Tao Te King

Le Classique de la Voie et de la Vertu
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 La sexualité du Tao

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Olivier

avatar

Nombre de messages : 800
Age : 53
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 16/11/2008

MessageSujet: La sexualité du Tao   Dim 28 Déc - 23:39

Bonjour mes amis,

Voici un sujet tabou...

Pourtant, c'est un sujet bien souvent abordé par les Taoïstes, peut-être pas autant que dans le Tantrisme, mais de façon relativement analogue.



Et de fait, l'être taoïste n'est pas purement spirituel. Il a comme tous les hommes et toutes les femmes, la nécessité de perpétuer sa race. Et cette nécessité, comme tous les besoins est autant gérée par le mental que par l'intuitif, l'instinct. On peut même affirmer que parmi les besoins vitaux, la sexualité est celui ou notre instinct est encore le plus facilement accessible. Ceux qui ont éprouvé le coup de foudre pour l'être aimé savent qu'il n'y a rien de raisonné dans ce sentiment. Le coup de foudre se produit généralment entre deux êtres proches de physique ou de caractère, ou au contraire complémentaires. Disons que les personnes équilibrées Yin/Yang, rechercherons la ressemblance, ce qui facilite la comunication, et limite les conflits (c'est la loi du qui se ressemble s'assemble). Par contre, les personnes présentant un ou plusieurs déséquilibres Yin/Yang entameront des échanges fructueux avec leur complémentaire. Dans tous les cas, une pulsion instinctive passe, elle est de plus réciproque.



Cette attirance magique est de nature spirituelle, elle vient de notre inconscient, de notre cerveau reptilien, de la nécessité d'équilibrer et notre organisme et notre race. Elle est tout de suite relayée par une pulsion sensuelle et la naissance du désir sexuel. Par la suite, le mental entretien ce désir. Et, en amour, nous faisons malheureusement tous l'expérience des limitations du mental pour jouer ce rôle. Qui, sur cette Terre a réussi à entretenir le coup de foudre plus de quatre ou cinq ans ? Il y en a c'est vrai, mais il sont très rares, car ils ne fonctionnent pas avec le mental... Le coup de foudre est la manifestation directe du lien qui existe entre la spiritualité et la sexualité. Il est à l'image du lien entre le spirituel et le matériel, entre le Ciel et la Terre. La spiritualité autorise l'Amour au niveau de l'esprit, la sexualité autorise l'amour matériel, l'amour charnel. Il va de soit que le Tao étant l'essence de l'équilibre, il convient de ne pas privilégier l'un au détriment de l'autre. Si l'Univers est sorti du monde indiférencié dans lequel il se sentait si bien, ce n'est sans doute pas pour rien. C'est la loi du Désir Eternel. C'est en lui que réside la sexualité de l'Univers, et par conséquent la notre, c'est lui qui nous tend dans l'action et l'envie de vivre. La spiritualité elle, tient de la loi du retour, le Non Désir Eternel, elle nous apaise, nous fait lâcher prise. Après avoir testé l'appreté de la vie, les joies mais surtout les désillusions des désirs, l'homme ou la femme se rendent compte qu'à part l'amour vrai (celui du coup de foudre) les désirs n'apportent que stress, traumatismes et même maladies. Certains (les êtres spirituels) ont alors la sagesse d'entamer leur retour en renonçant peu à peu aux désirs. Et se retour, se fait petit à petit jusqu'à placer sa conscience dans l'indiférencié, là ou loge l'absolu. Mais vous aurez sans doute noté comme moi que Lao Tseu nous enseigne qu'il faut savoir conserver sa faiblesse. Et la faiblesse, chez Lao Tseu, c'est le désir, celui qu'il fustige tant... Ce gars là n'en est plus à un paradoxe près! Il le garde, tout en vivant le Non Désir, mais en désirant un peu, mais sans trop... Bref, la logique et la Non Logique du Tao dans toute sa splendeur... Et quel désir garde Lao Tseu, si ce n'est un peu de goût de vivre, un peu d'apétit sexuel ?



Pour être clair, si vous préférez, Lao Tseu ne se fait pas moine... Et je l'approuve tout à fait dans cette démarche. Car vivre retiré du monde ne vaut que dans la mort. Il faut savoir au contraire conserver notre jeunesse, notre énergie vitale, qui est comme par hasard l'énergie sexuelle... Savoir être un mort vivant, plein de vie même. Ainsi l'être spirituel permet à l'Absolu (le Ciel) de vivre pleinement des expériances Terrestres. Et souhaitant faire perdurer ce plein amour pour sa créature, l'Absolu se prête volontier à l'expérience charnelle, qui donnera peut-être elle aussi naissance à un nouvel être spirituel. Bref, l'Absolu et l'être spirituel éqilibré (le Saint ou la Sainte) ont un intérêt commun dans la sexualité : la préservation de l'espèce, et au delà, donner sa chance à l'Amour vrai, voir inconditionnel.
Ainsi, le Saint Homme retourne à l'indiférencié jusqu'à l'Absolu, mais garde sa sexualité en éveil. En retournant vers l'indiférencié, il opère un retour vers l'éternelle jeunesse, et ce faisant, il a la spontanéïté du nouveau né, mais il noublie pas l'énergie vitale dont ces petits êtres débordent. Dès lors, lorsqu'un Saint, et une Sainte décident d'unire leur vie, c'est comme deux enfants innoscents qui se découvrent sans cesse et découvrent également le monde qui les entoure sous la protection de leur père/mère (l'Univers). Ces deux là se frolent et frolent l'Univers, juste ce qu'il faut pour jouire de leur présence mutuelle. La pénétration des uns et des autres dans l'intimité de chacun est légère et emprunte du plus grand respect. Chacun ayant conscience de s'explorer lui-même. Lorsque ces deux là font l'amour, leur équilbre intime est tel qu'il est de nature à faire vibrer la Terre et le Ciel sur des kilomètres à la ronde...

Récemment, j'ai été abordé par une fenêtre publicitaire d'un programme peer to peer. Comme de plus enplus de gens me vantaient ce logiciel plus ou moins illégal, parce qu'il permet de télécharger tout gratuitement, je me suis dit, tiens la vie te l'offre, accepte le téléchargement. Et cinq minute plus tard je lance une recherche sur un ou deux morceaux de musique sympa, ainsi que le film mon nom est Personne, dont j'ai déjà parlé. Et cela fonctionne, lentement, mais efficacement. Et en vérifiant les serveurs, je m'aperçoit que les noms évoquent clairement la pornographie... Ayant pêché dans ce domaine, je lance une recherche juste pour voir... pensant en avoir déjà beaucoup vu ! Et quelle n'est pas ma surprise de voir que près de la moitié des titres proposés sont pédophiles ! Moi qui me vantait de ne jamais avoir vu ce type de pornographie directement sur le Net, je comprends aujourdhui avec stupeur, qu'il y a manifestement un moyen très commode de véhiculer ce type d'image en toute impunité... Voir des enfants jouer avec leur sexe ne me choque pas.



Mais le fait que je puisse les regarder me choque... Le fait que des hommes les ai filmé me choque. Qu'ils manipulent de jeunes êtres qui n'ont pas grand chose à faire avec le sexe à leur âge me choque. Et lorsque la manipulation devient charnelle, c'est révoltant, quand au viol, c'est révulsant. Ces gens ne se rendent pas compte qu'ils touchent au sacré. L'enfant, est proche de l'état du nouveau né que décrit Lao Tseu. Il n'a pas encore son voile pubère de l'adolescence, il est dévoilé, il est encore proche de l'indiférencié, de la pureté de l'absolu. Je tentrais volontier un parallèle entre la pédophilie et la magie noire. L'un détruit la pureté de l'Amour physique, l'autre détruit la pureté de l'Amour inconditionnel. Les deux violent en toute conscience, la pureté, l'innoscence de l'indiférencié. Heureusement, pour nous tous, même les victimes de ces pratiques peuvent à terme trouver refuge dans l'Absolu, où plus rien ne pourra les atteindre. Et il n'est pas rare qu'elles y parviennent...

Voilà, il fallait que je place un petit coup de gueule...


Je vais jeter ce logiciel...

Bonne nuit à toutes et à tous, flower

Oliver
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://taovide.blogspot.com/
Lu Yi

avatar

Nombre de messages : 812
Age : 54
Localisation : Avignon France
Date d'inscription : 21/06/2007

MessageSujet: Re: La sexualité du Tao   Lun 29 Déc - 8:47

Je doute fort que le coup de foudre soit l'amour "vrai". Les psychanalystes parlent de "cristallisation". Notre esprit projette nos désirs, notre idéal sur une personne, mais en réalité on s'aime soi-même! Il n'y a rien de plus égoiste que ce genre d'amour.

Perso, je n'ai jamais eu la chance d'aimer passionnellement de façon réciproque. Soit je tombe amoureux et l'autre s'en fiche, soit c'est l'inverse. Cela n'a engendré que de grandes souffrances tout au long de ma vie.

Quand au désir sexuel, il réduit normalement avec l'âge si on ne l'entretient pas avec des fantasmes. Je ne suis pas un vieillard, mais ma libido approche le zéro, et je suis en paix! : :sage: :

_________________
Seule la vie mystique permet d'obtenir le Tao
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
christof



Nombre de messages : 161
Date d'inscription : 28/12/2008

MessageSujet: Re: La sexualité du Tao   Lun 29 Déc - 11:52

Hum...
Bonjour, je suis très heureux de participer à ce forum. J'espère rester avec vous longtemps.
Je crois que je suis "heureux en amour"... sauf si c'est une illusion. Je voudrais bien croire à un sens spirituel de l'acte sexuel, car si en faisant l'amour on s'approche du divin (enfin du Tao) c'est quand même un excellent pied de nez à ma culture judéo-crétine. (ceci dit le Psalmiste David à parlé de la "corde triple" : homme + femme + Dieu).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lu Yi

avatar

Nombre de messages : 812
Age : 54
Localisation : Avignon France
Date d'inscription : 21/06/2007

MessageSujet: Re: La sexualité du Tao   Lun 29 Déc - 12:20

Bienvenu sur le forum Christof ! cheers

Dans la Tradition judéo-chrétienne, l'acte sexuel est une bonne chose voulue par Dieu et sûrement pas un péché. C'est la dissociation entre plaisir sexuel, engagement à deux (mariage) et possibilité de procréation qui est considéré comme un péché.

(Vaste débat)

_________________
Seule la vie mystique permet d'obtenir le Tao
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Blanche2

avatar

Nombre de messages : 115
Localisation : Paris, France
Date d'inscription : 09/11/2008

MessageSujet: Re: La sexualité du Tao   Lun 29 Déc - 20:48

Bonjour Lu Yi,

J'aime bien ta réponse car elle est sincère ! En même temps je compatis et ça me fait de la peine pour toi.
Je fais également partie des personnes qu'on appelle pas trop de chance en amour alors je te comprends. J'ai également beaucoup souffert mais je n'en parle pas.

Sexuellement par contre c'est facile pour une fille de trouver ce qu'il faut mais moi je ne suis plus intéressée par ce genre d'histoires, et si devais avoir une activité sexuelle à nouveau, elle le serait je l'espère sincèrement dans le cadre d'un couple fondé sur la base de l'amour réciproque et authentique.
Ce qui veut dire que coucher pour coucher ou faire des expériences mystiques ou ce genre de choses en passant par la sexualité ça ne me branche plus.

C'est vrai que la légende raconte que les méditants ou les personnes qui seraient sur une voie intérieure, les pratiquants et ces choses seraient quand même de bons amants ou des maitresses vers qui on a envie de revenir, et je serais assez d'accord car le(la) méditant(e) apprend entre autres la maîtrise de l'énergie ou tout du moins sa transcendance par une ascèse rigoureuse.

Alors évidemment, l'apprentissage de l'énergie sexuelle est un long et dur apprentissage et quand on est en action sexuelle, quelque chose sans doute de peu ordinaire ou de moins connu que la sexualité banale et à tout va se met en marche dans l'acte lui-même, qui serait appelé tantrisme ou plutôt montée et maitrîse de la kundalini.

Cependant cette énergie de la kundalini est une des plus puissantes qui soit et si on joue à l'apprenti-sorcier on peut le payer cher très cher.
Le feu de la kundalini est une énergie si puissante qu'elle peut rendre fou et brûler, et je pense même détruire une personne si elle n'est pas maîtrisée avec l'aide d'un être qui en a la maîtrise mais de tels êtres ça ne court pas les rues.

Dans mon ascèse nous pouvons tout à fait avoir des rapports sexuels évidemment et même on fait ce qu'on veut ce n'est pas le sujet, disons plutôt que notre méditation nous fait remonter cette énergie au-dessus de la tête càd directement dans le chakra du lotus et même au-delà, ce qui fait que la kundalini se réveille par la pratique de la méditation mais elle se transcende elle-même en parallèle et presque spontanément au-dessus de la tête, alors, même si on la sent passer parfois avec force, comme elle finit quand même par remonter et par être transformée 'en-haut', elle ne me fait aucun mal et le désir s'en va totalement et d'ailleurs je suis très bien ainsi.
Càd que je ne suis plus l'esclave du désir sexuel et de l'attente sexuelle et de tous les comportements et agissements que suggère.

Je ne dis pas que ça rend 'grenouille de bénitier' car je reste une femme féminine qui peut avoir du désir et qui peut être désirée, je dis simplement que l'approche sexuelle devient autre, elle est envisagée avec une sérénité nouvelle, une sorte de détachement.

Je dirais que la sexualité aujourd'hui en ce qui me concerne, pratiquer l'acte sexuel, ce serait confirmer l'amour que je porte à mon compagnon et lui de même, un partage et un acte sacré, mais que ce n'est en aucun cas ce besoin impérieux, et qui peut ronger à l'intérieur, de la jouissance pour la jouissance.

Sur le chemin intérieur ce quelle que soit l'ascèse, il me semble qu'à un moment tous nos désirs (sexuel ou autres) tendent à aller vers une sorte d'équilibre.

Il a toujours été extrêmement difficile, délicat et dangereux de vouloir se libérer de l'attachement à la sexualité. La sexualité est une chose naturelle et saine mais c'est l'attachement à la sexualité qui est à équilibrer, pour une vie intérieure plus harmonieuse et plus sereine.

Je ne donne là qu'une opinion personnelle ! En aucun cas la vérité de la vérité, ce n'est qu'une opinion perso par rapport à un vécu perso dans ma propre pratique et des résultats qui en découlent aujourd'hui, et j'ai plaisir à vous la faire partager.
Moi aussi j'aime ce lieu, ce forum.

Blanche flower
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lu Yi

avatar

Nombre de messages : 812
Age : 54
Localisation : Avignon France
Date d'inscription : 21/06/2007

MessageSujet: Re: La sexualité du Tao   Lun 29 Déc - 21:14

Blanche a écrit:
si devais avoir une activité sexuelle à nouveau, elle le serait je l'espère sincèrement dans le cadre d'un couple fondé sur la base de l'amour réciproque et authentique.
Bonsoir Blanche

Je suis exactement dans la même démarche, mais je n'y crois plus trop vraiment pour ce qui me concerne.

Pour ce qui concerne la sexualité taoiste, elle a été à la mode avec les livres de Mantak Chia et du Dr Tchang. Elle m'a aidé a comprendre certaines choses et surtout à en parler sans tabou. Mais je crois qu'on est très loin du Tao là.

Il faut savoir que dans l'histoire du taoisme, seule une école (et un monastère) conseillait ce genre de pratique sexuelle alchimique. La grande majorité des autres écoles étaient plutôt contre et préféraient l'abstinence.

Je rappelle ausi qu'on peut diviser le taoisme en deux courants : l'alchimie interne et le contemplatif. (je ne parle même pas des sectes de magie, ou des simples philosophes)

_________________
Seule la vie mystique permet d'obtenir le Tao
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Blanche2

avatar

Nombre de messages : 115
Localisation : Paris, France
Date d'inscription : 09/11/2008

MessageSujet: Re: La sexualité du Tao   Lun 29 Déc - 21:28

Et bien merci Liu de ces explications. Je comprends. Nous on fait ce qu'on veut et je fais ce que je veux, mais on pencherait quand même plutôt vers l'abstinence pour les célibataires car enfin si j'ai bien compris, on considère que l'acte sexuel est simplement la confirmation de l'amour entre deux êtres, donc sacré, et également que ça permet à la race humaine de se propager sur la terre.

Tu me dis que tu ne crois plus trop à l'amour en ce qui te concerne. Comment un homme tel toi avec les qualités que tu as peut-il croire une chose pareille ?
Quel âge as-tu ? Pourtant tu dis ça mais je sens bien en parallèle que tu aimerais sans doute rencontrer une personne pour toi, est-ce que je me trompe ?

Le souci pour la majorité des aspirants spirituels, est que plus ils montent les marches de l'éveil donc de la compréhension de l'intelligence et de la sensibilité de l'univers, moins ils sont habilités à se lier avec n'importe qui car le niveau de conscience est alors devenu trop différent.

Blanche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lu Yi

avatar

Nombre de messages : 812
Age : 54
Localisation : Avignon France
Date d'inscription : 21/06/2007

MessageSujet: Re: La sexualité du Tao   Lun 29 Déc - 21:56

Blanche a écrit:

Quel âge as-tu ? Pourtant tu dis ça mais je sens bien en parallèle que tu aimerais sans doute rencontrer une personne pour toi, est-ce que je me trompe ?
J'ai 46 ans. Plusieurs obstacles se cumulent : je n'ai plus de désirs, je vis et m'occupe de ma mère qui est très âgée, je suis dans une situation professionnelle et financière très précaire...

Quelle femme sensée voudrait d'un homme comme moi! Very Happy

_________________
Seule la vie mystique permet d'obtenir le Tao
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olivier

avatar

Nombre de messages : 800
Age : 53
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 16/11/2008

MessageSujet: Re: La sexualité du Tao   Mar 30 Déc - 9:50

Lu Yi a écrit:

J'ai 46 ans. Plusieurs obstacles se cumulent : je n'ai plus de désirs, je vis et m'occupe de ma mère qui est très âgée, je suis dans une situation professionnelle et financière très précaire...

Quelle femme sensée voudrait d'un homme comme moi! Very Happy

Mais une femme qui tiendrait le Tao, bien sûr... Une perle rare.

Bonjour Lu Yi,

Ne doutes pas que la sincèrité paye. Les obstacles sont souvent une nécessité pour préparer le terrain à un avenir mieux équilibré. Dans une période difficile, on peut toujours se réfugier dans l'absolu de l'instant, sans penser ni aux soucis du passé ni au futur, juste ce sui peut aider à faire progresser le moment présent.
Et puis, tu as un atout, être sans désir... C'est énorme.
Parviens-tu à pratiquer le Non Agir ? Le cumul des deux, c'est la paix dont tu parles, même dans les pires circonstances...

Merci pour le forum, et ta bienveillance qui tranche avec celle de pas mal d'autres forums... flower

A bientôt,

Oliver
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://taovide.blogspot.com/
Olivier

avatar

Nombre de messages : 800
Age : 53
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 16/11/2008

MessageSujet: Re: La sexualité du Tao   Mar 30 Déc - 10:09

Citation :

Le souci pour la majorité des aspirants spirituels, est que plus ils montent les marches de l'éveil donc de la compréhension de l'intelligence et de la sensibilité de l'univers, moins ils sont habilités à se lier avec n'importe qui car le niveau de conscience est alors devenu trop différent.

Blanche

Je suis tout à fait d'accord la dessus, Blanche.
C'est pourquoi, il me semble nécessaire de ne pas se couper des racines matérielles, le désir sexuel étant notre plus grande faiblesse à ce niveau. Aussi, je crois sincèrement que lorsque Lao Tseu dit conserver sa faiblesse, il parle du désir des désirs. Pour justement ne pas couper le lien fondemental avec le reste de l'humanité. Car celui qui vera la beauté du corps et la beauté de l'âme trouvera un moyen de rentrer en contact avec chaque être. Ce qui n'est plus le cas, lorsque la perception des qualités physiques disparait.

Merci de m'avoir fait progresser sur ce point Blanche. flower

Oliver
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://taovide.blogspot.com/
Blanche2

avatar

Nombre de messages : 115
Localisation : Paris, France
Date d'inscription : 09/11/2008

MessageSujet: Re: La sexualité du Tao   Mar 30 Déc - 19:32

Bonsoir chers Amis,

Merci de vos réponses à tous. Je pense quand même que le corps est une enveloppe de chair que les âmes ont besoin d'utiliser afin d'expérimenter la vie spirituelle dans la matière.

Le corps est également le temple sacré et le gardien de notre être véritable mais il reste temporaire. Alors, nous l'avons emprunté. Notre âme évolue, voyage et grandit mais le corps ne peut que dépérir car dans sa création même est déjà marquée sa fin, sinon, ce serait difficile de ne pas figer les choses et nous aurions encore plus de mal sans doute à aller vers la libération (enfin ce n'est qu'une supposition ?) scratch

Lu Yi, avant d'avoir ce job que j'ai actuellement, on peut dire que j'étais totalement démunie de tout, à un point où je me rendais aux restaurants du coeur fin d'en ramener de quoi me nourrir pour une semaine. Aujourd'hui ça va mieux, depuis un an en fait.
Je connais la misère et le doute, et l'huissier qui harcèle et qui menace. Je connais le commandement de payer quand on te bloque le compte bancaire, l'état, toujours l'état qui veut sa part et qui vient te prendre même ce que tu n'as pas et qui se moque bien si tu as ou non de quoi t'acheter une baguette, je connais dormir dehors dans la neige alors que tout le monde t'a laissé tomber, toi tu as ta mère , Lu Yi, je pense que c'est une chance une grande chance.

Moi, ma mère, ça fait plus d'un an qu'elle ne veut plus me parler et elle m'a effacée de sa vie, d'ailleurs mes trois jeunes soeurs également. Et mon père, ça fait deux ans et 4 mois qu'il ne veut plus me voir ni rien.

Pardon c'est juste un coup de trafalga ce soir Neutral

Blanche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lu Yi

avatar

Nombre de messages : 812
Age : 54
Localisation : Avignon France
Date d'inscription : 21/06/2007

MessageSujet: Re: La sexualité du Tao   Mar 30 Déc - 20:12

Oui, Blanche c'est une chance d'avoir encore sa mère, et j'en profite un peu même si je dois mettre de côté ma vie privée.
Mais je n'ai pas trop le choix en fait.

J'ai aussi un chat qui me donne beaucoup d'affection (et qui en réclame!). cat

_________________
Seule la vie mystique permet d'obtenir le Tao
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Blanche2

avatar

Nombre de messages : 115
Localisation : Paris, France
Date d'inscription : 09/11/2008

MessageSujet: Re: La sexualité du Tao   Mar 30 Déc - 20:37

Ho ! Honorable chat ! j'adore les animaux ils sont si innocents

ange
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Blanche2

avatar

Nombre de messages : 115
Localisation : Paris, France
Date d'inscription : 09/11/2008

MessageSujet: Re: La sexualité du Tao   Jeu 1 Jan - 1:50

J'ignore Lu Yi si le Tao suggère l'existence du karma, ou du samsara. Je te reviendrai car j'aimerais bien te raconter des témoignages de personnes qui se sont sacrifiées pour des proches (et des moins proches), dans le cadre de leur démarche spirituelle, parce qu'elles s'étaient engagées intérieurement, et la 'fin' de ces témoignages m'a toujours surprise !

Blanche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olivier

avatar

Nombre de messages : 800
Age : 53
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 16/11/2008

MessageSujet: Re: La sexualité du Tao   Jeu 1 Jan - 9:01

Blanche a écrit:
J'ignore Lu Yi si le Tao suggère l'existence du karma, ou du samsara. Je te reviendrai car j'aimerais bien te raconter des témoignages de personnes qui se sont sacrifiées pour des proches (et des moins proches), dans le cadre de leur démarche spirituelle, parce qu'elles s'étaient engagées intérieurement, et la 'fin' de ces témoignages m'a toujours surprise !

Blanche

La tu en a trop dit Blanche, on attend la suite...

Pour ce qui est du "sacrifice", je rappelle ce qu'en dit Lao Tseu :



Il suffit d'accépter sa condition, pour ne plus s'en lasser.
Or que nous enseigne Lao Tseu sur notre condition ?
Et bien que nous sommes tous assujetis au Tao, que le Non Agir et le Non Désir (acceptation) nous permettent de surfer sur la Voie, et que de cette position héroïque, on possède l'Empire (l'Univers).
Elle est pas cool cette condition ?

Bises et bonne année à tous, flower

Oliver
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://taovide.blogspot.com/
Blanche2

avatar

Nombre de messages : 115
Localisation : Paris, France
Date d'inscription : 09/11/2008

MessageSujet: Re: La sexualité du Tao   Jeu 1 Jan - 21:45

Ce témoignage va vous paraître ahurissant. Un ami pratiquant de notre ascèse était marié et il adorait son épouse, mais le malheur fut qu’elle le trompait, et finalement elle voulait divorcer pour s’installer avec son amant.

Son épouse était athée et lui par contre méditait. Ca l’a rendu très malheureux cette situation et son épouse a demandé le divorce, ils vivaient toujours sous le même toit et lui il aimait toujours sa femme. Et bien elle, ne voulant rien savoir, a carrément installé son amant sous le toit du ménage. Donc une demeure avec l’épouse, le mari et l’amant.

Elle et son amant traitaient le mari légitime comme une sorte de bonne à tout faire et lui le mari, il a tout subi. il n’a pas bronché. Il s’est dit que ça devait être son karma, enfin je ne sais pas ce qu’il s’est dit exactement mais il est resté quand même dans la demeure et il a tout supporté.

A tel point que l’amant de cette dame, voyant l’abnégation du mari, ça l’a touché et il a sympathisé avec le mari, et qu’ils se sont retournés tous les deux contre elle. Alors, l’amant a quitté cette femme. Pour le mari, il paraît qu’il l’a quitté également, donc, elle s’est retrouvée seule et le mari paraît-il est maintenant heureux autrement.

En fait nous croyons dur comme fer au karma, la réincarnation et ces choses. Et nous pensons que la résignation ou plutôt l’acceptation est le meilleur moyen de dénouer les liens et les nœuds karmiques, afin qu’une telle situation si cruelle ne puisse plus jamais se reproduire. En effet, quand un nœud karmique est dénoué, jamais il ne revient.
Quand je pense à cet homme, le mari, je me dis qu’il est bien admirable d’avoir fait preuve d’une telle foi alors que ça a dû lui briser le cœur. Je n'ai pas ce niveau. Moi, si j'avais subi une telle chose, j'aurais tenté de les détruire tous les deux. lol!

Blanche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Peaceful



Nombre de messages : 25
Date d'inscription : 07/02/2009

MessageSujet: Re: La sexualité du Tao   Dim 8 Fév - 2:21

Personnellement, je suis plutôt d’accord avec le premier message.
La sexualité, lorsqu’elle est fondée sur la réceptivité, plonge deux êtres dans une influence réciproque, une communion créatrice. C’est un moment d’ouverture privilégié qui bouscule nos représentations et où l’on s’émerveille de la découverte de l'autre et de soi, un retour sur la réalité et l’intensité de la vie. Alors, l’expression « je t’aime » nous parait tellement nulle et vide que l’on se met à penser que l’on aurait du se taire. Mais non, ces mots, ils faut qu’ils soient dits: ils sont le cri de notre abandon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olivier

avatar

Nombre de messages : 800
Age : 53
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 16/11/2008

MessageSujet: Re: La sexualité du Tao   Dim 8 Fév - 8:44

Merci, et enchanté de faire ta connaissance peaceful,

Je n'ai pas souvent vécu la passion du coup de foudre avec l'être aimé, mais suffisemment pour sentir qu'il y a autre chose que la raison du mental, une force irrepressible au combien Vraie par ailleur. Et cette force trouve un passage créatif dans l'abandon de soi. Quel bonheur de prenre conscience vingt ans plus tard que le coup de foudre opère également avec l'Univers dans sa globalité !

Avec toute mon amitié, flower

Oliver
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://taovide.blogspot.com/
Peaceful



Nombre de messages : 25
Date d'inscription : 07/02/2009

MessageSujet: Re: La sexualité du Tao   Dim 8 Fév - 11:38

Je suis enchanté également. Et Merci Olivier d’avoir posté ce sujet qui m’intéresse.
Oui, je pense que la passion peut naître d’un ensemble de caractéristiques objectives que l’on décèle chez son partenaire (un corps, une attitude, une façon de penser, un tempérament, etc…) et qui nous attirent irrésistiblement. Ce qui ne fait pas forcément de la passion une illusion comme le croient la plupart des gens mais une véritable rencontre entre deux êtres.
Mais le feu de la passion ne doit pas nous aveugler l’esprit. Il faut savoir garder raison et ne pas déifié l’autre qui est un être humain comme moi avec des défauts dont il va falloir tenir compte. Au final, cette perception et cette acceptation globale de l’autre sont joie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
christof



Nombre de messages : 161
Date d'inscription : 28/12/2008

MessageSujet: Re: La sexualité du Tao   Dim 8 Fév - 11:47

"Pour une vie réussie, un amour réussi" d'Arnaud Desjardins.
L'amour comme possible voie d'éveil.

Et si ça marchait ??!!!!!!!!!!!!!!!

ch
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Peaceful



Nombre de messages : 25
Date d'inscription : 07/02/2009

MessageSujet: Re: La sexualité du Tao   Dim 8 Fév - 23:35

christof a écrit:
"Pour une vie réussie, un amour réussi" d'Arnaud Desjardins.
L'amour comme possible voie d'éveil.

Et si ça marchait ??!!!!!!!!!!!!!!!

ch

La sexualité est une voie possible. Peut-être plus facile dans la mesure où l’on ne se fige pas sur une quelconque représentation puisqu’il s’agit d’entrer dans le mouvement, de ressentir l’autre, d’éprouver la réalité de l'instant avec toute notre sensibilité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
christof



Nombre de messages : 161
Date d'inscription : 28/12/2008

MessageSujet: Re: La sexualité du Tao   Lun 9 Fév - 10:43

je lis un traité de physiologie taoïste dans lequel il est préconisé l'inverse.
C à D : exercer un contrôle dès qu'il y à une montée désir afin que l'énergie produite retourne à la souce et aille "réparer le cerveau".

C'est le paradoxe des religions et voies spirituelles : il y a en toujours 1 qui va dire le contraire de l'autre.
D'ailleurs, dans ce bouquin ultra sérieux on peut y lire des "attaques" sur les bouddistes, car ils ne s'occupent que de l'esprit etc.

Instinctivement, je crois qu'un vrai équilibre sensuel/sexuel partagé avec un amour "authentique" fait progresser
sur le chemin. Mais je sais bien au fond que cette idée émane + de mon "moi" romantique que d'une certitude spirituelle. Quand je lis Desjardins ça me fais vraiment plaisir.
Mais la voie se moque bien de mes petites émotions....
Et si c'éatit vrai ?
ch

ch
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olivier

avatar

Nombre de messages : 800
Age : 53
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 16/11/2008

MessageSujet: Re: La sexualité du Tao   Lun 9 Fév - 14:53

Bonjour Peacefull, bonjour Christophe, bonjour à toutes et à tous...

Peacefull, tu dis :

Il faut savoir garder raison et ne pas déifié l’autre qui est un être humain comme moi avec des défauts dont il va falloir tenir compte. Au final, cette perception et cette acceptation globale de l’autre sont joie.

Pourquoi devrait-on déïfier le Divin ? Pourquoi devrait-il lui être parfait et nous être imparfaits ? Pourquoi chaque fois que je fais cette remarque, une bouffée de Kundalini traverse mes cellules ? Nous ne sommes pas parfait c'est un fait ! Pourtant, de par notre nature matérielle, énergétique et immatérielle, nous sommes d'essence naturelle donc aussi divine. Alors, si nous sommes à l'image de Dieu, pourquoi lui serait-il parfait? Si nous aimions tous l'Univers, au point de lui pardonner ses imperfections, qui sont les mêmes que les notres, l'Humanité ne ferait-elle pas un pas de géant ?



Il y a une chose chez l'absolu en quoi je n'ai vu aucune faille... Son Amour, son amour est total, cet être aime inconditionnellement tout ce qui existe. Mais ne faisons-nous pas de même avec notre propre corps ?
Je crois de plus en plus en un être divin qui fait ce qu'il peut avec un amour total. Mais qui a la maladresse des amoureux. Lorsque la croute terrestre est trop tendue au point qu'il soit necessaire de provoquer un tremblement de Terre, des annimaux et des plantes perrissent et parmi eux des êtres humains. Je crois que l'on peut être certain que l'Absolu les pleure d'une manière ou d'une autre. Pourtant, l'Absolu se porte mieux et poursuit l'élan vital perdu dans la catastrophe.

Alors pour répondre à Christophe qui nous parle de Taoïstes qui se chamaillent avec des Bouddhistes de l'un qui détiendrait plus une vérité qu'un autre. Peut-on apporter une réponse à de telles questions ? Pour moi le vide de ma pensée (recommandé et par les Taoïstes et les Bouddhistes) apporte des réponses à tout le questionnement qui vient de l'interface entre moi et le Monde et ce dans l'instant présent, je n'ais à vrai dire rien besoin de plus. Et si je dévie de cette conduite, c'est que je ne suis pas encore Sage. Mais je sais que cette conduite ne passe jamais à côté de la jouissance sensuelle avec l'être aimé, lorsque celle-ci est possible.

Ps, Si on regarde la constitution de l'Homme, on s'apperçoit que les deux grands chakras extrèmes sont le chakras racine de la sexualité et le chakras couronne ouvert au divin. Entre les deux se trouve la verticalité de l'homme ou l'horizontalité de l'annimal nécessaire à l'équilibre de chacun.



Je constate aussi que ma perception du Divin passe par mon corps et remonte du fond de la colonne vertebrale qui est sur cet axe. Ces observations me conduisent à croire en une nécessaire harmonisation entre le sexuel et le spirituel, qui bien équilibrés doivent conduire à l'Amour vrai et un Amour inconditionellement généreux.

Bien à vous, flower

Oliver
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://taovide.blogspot.com/
Peaceful



Nombre de messages : 25
Date d'inscription : 07/02/2009

MessageSujet: Re: La sexualité du Tao   Mar 10 Fév - 0:39

christof a écrit:
je lis un traité de physiologie taoïste dans lequel il est préconisé l'inverse.
C à D : exercer un contrôle dès qu'il y à une montée désir afin que l'énergie produite retourne à la souce et aille "réparer le cerveau".

C'est le paradoxe des religions et voies spirituelles : il y a en toujours 1 qui va dire le contraire de l'autre.
D'ailleurs, dans ce bouquin ultra sérieux on peut y lire des "attaques" sur les bouddistes, car ils ne s'occupent que de l'esprit etc.

Instinctivement, je crois qu'un vrai équilibre sensuel/sexuel partagé avec un amour "authentique" fait progresser
sur le chemin. Mais je sais bien au fond que cette idée émane + de mon "moi" romantique que d'une certitude spirituelle. Quand je lis Desjardins ça me fais vraiment plaisir.
Mais la voie se moque bien de mes petites émotions....
Et si c'éatit vrai ?
ch

ch


Dans la mesure où l’on considère que l’acte sexuel doit être un plaisir partagé, il est tout à fait normal, pour être à l’écoute de l’autre, qu’il y ait un minimum de contrôle de soi. En revanche, trop de contrôle tue la spontanéité et la créativité. Ça me fait penser à ces techniques où l’on apprend à contrôler son éjaculation ou qu’on la réprime totalement afin de devenir une sorte de stakhanoviste du sexe. Ou encore ces stages où l’on veut s’ouvrir les « chakras » à coup de coïts ! Contrôler son désir pour « Réparer le cerveau », voila une idée farfelue qui doit bien faire marrer les neurochirurgiens !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Peaceful



Nombre de messages : 25
Date d'inscription : 07/02/2009

MessageSujet: Re: La sexualité du Tao   Mar 10 Fév - 0:47

Olivier

Citation :
Pourquoi devrait-on déïfier le Divin ? Pourquoi devrait-il lui être parfait et nous être imparfaits ? Pourquoi chaque fois que je fais cette remarque, une bouffée de Kundalini traverse mes cellules ? Nous ne sommes pas parfait c'est un fait ! Pourtant, de par notre nature matérielle, énergétique et immatérielle, nous sommes d'essence naturelle donc aussi divine. Alors, si nous sommes à l'image de Dieu, pourquoi lui serait-il parfait? Si nous aimions tous l'Univers, au point de lui pardonner ses imperfections, qui sont les mêmes que les notres, l'Humanité ne ferait-elle pas un pas de géant ?

Je suis plutôt d’avis qu’il ne faut ne rien diviniser du tout. L’homme n’est que le produit de millions d’années d’évolution et s’il est encore présent et sous cette forme, c’est que celle-ci est bien adaptée à son environnement. Sans aucun doute, le contexte évoluera encore et l’obligera à de nouvelles adaptations, voire la modification de sa nature pour persister. Accepter le changement ou mourir…



Citation :
Il y a une chose chez l'absolu en quoi je n'ai vu aucune faille... Son Amour, son amour est total, cet être aime inconditionnellement tout ce qui existe. Mais ne faisons-nous pas de même avec notre propre corps ?
Je crois de plus en plus en un être divin qui fait ce qu'il peut avec un amour total. Mais qui a la maladresse des amoureux. Lorsque la croute terrestre est trop tendue au point qu'il soit necessaire de provoquer un tremblement de Terre, des annimaux et des plantes perrissent et parmi eux des êtres humains. Je crois que l'on peut être certain que l'Absolu les pleure d'une manière ou d'une autre. Pourtant, l'Absolu se porte mieux et poursuit l'élan vital perdu dans la catastrophe.

Hum ! L’univers poursuit son expansion, des planètes meurent pendant que d’autres naissent. Sur la notre, la vie fait ce qu’elle peut pour persister et procède par essais et par erreurs…et pendant ce temps, des hommes pleurent leurs chers disparus. Comme quoi l’amour peut devenir un problème. De son coté, la vie s’en fout : elle poursuit sa route.

« Esclaves, ne maudissons pas la vie ! » (Arthur Rimbaud)


Citation :
Ps, Si on regarde la constitution de l'Homme, on s'apperçoit que les deux grands chakras extrèmes sont le chakras racine de la sexualité et le chakras couronne ouvert au divin. Entre les deux se trouve la verticalité de l'homme ou l'horizontalité de l'annimal nécessaire à l'équilibre de chacun.
Je constate aussi que ma perception du Divin passe par mon corps et remonte du fond de la colonne vertebrale qui est sur cet axe. Ces observations me conduisent à croire en une nécessaire harmonisation entre le sexuel et le spirituel, qui bien équilibrés doivent conduire à l'Amour vrai et un Amour inconditionellement généreux.

Cette description anatomophysiologique me ne dit absolument rien. Sans doute est-ce un problème de mots ou de culture car pour ce qui est de l’importance de l’harmonisation entre le corps et l’esprit, je suis d’accord.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La sexualité du Tao   

Revenir en haut Aller en bas
 
La sexualité du Tao
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 5Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tao Te King :: Forum libre 道德經-
Sauter vers: