexualité du Tao

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
christof



Nombre de messages : 161
Date d'inscription : 28/12/2008

MessageSujet: Re: La sexualité du Tao   Mar 10 Fév - 8:08

[/quote]
Contrôler son désir pour « Réparer le cerveau », voila une idée farfelue qui doit bien faire marrer les neurochirurgiens ![/quote]

Hello PACEFUL : quel joli nom !

Le problème dans la vie est de segmenter l'information pour ce faire une idée de + en + précise de la réalité.

Ainsi "réparer le cerveau" est une conception taoïste "d'une certaine école" pour aller vers l'éveil.
La majorité des traditions nous enseignent qu'on est ignorant. "réparer le cerveau" est donc le fondement de toute spiritualité... ou suivant notre vision des choses : de toutes croyances !! Au choix.

Ces techniques d'ascèses datent de plusieurs millénaires : le retour de l'énergie (sexuelle ou autre) vers disons "la conscience".
Que des charlatants répriment la beauté philosophique de ces techniques
pour les détourner vers "plus de force, plus de pouvoir, plus de sexe etc"
n'est pas nouveau.
A une époque dans notre beau pays on brulait les bibles et les gens avec !
Est-ce ça la preuve de la non-existence de Dieu ? Ou plus simplement que le cerveau de l'homme à vraiment besoin d'être réparé ?!!!!!!!

Donc : croyance, certitude, philosophie, charlatanisme ? Ce n'est qu'un choix personnel.
La science est-elle aussi en avance que ça sur les grands maîtres ? Je ne sais pas.

Bref, ce sont des techniques d'ascèse, des pratiques quotidiennes avec des "protocoles" trés précis réservé à la transmission de maître à disciple (le maître ayant atteind lui-même l'éveil bien sûr !). Autant dire qu'il est quaziment impossible d'en faire la pratique dans notre monde occidental.
Donc je rigole bien de toutes les "dérives sectaires" ou une éspèce de gourou domine ses sujets a l'aide de quelques concepts "traditionnels" frelatés.

Voilà, mais dérrière mes propos, il y à surtout beaucoup d'interrogations.
Car je ne sais rien.

ch
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olivier

avatar

Nombre de messages : 800
Age : 54
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 16/11/2008

MessageSujet: Re: La sexualité du Tao   Mar 10 Fév - 14:23

Peaceful a écrit:


Je suis plutôt d’avis qu’il ne faut ne rien diviniser du tout.

Bonjour Peaceful,

Je suis physicien, et je suis d'accord avec toi sur le fait qu'il ne faille pas diviniser a tout và. Pour moi (mais je peux me tromper). Il n'y a nul part de vieux barbu qui se cache dans l'Univers (à part peut-être le père Fourra). Mais je suis obligé de constater que l'ensemble de l'Univers est vivant, planètes, étoiles et vide, surtout le vide, qui est essence indiférenciée de diversité et de vie. Et que cette vie se traduis en moi par un double flux; celui de mon Ego, et celui bien plus faible de l'Univers. Lorsque je suis ce deuxième flux (le Tao), ma vie est sereine et paisible, souvent joyeuse. Lorsque je suis mon Ego, les soucis et les malaises ressurgissent. Aussi, je qualifie tout ce qui va dans le sens de l'Univers de Divin, car les effets sont Transcendants. De plus c'est une base extrèmement solide, sûre à 100%. Il n'y a plus qu'à attendre patiemment la mort. Les hommes ont toujours appelé cela la foi en Dieu. C'est pourquoi, pour ne pas choquer, je le nome ainsi. Il est vrai que l'instinct naturel de l'homme simple se manifeste en parole.



Sans doute aussi lors des prières, d'où l'idée du vieux sage (ses propos sont tellement justes) barbu pour les hommes et de Marie pour les femmes. Mais la réalité est plus naturelle. Le vide rétablit en permanence l'équilibre énergétique(on peut employer le terme réparation dont vous parlez toi et Christophe). Il opère à travers toutes nos celleules et bien sûr aussi pour nos sens, notre système nerveux et notre cerveau. Le cerveau reptilien nous transmet toute ces informations de rééquilibrage de notre corps, mais, et c'est réellement divin aussi du monde environnant.
Alors après, peu importe les mots... Il y a bien une transcendance naturelle avec pour centre le vide.

Peaceful a écrit:

Hum ! L’univers poursuit son expansion, des planètes meurent pendant que d’autres naissent. Sur la notre, la vie fait ce qu’elle peut pour persister et procède par essais et par erreurs…et pendant ce temps, des hommes pleurent leurs chers disparus. Comme quoi l’amour peut devenir un problème. De son coté, la vie s’en fout : elle poursuit sa route.
« Esclaves, ne maudissons pas la vie ! » (Arthur Rimbaud)

Sympa ce passage...

Peaceful a écrit:

Cette description anatomophysiologique me ne dit absolument rien. Sans doute est-ce un problème de mots ou de culture car pour ce qui est de l’importance de l’harmonisation entre le corps et l’esprit, je suis d’accord.

C'est bien normal cher ami, car je ne l'ai prise sur aucun livre ni d'aucun Maître, elle n'engage que moi...

Amicalement, sunny

Oliver
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://taovide.blogspot.com/
Peaceful



Nombre de messages : 25
Date d'inscription : 07/02/2009

MessageSujet: Re: La sexualité du Tao   Mer 11 Fév - 0:35

christof

Citation :
Hello PACEFUL : quel joli nom !

Le problème dans la vie est de segmenter l'information pour ce faire une idée de + en + précise de la réalité.

Ainsi "réparer le cerveau" est une conception taoïste "d'une certaine école" pour aller vers l'éveil.
La majorité des traditions nous enseignent qu'on est ignorant. "réparer le cerveau" est donc le fondement de toute spiritualité... ou suivant notre vision des choses : de toutes croyances !! Au choix.

Ces techniques d'ascèses datent de plusieurs millénaires : le retour de l'énergie (sexuelle ou autre) vers disons "la conscience".
Que des charlatants répriment la beauté philosophique de ces techniques
pour les détourner vers "plus de force, plus de pouvoir, plus de sexe etc"
n'est pas nouveau.
A une époque dans notre beau pays on brulait les bibles et les gens avec !
Est-ce ça la preuve de la non-existence de Dieu ? Ou plus simplement que le cerveau de l'homme à vraiment besoin d'être réparé ?!!!!!!!

Donc : croyance, certitude, philosophie, charlatanisme ? Ce n'est qu'un choix personnel.
La science est-elle aussi en avance que ça sur les grands maîtres ? Je ne sais pas.

Bref, ce sont des techniques d'ascèse, des pratiques quotidiennes avec des "protocoles" trés précis réservé à la transmission de maître à disciple (le maître ayant atteind lui-même l'éveil bien sûr !). Autant dire qu'il est quaziment impossible d'en faire la pratique dans notre monde occidental.
Donc je rigole bien de toutes les "dérives sectaires" ou une éspèce de gourou domine ses sujets a l'aide de quelques concepts "traditionnels" frelatés.

Voilà, mais dérrière mes propos, il y à surtout beaucoup d'interrogations.
Car je ne sais rien.

Si l’intention est de se « faire une idée de + en + précise de la réalité. » Alors il est évident que la démarche scientifique ne peut être écartée.
Mais l’existence de Dieu sort du cadre scientifique puisque c’est une hypothèse totalement invérifiable. C’est donc une simple croyance, elle ne peut être considérée comme une vérité ou une explication fiable de la réalité. Il n’en demeure pas moins qu’elle peut avoir un intérêt par sa vertu consolatrice face à la cruauté du réel.
Mais je ne voudrais pas m’écarter du concept qui fut exposé précédemment :
Si le désir sexuel peut-être envisagé comme « énergie » ou comme un élan vers quelque satisfaction, il faut m’expliquer par quelle alchimie cette « énergie » pourrait être transmuée afin de mieux nous faire percevoir la réalité.


Olivier

Citation :
Je suis physicien, et je suis d'accord avec toi sur le fait qu'il ne faille pas diviniser a tout và. Pour moi (mais je peux me tromper). Il n'y a nul part de vieux barbu qui se cache dans l'Univers (à part peut-être le père Fourra). Mais je suis obligé de constater que l'ensemble de l'Univers est vivant, planètes, étoiles et vide, surtout le vide, qui est essence indiférenciée de diversité et de vie.

Qu’il y ait mouvement d’accord. Mais dire « vivant » en parlant de l’univers est choquant car « vivant » implique au moins les critères de nutrition et de reproduction. Le soleil ou le vent ne sont pas vivants. Par contre, que la vie soit conçue comme chose importante, essentielle pour l'homme me semble dans l’ordre des choses. Aussi, lorsque l’on dit que « l’Univers est vivant », n’est-ce pas une façon de diviniser l’univers ? Mais faut-il rappeler que la vie n’est ni divine, ni parfaite ?



Citation :
Et que cette vie se traduis en moi par un double flux; celui de mon Ego, et celui bien plus faible de l'Univers. Lorsque je suis ce deuxième flux (le Tao), ma vie est sereine et paisible, souvent joyeuse. Lorsque je suis mon Ego, les soucis et les malaises ressurgissent. Aussi, je qualifie tout ce qui va dans le sens de l'Univers de Divin, car les effets sont Transcendants. De plus c'est une base extrêmement solide, sûre à 100%. Il n'y a plus qu'à attendre patiemment la mort. Les hommes ont toujours appelé cela la foi en Dieu. C'est pourquoi, pour ne pas choquer, je le nome ainsi. Il est vrai que l'instinct naturel de l'homme simple se manifeste en parole.

Oui, il y a des tiraillements entre ce que je souhaite et ce qui est. Être dans le flot consiste pour moi à construire un accord entre ce que je suis et ce qui est et que cela me soit satisfaisant. D’un certain point de vue, c’est très égoïste. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
christof



Nombre de messages : 161
Date d'inscription : 28/12/2008

MessageSujet: Re: La sexualité du Tao   Mer 11 Fév - 8:28

[quote="PeacefulSi l’intention est de se « faire une idée de + en + précise de la réalité. » Alors il est évident que la démarche scientifique ne peut être écartée.
Mais l’existence de Dieu sort du cadre scientifique puisque c’est une hypothèse totalement invérifiable. C’est donc une simple croyance, elle ne peut être considérée comme une vérité ou une explication fiable de la réalité. Il n’en demeure pas moins qu’elle peut avoir un intérêt par sa vertu consolatrice face à la cruauté du réel.
Mais je ne voudrais pas m’écarter du concept qui fut exposé précédemment :
Si le désir sexuel peut-être envisagé comme « énergie » ou comme un élan vers quelque satisfaction, il faut m’expliquer par quelle alchimie cette « énergie » pourrait être transmuée afin de mieux nous faire percevoir la réalité.
)[/quote]

Pour moi, l'acharnement de la "preuve" (quand on sait combien la science est en état d'errance) est de la m^me nature que "croire". La foi-commune.
Car tout ce qui n'est pas prouvable aujourd'hui le sera peut-être demain. peut-être.
Et "l'expérience spirituelle" ne sert qu'a celui qui la vit, d'autant + que la probabilité de ne vivre une "illusion mystique" est très forte. (les psy)

Perso, j'aborde la vie (pour l'instant) avec un prisme philosophie. Dieu est une certitude culturelle mais qu'une hypothèse pour ma réflexion.
En m'intéressant au tao, je bouscule mes attaches les plus ancrées. voire primales.
Et je scrute la science... aussi. Ainsi je sais bien que d'un point de vue antroplogique : c'est l'homme qui à créé le spirituel en cherchant des réponses à ses peurs (la mort, le feu..) et surtout par l' absorbtion de substances allucinogènes (entre autre).
Je pense qu'en éclairant sa route de toutes les consciences (enfin persque !)
Ainsi pour le chapitre "antropo" il y à plusieurs façon de lire les bouquins de castaneda ou d'autres. Soit on se dit : le scientifique à pété un cable... ou "ah ! le scientifique à trouvé l'illumination".
Les 2 lectures sont possibles.

Pour ce qui est de l'utilisation de l'energie sexuelle... j'en sait kouic. J'ai lu, c'est tout. Ce que j'ai lu est "séduisant pour l'esprit". Si un jour j'arrive au niveau de ce que j'ai lu : soit je serais sur le chemin de l'éveil, soit dans un gros fantasme bien construit par l'intellect.

Ceci étant, dans un monde en recherche de valeurs, la vision "taoïste" millénaire "d'harmonie avec la nature", de la "médecine globale de l'énergie" est une vision toute moderne ! C'est ce qui m'attire : la science court DERRIERE le vieux sage...

Tout ceci bien sûr ne sont des conclusions que je fais à moi-même en fonctions de mes paramètres de vie.
Si tu n'est pas d'accord, tu ne peux qu'avoir raison vis à vis de toi même.


A bientôt
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olivier

avatar

Nombre de messages : 800
Age : 54
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 16/11/2008

MessageSujet: Re: La sexualité du Tao   Mer 11 Fév - 15:47

Cher Christophe,

Le doute est fondemmental, car c'est lui qui fait progresser. Dailleurs, si l'on croit, comme moi que la conscience Absolue est vide, n'est-ce pas un gigantesque doute qui se trouve être le moteur du Monde ? (J'ai du faire un sujet à propos du doute).
Mais, lorsque tu dis :
"Ainsi je sais bien que d'un point de vue antroplogique : c'est l'homme qui à créé le spirituel en cherchant des réponses à ses peurs (la mort, le feu..) et surtout par l' absorbtion de substances allucinogènes (entre autre)."
Je crois que tu laisserai Lao Tseu fort songeur voir mort de rire...



Si le vieux Sage dit avoir sondé un mystère, c'est qu'il y a été confronté. Comment ses écrits auraient pu fasciner des centaines de générations, sans un fond de certitude ? En outre, tu sais que je suis scientifique, et ce que je trouve beau chez Lao Tseu, c'est son approche totalement logique du mystère. Mieux, lorsque tu lis un Tchouang Tseu, il te dit : pour celui qui perce le Mystère, aucun doute n'est permis, mais il est inutile d'essayer de l'expliquer au profane, d'ou l'adage de Lao Tseu, celui qui sait ne parle pas...



Les substances allucinogènes ne doivent pas nous suprendre, car elles facilitent le lâcher prise, et autorisent l'oeuvre réparatrice du vide qui se manifeste sous formes d'impressions et de sensations venues de l'"au delà".

La spiritualité existe et l'expérience est plus qu'enrichissante. Attention cependant à ne pas oublier notre bon et sublime monde logique.

Bien à vous toutes et à tous, sunny

Oliver
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://taovide.blogspot.com/
Blanche



Nombre de messages : 68
Date d'inscription : 15/01/2009

MessageSujet: Re: La sexualité du Tao   Ven 13 Fév - 19:54

Bonsoir Peaceful, bienvenue : :prière: :

J'aime bien te lire. Tu est fort lucide. J'apprécie bien ta façon de voir les choses.

Blanche flower
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Peaceful



Nombre de messages : 25
Date d'inscription : 07/02/2009

MessageSujet: Re: La sexualité du Tao   Sam 14 Fév - 1:06

Christof


Citation :
Pour moi, l'acharnement de la "preuve" (quand on sait combien la science est en état d'errance) est de la m^me nature que "croire". La foi-commune.
Car tout ce qui n'est pas prouvable aujourd'hui le sera peut-être demain. peut-être.

Ce n’est absolument pas la même chose car la science te permet aujourd’hui de pianoter sur un ordinateur et avoir des informations et des relations avec des personnes qui t’étaient inaccessibles auparavant, avoir des soins de santé de meilleure qualité qu’il y a 100 ans, avoir une espérance de vie beaucoup plus grande, voyager dans le monde, ne plus avoir à couper du bois l’hiver pour te chauffer, etc…
La science ne s’appuie par sur des croyances qu’elle considère comme des vérités mais des faits et des hypothèses qu’elle teste ce qui donne alors lieu à des découvertes qui sont des réalités aujourd’hui.
En revanche, Dieu n’est pas une hypothèse vérifiable puisque par définition, il est indescriptible, inconnaissable. Or si c’est invérifiable ça ne concerne pas la science. Et à vrai dire, la science s’en fout royalement.
Les scientifiques d’aujourd’hui ne disent pas qu’ils peuvent expliquer tous les phénomènes, loin s’en faut. A l’inverse, bien des religieux ont des conceptions toutes faites sur la réalité de ce monde qu’ils ne remettront pas en question.




Citation :
Et "l'expérience spirituelle" ne sert qu'a celui qui la vit, d'autant + que la probabilité de ne vivre une "illusion mystique" est très forte. (les psy)


Oui, je pense il y a une utilité à cela. L’ « expérience spirituelle » est comme un recadrage sur la réalité, un retour à l’essentiel.
L’expérience peut être bien réelle et tres efficace . Et selon moi ces« illusions mystiques » sont issues des images et des mots que l’on plaque un peu trop rapidement sur cette expérience afin de l’expliquer.




Citation :
Perso, j'aborde la vie (pour l'instant) avec un prisme philosophie. Dieu est une certitude culturelle mais qu'une hypothèse pour ma réflexion.

En m'intéressant au tao, je bouscule mes attaches les plus ancrées. voire primales.
Et je scrute la science... aussi. Ainsi je sais bien que d'un point de vue antroplogique : c'est l'homme qui à créé le spirituel en cherchant des réponses à ses peurs (la mort, le feu..) et surtout par l' absorbtion de substances allucinogènes (entre autre).
Je pense qu'en éclairant sa route de toutes les consciences (enfin persque !)
Ainsi pour le chapitre "antropo" il y à plusieurs façon de lire les bouquins de castaneda ou d'autres. Soit on se dit : le scientifique à pété un cable... ou "ah ! le scientifique à trouvé l'illumination".
Les 2 lectures sont possibles.

Il y a en effet beaucoup de controverses sur Carlos Castaneda. Certains disent que ces ouvrages ne sont que des romans. En tous cas, même ses partisans s’accordent pour dire qu’il a manqué de rigueur scientifique. De mon point de vue, il a surtout attiré l’attention du public sur les états de perception et de conscience modifiées.



Citation :
Pour ce qui est de l'utilisation de l'energie sexuelle... j'en sait kouic. J'ai lu, c'est tout. Ce que j'ai lu est "séduisant pour l'esprit". Si un jour j'arrive au niveau de ce que j'ai lu : soit je serais sur le chemin de l'éveil, soit dans un gros fantasme bien construit par l'intellect.

Ce qui est séduisant pour l’esprit n’est parfois qu’un baume pour celui-ci. Il convient selon moi de garder son esprit critique à la lecture de tout ouvrage.



Citation :
Ceci étant, dans un monde en recherche de valeurs, la vision "taoïste" millénaire "d'harmonie avec la nature", de la "médecine globale de l'énergie" est une vision toute moderne ! C'est ce qui m'attire : la science court DERRIERE le vieux sage...

Eh bien, il a été constaté que les chinois dans leur très grande sagesse font confiance à leur médecine traditionnelle pour soigner un rhume et font beaucoup plus confiance à la médecine occidentale pour soigner leur cancer.


Citation :
Tout ceci bien sûr ne sont des conclusions que je fais à moi-même en fonctions de mes paramètres de vie.
Si tu n'est pas d'accord, tu ne peux qu'avoir raison vis à vis de toi même.

Je ne m’inscris absolument pas dans ce relativisme généralisé où il n’y aurait que des vérités subjectives et pas le moyen de déceler si une proposition est plus vraie qu’une autre. Ce type de conception ne mène nulle part, juste à l’errance.


Blanche

Citation :
Bonsoir Peaceful, bienvenue

J'aime bien te lire. Tu est fort lucide. J'apprécie bien ta façon de voir les choses.

Blanche

Merci, Blanche, pour ces compliments qui m’encouragent .
C’est vrai, au fil du temps, je m’aperçois que je saisi mieux certaines choses. Mais cette lucidité a aussi considérablement accru la perspective que j’avais de l’étendue de mon ignorance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olivier

avatar

Nombre de messages : 800
Age : 54
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 16/11/2008

MessageSujet: Re: La sexualité du Tao   Sam 14 Fév - 7:24

Bonjour Peacefull,

Tu as selon moi une énorme qualité, la sincérité, tu es fidèle à toi même, et ça c'est la meilleur bêche pour creuser son puit.
Permet moi cependant de te reprendre sur ces affirmations :

"Ce n’est absolument pas la même chose car la science te permet aujourd’hui de pianoter sur un ordinateur"

Connais-tu l'étendue du Non Savoir ?

"et avoir des informations et des relations avec des personnes qui t’étaient inaccessibles auparavant"

As-tu déja communiqué avec un putois ou une cigale, et même avec ta bien aimée à plus de mille kilomètres par le simple biais de la Non Pensée ?

"avoir des soins de santé de meilleure qualité qu’il y a 100 ans,"

Que fais-tu des gens qui ont des pouvoirs de guérisons tout à fait comparables à ceux du Christ et qui s'expliquent très simplement, car fondés sur le même principe réparateur du vide que l'accuponcture : lâcher prises des diverses tensions ?

"avoir une espérance de vie beaucoup plus grande ?"

Que fais tu de l'Immortalité du Taoîste ?
Adam ou Moïse n'ont-il pas d'après la légende vécu plusieurs sciécles, et n'auraient-ils pas été immortels sans le péché originel ? Plus sérieusement, le Non Désir et le Non Agir sont (par expériencepersonnelle) le plus sûr moyen d'allonger la vie. Tout simplement parceque le coeur du Tao est incroyablement protecteur.

"voyager dans le monde",

Lao Tseu ne dit-il pas, rien ne vaut rester assis et voyager dans le Tao?
Le Tao rend la vie quotidienne semblable à une aventure...

"ne plus avoir à couper du bois l’hiver pour te chauffer",

Couper le bois ne réchauffe-t-il pas ?

"etc…"

Cette quête du confort est insatiable, c'est le moteur de la science, et effectivement les résultats de l'homme sont remarquables. Mais quel dommage d'oublier qu'on a la quintessence de tout celà au plus profond de soi.


Et puis je rappelle cette phrase d'un auteur Irlandais (Show),

L'homme déraisonnable cherche à adapter le Monde à lui-même. L'homme raisonnable s'adapte au Monde.
Tout progrès est donc le fruit de l'homme déraisonnable...

Avec toute mon amitié, et mes encouragements, sunny

Oliver
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://taovide.blogspot.com/
Blanche



Nombre de messages : 68
Date d'inscription : 15/01/2009

MessageSujet: Re: La sexualité du Tao   Sam 14 Fév - 7:59

Bonjour Peaceful, et Bonjour Chers Tous, et Bonjour Chères Toutes, sunny

Je constate Peaceful que toi et moi on se ressemble car je te trouve sincère et spontané. Avant, j'avais le même genre de réflexion profonde et intelligente.

Cependant dans mon propre cheminement intérieur perso, et dans mes propres expériences de vie, (évidemment ne pouvant en aucun parler pour tout le monde), j'ai pu vivre des événements qui ont laissé une empreinte dans mon être.

Càd qu'un ami m'a dit un jour : "à celui qui ne croit pas, aucune preuve n'est suffisante - à celui qui croit, aucune preuve n'est nécessaire".

Quand je vois une réalité plus ouverte que celle que la vie semble nous proposer, ou plutôt que la société voudrait nous faire croire, je sais qu'il existe d'autres dimensions dont la vibration est autre que celle qu'on connait. On ne peut pas croire il me semble (?) que tout le monde pense pareil. On ne peut pas mettre les gens dans un moule mental qui convienne à des valeurs qui sont étriquées, et construites pour la plupart sur la base de la peur. L'esprit est bien plus grand que ça. L'esprit est une chose libre qui parfois s'échappe et rejoint des compréhensions qui ne sont pas visibles pour tous.

L'osmose-union avec l'univers , les étoiles et ce qui existe est comme être plus vivant que vivant car tout est vibration : cela nous élève et intérieurement on constate que on est plus vaste que ce qu'on croyait. On peut dire en effet que les animaux sont vivants, mais les étoiles également. C'est une forme de vie ou plutôt de vibration qui, à un certain degré de sensibilité, est perçu par le sensitif. Parfois le sensitif va même au-delà et se fond dans la vibration du tout qui comporte tous les éléments de la création et alors il sait que tout est vivant.
Seuls ceux qui l'ont vécu peuvent en témoigner.

Nous sommes des chercheurs et même les scientifiques sont des chercheurs. Toutes les découvertes ne sont pas encore faites. Les découvertes du cerveau non plus. Et les découvertes de la vibration encore moins (cf. les chakras). Doris exprime très bien cet état de fait : "tout est lumière, TOUT !".
Le chemin intérieur n'a pas besoin de drogues pour modifier les états de conscience d'un être humain.
Les fées sont déjà dans cet état d'innocence et quand un humain ouvre son être à la réalité, la lucidité ainsi que la haute vibration cosmique l'accompagnent, il se fond en fait dans la réalité, et il communique aussi bien avec l'arbre, avec toi, qu'avec les fées, et avec les étoiles.

En fait c'est un état d'être. Si je veux décrire une pomme et que je n'en connaisse pas le goût, comment puis-je faire ? et si après avoir mangé la pomme je veux en décrire le goût à celui qui n'en a jamais mangé, comment peut-il connaître ce qu'est le goût de la pomme ? il ne connait pas, il n'en a que des théories. Les théories intellectuelles sont intelligentes et profondes, mais l'expérience est irremplacable et unique.

Blanche flower
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
christof



Nombre de messages : 161
Date d'inscription : 28/12/2008

MessageSujet: Re: La sexualité du Tao   Sam 14 Fév - 9:24

Blanche a écrit:
Les fées sont déjà dans cet état d'innocence et quand un humain ouvre son être à la réalité, la lucidité ainsi que la haute vibration cosmique l'accompagnent, il se fond en fait dans la réalité, et il communique aussi bien avec l'arbre, avec toi, qu'avec les fées, et avec les étoiles.

En fait c'est un état d'être. .

Blanche flower


les fées... !!!!!!!!!!!!!!! C'est intéressant, mais peu explicable n'est-ce pas ?
J'ai une amie, voyante de métier bien rémunéré, qui voit "les anges" et "les guides"...
ces personnages (selon elle) lui donnent les réponses sur l'avenir...
Elle se fache si j'emets un doute sur ses visions.
Ces prévisions (comme toutes les prédictions) sont vraies environ 1 fois sur 2 : c'est à dire 50 % de chance de faire fausse route c'est à dire : mieux vaut faire confiance à son propre instinct !!
Bref.

Je suis incrédule mais bon...
Comme disait le petit prince "on ne voit bien qu'avec le coeur".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
christof



Nombre de messages : 161
Date d'inscription : 28/12/2008

MessageSujet: Re: La sexualité du Tao   Sam 14 Fév - 9:30

Blanche a écrit:

En fait c'est un état d'être. Si je veux décrire une pomme et que je n'en connaisse pas le goût, comment puis-je faire ? et si après avoir mangé la pomme je veux en décrire le goût à celui qui n'en a jamais mangé, comment peut-il connaître ce qu'est le goût de la pomme ? il ne connait pas, il n'en a que des théories. Les théories intellectuelles sont intelligentes et profondes, mais l'expérience est irremplacable et unique.
Blanche flower

L'expérience ne sert qu' à soit -mêm ?...
"il paraît" que des gens sont capables de faire ressentir leur expérience aux autres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
christof



Nombre de messages : 161
Date d'inscription : 28/12/2008

MessageSujet: Re: La sexualité du Tao   Sam 14 Fév - 9:53

[quote="Peaceful
Citation :
Tout ceci bien sûr ne sont des conclusions que je fais à moi-même en fonctions de mes paramètres de vie.
Si tu n'est pas d'accord, tu ne peux qu'avoir raison vis à vis de toi même.

Je ne m’inscris absolument pas dans ce relativisme généralisé où il n’y aurait que des vérités subjectives et pas le moyen de déceler si une proposition est plus vraie qu’une autre. Ce type de conception ne mène nulle part, juste à l’errance.
.[/quote]

Hello...

Mon propos est beaucoup plus nuançé que cela.
Il y à des réalités scientifique, de l'ordre de la mécanique par exemple qu'on ne peut contester bien sûr : la roue est ronde...

La science n'est attaquable que l'orsqu'elle se met au service de la destruction de la race humaine... Attaquable sur le plan de l'ethique mais pas sur les résultats : ex : le nucléaire ça fonctionne au poil !

Bref. Je note simplement que dans les postulats de "l'esprit scientifique" qu'un fait n'est une qu'une position "en l'état actuel des connaissances".
Il y à une part de relativité dans toute connaIssance.

Ensuite, olivier pourRA confirmer : c'est la foi qui entraîne certains chercheurs, la foi en leur égo ou la foi... en Dieu : donc le postulat de base est tronqué : on ne fait pas de la recherche,on tente de prouver son micrososme.
Le scientifique est ici proche de l'avocat : la vérité n'ESt pas le sujet, mais c'est la construction d'une réthorique pour défendre un point de vue et influencer des gens.
Sans parler des études payés par les industriels... !

Parfois sur des sujets qui paraissent simple il est difficile de se faire une idée. Par ex j'essaye en ce moment de comparer les études cliniques sur le ginseng : de la folie ! ....

Voilà.
Ceci dit : vive la science bien sûr !!

chris
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lu Yi

avatar

Nombre de messages : 812
Age : 54
Localisation : Avignon France
Date d'inscription : 21/06/2007

MessageSujet: Re: La sexualité du Tao   Sam 14 Fév - 10:01

christof a écrit:

J'ai une amie, voyante de métier bien rémunéré, qui voit "les anges" et "les guides"...
ces personnages (selon elle) lui donnent les réponses sur l'avenir...
Elle se fache si j'emets un doute sur ses visions.
Ces prévisions (comme toutes les prédictions) sont vraies environ 1 fois sur 2 : c'est à dire 50 % de chance de faire fausse route c'est à dire : mieux vaut faire confiance à son propre instinct !!
Je suis d'accord. Et je vais plus loin. Je pense qu'un voyant (ou médium) qui fait confiance à des "guides" est en danger. Même si cet "ange" dit vrai quelque fois, on ne sait rien de cette entité. Et il est fort probable que ce medium se fasse manipuler pour un dessein que l'on ignore. Suspect

Je crois qu'on peut créer des liens avec des "esprits " ou entités invisibles par ce genre de pratique. Des liens très difficiles à rompre ensuite...

_________________
Seule la vie mystique permet d'obtenir le Tao
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
christof



Nombre de messages : 161
Date d'inscription : 28/12/2008

MessageSujet: Re: La sexualité du Tao   Sam 14 Fév - 10:32

Lu Yi a écrit:
christof a écrit:

J'ai une amie, voyante de métier bien rémunéré, qui voit "les anges" et "les guides"...
ces personnages (selon elle) lui donnent les réponses sur l'avenir...
Elle se fache si j'emets un doute sur ses visions.
Ces prévisions (comme toutes les prédictions) sont vraies environ 1 fois sur 2 : c'est à dire 50 % de chance de faire fausse route c'est à dire : mieux vaut faire confiance à son propre instinct !!
Je suis d'accord. Et je vais plus loin. Je pense qu'un voyant (ou médium) qui fait confiance à des "guides" est en danger. Même si cet "ange" dit vrai quelque fois, on ne sait rien de cette entité. Et il est fort probable que ce medium se fasse manipuler pour un dessein que l'on ignore. Suspect

Je crois qu'on peut créer des liens avec des "esprits " ou entités invisibles par ce genre de pratique. Des liens très difficiles à rompre ensuite...

Je pense d'ailleur qu'on pourrait ouvrir un post sur ce thème :
" le danger des dérives-négatives de certaines pratiques DITES "spirituelles".


D'ailleurs : A en croire tous les croyants que je connaîs "tout est bon dans le cochon spirituel"............ !!!!!!!!!!!!!"Qu'importe le flacon pourvu qu'on est l'ivresse"! "moi j'y crois et toi ?"
"allons on sait bien que la civilisation chrétienne à apporté comme évolution au monde !" "toute les voies ménent au salut" "moi j'y crois pas à tout ça" etc....

Des banalités insipides, mais universelles et intemporelles (!) qui me font vomir du cerveau. Et sans parler bien sur des sous-croyances des mouvements récents (à partir du IXXèm) que parfois en France on appelle sectes ou communautés.

y 'a ben besoin d'une boussole spirituelle qu'on pourrait fabriquer ici...

??
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Peaceful



Nombre de messages : 25
Date d'inscription : 07/02/2009

MessageSujet: Re: La sexualité du Tao   Sam 14 Fév - 15:25

Olivier


Citation :
Connais-tu l'étendue du Non Savoir ?

Non, je ne connais pas l’étendue de mon « non savoir ». Pour moi, la notion de « non savoir » c’est l’arrêt du jugement, une disponibilité, une ouverture devant la manifestation des phénomènes. Lorsque ces derniers sont complexes un jugement rapide est généralement source d’erreur.


Citation :
As-tu déja communiqué avec un putois ou une cigale, et même avec ta bien aimée à plus de mille kilomètres par le simple biais de la Non Pensée ?

Je ne vois pas du tout l’intérêt de communiquer avec une cigale située à 1000 kilomètre de moi. Et s’il s’agit de ma bien-aimée, je décroche le téléphone.
Vois-tu, si les humains avaient la capacité de faire autrement il ne l’aurait pas crée.




Citation :
Que fais-tu des gens qui ont des pouvoirs de guérisons tout à fait comparables à ceux du Christ et qui s'expliquent très simplement, car fondés sur le même principe réparateur du vide que l'accuponcture : lâcher prises des diverses tensions ?

Je reconnais bien volontiers les vertus de la relaxation. Mais il faut savoir qu’en l’absence de toute médication, ou technique efficace, la confiance que peut accorder le patient en son pouvoir de guérison naturel est très importante. Et la confiance que le patient a dans son traitement et/ou son thérapeute est tout aussi essentielle. Je n’aime pas trop faire référence aux psychiatres lorsqu’ils sont psychanalyste mais il y a un livre très intéressant à lire sur le sujet. Le titre est « l’influence qui guérit », où l’auteur étudie la sorcellerie et les techniques chamaniques. Lire également les ouvrages qui traitent de l’effet placebo. Et ne pas oublier aussi la bonne vielle méthode du docteur Coué !
Ici, je ne peux que rejoindre la religion lorsqu’elle dit que « la foi soulève les montagnes » pourvu que ce ne soit pas des montagnes d’absurdités ou des gros mensonges totalement inutiles, bien entendu.






Citation :
Que fais tu de l'Immortalité du Taoîste ?

Et toi que fais-tu du concept d’impermanence ?



Citation :
Adam ou Moïse n'ont-il pas d'après la légende vécu plusieurs sciécles, et n'auraient-ils pas été immortels sans le péché originel ? Plus sérieusement, le Non Désir et le Non Agir sont (par expériencepersonnelle) le plus sûr moyen d'allonger la vie. Tout simplement parceque le coeur du Tao est incroyablement protecteur.

Je suis d’accord pour dire qu’une vie stressante peut causer des maladies, mais à choisir entre une vie morne, fade et sans grande intensité et une vie plus palpitante, mon choix est vite fait.




Citation :
Lao Tseu ne dit-il pas, rien ne vaut rester assis et voyager dans le Tao?
Le Tao rend la vie quotidienne semblable à une aventure...

Les gens qui restent assis ne font pas grand-chose de leur vie. L’imagination et la réflexion pourquoi pas si elles permettent de réaliser des choses.



Citation :
Couper le bois ne réchauffe-t-il pas ?

Certes, mais le thème était autour de l’utilité et de la pertinence des sciences…




Citation :
Cette quête du confort est insatiable, c'est le moteur de la science, et effectivement les résultats de l'homme sont remarquables. Mais quel dommage d'oublier qu'on a la quintessence de tout celà au plus profond de soi.
Et puis je rappelle cette phrase d'un auteur Irlandais (Show),

L'homme déraisonnable cherche à adapter le Monde à lui-même. L'homme raisonnable s'adapte au Monde.
Tout progrès est donc le fruit de l'homme déraisonnable...

Les excès sont préjudiciables mais de là à dire que « Tout progrès est donc le fruit de l'homme déraisonnable », non. Je préfère vivre au chaud avec un toit sur la tête, l’eau courante et coucher dans un lit plutôt que dans une grotte glaciale ouverte aux quatre vents avec des congénères qui puent et qu’en plus je n’apprécie guère!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Peaceful



Nombre de messages : 25
Date d'inscription : 07/02/2009

MessageSujet: Re: La sexualité du Tao   Sam 14 Fév - 19:49

Blanche

Citation :
Bonjour Peaceful, et Bonjour Chers Tous, et Bonjour Chères Toutes,

Je constate Peaceful que toi et moi on se ressemble car je te trouve sincère et spontané. Avant, j'avais le même genre de réflexion profonde et intelligente.

Cependant dans mon propre cheminement intérieur perso, et dans mes propres expériences de vie, (évidemment ne pouvant en aucun parler pour tout le monde), j'ai pu vivre des événements qui ont laissé une empreinte dans mon être.

Càd qu'un ami m'a dit un jour : "à celui qui ne croit pas, aucune preuve n'est suffisante - à celui qui croit, aucune preuve n'est nécessaire".

Bonjour Blanche.

Bon, s'il s'agit de la foi, elle n’a rien à voir avec une vérité démontrable, c’est juste un parti pris qui ne s’appuie sur rien de tangible et c’est bien pour cela qu’elle est toujours plus ou moins chancelante, à part si on à « la foi du charbonnier ». Mais si cette croyance permet d’avoir plus confiance, d’être optimiste dans la vie, pourquoi pas ? En ce sens ce postulat peut avoir son intérêt. Mais si je postule qu’il y a une vie après la mort et que je me mette à prendre des risques et que j’écourte ma vie, ou encore, si je mène une vie malheureuse et que je me résigne alors que peux grandement l’améliorer, ce parti pris devient dangereux, inutile, inefficace. Quand on est un être rationnel on ne peut jamais écarter la possibilité qu’il n’y ait rien derrière. C'est pourquoi je pense que l’on peut être dans l’espérance mais considérer que ce n’est jamais qu’une espérance. Ce qui permet de pas saborder sa vie ici et maintenant.


Citation :
Quand je vois une réalité plus ouverte que celle que la vie semble nous proposer, ou plutôt que la société voudrait nous faire croire, je sais qu'il existe d'autres dimensions dont la vibration est autre que celle qu'on connait. On ne peut pas croire il me semble (?) que tout le monde pense pareil. On ne peut pas mettre les gens dans un moule mental qui convienne à des valeurs qui sont étriquées, et construites pour la plupart sur la base de la peur. L'esprit est bien plus grand que ça. L'esprit est une chose libre qui parfois s'échappe et rejoint des compréhensions qui ne sont pas visibles pour tous.

Oui, tout le monde ne pense pas de la même façon et c’est heureux qu’il y ait des gens qui nous apporte des perspectives plus enrichissantes et satisfaisantes.


Citation :
L'osmose-union avec l'univers , les étoiles et ce qui existe est comme être plus vivant que vivant car tout est vibration : cela nous élève et intérieurement on constate que on est plus vaste que ce qu'on croyait. On peut dire en effet que les animaux sont vivants, mais les étoiles également. C'est une forme de vie ou plutôt de vibration qui, à un certain degré de sensibilité, est perçu par le sensitif. Parfois le sensitif va même au-delà et se fond dans la vibration du tout qui comporte tous les éléments de la création et alors il sait que tout est vivant.
Seuls ceux qui l'ont vécu peuvent en témoigner.

Hum ! J’ai du mal a siaisir cette notion de vibration. Par contre, j’admets qu’il y ait de l’énergie dans chaque chose et que l'on peut avoir des "experiences océaniques". Mais à mon sens, ressentir l’énergie dans un arbre, par exemple, relève tout bonnement d’une sacrée dose d’imagination.
Et ne dit-on pas que l’imagination est créatrice ?






Citation :
Nous sommes des chercheurs et même les scientifiques sont des chercheurs. Toutes les découvertes ne sont pas encore faites. Les découvertes du cerveau non plus. Et les découvertes de la vibration encore moins (cf. les chakras). Doris exprime très bien cet état de fait : "tout est lumière, TOUT !".

Les « chakras », le « chi », ce n’est que de la symbolique orientale. La science n’a rien découvert et l’explication la plus logique a trait à l’autosuggestion dans tous ces phénomènes corporels. Mais évidemment ce n’est pas acceptable pour les partisans car cette '"énergie", on ne peut la découvrir scientifiquement car il s’agit d’une énergie de nature "spirituelle", non- mesurable, inobservable. Donc pour eux, inutile de faire le moindre recherche sur une chose invisible, il faut l’admettre un point c’est tout.


Citation :
Le chemin intérieur n'a pas besoin de drogues pour modifier les états de conscience d'un être humain.
Les fées sont déjà dans cet état d'innocence et quand un humain ouvre son être à la réalité, la lucidité ainsi que la haute vibration cosmique l'accompagnent, il se fond en fait dans la réalité, et il communique aussi bien avec l'arbre, avec toi, qu'avec les fées, et avec les étoiles.

Je suis bien d’accord qu’il n’est pas nécessaire d’utiliser des drogues pour obtenir des états de consciences différents. Il y a la prière, l’hypnose, la méditation, la rêverie, etc…
Euh... pour ce qui est des fées, des loups-garous, des elfes, des djinns, des anges et des vampires, personnellement je vais au cinéma.



Citation :
En fait c'est un état d'être. Si je veux décrire une pomme et que je n'en connaisse pas le goût, comment puis-je faire ? et si après avoir mangé la pomme je veux en décrire le goût à celui qui n'en a jamais mangé, comment peut-il connaître ce qu'est le goût de la pomme ? il ne connait pas, il n'en a que des théories. Les théories intellectuelles sont intelligentes et profondes, mais l'expérience est irremplacable et unique.

Oui, c’est un état d’être et une expérience assez difficile à décrire. Mais il arrive qu’on y retrouve un peu de ce qu’on y a vécu dans certaines descriptions chez autrui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
doris

avatar

Nombre de messages : 454
Localisation : CANADA
Date d'inscription : 28/01/2008

MessageSujet: Re: La sexualité du Tao   Sam 14 Fév - 21:57

Peaceful a écrit:


Citation :
L'osmose-union avec l'univers , les étoiles et ce qui existe est comme être plus vivant que vivant car tout est vibration : cela nous élève et intérieurement on constate que on est plus vaste que ce qu'on croyait. On peut dire en effet que les animaux sont vivants, mais les étoiles également. C'est une forme de vie ou plutôt de vibration qui, à un certain degré de sensibilité, est perçu par le sensitif. Parfois le sensitif va même au-delà et se fond dans la vibration du tout qui comporte tous les éléments de la création et alors il sait que tout est vivant.
Seuls ceux qui l'ont vécu peuvent en témoigner.

Hum ! J’ai du mal a siaisir cette notion de vibration. Par contre, j’admets qu’il y ait de l’énergie dans chaque chose et que l'on peut avoir des "experiences océaniques". Mais à mon sens, ressentir l’énergie dans un arbre, par exemple, relève tout bonnement d’une sacrée dose d’imagination.
Et ne dit-on pas que l’imagination est créatrice ?

Et oui Peaceful c'est plus que possible et non rien à voir avec l'imagination, je m'explique. Il y a de cela 16 ans juste avant ma EMI (mort éminente de 3 jours), il y avait cet arbre, un érable à l'avant du terrain chez nous et depuis des années il était infesté d'insectes assez que j'avais appelé la Ville pour qu'il vienne l'abattre et le remplacer. Puis, quelques semaines plus tard je reçois une sorte de deuxième chance à la vie et la première chose une fois revenue à moi (longue histoire) je suis allé directement à cet arbre et je l'ai entouré de mes bras, le caressant, sans rien dire, sauf cette vibration en-dedans, tu sais comme lorsqu'on tombe en amour et les petits papillons que nous ressentons au niveau du coeur... hihihi!!! Puis, les voisins regardaient ma douce moitié en lui faisant un signe de la tête lui demandant si j'étais folle, tu vois le signe! hihihi!!! Et bien, peu de jours après, la Ville s'est décidé de venir estimer l'arbre en question et à notre grande surprise, l'arbre n'avait plus rien, la grande forme tout comme moi...hihihi!!! C'est fou hein, ce que l'amour peu faire!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Peaceful



Nombre de messages : 25
Date d'inscription : 07/02/2009

MessageSujet: Re: La sexualité du Tao   Dim 15 Fév - 9:09

Doris

Citation :
Et oui Peaceful c'est plus que possible et non rien à voir avec l'imagination, je m'explique. Il y a de cela 16 ans juste avant ma EMI (mort éminente de 3 jours), il y avait cet arbre, un érable à l'avant du terrain chez nous et depuis des années il était infesté d'insectes assez que j'avais appelé la Ville pour qu'il vienne l'abattre et le remplacer. Puis, quelques semaines plus tard je reçois une sorte de deuxième chance à la vie et la première chose une fois revenue à moi (longue histoire) je suis allé directement à cet arbre et je l'ai entouré de mes bras, le caressant, sans rien dire, sauf cette vibration en-dedans, tu sais comme lorsqu'on tombe en amour et les petits papillons que nous ressentons au niveau du coeur... hihihi!!! Puis, les voisins regardaient ma douce moitié en lui faisant un signe de la tête lui demandant si j'étais folle, tu vois le signe! hihihi!!! Et bien, peu de jours après, la Ville s'est décidé de venir estimer l'arbre en question et à notre grande surprise, l'arbre n'avait plus rien, la grande forme tout comme moi...hihihi!!! C'est fou hein, ce que l'amour peu faire!

Bonjour Doris.
Eh bien, je suis vraiment bien placé pour comprendre cette joie intense au sortir de ton expérience de mort imminente. Et à mon humble avis, la vibration dont tu parles est simplement du à cette émotion. Par contre, tu fais un lien direct de cause à effet entre cette joie et cet amour que tu ressentais et la guérison de cet arbre.
Je suis désolé mais la guérison de cet arbre peut-être attribuée à une foule de causes totalement indépendantes de ta personne. Là, tu fais un petit péché d’orgueil et de plus tu t’attribue des pouvoirs magiques. Par contre, lorsqu’on rayonne de joie, je suis tout à fait d’accord pour dire que l’on peut avoir une influence très positive sur d’autres personnes.

Chaleureusement.

Peaceful.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
doris

avatar

Nombre de messages : 454
Localisation : CANADA
Date d'inscription : 28/01/2008

MessageSujet: Re: La sexualité du Tao   Dim 15 Fév - 16:29

Si tu l'imagine comme ça cela doit être vrai! N'en demeure que pour ceux et celles qui étaient sur place, qui ont vu le phénome se produire c'est tout autre.

Et dit moi, faire revenir un parent d'entre les morts devant le médecin, le prête et sa femme qui pleurait sa mort, est-ce aussi de l'orgueil ? Et cet homme fut complètement changer et a vécu de très longues années même après que sa femme l'ait quitté.

Tu comprends à présent pourquoi il est plus sage de se taire puisque les écrits ne peuvent donner la compréhension du vécu d'une personne et chaque mort en elle-même est différente pour chacun.

Sacré égo va! hihihi!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
doris

avatar

Nombre de messages : 454
Localisation : CANADA
Date d'inscription : 28/01/2008

MessageSujet: Re: La sexualité du Tao   Dim 15 Fév - 16:35

Peaceful a écrit:
Bonjour Doris.
Eh bien, je suis vraiment bien placé pour comprendre cette joie intense au sortir de ton expérience de mort imminente.

Peaceful.

Pour vraiment bien comprendre cette joie intense de mort imminent, il faut l'avoir vécu et surtout en revenir pour le raconter. Aurais-tu vécu une NDE et/ou EMI car il y ce forum où tu trouveras plusieurs témoignages http://www.notre-experience.net/ Je n'ai rien vu sur le pseudo "Peaceful"....Aurais-tu écris sous un autre nom?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
christof



Nombre de messages : 161
Date d'inscription : 28/12/2008

MessageSujet: Re: La sexualité du Tao   Lun 16 Fév - 8:40

Nous sommes bien éloigné du sujet du post "la sexualité du TAO".
J'aimerai y revenir car il semble que ce ce soit un point "central" en alchimie taoïste : utiliser l'énergie sexuel dans le but d'une évolution sprituelle : un programme !!
Cher lu yi, j'ai 2 vastes questions à ce sujet :
- que penser de toute la bibliographie du célébrissime MANTAK CHIA à ce sujet ? Et de M. MC en tant que "maître" taoïste.

- l'énergie le "qi" est-elle de la même nature que celle qui est produite par ce qu'on appelle en occident : "le mental".
Ex : avec "un bon mental" les permormances sportives "pure force" (genre altères) augmentent.(hors technique)
Ex : "l'energie du desespoir"...
Ex : "il s'est dépassé"
Ex : "que d'énergie !!"
ect...

Notre expression très bête : "ça vient tout de la tête"... exclut les interactions corps esprit (c'est le corps qui donne des infos au cerveau)

Bref : "le qi" est-il ce champ éléctomagnétique qui nous entoure ?

D'ailleurs, comme l'a souligné paceful, "l'énergie" ne semble pas être mesurable par nos appareillages scientifiques.

Le "qi" ressemble t -il à notre bonne vieille conception ésotérique et très obscure de "l'aura" (l'homme serait habillé de différents "corps subtils" successifs). Cette idée d'Aura fait d'ailleurs les "choux gras" de la plupart des apprentis-spiritualistes avec le voyage astral + l'astrologie. Un cocktail suspect !!!

Voilà yu li, un peu de précision sur la nature profonde du "qi" ne ferait pas de mal. En gardant bien-sur les 3 dimensions du taoïsme : philosophique et /ou spirituel... et physiologique.
merci
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lu Yi

avatar

Nombre de messages : 812
Age : 54
Localisation : Avignon France
Date d'inscription : 21/06/2007

MessageSujet: Re: La sexualité du Tao   Lun 16 Fév - 10:42

Question vaste de difficile.

Le Qi (prononcer tchi) dont on parle en acupuncture par exemple n'a rien à voir avec le mental, ni avec une quelconque expression du psychisme.

De nos jours, beaucoup tentent de faire des amalgames et de nouvelles thérapies et psychothérapies naissent tous les mois.

On sait que "tout est énergie" depuis les découvertes de la physique depuis un siècle. (Olivier sera mieux placé que moi pour en parler)

Je crois qu'il est nécessaire de garder chaque système de pensée indépendant car il a sa cohérence propre.
En médecine chinoise, on différencie plusieurs Qi dans le corps humain, comme le yuan Qi (énergie ancestrale) par exemple. Mais il est inutile de développer ici.

L'électromagnétisme est une forme de Qi, et tout à fait détectable. Il est possible aussi de photographier les chakras et l'aura.

Quant aux ouvrages de Mantak Chia, c'est une bonne vulgarisation, mais il met trop l'accent sur l'alchimie sexuelle alors que dans l'histoire du taoisme cela a été une exception (une seule école avec peu d'élèves ont réellement pratiqués cela).
Personnellement, je ne crois pas que ce genre d'excercice élève à une grande spiritualité.

De plus, le personnage lui-même ne m'inspire pas, et ses théories ne sont pas toujours taoistes. C'est son interprétation...

On peut le voir en vidéo là : http://www.omegatv.tv/video/1859675812/sexualite/plaisir/Mantak-Chia--l-orgasme-soigne-tout-.php

_________________
Seule la vie mystique permet d'obtenir le Tao
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
christof



Nombre de messages : 161
Date d'inscription : 28/12/2008

MessageSujet: Re: La sexualité du Tao   Lun 16 Fév - 11:44

Merci de cet éclairage.

Ceci étant maître Zhoa Bichen (XIXèm) à été taduit par Catherine Despreux.
Dans son "weisheng shenglixue mingzhi" une place tout à fait prépondérante est résevé à l'enrgie sexuelle.

Ce maître est-il donc de la lignée "confidentiel" de disciple dont tu parles ?

Dans la vidéo de Mantak Chia, spermatozoïdes = djin. Ce n'est pas ce que j'avais cru comprendre dans la tradition taoïste.
merci
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
christof



Nombre de messages : 161
Date d'inscription : 28/12/2008

MessageSujet: Re: La sexualité du Tao   Lun 16 Fév - 11:51

Lu Yi a écrit:

L'électromagnétisme est une forme de Qi, et tout à fait détectable. Il est possible aussi de photographier les chakras et l'aura.


Hum... Tout ça fait beaucoup d'energie !

Le "qi" c'est donc tout un programme de prise de conscience et/ou de sensation.
Décrire le qi avec des mots semble difficile : donc mieux vaut en faire l'expérience n'est-ce pas ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lu Yi

avatar

Nombre de messages : 812
Age : 54
Localisation : Avignon France
Date d'inscription : 21/06/2007

MessageSujet: Re: La sexualité du Tao   Lun 16 Fév - 12:47

Je ne connais pas ce livre de Catherine Despeux, mais elle est une bonne référence.

Pour le Qi, on peut dire qu'il existe des Qi plus ou moins subtils. La traduction de ce terme est "souffle", ce qui me semble plus juste que "énergie vitale".

Peaceful disait que les instruments techniques ne pouvaient pas détecter (donc prouver) ce Qi. Est-ce un argument valable?
Est-ce qu'on arrive à mesurer nos pensées, nos émotions, nos névroses, nos refoulements, notre inconscient, notre esprit? Ne sont-ils pas réels pour autant?

Et la nature de la matière, et de l'homme? De quoi sont faites nos cellules, nos atomes?

Pour le Qi dans le corps, les chinois ont mis au point un système de mesure relativement fiable : le diagnostic à l'aide des pouls, de l'oscultation de la langue, de l'abdomen, d'une classification de symptômes et de sensation et douleurs...

_________________
Seule la vie mystique permet d'obtenir le Tao
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La sexualité du Tao   

Revenir en haut Aller en bas
 
La sexualité du Tao
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tao Te King :: Forum libre 道德經-
Sauter vers: